Sommes nous les Disciples des Derniers Temps?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sommes nous les Disciples des Derniers Temps?

Message par Francesco le Ven 2 Sep 2011 - 3:00

St Louis Marie Grignion de Montfort,Mélanie de La Salette et d'autres saints ont prophétisé qu'a la fin des temps,il y aurait une nouvelle congrégation religieuse surnommée :Les Disciples des Derniers temps.....Mélanie Calvat(La Salette) aurait meme recu de la Vierge Marie une Regle pour la dite congrégation religieuse.St Francois de Paule a ,quand a lui,précisé que cette congrégation serait la derniere et la plus importante de toute l'histoire de l'église.Elle se subdiviserait en 3 catégories:

1)Pretres missionnaires et évangéliseurs.

2)Religieuses cloitrées et missionnaires.


3)Laics consacrés .




Je tiens aussi a souligner que plusieurs(et la vraiment bcp) prophéties annoncent que ds les Derniers temps,le Seigneur se choisiera bcp d'Ames Victimes;ie des croyants avec des souffrances plus importantes que les autres qui auraient la mission de prier et offrir leur souffrance pour l'église,les pretres,la conversion des pécheurs...


Croyez vous que nous soyons ds les Derniers temps?

Et croyez vous etre un Disciple des Derniers temps?

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes nous les Disciples des Derniers Temps?

Message par Francesco le Ven 2 Sep 2011 - 3:19

Texte de st Louis Marie Grignion de Montfort:
Dieu veut donc révéler et découvrir Marie, le chef-d'oeuvre de ses mains, dans ces derniers temps : 1° parce qu'elle s'est cachée dans ce monde et s'est mise plus bas que la poussière par sa profonde humilité, ayant obtenu de Dieu, de ses apôtres et évangélistes, qu'elle ne fût point manifestée ; 2° parce qu'étant le chef-d'oeuvre des mains de Dieu, aussi bien ici-bas par la grâce que dans le ciel par la gloire, il veut en être glorifié et loué sur la terre par les vivants; 3° comme elle est l'aurore qui précède et découvre le Soleil de justice, qui est Jésus-Christ, elle doit être reconnue et aperçue, afin que Jésus-Christ le soit; 4° étant la voie par laquelle Jésus-Christ est venu à nous la première fois, elle le sera encore lorsqu'il viendra la seconde, quoique non pas (60) de la même manière; 5° étant le moyen sûr et la voie droite et immaculée pour aller à Jésus-Christ et le trouver parfaitement, c'est par elle que les saintes âmes, qui doivent éclater en sainteté, doivent le trouver; celui qui trouvera Marie trouvera la vie, c'est-à-dire Jésus-Christ qui est la voie, la vérité et la vie; mais on ne peut trouver Marie qu'on ne la cherche; on ne peut la chercher qu'on ne la connaisse, car on ne cherche ni on ne désire un objet inconnu : il faut donc que Marie soit plus connue que jamais, à la plus grande connaissance et gloire (61) de la très sainte Trinité ; 6° Marie doit éclater, plus que jamais, en miséricorde, en force et en grâce, dans ces derniers temps : en miséricorde, pour ramener et recevoir amoureusement les pauvres pécheurs et dévoyés qui se convertiront et reviendront à l'Église catholique; en force, contre les ennemis de Dieu, les idolâtres, schismatiques, mahométans, juifs et impies endurcis, qui se révolteront terriblement pour séduire et faire tomber, par promesses et menaces, tous ceux qui leur seront contraires; et enfin elle doit éclater en grâce, pour animer et soutenir les vaillants soldats et fidèles serviteurs de Jésus-Christ, qui combattront pour ses intérêts; 7° enfin, Marie doit être terrible au diable et à ses suppôts comme une armée rangée en bataille, principalement dans ces derniers temps, parce que le diable, sachant bien qu'il a peu de temps, et moins que jamais, pour perdre les âmes, redoublera tous les jours ses efforts et ses combats ; Il suscitera bientôt de nouvelles persécutions, et mettra de terribles embûches aux serviteurs fidèles et aux vrais enfants de Marie, qu'il a plus de peine que les autres à surmonter (62).


_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes nous les Disciples des Derniers Temps?

Message par totustuus le Ven 2 Sep 2011 - 13:46

J'ai tendance à penser que nous sommes effectivement dans les derniers Temps.
Au regard des prophéties, au regard de ce qui se passe dans le monde, et de l'état moral dans la société actuelle ... C'est d'ailleurs ce qui me marque de + en + en ce moment : le nombre de blasphèmes ahurissants qui paraissent complètement anodins, les manquements ENORMES à la Loi du Seigneur : avortements, adultères, divorces ... C'est d'ailleurs une véritable souffrance en fait ... Surtout quand on pense à la douleur que tout cela peut faire aux Coeurs unis de Marie et Jésus ...

Est-ce que je suis un "disciple des derniers temps" ? Pour répondre à ta question Francesco, honnêtement, je suis partagé ...
J'ai tendance à le croire parfois ... mais ce n'est certainement pas une bonne chose, car alors nous ouvrons une brèche importante à la tentation de l'orgueil ... J'ai tendance à le croire, car j'essaye d'avoir une vraie dévotion à Marie, c'est-à-dire une consécration continuelle et totale de tout mon être à l'Immaculée. Je précise bien, j'essaye ... Ce qui est bien une différence avec ce qui serait de véritables Disciples, qui y sont, eux, parvenus.
J'ai bien fait un songe aussi il y a de cela 18 mois, où une apparition me demanda : "Est-ce que tu es prêt à porter ta croix ?". Et à l'époque (mais bien des choses ont changé depuis ...), je répondais dans mon songe : "non, non, je n'en suis pas capable !", déçu et triste de ma propre réponse en même temps que je la faisais. Pour que je refuse cette croix, elle doit être bien lourde ... Et il est vrai que la souffrance n'est pas étrangère à ma vie ... je l'offre alors à la Très Sainte Vierge. Mais à l'inverse d'un véritable Disciple, je ne suis pas amoureux de la croix, et prêt à accepter totalement la souffrance jusqu'au bout ...
J'ai bien croisé un vieil homme il y a 6 mois qui m'aborda dans la rue directement en me disant : "vous êtes jeunes, je l'ai été moi aussi, j'étais Résistant dans le Vercors. Vous aurez à faire ce choix aussi. Vous aurez à faire ce choix, quand les arabes et les russes nous envahirons". J'étais scié ...
Quand je vois la statue d'un saint martyr, ou des reliques de martyrs, je suis toujours très ému ...
Bref, il y a donc un certain nombre de choses qui me marquent beaucoup ... mais tout ça n'est peut-être que le fruit de mon imagination passionnée, de mon caractère romantique ... Je suis aussi bien trop faible, de caractère, face aux tentations et dans ma foi, pour être un quelconque "Disciple" ... Je pense que le mieux à faire reste, et nous serons d'accord la dessus Francesco, la prière, dans la confiance (foi), dans l'espérance et faite avec amour (charité). Et tout offrir à la Mère de Dieu ...
avatar
totustuus

Date d'inscription : 26/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes nous les Disciples des Derniers Temps?

Message par alex le Ven 2 Sep 2011 - 22:54

Pour ma part, ma réponse, au titre/question, est non. Mais cela n'empêche pas les souffrances, les grandes souffrances, car nous sommes, je suis, grand pécheur. Tant mieux si ces souffrances acceptées peuvent bénéficier à d'autres, mais j'en doute, même si parfois, nous constatons des résultats sur autrui.
Donc, non, je ne suis pas à la fin des temps, au sens stricte, et non, je ne suis aucunement un disciple des derniers temps.

alex

Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes nous les Disciples des Derniers Temps?

Message par Francesco le Sam 3 Sep 2011 - 23:41

Pour ma part,je suis convaincu que nous sommes ds les Derniers Temps car la sainte Vierge la dit clairement a Lucie de Fatima.....

Pour la 2e question:Suis je un disciple des derniers temps?Ma réponse sera un peu complexe.Sur le plan individuel,les derniers temps sont tjs présent car notre vie est courte et a notre mort,ce sera la FIN......Et donc,tous les chrétiens sont les disciples des derniers temps....

Mais si nous nous basons sur la définition de st Louis Marie Grignion,je dirais que c'a n'a pas bcp d'importance.Ce qui compte c'est de faire la Volonté de Dieu.


Totustuus a écrit:
Mais à l'inverse d'un véritable Disciple, je ne suis pas amoureux de la croix, et prêt à accepter totalement la souffrance jusqu'au bout ...
Excellent réponse...St Paul disait:C'est lorsque je suis faible que je suis fort ...car le Christ peut alors se manifester....

Nous sommes tous des faibles,des laches...nous aimons tous tres peu et tres mal Dieu....Voila notre misere.....Nous sommes des pecheurs.....et moi le premier...nous sommes la misere meme....

Mais ne nous décourageons pas.Ste Thérese de Lisieux a écrit:C'Est parce que j'aime ma pauvreté,ma misere que j'AIME.....

Elle voulait dire par la que plus nous nous laissons dépouiller par Dieu et acceptons,avec sa grace,notre pauvreté et les croix qu'il nous envoit,meme si c'est avec angoisse et frisson,plus nous lui laissons de la place pour agir en nous et par nous......

Alors courage Totustuus,tu es sur le bon chemin.... Very Happy

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes nous les Disciples des Derniers Temps?

Message par Annie le Dim 4 Sep 2011 - 13:11

Il me semble aussi que nous sommes dans les derniers temps et que nous devons ramener tous nos proches à la pratique religieuse.

Quant à être un disciple des derniers temps, là, maintenant, tout de suite??? S'il s'agit d'une congrégation et qu'il y a une règle, ça me semble difficile. De deux choses l'une:

- soit les Disciples des Derniers Temps existent déjà, ce qui veut dire qu'ils suivent déjà une règle commune, peut-être à leur insu... C'est un peu comme la congrégation que soeur Faustine devait fonder pour diffuser l'amour de la Miséricorde Divine: certains pensent que cette congrégation existe, et qu'elle rassemblent tous ceux qui travaillent à diffuser cette dévotion.
Dans ce cas, quelle est la Règle des Disciples des Derniers Temps? Dire l'Angelus et prier le Rosaire tous les jours, respecter la Dévotion au Coeur Douloureux et Immaculé de Marie chaque premier samedi, s'efforcer d'accomplir parfaitement son devoir d'état, et ce genre de choses? Est-ce que c'est suffisant?

- soit cette congrégation n'existe pas encore et chacun devra choisir à un moment donné s'il veut ou non en faire partie. Je connais un prêtre franciscain qui conseille de lire le livre du cardinal Wiseman: "Fabiola ou l'Eglise des catacombes", parce qu'il pense qu'il y a de fortes chances pour que nous en arrivions à des persécutions généralisées et que nous devrons réapprendre l'esprit de solidarité des catacombes... Tout ça pour dire que cette congrégation verra peut-être le jour dans les catacombes, non?


Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes nous les Disciples des Derniers Temps?

Message par Francesco le Lun 5 Sep 2011 - 19:00

Dans ce cas, quelle est la Règle des Disciples des Derniers Temps? Dire l'Angelus et prier le Rosaire tous les jours, respecter la Dévotion au Coeur Douloureux et Immaculé de Marie chaque premier samedi, s'efforcer d'accomplir parfaitement son devoir d'état, et ce genre de choses? Est-ce que c'est suffisant?

C'est une bonne question mais je ne connais pas la réponse.Mélanie Calvat avait recu la Regle(ou constitution pour cette congrégation) mais les tentatives pour l'établir(par elle et d'autres) ont échoué il me semble....Toutefois,je ne serait pas surpris que certaine communautés religieuses aient adopté cette regle ds leur vie.....

St Francois de Paul annoncait aussi cette congrégation des disciples des derniers temps qu'il divisait en 3 catégories comme je l'ai déja expliqué.....

C'est tout ce que je sais....


"Fabiola ou l'Eglise des catacombes",
S'agit il de cette jeune voyante sud américaine décédée il y a peu de temps?Car si c'est elle,ses révélations sont condamnées par l'église...

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes nous les Disciples des Derniers Temps?

Message par Francesco le Lun 5 Sep 2011 - 19:03

- soit cette congrégation n'existe pas encore et chacun devra choisir à un moment donné s'il veut ou non en faire partie. Je connais un prêtre franciscain qui conseille de lire le livre du cardinal Wiseman: "Fabiola ou l'Eglise des catacombes", parce qu'il pense qu'il y a de fortes chances pour que nous en arrivions à des persécutions généralisées et que nous devrons réapprendre l'esprit de solidarité des catacombes... Tout ça pour dire que cette congrégation verra peut-être le jour dans les catacombes, non?

Il serait possible que cette congrégation soit fondée apres la grande victoire sur les envahisseurs; tout juste apres les grandes tribulations,car les prophéties annoncent que la tres grande majorité des humains se convertiront a la foi catholique.......

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes nous les Disciples des Derniers Temps?

Message par Rémi le Mar 6 Sep 2011 - 16:25

Je dois apporté ici une petite information qui a toute son importance, car il peut y avoir confusion des termes.

Il y a ceux que l'on nomme les apôtres de la fin des temps comme le nommait si bien St Louis Marie Grignon de Monfort. Les apôtres ne peuvent être que des prêtres comme les douze apôtres étaient aussi des prêtres-évêques vu qu'ils étaient les premiers et que pour consacrés d'autres prêtres, ils devaient avoir la charge d'évêque même si dans ce temps-là la différence n'était pas encore totalement défini mais cela est un autre sujet.

Voici le texte de St Louis Marie Grignon de Monfort qui démontre que les apôtres de la fin des temps sont des prêtres, extrait de son traité : TRAITE DE LA VRAIE DÉVOTION À LA SAINTE VIERGE.

55. Enfin Dieu veut que sa sainte Mère soit à présent plus
connue, plus aimée, plus honorée que jamais elle n'a été: ce
qui arrivera sans doute, si les prédestinés entrent, avec la
grâce et lumière du Saint-Esprit, dans la pratique intérieure
et parfaite qu je leur découvrirai dans la suite. Pour lors,
ils verront clairement, autant que la foi le permet, cette
belle étoile de la mer, et ils arriveront à bon port, malgré
les tempêtes et les pirates, en suivant sa conduite; ils
connaîtront les grandeurs de cette souveraine, et ils se
consacreront entièrement à son service, comme ses sujets et
ses esclaves d'amour; ils éprouveront ses douceurs et ses
bontés maternelles, et ils l'aimeront tendrement comme ses
enfants bien-aimés; ils connaîtront les miséricordes dont elle
est pleine et les besoins où ils sont de son secours, et ils
auront recours à elle en toutes choses comme à leur chère
avocate et médiatrice auprès de Jésus-Christ; ils sauront
qu'elle est le moyen le plus assuré, le plus aisé, le plus
court et le plus parfait pour aller à Jésus-Christ, et ils se
livreront à elle corps et âme, sans partage, pour être à
Jésus-Christ de même.

56. Mais qui seront ces serviteurs, esclaves et enfants de
Marie?
Ce seront un feu brûlant, ministres du Seigneur qui
mettront le feu de l'amour divin partout.
Ce seront sicut sagittae in manu potentis, des flèches
aiguës dans la main de la puissante Marie pour percer ses
ennemis.
Ce seront des enfants de Lévi, bien purifiés par le feu
de grandes tribulations et bien collés à Dieu, qui porteront
l'or de l'amour divin dans le coeur, l'encens de l'oraison
dans l'esprit et la myrrhe de la mortification dans le corps,
et qui seront partout la bonne odeur de Jésus-Christ aux
pauvres et aux petis, tandis qu'ils seront une odeur de mort
aux grands, aux riches et orgueilleux mondains.

57. Ce seront des nues tonnantes et volantes par les airs au
moindre souffle du Saint-Esprit, qui, sans s'attacher à rien,
ni s'étonner de rien, ni se mettre en peine de rien,
répandront la pluie de la parole de Dieu et de la vie
éternelle; ils tonneront contre le péché, ils gronderont
contre le monde, ils frapperont le diable et ses suppôts, et
ils perceront d'outre en outre, pour la vie ou pour la mort,
avec leur glaive à deux tranchants de la parole de Dieu, tous
ceux auquels ils seront envoyés de la part du Très-Haut.

58. Ce seront des apôtres véritables des derniers temps, à
qui le Seigneur des vertus donnera la parole et la force pour
opérer des merveilles et remporter des dépouilles glorieuses
sur ses ennemis; ils dormiront sans or ni argent et, qui plus
est, sans soin, au milieu des autres prêtres, et
écclésiastiques et clercs, inter medios cleros;
et cependant
auront les ailes argentées de la colombe, pour aller avec la
pure intention de la gloire de Dieu et du salut des âmes, où
le Saint-Esprit les appellera, et ils ne laisseront après eux,
dans les lieux où ils auront prêché, que l'or de la charité
qui est l'accomplissement de toute la loi.

59. Enfin, nous savons que ce seront de vrais disciples de
Jésus-Christ, qui marchant sur les traces de sa pauvreté,
humilité, mépris du monde et charité, enseignant la voie
étroite de Dieu dans la pure vérité, selon le saint Evangile,
et non selon les maximes du monde, sans se mettre en peine ni
faire acception de personne, sans épargner, écouter ni
craindre aucun mortel, quelque puissant qu'ils soit. Ils
auront dans leur bouche le glaive à deux tranchants de la
parole de Dieu; ils porteront sur leurs épaules l'étendard
ensanglanté de la Croix, le crucifix dans la main droite, le
chapelet dans la gauche, les sacrés noms de Jésus et de Marie
sur leur coeur, et la modestie et mortification de Jésus-
Christ dans toute leur conduite.
Voilà de grands hommes qui viendront, mais que Marie fera
par ordre du Très-Haut, pour étendre son empire sur celui des
impies, idolâtres et mahométans. Mais quand et comment cela
sera-t-il?... Dieu seul le sait: c'est à nous de nous taire,
de prier, soupirer et attendre: Expectans expectavi.

Voilà pour que tout soit plus clair pour tout le monde, entre les termes disciples désignant plus largement religieux et laïcs et celui d'apôtres désignant les prêtres, évêques et cardinaux.

_________________
Mon site Web : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes nous les Disciples des Derniers Temps?

Message par Annie le Mar 6 Sep 2011 - 22:17

J'ouvre une petite parenthèse: Fabiola ou l'Eglise des catacombes est un roman écrit par le cardinal Wiseman pour décrire aux jeunes la vie des chrétiens persécutés dans l'empire romain. On y retrouve des martyrs connus et des anonymes. Le but est de faire redécouvrir comment les premiers chrétiens vivaient pleinement dans la foi, l'espérance et la charité. Un retour aux fondamentaux, en quelque sorte, à une époque où chacun se bricole sa petite religion personnelle.

Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes nous les Disciples des Derniers Temps?

Message par Francesco le Mar 6 Sep 2011 - 23:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'ouvre une petite parenthèse: Fabiola ou l'Eglise des catacombes est un roman écrit par le cardinal Wiseman pour décrire aux jeunes la vie des chrétiens persécutés dans l'empire romain. On y retrouve des martyrs connus et des anonymes. Le but est de faire redécouvrir comment les premiers chrétiens vivaient pleinement dans la foi, l'espérance et la charité. Un retour aux fondamentaux, en quelque sorte, à une époque où chacun se bricole sa petite religion personnelle.
Alors il ne s'agissait pas de la faussaire Fabiola....

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes nous les Disciples des Derniers Temps?

Message par totustuus le Lun 26 Sep 2011 - 15:23

Peut-être n'est-ce pas uniquement des prêtres comme vous le soulignez Rémi. J'ai relu ce matin dans "Le Secret de Marie" du même Saint Louis-Marie Grignion de Montfort ce passage sur le même sujet :

"L'on doit croire encore que sur la fin des temps, et peut-être plus tôt qu'on ne le pense, Dieu suscitera de grands hommes remplis du Saint-Esprit et de celui de Marie, par lesquels cette divine Souveraine fera de grandes merveilles dans le monde, pour détruire le péché et établir le règne de Jésus-Christ, son Fils, sur celui du monde corrompu ; et c'est par le moyen de cette dévotion à la très Sainte Vierge, que je ne fais que tracer et amoindrir par ma faiblesse, que ces saints personnages viendront à bout de tout".
avatar
totustuus

Date d'inscription : 26/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes nous les Disciples des Derniers Temps?

Message par Rémi le Lun 26 Sep 2011 - 15:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Peut-être n'est-ce pas uniquement des prêtres comme vous le soulignez Rémi. J'ai relu ce matin dans "Le Secret de Marie" du même Saint Louis-Marie Grignion de Montfort ce passage sur le même sujet :

"L'on doit croire encore que sur la fin des temps, et peut-être plus tôt qu'on ne le pense, Dieu suscitera de grands hommes remplis du Saint-Esprit et de celui de Marie, par lesquels cette divine Souveraine fera de grandes merveilles dans le monde, pour détruire le péché et établir le règne de Jésus-Christ, son Fils, sur celui du monde corrompu ; et c'est par le moyen de cette dévotion à la très Sainte Vierge, que je ne fais que tracer et amoindrir par ma faiblesse, que ces saints personnages viendront à bout de tout".

Il y a peut-être tout simplement les deux soit, les saints apôtres qui sont des prêtres et les saints disciples qui eux seraient les religieux et laïcs, il faudrait étudier davantage ce sujet pour clarifier cela.

_________________
Mon site Web : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes nous les Disciples des Derniers Temps?

Message par lillium le Lun 3 Oct 2011 - 9:19

François Mauriac termine ainsi La pierre d'achoppement :

Quelques-uns ont cru que je m'abandonnais à mes humeurs ... Non : j'ai cédé à une exigence, au désir de communiquer à d'autres cette persuasion où je suis que le temps est venu non certes de toucher à l'essentiel et qui est le dépôt confié à l'Eglise, mais de bousculer des conceptions, des habitudes même respectables. Si une chose est prouvée aujourd'hui (et là résident notre consolation et notre espérance), c'est que le message évangélique a gardé sur les coeurs toute sa puissance bouleversante, à condition qu'il soit offert à l'homme souffrant et désespéré par quelqu'un d'aussi souffrant que lui, mais débordant d'une espérance infinie. L'éternelle nouveauté du Christ, il appartient aux apôtres des derniers temps que nous voyons surgir ici et là de la rendre perceptible à une société devant laquelle, l'une après l'autre, toutes les autres issues se ferment. Il n'est rien qui me touche autant dans l'Evangile que la question du Christ abandonné par les esprits trop exigeants, au petit nombre qui ne s'éloigne pas : Et vous ? Vous voulez me quittez ? Et la réponse qui est notre réponse : A qui irions-nous, Seigneur ? Vous avez les paroles de la Vie éternelle.

Il existe une suprême vérité à révéler aux hommes d'aujourd'hui qui ont admis une fois pour toutes qu'ils sont des athées : c'est qu'ils ne le sont qu'à l'égard du Dieu des philosophes et des savants, du Dieu dont Nietzsche a proclamé la mort et qui, en effet, n'existe pas. Mais le père dont le Fils nous a révélé qu'il existe par cette seule invocation : Notre père qui êtes aux cieux ... ce Dieu à qui Claudel disait : "Voilà que vous êtes quelqu'un tout à coup !" c'est la mission de l'Eglise de le révéler au monde moderne, en changeant peut-être certaines de ses habitudes, en désencombrant les canaux et les avenues par où la Grâce, dans les derniers temps, se répandra sur le monde et le recouvrira.

lillium

Date d'inscription : 26/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommes nous les Disciples des Derniers Temps?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum