Abaissement et relèvement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Abaissement et relèvement

Message par etienne lorant le Mar 25 Fév 2014 - 9:38

Le mardi de la 7e semaine du Temps Ordinaire

Lettre de saint Jacques 4,1-10.

Frères, d'où viennent les guerres, d'où viennent les conflits entre vous? N'est-ce pas justement de tous ces instincts qui mènent leur combat en vous-mêmes?
Vous êtes pleins de convoitises et vous n'obtenez rien, alors vous tuez ; vous êtes jaloux et vous n'arrivez pas à vos fins, alors vous entrez en conflit et vous faites la guerre.
Vous n'obtenez rien parce que vous ne priez pas ; vous priez, mais vous ne recevez rien parce que votre prière est mauvaise : vous demandez des richesses pour satisfaire vos instincts.
Créatures adultères ! Vous savez bien que l'amour pour les choses du monde est hostilité contre Dieu ; donc celui qui veut aimer les choses du monde se pose en ennemi de Dieu. Vous pensez bien que l'Écriture ne parle pas pour rien quand elle dit : Dieu veille jalousement sur l'Esprit qu'il a fait habiter en nous.
Mais il nous donne une grâce plus grande encore ; c'est ce que dit l'Écriture : Dieu s'oppose aux orgueilleux, aux humbles il accorde sa grâce.
Soumettez-vous donc à Dieu, et résistez au démon : il s'enfuira loin de vous.
Approchez-vous de Dieu, et lui s'approchera de vous. Pécheurs, enlevez la souillure de vos mains ; hommes partagés, purifiez vos cœurs.
Affligez-vous, lamentez-vous et pleurez ; que votre rire se change en lamentations et votre joie en tristesse.
Abaissez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera.


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 9,30-37.
Jésus traversait la Galilée avec ses disciples, et il ne voulait pas qu'on le sache.
Car il les instruisait en disant : « Le Fils de l'homme est livré aux mains des hommes ; ils le tueront et, trois jours après sa mort, il ressuscitera. »
Mais les disciples ne comprenaient pas ces paroles et ils avaient peur de l'interroger.
Ils arrivèrent à Capharnaüm, et, une fois à la maison, Jésus leur demandait : « De quoi discutiez-vous en chemin ? »
Ils se taisaient, car, sur la route, ils avaient discuté entre eux pour savoir qui était le plus grand.
S'étant assis, Jésus appela les Douze et leur dit : « Si quelqu'un veut être le premier, qu'il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. » Prenant alors un enfant, il le plaça au milieu d'eux, l'embrassa, et leur dit :
« Celui qui accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c'est moi qu'il accueille. Et celui qui m'accueille ne m'accueille pas moi, mais Celui qui m'a envoyé. »


Cy Aelf, Paris

J'avoue avoir prié pour demander des richesses, afin de satisfaire tous mes désirs... Que cela remonte loin ! Au tout début de mon commerce, je craignais l'échec, la facture de trop et je cherchais en même temps toutes sortes de nouvelles idées pour relancer ma clientèle. Je me souviens qu'à un moment, dans un café, une de mes amies m'avait lancé : "Tu ne parles toujours que d'argent, tu ne sais parler que de çà !"... Je me souviens que cela m'avait posé question : allons, était-ce vrai?
Cela se passait au début des années 80, la conversion n'interviendrait que cinq ans plus tard, et je ne connaissais que le gain, la réussite, c'est vrai que j'étais rempli de désirs de toutes sortes !

Or, après la conversion, je n'ai pensé qu'à tout abandonner du commerce, de mes réflexions et de mes pensées "d'avant", mais je n'ai guère trouvé de de personnes qui ne critiquaient pas ce nouveau dessein de vie - si ce n'est un vieux Rédemptoriste qui calmait mes ardeurs par des propos qui ne blessaient pas. Mais alors, quoi ? J'ai découvert, grâce à la lumière intérieure de l'Esprit Saint, que l'amie qui m'avait critiqué était elle-même la proie d'une foule de désirs - et que si son accusation était juste, cependant elle aussi était harcelée par ses propres désirs. Et malheureusement, les membres de l'Eglise que j'ai rencontrés à l'époque avaient eux aussi des jugements qui n'étaient pas forcément fraternels.

Ces derniers étaient, comme les disciples dans l’Évangile d'aujourd'hui, fort préoccupés de leur carrière ! Avec ma fougue d'alors - cette espèce de feu qui me brûlait le coeur et me faisait verser des larmes de joie lorsque je citais des paroles de Jésus ... eh bien, je dérangeais un peu. Un ami prêtre, qui avait organisé un barbecue, avait posé une affichette qui proclamait : "Foi et solidarité !" Et je l'avais repris devant les invités en disant: "Solidarité, quel drôle de mot ? C'est foi et charité que tu dois proclamer ! Car la solidarité, c'est toujours se réunir pour faire bloc contre d'autres, tandis que la charité n'exclue personne". Ce jour-là, il m'avait renvoyé.

Si Jésus place un enfant au milieu des disciples, ce n'est pas seulement à cause de l'innocence, mais plutôt à cause de la taille. Celui qui veut être grand, se fera le plus petit, puisque tout ce qui s'élève sera abaissé, et tout ce qui s'abaisse sera élevé...

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum