En Dieu, dépossédés de nous-mêmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

En Dieu, dépossédés de nous-mêmes

Message par etienne lorant le Mar 15 Oct 2013 - 9:51

Le mardi de la 28e semaine du temps ordinaire

Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 1,16-25.


Depuis la création du monde, les hommes, avec leur intelligence, peuvent voir, à travers les œuvres de Dieu, ce qui est invisible : sa puissance éternelle et sa divinité. Ils n'ont donc pas d'excuse, puisqu'ils ont connu Dieu sans lui rendre la gloire et l'action de grâce que l'on doit à Dieu. Ils se sont laissé aller à des raisonnements qui ne mènent à rien, et les ténèbres ont rempli leurs cœurs sans intelligence.
Ces soi-disant sages sont devenus fous; ils ont échangé la gloire du Dieu immortel contre des idoles représentant l'homme mortel ou des oiseaux, des bestiaux et des serpents.
Voilà pourquoi, à cause des désirs de leur cœur, Dieu les a livrés à l'impureté, de sorte qu'ils déshonorent eux-mêmes leur corps. Ils ont échangé la vérité de Dieu contre le mensonge ; ils ont adoré et servi les créatures au lieu du Créateur, lui qui est béni éternellement. Amen.



Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 11,37-41.
Comme Jésus parlait, un pharisien l'invita pour le repas de midi. Jésus entra chez lui et se mit à table. Le pharisien fut étonné en voyant qu'il n'avait pas d'abord fait son ablution avant le repas.
Le Seigneur lui dit : « Bien sûr, vous les pharisiens, vous purifiez l'extérieur de la coupe et du plat, mais à l'intérieur vous êtes remplis de cupidité et de méchanceté.
Insensés ! Celui qui a fait l'extérieur n'a-t-il pas fait aussi l'intérieur ?
Donnez plutôt en aumônes ce que vous avez, et alors tout sera pur pour vous.



Cy Aelf, Paris

Dans la première lecture de ce jour, j'ai gardé la partie du texte de la lettre saint Paul par laquelle  le prêtre a dénoncé nos "idoles modernes" - qui ne sont plus des statues d'animaux déifiés, comme Moloch et Baal, mais des raisonnements sur l'homme, des idéologies qui sont comme des "rêveries malodorantes". Parmi celles-ci, le fameux  "Gender", qui permet à chaque être humain non seulement de décider à quelle sexe il appartient - mais aussi de demeurer dans l'indécision. Puis il a cité l'avortement, l'euthanasie, le suicide assisté... avec, à côté de cela, des manipulations génétiques qui permettraient de prolonger la vie humaine de façon artificielle pendant très longtemps, mais sans pour autant lui conférer un sens.
Tout comme les anciens idolâtres, nombreux les "humains" de notre temps se livrent à l'impureté et vivent dans un mensonge perpétuel.

L’évangile, en toute simplicité, vient rétablir la vérité dans ce que déclare Jésus au pharisien lors de sa visite chez lui. Bien sûr, Jésus a saisi le jugement du pharisien à son encontre: il ne s'est pas purifié par l'ablution rituelle. Or, ce n'est pas par la mise en oeuvre de rites extérieurs qu'un homme peut rendre juste son coeur et purifier son âme, mais c'est par l'aumône de ce que l'on possède.
Cette affirmation de Jésus est moins simple à comprendre qu'il y paraît !  Les fidèles dans l'Eglise n'ont plus l'obligation de faire des ablutions avant un repas, mais donnent-ils en aumônes ce qu'ils possèdent avant de passer à table ?  Ce qui compte, ce qui doit compter pour nous, c'est le fait de ressentir qu'à chaque minute  nous recevons notre vie de Dieu et que, Dieu n'étant pas visible, s'identifie sans cesse à notre prochain.
Telle est donc la bonne manière de vivre et de penser notre vie: en étant ancrés dans l'amour de Dieu et en pratiquant la charité. Il nous faut en tout temps chercher à nous déposséder du "trop plein" des bonnes considérations que nous avons si souvent de nous-mêmes...

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum