FÊTE AUJOURD'HUI 9 Aout en Église de Sainte Thérèse Bénédicte de La Croix " Carmélite - Martyre en Pologne (✝ 1942) "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

FÊTE AUJOURD'HUI 9 Aout en Église de Sainte Thérèse Bénédicte de La Croix " Carmélite - Martyre en Pologne (✝ 1942) "

Message par Invité le Sam 9 Aoû 2014 - 17:13



Sainte Thérèse Bénédicte de La Croix
Carmélite - Martyre en Pologne (✝ 1942)


Née le 12 octobre 1891 dans le judaïsme, Edith Stein était professeur d'université à Wroclaw (Breslau) et elle se tourna progressivement vers le Christ, malgré les difficultés nées de l'incompréhension de sa famille. Au temps de l'invasion nazie et de la persécution anti-juive, elle devint carmélite à Cologne traduisant dans sa vie les "sept demeures" de sainte Thérèse d'Avila et s'unissant, par la Croix, aux souffrances de son peuple. Edith Stein - Sainte Thérèse Bénédicte de La CroixRéfugiée aux Pays-Bas, elle y fut arrêtée au carmel d'Echt, et elle meurt à Oswiecin (Auschwitz) huit jours plus tard, le 9 août 1942. Elle avait partagé la persécution de son peuple, portant le don de soi jusqu'au martyre pour le Christ.

canonisée à Rome le 11 octobre 1998.

Sur le site du Vatican - proclamée co-patronne de l'Europe le 1e octobre 1999
- Edith Stein - Site du Carmel en France
- Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix, nouvelle patronne de la Paroisse du Pays de Stenay - diocèse de Verdun.
- La conversion d'Edith Stein - video - site du Jour du Seigneur
- Institut Edith Stein

Morte à Auschwitz parce qu'elle était juive. "Notre amour pour le prochain est la mesure de notre amour pour Dieu. Pour les chrétiens et pas seulement pour eux, personne n'est 'étranger'. L'amour du Christ ne connaît pas de frontière" (Edith Stein)

Mémoire (En Europe : Fête) de sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix, carmélite et martyre. Édith Stein, née et formée dans le judaïsme, après plusieurs années où elle enseigna la philosophie au milieu de beaucoup de difficultés, reçut la vie nouvelle dans le Christ par le baptême, et la poursuivit sous le voile des moniales jusqu’à ce que le régime nazi la forçât à l’exil en Hollande. Pendant la seconde guerre mondiale, elle fut arrêtée comme juive et conduite au camp d’extermination d’Auschwitz, près de Cracovie, en Pologne, où elle mourut dans une chambre à gaz.

Martyrologe romain

   Je crois ... que plus on se sent attiré par Dieu et plus on doit 'sortir de soi-même', dans le sens de se tourner vers le monde pour lui porter une raison divine de vivre. (Edith Stein)


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: FÊTE AUJOURD'HUI 9 Aout en Église de Sainte Thérèse Bénédicte de La Croix " Carmélite - Martyre en Pologne (✝ 1942) "

Message par Invité le Sam 9 Aoû 2014 - 20:40

Fête aujourd'hui de(Édith Stein) ce Samedi 9 Aout en Église à la Messe de ce matin !

C'est pourquoi j'ai poster ce texte Aujourd'hui ! Sacré Coeur 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: FÊTE AUJOURD'HUI 9 Aout en Église de Sainte Thérèse Bénédicte de La Croix " Carmélite - Martyre en Pologne (✝ 1942) "

Message par jaimedieu le Dim 10 Aoû 2014 - 6:18

Le 10 août

Saint Laurent
Diacre et Martyr
(† 258)


Laurent fut l'un des plus illustres martyrs de l'Église. Ses vertus, son mérite, lui gagnèrent l'affection du Pape Sixte II, qui le choisit comme son premier diacre.

L'an 258, le Pape fut arrêté et condamné à mort. Comme on le conduisait au supplice, Laurent, son diacre, le suivait en pleurant : « Où allez-vous, mon père, disait-il, sans votre fils ? Où allez-vous, saint Pontife, sans votre diacre ? Jamais vous n'offriez le sacrifice sans que je vous servisse à l'autel. En quoi ai-je eu le malheur de vous déplaire ? » Le saint Pape, ému, lui dit : « Je ne vous abandonne point, mon fils ; une épreuve plus pénible et une victoire plus glorieuse vous sont réservées ; vous me suivrez dans trois jours. » Puis il lui ordonna de distribuer aux pauvres tous les trésors de l'Église, pour les soustraire aux persécuteurs : mission que Laurent accomplit avec joie.

Le préfet de Rome, à cette nouvelle, fit venir Laurent et lui demanda où étaient tous les trésors dont il avait la garde, car l'empereur en avait besoin pour l'entretien de ses troupes : « J'avoue, lui répondit le diacre, que notre Église est riche et que l'empereur n'a point de trésors aussi précieux qu'elle ; je vous en ferai voir une bonne partie, donnez-moi seulement un peu de temps pour tout disposer. » Le préfet accorda trois jours de délai.

Pendant ce temps, Laurent parcourut toute la ville pour chercher les pauvres nourris aux dépens de l'Église ; le troisième jour, il les réunit et les montra au préfet, en lui disant : « Voilà les trésors que je vous ai promis. J'y ajoute les perles et les pierres précieuses, ces vierges et ces veuves consacrées à Dieu ; l'Église n'a point d'autres richesses. “Comment oses-tu me jouer, malheureux ? dit le préfet ; est-ce ainsi que tu outrages en moi le pouvoir impérial ?” » Puis il le fit déchirer à coups de fouets.

Laurent, après ce supplice, fut conduit en prison, où il guérit un aveugle et convertit l'officier de ses gardes, nommé Hippolyte. Rappelé au tribunal, il fut étendu sur un chevalet et torturé cruellement ; c'est alors qu'un soldat de la garde, nommé Romain, vit un Ange essuyer le sang et la sueur du martyr : « Vos tourments, dit Laurent au juge, sont pour moi une source de délices. » Laurent fut ensuite rôti à petit feu sur un gril de fer, et quand il eut un côté tout brûlé : « Je suis assez rôti de ce côté, dit-il au juge en souriant ; faites-moi rôtir de l'autre. » Bientôt, les yeux au Ciel, il rendit l'âme.


Bx Arcangelo Piacentini
Prêtre o.f.m. conv.


Arcangelo naît à Calatafimi Segesta (commune de la province de Trapani dans la région Sicile) en 1390, dans la noble famille des Piacentini. Assez jeune quitta la maison paternelle et alla vivre dans une grotte non loin de l’église Sainte Marie du Giubino ; là il aurait eu plusieurs apparitions de la Vierge Marie priant au dessus d’un cyprès.

La nouvelle de ces apparitions et miracles poussa beaucoup de curieux et de fideles à fréquenter ce lieu et ses parents y allèrent aussi pour le persuader de renoncer à ses intentions. Arcangelo, à la suite de ces événements et pour sa tranquillité, se déplaça à Alcamo où il commença à s'occuper des malades dans le vieil hôpital de Saint-Antoine, qu’il remit en état après une période d’abandon. Dans les moments libres il se retirait dans une grotte à proximité pour prier et faire pénitence.

Après la suppression des ermites en Sicile, par le pape Martin V (Oddone Colonna, 1417-1431), il prit l'habit des Frères Mineurs Observants à Palerme, au couvent de Sainte Marie de Jesus. Après être devenu prêtre, le Bx Matteo Guimerà d'Agrigente, son supérieur hiérarchique, lui accorda la faculté d’ouvrir de nouveaux couvents : Arcangelo retourna à hôpital de Saint-Antoine à Alcamo pour ouvrir un couvent. Il fut aussi élu vicaire provinciale de l’Ordre et se consacra à la prédication.

Il a vécu dans le couvent de Sainte Marie de Jésus jusqu'à sa mort, le 24 juillet 1460.
Le pape Grégoire XVI (Bartolomeo Mauro Alberto Cappellari, 1831-1846), le 09 septembre 1836, le proclama bienheureux en vertu des nombreux miracles dus à son intercession.
avatar
jaimedieu

Féminin Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 60
Localisation : Montréal, Québec Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: FÊTE AUJOURD'HUI 9 Aout en Église de Sainte Thérèse Bénédicte de La Croix " Carmélite - Martyre en Pologne (✝ 1942) "

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum