Le sacrement de la confession...

Aller en bas

Le sacrement de la confession... Empty Le sacrement de la confession...

Message par Dondedieu le Sam 12 Mai 2012 - 13:31

Le sacrement de la confession n’est-il pas une invention de l’Eglise?

Il est évident que la confession, telle que nous la connaissons aujourd’hui, ne remonte pas aux temps apostoliques. Ce sacrement, comme bien d’autres, et plus encore que d’autres, a profondément évolué. Y compris dans sa théologie (pendant des siècles, il a été réservé aux péchés les plus graves et ne pouvait être donné qu’une fois). Dans sa version actuelle (confession individuelle des péchés, possibilité de recevoir le sacrement un nombre illimité de fois…), il remonte à peu près au Moyen Âge.

En revanche, l’idée que le Christ a donné à l’Eglise, et plus spécifiquement à ses Apôtres et à leurs successeurs, le pouvoir de remettre les péchés est une idée profondément inscrite dans l’Ecriture Sainte. Voici deux passages de l’Evangile qui le prouvent abondamment:

1) Avant de monter à Jérusalem (Mt XVIII,18), le Christ déclare à ses Apôtres (après l’avoir dit à saint Pierre seul, en Mt XVI,19):

“Tout ce que vous lierez sur la terre sera tenu au ciel pour lié, et tout ce que vous délierez sur la terre sera tenu au ciel pour délié.”

2) Lors d’une apparition après la Résurrection (Jn XX,22-23), le Christ dit à ses Apôtres:

Recevez l’Esprit Saint. Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis; ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus.

“Nous pouvons donc bien affirmer que le sacrement de pénitence a été institué par le Christ Lui-même et n’est pas une « invention » de l’Eglise.”

Dondedieu

Date d'inscription : 04/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le sacrement de la confession... Empty Re: Le sacrement de la confession...

Message par Annie le Sam 12 Mai 2012 - 18:30

Si vous lisez les visions d'Anne-Catherine Emmerich, et aussi celles de la Soeur de la Nativité, et aussi celles de Marie d'Agreda, et aussi celles de tous les mystiques qui ont vu la vie du Christ, vous comprendrez que rien n'a été "inventé" par l'Eglise. Le Christ a enseigné toute la liturgie dans ses moindres détails à ses apôtres, le Jeudi Saint, mais aussi entre la Résurrection et l'Ascension. Même le culte des reliques, même l'étole des diacres croisée sous le bras... Croire que c'est l'Eglise qui a tout inventé petit à petit, est faux.

Après la Pentecôte, l'Esprit a permis aux Apôtres de régler des détails plus lointains. Après l'apparition des premières hérésies, les conciles ont permis de clarifier définitivement certaines choses qui étaient considérées comme évidentes mais sur lesquelles l'Eglise était attaquée par ceux qui doutaient...

Pour ce qui est de la confession, le lavement des pieds en était la préfiguration. L'importance de la confession explique que ce lavement des pieds ait été présent dans la loi du peuple Hébreu depuis des millénaires. C'était pour que le Christ lui donne son sens et le transforme en ce fameux sacrement de confession...
En effet, les pieds représentent les affections de l'âme qui la transportent vers ce qui l'attire, mais pas forcément pour son bien. C'est pourquoi le Christ a lavé les pieds des Apôtres, en leur disant de se laver les pieds les uns aux autres. Effectivement, on peut difficilement se confesser à soi-même. Après la Résurrection, il a expliqué le symbolisme de tous ses gestes aux Apôtres et leur a donné des instructions précises pour pratiquer les Sacrements. Rien n'a été laissé au hasard, ni à l'imagination des uns et des autres.

D'autre part, quand on lit ce que les mystiques, les âmes du Purgatoire ou même les démons, disent de la confession et des tentations de la considérer comme un rite qu'on peut interpréter à sa gusie, on voit bien qu'il n'y a qu'une façon de la recevoir et de l'administrer.

Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum