Comme des brebis parmi les loups

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comme des brebis parmi les loups

Message par etienne lorant le Ven 13 Juil 2012 - 10:28

Le vendredi de la 14e semaine du temps ordinaire

Livre d'Osée 14,2-10.


Reviens, Israël, au Seigneur ton Dieu ; car tu t'es effondré par suite de tes fautes.
Revenez au Seigneur en lui présentant ces paroles : « Enlève toutes les fautes, et accepte une belle offrande : au lieu de taureaux, nous t'offrons en sacrifice les paroles de nos lèvres.
Puisque les Assyriens ne peuvent pas nous sauver, nous ne monterons plus sur des chevaux, et nous ne dirons plus à l'ouvrage de nos mains : 'Tu es notre Dieu', car toi seul as compassion de l'orphelin. »
Voici la réponse du Seigneur : Je les guérirai de leur infidélité, je leur prodiguerai mon amour, car je suis revenu de ma colère.
Je serai pour Israël comme la rosée, il fleurira comme le lis, il étendra ses racines comme les arbres du Liban.
Ses jeunes pousses vont grandir, sa parure sera comme celle de l'olivier, son parfum comme celui de la forêt du Liban.
Ils reviendront s'asseoir à son ombre, ils feront revivre le blé, ils fleuriront comme la vigne, ils seront renommés comme le vin du Liban.
Éphraïm ! peux-tu me confondre avec les idoles ? C'est moi qui te réponds et qui te regarde. Je suis comme le cyprès toujours vert, c'est moi qui te donne ton fruit.
Qui donc est assez sage pour comprendre ces choses, assez pénétrant pour les saisir ? Oui, les chemins du Seigneur sont droits : les justes y avancent, les pécheurs y tombent.


Psaume 51(50),3-4.8-9.12-13.14.17.

Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour,
selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
Lave-moi tout entier de ma faute,
purifie-moi de mon offense.

Mais tu veux au fond de moi la vérité ;
dans le secret, tu m'apprends la sagesse.
Purifie-moi avec l'hysope, et je serai pur ;
lave-moi et je serai blanc, plus que la neige.

Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Ne me chasse pas loin de ta face,
ne me reprends pas ton esprit saint.

Rends-moi la joie d'être sauvé ;
que l'esprit généreux me soutienne.
Seigneur, ouvre mes lèvres,
et ma bouche annoncera ta louange.


Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 10,16-23.

Jésus disait aux douze Apôtres : " Voici que je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc adroits comme les serpents, et candides comme les colombes. Méfiez-vous des hommes : ils vous livreront aux tribunaux et vous flagelleront dans leurs synagogues.
Vous serez traînés devant des gouverneurs et des rois à cause de moi : il y aura là un témoignage pour eux et pour les païens.
Quand on vous livrera, ne vous tourmentez pas pour savoir ce que vous direz ni comment vous le direz : ce que vous aurez à dire vous sera donné à cette heure-là. Car ce n'est pas vous qui parlerez, c'est l'Esprit de votre Père qui parlera en vous. Le frère livrera son frère à la mort, et le père, son enfant ; les enfants se dresseront contre leurs parents et les feront mettre à mort.Vous serez détestés de tous à cause de mon nom ; mais celui qui aura persévéré jusqu'à la fin, celui-là sera sauvé.Quand on vous persécutera dans une ville, fuyez dans une autre. Amen, je vous le dis : vous n'aurez pas encore passé dans toutes les villes d'Israël quand le Fils de l'homme viendra.


Cy Aelf, Paris

Les deux premiers textes de la Liturgie sont réconfortants, y compris le Psaume 50, car c'est le Miserere, le chant qui est sorti du cœur de David après qu'il ait pris pleine conscience de son péché. Son repentir est sincère, il s'épanche dans des larmes "à gros bouillon", et les mots qui sortent de sa bouche en cet instant vont commencer de le nettoyer, de le purifier, pour qu'il puisse courageusement se relever pour marcher et vivre de nouveau.

Par contre, les mots que Jésus emploie dans ses recommandations lors de l'envoi des disciples, comme ils sont chargés de mots difficiles à entendre ! J'en citerais quelques-uns : ils seront "des brebis au milieu des loups"; ils seront jugés, flagellés, traînés devant les autorités, trahis et livrés même par leurs proches, et ils seront mis à mort. Il leur faudra fuir d'un endroit à un autre en tout temps et seuls ceux qui auront persévéré jusqu'à la fin seront sauvés - eh bien, quel programme !

Cependant, lorsque je regarde autour de moi, lorsque je songe comment je vis ce mois d'été (il n'a pas cessé de pleuvoir toute cette semaine), quand je vois ce que l'on sert comme repas partout où je vais... et encore: tout ce qui ne tourne plus rond dans une Europe devenue folle... je ne peux que remercier le Seigneur d'avoir été prévenu ! Dans l'épreuve, l'Esprit Saint sera mon grand consolateur. Les mots qui sauvent me seront donnés quand il faudra et j'apprendrai de plus en plus à m'en remettre au Seigneur. La prière, ces derniers mois, a envahi mes journées et des heures durant mes nuits. Malade ce matin, je me suis levé et j'étais à l'Eucharistie à l'heure.

Je constate aussi que, même si je suis semblable à une brebis au milieu de loups, ce n'est pas une condition que je redoute - car je la vis déjà. Depuis quatre ans déjà, je demeure seul et je ne me suis retrouvé qu'en une occasion dans une situation délicate, après une chute. J'ai eu devant moi des jeunes excités par l'alcool et la drogue et je n'ai nullement eu peur. Lorsque je commence un commentaire de l’Évangile, les mots continuent de sortir d'eux-mêmes, et me 'regonflent' pour le reste de ma journée. Enfin, lorsque je ressens le besoin d'être consolé, je saisis mon chapelet et la prière me console.
C'est une vie devenue tout à fait étrange, tout l'ancien s'en est allé et le nouveau n'est pas encore survenu. Ne sommes-nous pas, comme saint Paul et les autres, des hommes qui marchent ? L'important, ce fut le premier pas: la meilleure façon de marcher, c'est de mettre un pied devant l'autre et de recommencer... et désormais le Royaume est en vue - du moins plus qu'il était hier !




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme des brebis parmi les loups

Message par etienne lorant le Ven 13 Juil 2012 - 18:25

"Nous sommes semblables à une barque qui vogue sur l’eau : nous parvenons à la faire avancer, non pas en manœuvrant les rames, mais en laissant le vent gonfler ses voiles. Dirigés et entraînés par l’Esprit Saint, nous réalisons des œuvres saintes, qui nous élèvent au-dessus de l’ouvrage purement humain. Notre volonté humaine a acquis le rythme et la régularité de la volonté et de l’action de Dieu ; nos actions sont plus les siennes que les nôtres. C’est alors que nous faisons une expérience unique : au-delà de notre volonté et de notre action purement humaine, nous sommes totalement absorbés dans l’action et la volonté divines."
Benedikt Baur
Dans l'intimité de Dieu, I, 2



J'ai trouvé cette citation et il m'a semblé qu'elle correspond bien à ce que le Seigneur attend de nous. Ou en tout cas, de mon point de vue. Si je me dis que je peux encore accomplir de grandes choses, je me mens à moi-même, et d'ailleurs, comme dit bien cet auteur, il ne s'agit pas des choses que je pourrais accomplir, mais de ma disponibilité aux choses que l'Esprit Saint me proposera d'accomplir. La pensée du vieillissement m'inquiète moins que la société que je vois glisser vers le mal et le pire pratiquement chaque jour. Quel peut être mon rôle ? Seigneur, fais que je m'abandonne à Ta volonté et que je demeure dans Ta paix !

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum