Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
TCL TDS-6110 – Barre de son Home Cinéma ...
Voir le deal
69.99 €

"Attaquer tout ce qui retarde l'Islam en France"

Aller en bas

"Attaquer tout ce qui retarde l'Islam en France" Empty "Attaquer tout ce qui retarde l'Islam en France"

Message par jaimedieu Mar 3 Mar 2015 - 18:02


Valls veut s'attaquer à "tout ce qui retarde un islam de France"

Le Point - Publié le 03/03/2015 à 12:47

Le Premier ministre était en déplacement mardi matin à Strasbourg pour évoquer la réforme de la représentation des musulmans de l'Hexagone.
Manuel Valls devait se rendre à la Grande Mosquée de la capitale alsacienne, avant de rencontrer les étudiants et les enseignants du diplôme "droit, société et pluralité des religions" de l'université de Strasbourg. Manuel Valls devait se rendre à la Grande Mosquée de la capitale alsacienne, avant de rencontrer les étudiants et les enseignants du diplôme "droit, société et pluralité des religions" de l'université de Strasbourg.

Manuel Valls veut s'attaquer au "défi" de "tout ce qui retarde un islam de France", notamment en matière de formation des imams, mais aussi en faisant reculer le "réflexe" qui consiste à solliciter des pays étrangers pour le financement des mosquées, a-t-il dit mardi. "Je souhaite agir, nous souhaitons agir. (...) Et nous souhaitons que tout le monde, vous les premiers, voie la profondeur des problèmes qu'il faut aujourd'hui traiter", a déclaré le Premier ministre lors d'une rencontre avec des responsables musulmans à la Grande Mosquée de Strasbourg, évoquant un défi "historique". "Tout ce qui retarde un islam de France", même si celui-ci est déjà une "réalité", "c'est là le grand défi auquel nous devons faire face", a-t-il plaidé.

S'"il n'y a pas de recette miracle", "les choses petit à petit se structurent. Des mosquées plus grandes, plus dignes, se sont construites", a souligné le Premier ministre. "À présent, c'est le champ de la formation qu'il faut investir. (...) Et l'État veut y mettre des moyens", a dit le chef du gouvernement, qui devait ensuite préciser ce point lors d'une visite à l'université de Strasbourg. Dans le cadre de l'annonce de la création d'une nouvelle "instance de dialogue" avec l'islam de France, le gouvernement a annoncé son intention de porter à 12, contre 6 actuellement, le nombre des établissements (dont celui de Strasbourg) dispensant des formations à la laïcité, pour les responsables religieux notamment.
L'extrémisme islamiste et l'extrême droite, "dangers majeurs pour la République"

Prolongeant des propos tenus au Sénat à la mi-février, Manuel Valls a dit vouloir "traiter la question des financements" de la construction de mosquées en France. "Je souhaite, et nous souhaitons, que des solutions existent en France lorsque des responsables cultuels cherchent un soutien et des moyens pour construire un lieu de culte ou un centre culturel. Je souhaite que ce réflexe consistant à demander le soutien d'États étrangers se perde", a dit Manuel Valls. "Il y a en France toutes les énergies et les ressources nécessaires au développement de l'islam", a-t-il fait valoir. Le Premier ministre était accompagné de sa ministre de l'Éducation, Najat Vallaud-Belkacem, et de son ministre de l'Intérieur et des Cultes, Bernard Cazeneuve, chargé du nouveau plan du gouvernement concernant l'islam en France.

L'extrémisme islamiste et l'extrême droite sont deux "dangers majeurs pour la République" qui se "nourrissent l'un l'autre", a par ailleurs affirmé le Premier ministre à Strasbourg. "Il ne faut pas se cacher des défis auxquels nous faisons face. La montée des populismes, la montée de l'extrême droite, en Europe et dans notre pays, s'alimentent bien sûr aussi de la montée du djihadisme, du terrorisme, et de l'extrémisme radical", a déclaré le chef du gouvernement. "Au fond, ces deux extrémismes se nourrissent l'un et l'autre et représentent un danger majeur pour notre démocratie, notre société et notre vivre ensemble", a estimé le Premier ministre dans un discours.

"Je suis parfois étonné, indigné, par le fait qu'on n'en prenne pas suffisamment conscience", a poursuivi Manuel Valls, à l'offensive ces derniers jours contre un Front national en bonne position pour les élections départementales. "La seule réponse, la seule, à ces deux dangers qui se nourrissent l'un de l'autre (...) c'est la République. La seule réponse, c'est la laïcité, c'est l'éducation, c'est l'université, c'est le savoir, c'est l'intelligence, c'est la capacité de vivre ensemble", a-t-il poursuivi. "Sinon notre projet, notre projet national, sera mis en cause", a continué Manuel Valls.

Autrement dit: favoriser la monté de l'Islam pour aller chercher des votes contre le FN...
jaimedieu
jaimedieu

Féminin Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 65
Localisation : Montréal, Québec Canada

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum