LES PAPES ET LES PRÊTRES ON DÉJÀ ÉTÉ MARIÉS !!!

Aller en bas

LES PAPES ET LES PRÊTRES ON DÉJÀ ÉTÉ MARIÉS !!! Empty LES PAPES ET LES PRÊTRES ON DÉJÀ ÉTÉ MARIÉS !!!

Message par Gilles le Lun 9 Fév 2009 - 17:09

HISTOIRE DU CELIBAT DANS L'EGLISE CATHOLIQUE


Premier siècle
Pierre , le premier Pape , et les apôtres que Jésus avait choisis , étaient pour la plupart , des hommes mariés. Le Nouveau Testament sous-entend que les femmes présidaient le repas eucharistique dans l'Eglise primitive.
Second et troisième siècles
C'est l'âge du gnosticisme : lumière et esprit sont bons , ténèbres et choses matérielles sont mauvaises. Une personne ne peut être mariée et être parfaite. Cependant , la plupart des prêtres étaient mariés.
Quatrième siècle
306 , Concile d'Elvire (Espagne) , décret 43 : un prêtre qui dort avec sa femme durant la nuit qui précède la messe , perdra son travail.
325 , Concile de Nicée : après une ordination , un prêtre ne peut plus se marier. Le Credo de Nicée est proclamé.
352 , Concile de Laodicée : les femmes ne doivent pas être ordonnées. Ceci suggère qu'avant cette période , il y avait eu ordination de femmes.
385 , le Pape Siricius abandonne sa femme pour devenir Pape. Il est décrété que les prêtres ne peuvent plus dormir avec leur femme.
Cinquième siècle
405 , St Augustin écrit : " Rien n'est plus puissant pour tirer l'esprit d'un homme vers le bas que les caresses d'une femme ".
Sixième siècle
567 , second Concile de Tours : tout ecclésiastique trouvé dans son lit avec sa femme sera excommunié pendant un an et réduit à l'état laïc.
580 , le Pape Pélagius II avait pour politique de ne pas importuner les prêtres mariés tant qu'ils ne mettaient la main sur les biens de l'Eglise en faveur des épouses ou des enfants.
590-604 , le Pape Grégoire " le Grand " dit que tout désir sexuel est péché en lui- même (cela signifie-t-il que le désir sexuel est intrinsèquement mauvais ?)
Septième siècle
En France , des documents montrent que la majorité des prêtres étaient mariés.
Huitième siècle
St Boniface rapporte au Pape qu'en Allemagne presque aucun évêque ou prêtre n'est célibataire.
Neuvième siècle
836 , le Concile d'Aix-la-Chapelle admet ouvertement qu'avortements et infanticides ont lieu dans les couvents et monastères pour dissimuler les actes des clercs qui ne vivent pas le célibat. St. Ulrich , un saint évêque tirait argument des Ecritures et du bon sens pour dire que la seule façon de purifier l'Eglise des pires excès du célibat était de permettre aux prêtres de se marier.
Onzième siècle
1045 , le Pape Boniface IX se dispense lui-même du célibat et se démet de sa fonction pour se marier.
1074 , le Pape Grégoire VII dit que quiconque doit être ordonné , doit faire d'abord vœu de célibat : " Les prêtres [doivent] tout d'abord s'échapper des griffes de leurs femmes ".
1095 , le Pape Urbain II avait des prêtres dont les femmes étaient vendues comme esclaves et les enfants abandonnés.
Douzième siècle
1123 , sous le pontificat du Pape Caliste II : le premier Concile du Latran décrète que les mariages avec des clercs sont invalides.
1139 , sous le pontificat du Pape Innocent II : le second Concile du Latran confirme le décret du Concile précédent.
Quatorzième siècle
L'évêque Pelagio déplore que les femmes soient encore ordonnées et confessent.
Quinzième siècle
Transition : 50% des prêtres sont mariés et acceptés par le peuple.
" Le célibat n'est pas essentiel au sacerdoce ; il ne fut pas promulgué comme une loi par Jésus Christ ". Déclarations du Pape Jean-Paul II , Juillet 1993.
Seizième siècle
1545-1563 , le Concile de Trente établit que le célibat et la virginité sont supérieurs au mariage.
1517 , Martin Luther.
1530 , Henry VIII.
Dix-septième siècle
Inquisition. Galilée. Newton.
Dix-huitième siècle
1776 , Déclaration de l'Indépendance américaine.
1789 , Révolution française.
Dix-neuvième siècle
1804 , Napoléon.
1882 , Darwin.
1847 , Marx , le Manifeste communiste.
1858 , Freud.
1869 , Premier Concile du Vatican ; infaillibilité du Pape.
Vingtième siècle
1930 , le Pape Pie XI : la vie sexuelle peut être bonne et sainte.
1951 , sous le pontificat du Pape Pie XII : un pasteur luthérien marié , ordonne un prêtre catholique en Allemagne.
1962 , le Pape Jean XXIII convoque le Concile Vatican II. Les liturgies sont célébrées en langues vernaculaires. Le mariage a une valeur égale à celle de la virginité.
1966 , sous le pontificat de Paul VI , dispenses de célibat.
Dans les années 70 , Ludmilla Javorova et plusieurs autres femmes tchèques sont ordonnées pour exercer un ministère auprès de détenues des communistes.
1978 , le Pape Jean-Paul II suspend les dispenses.
1983 , nouveau droit Canon.
1980 , les pasteurs anglicans et épiscopaliens mariés sont ordonnés prêtres catholiques aux Etats-Unis ; même chose au Canada et en Angleterre en 1994.
Les papes qui étaient mariés


St. Pierre , Apôtre
St. Félix III 483-492 (2 enfants)
St. Homidas 514-523 (1 fils)
St. Silverus (Antonia) 536-537
Hadrien II 867-872 (1 fille)
Clément IV 1265-1268 (2 filles)
Félix V 1439-1449 (1 fils)
Les papes qui étaient fils de papes ou d'autres clercs

Nom du PapePontificatFils de
St. Damascus I366-348St , Lorenzo , prêtre
St. Innocent I401-417Anastasius I
Boniface418-422fils d'un prêtre
St. Felix483-492fils d'un prêtre
Anastasius II496-498fils d'un prêtre
St. Agapit I535-536Gordiaous , prêtre
St. Silverus536-537St. Homidias , pape
Deusdedit882-884fils d'un prêtre
Boniface VI896-896Hadrien , évêque
Jean XI931-935Pape Serge III
Jean XV989-996Léon , prêtre
Papes qui ont eu des enfants illégitimes après 1139

Nom du PapePontificatFils de
Innocent VIII1484-1492plusieurs enfants
Alexandre VI1492-1503plusieurs enfants
Jules II1503-15133 filles
Paul III1534-15493 fils , 1 fille
Pie IV1559-15653 fils
Grégoire XIII1572-15851 fils

Bibliographie:


Oxtord Dictionary ot Popes
H.C. Lea History of Sacerdotal Celibacy in the Christian Church 1957
E. Schillebeeckx The Church with a Human Face 1985
J. McSorley Outline History of the Church by Centuries 1957
F.A.Foy (Ed.) 1990 CatholicAlmanac 1989
F.A.Foy (Ed.) 1990 CatholicAlmanac 1989
D.L. Carmody The Double Cross - Ordination, Abortion and Catholic Feminism 1986
P.K Jewtt The Ordination of Women 1980
A.F. Ide God's Girls - Ordination of Women in the Early Christian & Gnostic Churches 1986
E. Schüssler Fiorenza In Memory of Her 1984
P. DeRosa Vicars of Christ 1988
Mythes et faits


Mythe: tous les prêtres font vœu de célibat.
En fait: la plupart des prêtres ne font pas de vœu , mais une promesse devant l'évêque.
Mythe: le célibat n'est pas la raison de la crise des vocations.
En fait: une étude des églises protestantes datant de 1983 montre un clergé en surnombre ; l'Eglise catholique seule a une crise des vocations.
Mythe: le célibat des clercs a été la norme depuis le Second Concile du Latran en 1139.
En fait: les prêtres et même les papes ont continué à se marier et à avoir des enfants plusieurs centaines d'années après cette date.
L'Eglise catholique d'Orient a encore des prêtres mariés. Dans l'Eglises catholique latine , on peut être prêtre marié

  • si on a été pasteur protestant d'abord
  • ou si on est catholique de longue date et que l'on promet de ne plus avoir de relations sexuelles avec sa femme.

Mythe: la crise des vocations est due au matérialisme et au manque de foi.
En fait: Recherche (Fondation Lilly 1985) : " Il n'y a pas de preuve évidente pour soutenir que la perte de la foi provoque une baisse des vocations... La jeunesse est volontaire et le ministère dans les campus universitaires augmente ".
Nous croyons que les prêtres devraient être autorisés à se marier et que les femmes devraient avoir un droit égal à être appelées au sacerdoce et mises à l'épreuve comme et avec les hommes.
Nous croyons que le célibat est un don de l'Esprit , comme l'est l'appel au mariage ou à la vie de célibataire. Les dons ne peuvent être mandatés , ainsi , c'est à cause d'un profond respect pour le don du célibat que nous demandons qu'il puisse être optionnel et non imposé à ceux qui ne se sentent pas appelés dans cette voie.
Brochure originale diffusée par Corpus Canada.
Révision soutenue conjointement et financièrement par Call to Action et Future Church , 12/95.

SOURCE: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Gilles. Ville de Québec - Canada king
Gilles
Gilles

Masculin Date d'inscription : 08/07/2008
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - Canada

Revenir en haut Aller en bas

LES PAPES ET LES PRÊTRES ON DÉJÀ ÉTÉ MARIÉS !!! Empty Re: LES PAPES ET LES PRÊTRES ON DÉJÀ ÉTÉ MARIÉS !!!

Message par Gilles le Lun 9 Fév 2009 - 17:19

CLIQUER SUR TOUS LES LIENS QUI VOUS INTÉRESSENT...

1.Chronologie annuelle et historique des souverains pontifes
1.1Début de l’ère chrétienne
1.2Liste des papes et des antipapes
1.3Citations
2.Des Papes et des Pontificats
2.1Pape, papauté
2.2Papesse
2.3Pontife, pontifical, pontificat
2.4Vatican
2.5Election du pape
2.6Démission du pape
2.7Antipapes
2.8Schismes
2.9Nombre de papes
2.10Décès des papes
2.11Sanctification des papes
2.12Durée des pontificats
2.13Vacances du Saint-Siège
2.14Nationalités des papes
2.15Noms des papes
2.16Célibat religieux
2.17Conciles œcuméniques
2.18Églises orientales réunies à Rome
2.19Marques, insignes et emblèmes de la papauté
2.20Prière pour le pape
2.21Prophétie de saint Malachie
2.22Chronologie annuelle et historique des Papes
3.Textes et Encartés
3.1Table des matières des sujets
Gilles
Gilles

Masculin Date d'inscription : 08/07/2008
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - Canada

Revenir en haut Aller en bas

LES PAPES ET LES PRÊTRES ON DÉJÀ ÉTÉ MARIÉS !!! Empty Re: LES PAPES ET LES PRÊTRES ON DÉJÀ ÉTÉ MARIÉS !!!

Message par Gilles le Lun 9 Fév 2009 - 17:21

SUITE... SUITE... SUITE...

De l’an 1 à 41

1 : Denys le Petit, moine scythe, met au point, en 532, une table de calcul de la date de Pâques où les années sont comptées depuis la naissance du Christ qu’il fixe au 25 décembre de l’an 753 de la fondation de Rome. L’an de Rome 754 devient l’an 1 de l’ère chrétienne (II n’y a pas d’année 0 : on saute de l’an 1 avant Jésus-Christ à l’an 1 après). L’ère chrétienne, appelée également dionysienne, connaît une lente diffusion. Cette manière de compter est adoptée par la France au VIIIe siècle (capitulaires de Carloman et Pépin). Voir « Au fil de l’an ».

Au début de l’ère chrétienne, la population mondiale est d’environ 250 millions d’individus (elle doublera 14 siècles plus tard), celle de la Chine de 50 millions et celle de la Gaule de 5 millions et demi.

2 : 20 août, Lucius, petit-fils d’Auguste, meurt à Marseille (peut-être empoisonné sur ordre de Livie).

4 : 21 février, Gaius, second petit-fils d’Auguste, meurt à Limyra en Lycie des suites d’une blessure durant une opération militaire ; 26 juin, Auguste adopte Tibère et Agrippa Postumus, le dernier fils posthume d’Agrippa, âgé de 16 ans, et impose à Tibère l’adoption de Germanicus.

5 : Varus réprime la révolte de Judas le Galiléen.

6 : l’empereur romain Octavien, occupe définitivement la Palestine et met Copponius, qui n’est pas juif, sur le trône de Jérusalem à la place de Archélaos, fils d’Hérode [pour les Hébreux, la prophétie de Jacob est réalisée : « La venue du Messie sera vérifiée lorsque le sceptre de David aura été enlevé des mains d’un juif pour passer dans celles d’un étranger. ». Des messies, surgissant un peu partout, sont considérés comme des perturbateurs par les romains qui les crucifient : Theudas, Dosidée de Samarie, Meadre, Jean de Gamala, Simon, etc.].

9 : les Chérusques (Germains), commandés par Arminius, battent les Romains. 10 : mort de Hillel, docteur juif, qui déclarait : « Crois en Dieu et aime ton prochain comme toi-même, le reste n’est que commentaire ».

14 : l’armée romaine compte ⇒ 300 000 légionnaires et auxiliaires qui assurent la Pax Romana dans tout l’Empire [La légion romaine est l’armée professionnelle la mieux entraînée et la mieux équipée. Les légionnaires sont surnommés « les mulets de Marius » du nom du général qui, sous la République, en 107 av. J.-C., réorganisa l’armée romaine et en fit une armée de métier. Les légionnaires, âgés de 17 à 46 ans, sont enrôlés pour 20 ans, voire plus, et doivent rester célibataires. Ils perçoivent régulièrement une solde et reçoivent, à la retraite, un lopin de terre. Ils portent jusqu’à 40 kg d’équipement et parcourent au moins 30 km par jour. Les fantassins portent une courte épée à double tranchant « gladius » (glaive) ; d’autres, les hastaires (hastati), armés de javelots à pointe de fer (pilum) et munis de boucliers, sont placés au premier rang des carrés et forment avec les rangs suivants des « tortues ». Une légion compte 5 500 à 6 000 légionnaires répartis en 10 cohortes. Avec les réformes de Marius (157-86 av. J.-C.), la centurie passe de 100 hommes à 80. Ainsi la cohorte typique compte 6 x 80 = 480 hommes et à 5 x 160 = 800 hommes pour la 1ère cohorte composée de soldats d’élite ; 120 à 300 cavaliers servent d’agents de liaison, d’escorte, d’éclaireurs, et sont chargés éventuellement de poursuivre les fuyards ; les armes lourdes, arbalètes et catapultes, lancent flèches, pierres et bombes incendiaires ; les légions sont au nombre de 28 sous Auguste et jusqu’à 33 sous le règne des Sévère ; les légions sont renforcées par des troupes recrutées dans les Provinces (les auxiliaires) où à la frontière de l’Empire, qui conservent leurs armements et leurs usages de combats (les numéri)] ; 19 août, vers 13 h 30, Nola, mort de l’empereur Auguste, 76 ans, qui a désigné son fils adoptif, Tibère, comme successeur (Auguste, fils adoptif de Jules César, honoré comme un Dieu, a fondé l’Empire romain ; son règne, le plus brillant de l’histoire romaine, sera appelé « siècle d’Auguste ») : Tiberius Claudius Nero Julius Caesar Augustus lui succède ; septembre, sur le Rhin, campagne du consul Germanicus, neveu et fils adoptif de Tibère.

16 : Arminius, chef des Chérusques, est vaincu par Germanicus.

19 : 10 octobre, à Epidaphné (Syrie), mort de Germanicus (sur son lit de mot il a accusé Pison, gouverneur de Syrie, de l’avoir empoisonné).

21 : Julius Sacrovir, noble gaulois de la tribu des Eduens et citoyen romain, et le Trévire Julius Florus, lui aussi de grande naissance, conduisent un soulèvement contre les Romains ; Florus, vaincu, se donne la mort ; Sacrovir parvient à s’emparer d’Autun ; son armée est nombreuse : 40 000 hommes mais seulement 8 000 sont équipés pour la guerre (les autres, des paysans, des étudiants, sont presque sans armes) ; le légat romain Silius, commandant 12 000 hommes aguerris, en vient à bout malgré le sacrifice héroïque des 8 000 légionnaires de Sacrovir qui se font tuer sur place ; Sacrovir s’enfuit avec ses principaux lieutenants jusqu’à sa maison : ils y mettent le feu et, suivant le vieux rite gaulois des guerriers sans espoir, meurent dans le brasier.

26 : Ponce Pilate est préfet de la province de Judée. 28 : Jean le baptiste est décapité sur ordre de Hérode Antipas dont il condamnait le mariage avec sa nièce Hérodiade. (voir « Au fil de l’An »)

30 : mort de Joseph (111 ans) selon l’Histoire de Joseph le Charpentier (texte copte du IXe s) ; vendredi 7 avril (16 Nissan 3790), date la plus retenue aujourd’hui (ou le vendredi 3 avril 33, date traditionnelle, où une éclipse de lune fut visible à Jérusalem entre 15 h 40 et 18 h 50), Jésus est crucifié. (voir « Au fil de l’an »)

Vers 35 : Etienne, chrétien de Corinthe, premier diacre désigné par les apôtres, est lapidé à mort après avoir été accusé de blasphème devant le Grand Conseil (Actes 6,8-15) : c’est le premier martyr chrétien (L’impératrice Eudoxie (330-340) fera bâtir une basilique à Jérusalem sur le lieu de la lapidation d’Etienne pour y placer ses ossements miraculeusement retrouvés) ; témoin de la scène, un jeune docteur lettré (probablement rabbin), élève de Gamaliel, le pharisien Saul (le futur Paul), garde les vêtements des exécuteurs qu’il approuve [Gamaliel ha-Zakên « l’Ancien » (20-50 apr. J.-C.), pharisien, Nasî « président » du sanhédrin et premier rabbin à avoir été honoré du titre de rabban (en hébreu, « docteur » ou « maître »), fut un docteur de la loi renommé. Dans les Actes des Apôtres son nom est cité à deux reprises : Gamaliel conseille au sanhédrin de « laissez aller » les disciples de Jésus-Christ (5, 34-40) ; Paul, après avoir été expulsé du Temple, s’adresse au peuple « C’est ici, dans cette ville, que j’ai été élevé et que j’ai reçu aux pieds de Gamaliel une formation strictement conforme à la Loi de nos pères » (22, 3)].

Vers 36 : « appel divin » de Paul sur le chemin de Damas, ville où il est baptisé par Ananie et recouvre la vue (puis suit une période de 2 ou 3 ans durant laquelle Paul se serait rendu en Arabie, sans autre précision).

36 : Pilate fait massacrer les Samaritains rassemblés autour d’un faux messie sur leur mont sacré Garizim qu’ils tiennent pour le nombril du monde ; Pilate est rappelé à Rome (selon le théologien et historien religieux Eusèbe de Césarée, il se suicidera ; chez Tertullien, Pilate, à propos d’un rapport qu’il fait à Tibère, apparaît comme chrétien ; les chrétiens de Syrie et d’Égypte ont vénéré Pilate comme un saint et un martyr : il est considéré comme martyr par l’Église copte qui célèbre sa fête le 25 juin.)

37 : 16 mars, Misène, mort de Tibère (peut-être assassiné) ; 18 mars, le Sénat casse le testament le Tibère qui faisait de Caius César et Tiberius Gemellus ses héritiers et proclame seul empereur Caius Caesar surnommé Caligula (« petites bottes » car il avait de petits pieds) : Caligula adopte d’abord Gemellus, puis il le fera assassiner.

38-41 : Paul évangélise la Syrie et la Cilicie (Arétas IV, ethnarque nabatéen de Damas, veut faire arrêter Paul qui s’enfuit en passant les remparts de la ville dans une corbeille).

38 : Alexandrie, massacre de Juifs (peut-être le premier « pogrom »).

Vers 39 : mort (peut-être exécution) de Hérode Antipas (qui fit décapiter Jean Baptiste et devant lequel Jésus comparut) exilé à Lyon (ou a Saint-Bertrand-de-Comminges ou en Espagne) par Caligula [poussée par sa femme, Hérode s’était rendu à Rome pour demander à l’empereur de lui conférer le titre de roi. Au contraire, Caligula le démit l’accusant de collusion avec les Parthes et l’exila] ; mort de Pilate (suicide ?) exilé en Gaule (à Vienne, près du Mont Pilat) ou en Suisse (à Lausanne ou Lucerne près du Mont Pilatus).

41-44 : Hérode Agrippa Ier, fils d’Aristobule et de Bérénice, petit-fils de Hérode le Grand, roi de Judée et Samarie, persécute les chrétiens pour s’attirer la sympathie des Juifs (les Actes décrivent trois persécutions successives ; la troisième, qui est sûrement de l’année 43, entraîne le martyre de Jacques, le frère de l’évangéliste Jean, et l’arrestation de Pierre) : les apôtres se dispersent et rejoignent les communautés juives de la diaspora [ils fondent notamment la chrétienté d’Antioche (la première église chrétienne) où apparaît le mot « chrétien » qui, bien qu’employé comme insulte, sera revendiqué par les membres de la communauté ; un violent incident y oppose Paul et Pierre à propos des rapports avec les païens (Galates 2, 11-14)].

41 : 24 janvier, le tribun Chéréas poignarde l’empereur Caligula, un tyran sanguinaire et mégalomane (Caligula disait de ses sujets : « Qu’ils me haïssent pourvu qu’ils me craignent » et se considérait comme le « Nouveau Soleil » ; sous son règne, Isis et Sarapis eurent leurs sanctuaires dans Rome, il consacra même une salle de son palais aux dieux égyptiens et l’on vit dans la ville des prêtres égyptiens ; voir « Mythologie romaine. Religions et Mystères importés à Rome. Cultes solaires ») : son oncle, Tiberius Claudius Nero Drusus (Claude), proclamé empereur par les prétoriens, est reconnu par le Sénat le lendemain ; Tarse, Barnabé, qui a connu Paul à Jérusalem, vient le prendre, pour compagnon en vue d’une mission en Asie.


SOURCE: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Gilles. Ville de Québec - Canada king
Gilles
Gilles

Masculin Date d'inscription : 08/07/2008
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - Canada

Revenir en haut Aller en bas

LES PAPES ET LES PRÊTRES ON DÉJÀ ÉTÉ MARIÉS !!! Empty Re: LES PAPES ET LES PRÊTRES ON DÉJÀ ÉTÉ MARIÉS !!!

Message par Francesco le Mar 10 Fév 2009 - 0:14

Texte tres intéressant Gilles.J'ai demandé a des personnes informées la raison derriere le refus du marriage des pretres et une des raisons importantes semble etre financiere.....L'Église anglicane a ouvert tout grand la porte au marriage des pretres et la pretise des femmes...actuellement,cette église vit une grave crise pour cette raison.

Mais la question reste ouverte.Vous en pensez quoi?


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

LES PAPES ET LES PRÊTRES ON DÉJÀ ÉTÉ MARIÉS !!! Empty Re: LES PAPES ET LES PRÊTRES ON DÉJÀ ÉTÉ MARIÉS !!!

Message par Gilles le Mar 30 Mar 2010 - 14:56

Je tiens à vous faire remarquer que le mariage des prêtres et des papes existait au début de l'Église Chrétienne et même plusieurs siècles après...

Les papes qui étaient mariés


St. Pierre , Apôtre

St. Félix III 483-492 (2 enfants)
St. Homidas 514-523 (1 fils)
St. Silverus (Antonia) 536-537
Hadrien II 867-872 (1 fille)
Clément IV 1265-1268 (2 filles)
Félix V 1439-1449 (1 fils)



Gilles. Ville de Québec - Canada LES PAPES ET LES PRÊTRES ON DÉJÀ ÉTÉ MARIÉS !!! Icon_biggrin
Gilles
Gilles

Masculin Date d'inscription : 08/07/2008
Age : 64
Localisation : Ville de Québec - Canada

Revenir en haut Aller en bas

LES PAPES ET LES PRÊTRES ON DÉJÀ ÉTÉ MARIÉS !!! Empty Re: LES PAPES ET LES PRÊTRES ON DÉJÀ ÉTÉ MARIÉS !!!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum