Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -53%
[Lot de 6] MIXA BEBE Gel très doux 2-en-1 corps ...
Voir le deal
21 €

Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc

5 participants

Aller en bas

Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc Empty Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc

Message par Spectre Ven 8 Avr 2016 - 18:48

Bonjour bonjour, Spectre de retour avec une nouvelle question:

Pour commencer sachez qu'il m'a été infiniment difficile de croire que la prière aux saints pouvait être une bonne chose et ce n'est que tout récemment que je me suis remis à dire des "je vous salue Marie" ou à accepter de chanter des chants qui demandent à Marie de prier pour nous à la messe, ou qui l'appellent "reine du ciel", j'étais vraiment convaincu que dans le coeur de ceux qui disaient ça, ça signifiait remplacer Jésus par Marie, car pour moi le seul roi c'est le Dieu dont Jésus est fils! Bref récemment j'ai compris en acceptant l'eucharistie qu'on communiait avec tous les saints, ceux d'ici bas et ceux d'en haut, qu'on pouvait donc raisonnablement s'adresser à eux pour qu'ils intercèdent auprès du père, et j'ai également franchis le pas, moi qui avait longtemps nagé dans l'ésotérisme, d'accepter que des batailles célestes pouvaient se jouer entre anges et démons, et que s'adresser aux anges comme à de vrais êtres n'était pas non plus quelque chose de mauvais, et que ça ne signifiait pas adorer des anges déchus comme dans la sorcellerie, bref, il m'a fallu faire un tri d'autant plus important que j'avais été berné pendant longtemps sur le sujet, et tout s'est mélangé, le vrai et le faux.

Je fais donc appel à vous car dans ma volonté de ne plus me priver de l'intercession bienveillante de nos frères et sœurs du ciel, ni de la protection de toute l'armée des anges fidèles à Dieu, j'ai acheté un chapelet "normal" et un chapelet de Saint Michel, et voilà que je lis ceci à la fin de l'explication de ce dernier:

"Indulgences accordées par S.S Pie IX: 7 ans et 7 quarantaines plus une indulgence plénière une fois par mois pour la récitation quotidienne de ce chapelet, 100 jours chaque jours, quand on le porte sur soi ou que l'on baise la médaille qui y est fixée. Indulgence plénière aux fêtes de la Dédicace de Saint Michel, le 8 mai et le 29 septembre, et les 2 et 20 octobre, aux conditions ordinaires. Mêmes promesses pour le port du scapulaire de Saint Michel. "

Qu'est-ce que cela signifie indulgence plénière? Comment croire qu'une récitation peut nous faire obtenir quoi que ce soit, n'est-ce pas de la superstition? Est-ce lié à une histoire d'apparition, car jusqu'ici Dieu m'avait fait savoir de ne surtout pas chercher à connaître l'histoire des apparitions de Marie etc (le prêtre en a déduit "c'est probablement parce que Dieu sait que par rapport à ton passé dans la magie tu risques plus que les autres de confondre la foi et la pratique superstitieuse de quelque chose", et effectivement il n'a pas tort, du coup je m'en méfie à tel point que je n'ose même pas croire à un tas de choses, j'aurai trop l'impression d'obtenir des grâces sur le mérite alors que les dons de Dieu sont gratuits et justement, on ne mérite jamais une grâce...).
Si on obtient l'indulgence par la récitation, à quoi a servi le sacrifice de jésus?

Voilà si quelqu'un peut m'aider à démêler le vrai du faux, je suis tout ouïe.


Au tout début où j'ai commencé à vouloir suivre Jésus, je me souviens que je priais le chapelet mais c'était encore un mélange un peu superstitieux de sorcellerie, je savais que j'avançais vers la lumière mais je faisais un peu n'importe quoi sans réfléchir, pour moi Marie, les anges et Dieu étaient tous du même côté donc peu importait qui j'appelais, j'appelais les anges en me disant "de toutes façons si ils sont du côté de Dieu c'est pareil, c'est comme parler au serviteur d'un roi, il peut bien être son porte parole", puis en me penchant plus sur la parole, j'ai vu qu'on ne pouvait pas adorer un ange comme Dieu et d'autres choses, bref j'ai préféré laisser tomber cette pratique plutôt que faire une bêtise, mais aujourd'hui la question se pose à nouveau. J'aimais beaucoup Saint Michel déjà avant de me convertir et ça a été en le priant que j'ai pu être détaché de la magie, un ami s’était fait posséder sous mes yeux et j'ai appelé Saint Michel et de ce jour il a fait taire le démon chez cet ami et je n'ai plus touché à la magie, j'ai eu sous les yeux les mauvais fruits de la magie, mais j'ai vite compris que si il y avait des anges de Dieu c'est que Dieu il y avait, c'est de là que j'ai reçu cette phrase "fais toi baptiser", j'ai demandé où ça? "chez les catholiques".
Tout est parti de là et je m'en veux un peu d'avoir laissé tombé une pratique qui était apparemment bonne, mais je ne veux pas non plus fonder ma foi sur des "ça a marché la première fois", ou "bof ça a l'air innocent", car c'est sur ces arguments là que je faisais de la sorcellerie! J'aimerai avoir des fondations saines pour mes prières aux saints et aux anges, maintenant que je suis sur le chemin à la suite de Jésus.

Merci d'avance soyez bénis
Spectre
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc Empty Re: Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc

Message par Thalie81440 Ven 8 Avr 2016 - 19:34

Nous allons à Jésus par Marie, c'est capital de comprendre aussi cette possibilité. Concernant les indulgences, je pense qu'en cherchant sur le forum vous y trouverez les réponses déjà bien claires pour comprendre ce que cela signifie....ce n'est pas de la superstition, mais un moyen donné par le Christ , par Dieu, pour nous aider à avancer sur terre avant d'aller au purgatoire ! Et il y a encore d'autres moyens, comme la prière aux âmes du purgatoire, ect,etc....
Thalie81440
Thalie81440

Féminin Date d'inscription : 19/07/2015
Age : 42
Localisation : midi-pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc Empty Re: Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc

Message par Spectre Ven 8 Avr 2016 - 19:54

Oui je sais qu'il y a beaucoup de sujets qui en parlent sur le forum, mais ce que je veux comprendre c'est véritablement la logique derrière cette pratique, pas l'apparition historique de cette façon de prier, ni comment le faire, mais pourquoi. Le seigneur m'a défendu jusqu'ici de m'approche des histoires d'apparitions de Marie etc, du coup ça complique un peu les choses, je veux comprendre avant de faire n'importe quoi. J'ai demandé en prière il y a moins d'une heure et la réponse était "prie, prie, prie, aucun de tes mots ne sera perdu même si tu t'égares un peu", je suis perplexe! Je vais donc prier, mais je voudrais tout de même comprendre ^^ Sur ce je file prier merci pour votre réponse Thalie j'ai un peu de mal avec cette notion d'aller à Jésus par Marie je l'accepte par obéissance, vu que Dieu m'a envoyé me faire baptiser catholique c'est certainement pas pour rien donc je crois vraiment que ça mérite d'être creusé et non pas rejeté.

Edit: dans le catéchisme de l'Eglise il est dit que l'Eglise a la vertu de lier et délier sur la terre ce qui liera et déliera dans le ciel, ça m'éclaire déjà un peu; mais je voudrais comprendre sur quels critères le Pape Pie par exemple a calculé le nombre de jours nécessaire, pour obtenir l'indulgence, etc. A-t-il eu une vision? Dieu le lui a-t-il demandé? A-t-il inventé ça pour permettre aux gens de faire pénitence en choisissant un nombre de jour humainement possible mais assez long pour que ce soit difficile et que ça aie du sens? etc
Spectre
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc Empty Re: Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc

Message par Rémi Ven 8 Avr 2016 - 21:14

Les indulgences sont un don de Dieu qui nous permet de raccourcir notre temps de purgatoire ou de souffrances expiatoires dès ici-bas pour les fautes que nous avons commises. Les fautes si nous les avons bien confessées sont pardonnées mais les impuretés qu'elles occasionnent en nous ne sont pas purifiées après la confession, elles demeurent en nous jusqu'à l'expiation complète du tort que nous avons causé à notre âme et aussi à notre prochain et à Dieu.

L'introduction du plus récent traité sur les indulgences explique un peu(mais pas tout) ce qui en est.

DÉCRET

Quatrième édition de l’Enchiridion des indulgences

Les mérites infinis de Jésus, divin Rédempteur du genre humain, et ceux qui en dérivent avec surabondance chez la bienheureuse Vierge Marie et tous les saints, sont confiés à l’Église du Christ comme un trésor inépuisable : pour qu’en vertu du pouvoir de lier et de délier attribué par le Fondateur de l’Église à Pierre et aux autres Apôtres, et par eux à leurs successeurs les Souverains Pontifes et les Évêques, ils soient appliqués en rémission des péchés et des conséquences des péchés. Cela se réalise avant tout, et de façon indispensable quand il s’agit de péchés mortels, à travers le Sacrement de la Réconciliation.

Cependant, malgré la rémission aussi bien de la faute mortelle et donc nécessairement aussi de la peine éternelle méritée par cette faute, que de la faute légère ou péché véniel, le pécheur, bien que pardonné, peut avoir encore besoin de purification : il peut encore être tenu de purger une peine temporelle, soit dans la vie terrestre soit dans l’autre vie, par l’état de purgatoire. L’indulgence, qui découle de l’admirable trésor de l’Église mentionné plus haut, remplace, en l’éliminant, cette peine temporelle. Par conséquent, la doctrine de foi sur les indulgences et leur louable pratique confirment les mystères si consolants du Corps mystique du Christ et de la communion des saints, et elles appliquent ces mystères avec une spéciale efficacité pour obtenir la sainteté.

Tout cela est abondamment enseigné par le Souverain Pontife Jean-Paul II dans la Bulle d’indiction du Grand Jubilé : Incarnationis mysterium.

En conformité avec cette expression du Magistère, la Pénitencerie Apostolique met à profit l’occasion offerte par le saint Jubilé, désormais imminent, et par la diffusion dans le monde catholique de la Bulle en question, pour publier pour la quatrième fois l’Enchiridion des Indulgences, selon la forme typique de l’édition du 29 juin 1968, qui suivait la discipline introduite par la Constitution Apostolique Indulgentiarum doctrina.

Avec cette nouvelle édition, les principes concernant la discipline des indulgences ne sont en rien changés, mais quelques normes ont été révisées conformément aux derniers documents publiés par le Siège Apostolique.

Quant aux concessions, elles ont été regroupées selon un critère systématique, si bien que leur nombre réel n’est pas changé, mais que la liste en est plus brève ; la méthode suivie pour exprimer les concessions a été choisie dans le but de favoriser une pieuse disposition de charité, tant chez les fidèles en particulier qu’au sein de la communauté ecclésiale.

C’est ainsi, tout d’abord, qu’on a inséré une quatrième concession générale, qui enrichit d’une indulgence le fait de témoigner ouvertement de la foi dans les circonstances particulières de la vie courante. Les autres nouvelles concessions d’une particulière importance sont destinées à affermir les fondements de la famille chrétienne (consécration des familles) ; la communion de l’Église universelle dans sa supplication (participation fructueuse soit aux journées mondiales consacrées à une finalité religieuse, soit à la semaine pour l’unité des chrétiens) ; le culte à rendre à Jésus présent dans le Saint Sacrement (procession eucharistique).

Plusieurs concessions précédentes ont été encore étendues : par exemple celles qui concernent la récitation du rosaire de la Vierge Marie ou de l’hymne Acathiste, les célébrations jubilaires des Ordinations, la lecture de l’Écriture Sainte et la visite des lieux sacrés.

Dans cette édition de l’Enchiridion, on fait plus souvent référence aux facultés qu’ont les assemblées épiscopales de déterminer les listes des prières les plus répandues sur leurs territoires, pour les orientaux selon leurs propres statuts, et pour les latins aux termes du canon 447 CIC. De fait le nombre des prières reportées par l’Enchiridion est notablement augmenté, surtout pour celles des Traditions orientales.

Par ce décret, on déclare authentique le texte qui suit et l’on en ordonne la publication en vertu de l’autorité du Souverain Pontife, comme cela a été signifié aux Responsables de la Pénitencerie Apostolique dans l’audience du 5 juillet 1999.

La Pénitencerie Apostolique, selon l’intention du Saint Père, souhaite que les fidèles, guidés par l’enseignement et la sollicitude pastorale de leurs évêques, s’emploient à augmenter leur piété à la gloire de la Divine et très auguste Trinité, par l’usage des saintes indulgences dans une religieuse disposition intérieure de leur âme.

Nonobstant toutes dispositions contraires.

Donné à Rome, au Siège de la Pénitencerie Apostolique, le 16 juillet 1999, en la commémoration de Notre-Dame du Mont-Carmel.......



PRÉLIMINAIRES



1. La première édition de cet Enchiridion des indulgences, parue en juin 1968, mettait à exécution la Norme 13 de la Constitution apostolique Indulgentiarum doctrina : " Le manuel des indulgences sera révisé afin que des indulgences ne soient attachées qu’aux principales prières et aux principales œuvres de piété, de charité et de pénitence. " Dans les éditions successives, jusqu’à la présente édition, la Pénitencerie Apostolique veilla à rendre le texte plus clair, à le corriger en quelques points secondaires pour le conformer aux règles de la critique, et à insérer quelques additions.

2. À cet égard, sont considérées comme " principales prières et œuvres " celles qui, en tenant compte de la tradition et des conditions des temps, semblent être particulièrement adaptées non seulement pour aider les fidèles à s’acquitter des peines dues pour leurs péchés, " mais aussi et surtout pour les pousser à une plus grande ferveur de charité. Tel a été le principe inspirateur de la réforme " .

3. Conformément à la tradition, la participation au Sacrifice de la Messe et aux Sacrements n’est pas indulgenciée : ceux-ci possèdent en eux-mêmes une efficacité prééminente quant à " la sanctification et la purification ".

Si, lors d’événements particuliers (comme la première Communion, la première Messe d’un nouveau prêtre, la Messe de clôture d’un Congrès eucharistique), une indulgence est accordée, celle-ci n’est pas attachée à la participation à la Messe ou aux Sacrements, mais aux circonstances exceptionnelles qui accompagnent cette participation. Ainsi, grâce à l’indulgence, on encourage et l’on récompense en quelque sorte la résolution de se consacrer qui est propre à de telles célébrations, le bon exemple donné à autrui, et l’honneur rendu à la Sainte Eucharistie et au Sacerdoce.

Cependant, conformément à la tradition, une indulgence peut être ajoutée à diverses œuvres de piété, privées et publiques ; en outre, on peut enrichir d’une même indulgence des œuvres de charité et de pénitence, auxquelles il convient d’accorder plus d’importance de nos jours. Mais toutes ces œuvres indulgenciées, comme du reste toute autre bonne action et toute souffrance patiemment supportée, ne sont en rien disjointes de la Messe et des Sacrements, en tant que sources principales de la sanctification et de la purification : les bonnes œuvres et les souffrances deviennent l’offrande des fidèles eux-mêmes, offrande qui s’ajoute à celle du Christ dans le Sacrifice Eucharistique ; puisque la Messe et les Sacrements conduisent les fidèles à accomplir leurs devoirs de telle façon qu’ils " appliquent dans leur vie ce qu’ils ont reçu dans la foi " ; et qu’en retour, les devoirs accomplis consciencieusement disposent les âmes chaque jour un peu plus à participer avec fruit à la Messe et aux Sacrements .

4. Par piété envers les choses sacrées, une plus grande importance est accordée à l’action du fidèle (opus operantis) : c’est pourquoi on ne reporte pas une longue liste d’œuvres de piété (opus operatum) comme étrangères à la vie quotidienne des fidèles, mais on présente seulement un petit nombre de concessions qui incitent plus efficacement le fidèle à rendre sa vie plus profitable et plus sainte dans la mesure où on écarte " cette dissociation chez beaucoup entre la foi qu’ils professent et la vie quotidienne… (et) où l’on unit dans une vivante synthèse tous les efforts humains, familiaux, professionnels, scientifiques ou techniques et les valeurs religieuses, sous la haute ordonnance desquelles tout est coordonné à la gloire de Dieu ".

La Pénitencerie Apostolique a donc cherché davantage à donner une grande place à la vie chrétienne, à former les âmes à l’esprit de prière et de pénitence et à l’exercice des vertus théologales, plutôt que de proposer des formules et des actes à répéter.

Extrait du traité suivant http://www.clerus.org/clerus/dati/2001-03/14-6/EnchIndu.html



Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
Rémi
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc Empty Re: Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc

Message par Rémi Ven 8 Avr 2016 - 21:38

Suite des explications

Il est à noter aujourd'hui que la notion 100 jours ou autres n'est plus utilisée depuis Vatican II plu précisément depuis l'entrée en vigueur des nouvelles normes sur les indulgences vers 1967.

Les indulgences dans le catéchisme de 1992


X. Les indulgences

1471 La doctrine et la pratique des indulgences dans l’Église sont étroitement liées aux effets du sacrement de Pénitence.

Qu’est-ce que l’indulgence ?

" L’indulgence est la rémission devant Dieu de la peine temporelle due pour les péchés dont la faute est déjà effacée, rémission que le fidèle bien disposé obtient à certaines conditions déterminées, par l’action de l’Église, laquelle, en tant que dispensatrice de la rédemption, distribue et applique par son autorité le trésor des satisfactions du Christ et des saints " (Paul VI, const. ap. " Indulgentiarum doctrina ", Norme 1).

" L’indulgence est partielle ou plénière, selon qu’elle libère partiellement ou totalement de la peine temporelle due pour le péché " (ibid, Norme 2). " Tout fidèle peut gagner des indulgences pour soi-même ou les appliquer aux défunts " (⇒ CIC, can. 994).

Les peines du péché

1472 Pour comprendre cette doctrine et cette pratique de l’Église il faut voir que le péché a une double conséquence. Le péché grave nous prive de la communion avec Dieu, et par là il nous rend incapables de la vie éternelle, dont la privation s’appelle la " peine éternelle " du péché. D’autre part, tout péché, même véniel, entraîne un attachement malsain aux créatures, qui a besoin de purification, soit ici-bas, soit après la mort, dans l’état qu’on appelle Purgatoire. Cette purification libère de ce qu’on appelle la " peine temporelle " du péché. Ces deux peines ne doivent pas être conçues comme une espèce de vengeance, infligée par Dieu de l’extérieur, mais bien comme découlant de la nature même du péché. Une conversion qui procède d’une fervente charité, peut arriver à la totale purification du pécheur, de sorte qu’aucune peine ne subsisterait (cf. Cc. Trente : DS 1712-1713 ; 1820).

1473 Le pardon du péché et la restauration de la communion avec Dieu entraînent la remise des peines éternelles du péché. Mais des peines temporelles du péché demeurent. Le chrétien doit s’efforcer, en supportant patiemment les souffrances et les épreuves de toutes sortes et, le jour venu, en faisant sereinement face à la mort, d’accepter comme une grâce ces peines temporelles du péché ; il doit s’appliquer, par les œuvres de miséricorde et de charité, ainsi que par la prière et les différentes pratiques de la pénitence, à se dépouiller complètement du " vieil homme " et à revêtir " l’homme nouveau " (cf. Ep 4, 24).

Dans la communion des saints

1474 Le chrétien qui cherche à se purifier de son péché et à se sanctifier avec l’aide de la grâce de Dieu ne se trouve pas seul. " La vie de chacun des enfants de Dieu se trouve liée d’une façon admirable, dans le Christ et par le Christ, avec la vie de tous les autres frères chrétiens, dans l’unité surnaturelle du Corps mystique du Christ, comme dans une personne mystique " (Paul VI, const. ap. " Indulgentiarum doctrina " 5).

1475 Dans la communion des saints " il existe donc entre les fidèles – ceux qui sont en possession de la patrie céleste, ceux qui ont été admis à expier au purgatoire ou ceux qui sont encore en pèlerinage sur la terre – un constant lien d’amour et un abondant échange de tous biens " (ibid.). Dans cet échange admirable, la sainteté de l’un profite aux autres, bien au-delà du dommage que le péché de l’un a pu causer aux autres. Ainsi, le recours à la communion des saints permet au pécheur contrit d’être plus tôt et plus efficacement purifié des peines du péché.

1476 Ces biens spirituels de la communion des saints, nous les appelons aussi le trésor de l’Église, " qui n’est pas une somme de biens, ainsi qu’il en est des richesses matérielles accumulées au cours des siècles, mais qui est le prix infini et inépuisable qu’ont auprès de Dieu les expiations et les mérites du Christ Notre Seigneur, offerts pour que l’humanité soit libérée du péché et parvienne à la communion avec le Père. C’est dans le Christ, notre Rédempteur, que se trouvent en abondance les satisfactions et les mérites de sa rédemption (cf. He 7, 23-25 ; 9, 11-28) ".

1477 " Appartiennent également à ce trésor le prix vraiment immense, incommensurable et toujours nouveau qu’ont auprès de Dieu les prières et les bonnes œuvres de la bienheureuse Vierge Marie et de tous les saints qui se sont sanctifiés par la grâce du Christ, en marchant sur ses traces, et ont accompli une œuvre agréable au Père, de sorte qu’en travaillant à leur propre salut, ils ont coopéré également au salut de leurs frères dans l’unité du Corps mystique " (Paul VI, const. ap. " Indulgentiarum doctrina " 5).

Obtenir l’indulgence de Dieu par l’Église

1478 L’indulgence s’obtient par l’Église qui, en vertu du pouvoir de lier et de délier qui lui a été accordé par le Christ Jésus, intervient en faveur d’un chrétien et lui ouvre le trésor des mérites du Christ et des saints pour obtenir du Père des miséricordes la remise des peines temporelles dues pour ses péchés. C’est ainsi que l’Église ne veut pas seulement venir en aide à ce chrétien, mais aussi l’inciter à des œuvres de piété, de pénitence et de charité (cf. Paul VI, loc. cit. 8 ; Cc. Trente : DS 1835).

1479 Puisque les fidèles défunts en voie de purification sont aussi membres de la même communion des saints, nous pouvons les aider entre autres en obtenant pour eux des indulgences, de sorte qu’ils soient acquittés des peines temporelles dues pour leurs péchés.


http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_P4B.HTM


Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
Rémi
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc Empty Re: Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc

Message par Thalie81440 Ven 8 Avr 2016 - 21:53

@Spectre a écrit: mais pourquoi. Pourquoi ? Juste pour avoir la possibilité de raccourcir notre peine quand nous serons au Purgatoire. Imaginons que votre père vous prete sa voiture neuve; vous avez un accident avec; votre père vous pardonne l'accident....mais la voiture est toujours abimée, dans le fossé; là, ce n'est que la confession; votre père vous pardonne et fait enlever la voiture, ; il n'y a plus traces de l'erreur commise; là c'est l'indulgence.

Le seigneur m'a défendu jusqu'ici de m'approche des histoires d'apparitions de Marie etc, du coup ça complique un peu les choses, je veux comprendre avant de faire n'importe quoi. Pourquoi le seigneur vous aurait-il empeché d'approcher la Mère de Dieu, notre maman du Ciel? Cela me questionne, mais vous n'êtes pas obligé de me répondre.
J'ai demandé en prière il y a moins d'une heure et la réponse était "prie, prie, prie, aucun de tes mots ne sera perdu même si tu t'égares un peu", je suis perplexe! Je vais donc prier, mais je voudrais tout de même comprendre ^^ Sur ce je file prier merci pour votre réponse Thalie j'ai un peu de mal avec cette notion d'aller à Jésus par Marie je l'accepte par obéissance, vu que Dieu m'a envoyé me faire baptiser catholique c'est certainement pas pour rien donc je crois vraiment que ça mérite d'être creusé et non pas rejeté : sans Marie, Jésus n'aurait pas pû venir , s'incarner, se faire homme et accomplir le dessein de Dieu, le Père. Elle seule peut aller au purgatoire soulager les âmes, elle est crainte du démon, car c'est la créature la plus pure! Courage, votre chemin de foi ne fait que commencer, mais il sera beau!

Thalie81440
Thalie81440

Féminin Date d'inscription : 19/07/2015
Age : 42
Localisation : midi-pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc Empty Re: Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc

Message par Spectre Ven 8 Avr 2016 - 22:06

Non pas empêché d'approcher Marie, ni de lui demander son intercession au contraire, (c'est moi qui ai eu une méfiance là dessus c'est autre chose) mais de lire les histoires d'apparitions ou de les écouter ça oui, j'ignore moi-même pourquoi mais j'obéis.

Merci à vous deux en tout cas c'est plus clair à présent, je dois dire que c'est un choc, c'est comme voir une maison à la façade toute simple, et un jour il vous est donné de voir à travers les murs et vous vous rendez compte qu'il y a un nombre d'habitant, de pièces, d'escaliers, de couloirs qui relient le tout, il n'y a qu'un seigneur dans la maison mais c'est si grand et il y a tant de choses qui font tourner ce lieu à plein régime... Ça semble tellement grand vu du hall d'entrée! Et quand j'étais encore sur le seuil, ça semblait plein de promesses mais je n'aurais jamais pu imaginer la grandeur au dedans! cheers
Spectre
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc Empty Re: Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc

Message par Rémi Ven 8 Avr 2016 - 22:27

On a toute une vie pour apprendre ici-bas mais l'éternité pour comprendre le tout.


Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
Rémi
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc Empty Re: Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc

Message par Spectre Sam 9 Avr 2016 - 12:58

C'est vrai Rémi j'ai encore vraiment du mal à faire quelque chose sans comprendre, déjà parce que quand on en comprend pas on tombe vite dans la superstition et c'est en abomination devant eux, il n'y a pas d'espoir dans des actions mécaniques ni de lien de cause à effet par exemple entre du sel renversé sur la table et le malheur, ou des prières récitées par cœur et les grâces, je veux éviter ce piège là, et d'autre part parce que comme beaucoup de monde je pense je n'aime pas me tromper du tout, mais ça c'est plus de l'orgueil mêlé à un manque de confiance en l'homme.
Spectre
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc Empty Re: Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc

Message par jaimedieu Sam 9 Avr 2016 - 14:21

@Spectre a écrit:Non pas empêché d'approcher Marie, ni de lui demander son intercession au contraire, (c'est moi qui ai eu une méfiance là dessus c'est autre chose) mais de lire les histoires d'apparitions ou de les écouter ça oui, j'ignore moi-même pourquoi mais j'obéis.

Merci à vous deux en tout cas c'est plus clair à présent, je dois dire que c'est un choc, c'est comme voir une maison à la façade toute simple, et un jour il vous est donné de voir à travers les murs et vous vous rendez compte qu'il y a un nombre d'habitant, de pièces, d'escaliers, de couloirs qui relient le tout, il n'y a qu'un seigneur dans la maison mais c'est si grand et il y a tant de choses qui font tourner ce lieu à plein régime... Ça semble tellement grand vu du hall d'entrée! Et quand j'étais encore sur le seuil, ça semblait plein de promesses mais je n'aurais jamais pu imaginer la grandeur au dedans! cheers



Votre réflexion est tellement vraie que sainte Thérèse d'Avila à écrit un livre sur le sujet: " Le château interieur", ce château c'est l'âme, le Royaume de Dieu!
jaimedieu
jaimedieu

Féminin Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 65
Localisation : Montréal, Québec Canada

Revenir en haut Aller en bas

Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc Empty Re: Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc

Message par Spectre Sam 9 Avr 2016 - 14:36

J'essaierai de le trouver à l'occasion Razz moi qui croyait dire quelque chose d'inédit
Spectre
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc Empty Re: Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc

Message par Rémi Sam 9 Avr 2016 - 19:10

@Spectre a écrit:il n'y a pas d'espoir dans des actions mécaniques ni de lien de cause à effet par exemple entre du sel renversé sur la table et le malheur, ou des prières récitées par cœur et les grâces, je veux éviter ce piège là,

Vous oubliez une chose Spectre qui a quand même son importance et elle n'est pas négligeable devant Dieu. Il est certain qu'il est mieux d'y mettre du coeur quand l'on prie mais le simple fait de prier veux dire que l'on n'a prit du temps pour le faire, temps qui aurait pu servir à faire des choses inutiles nous éloignant de Dieu. Ces prières même si elles sont faîtes un peu négligemment ne restent pas sans fruits.

Au sujet de notre volonté cartésienne à vouloir tout comprendre pour y donner notre assentiment, cela est un acte d'orgueil comme vous le dites, mais souvenez-vous de ce que le Seigneur disait dans la Bible ; qu'il faut que nous soyons comme des enfants si l'on veut entrer dans le Royaume des Cieux et l'on sait que les enfants sont plus humbles que nous sur la compréhension des choses et la encore plus quand il s'agit des Mystères de Dieu.


Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
Rémi
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc Empty Re: Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc

Message par Spectre Dim 10 Avr 2016 - 11:58

Oui c'est vrai, mais j'ai toujours cette peur d'être manipulé, ça a été l'histoire de ma vie, les gens qui disent "fais juste confiance je dis la vérité si tu comprend pas pas grave l'important c'est de le faire", simplement pour obtenir ce qui les intéresse, et au final ils ont menti ou ont utilisé la vérité à mauvais escient.
Vous avez raison merci pour ces éléments rationnels qui sont capables de m'atteindre ^^ Je me suis lancé avec joie dans le chapelet de Saint Michel et c'est étrange, la phrase qui me vient quand je prie avec ce chapelet c'est que ça participe à la construction du royaume de Dieu et à la lutte contre le mal, dans ma vie.
Je me rend compte comme vous disiez plus haut que maintenant que j'ai dis au Seigneur que je voulais le suivre et qu'il m'a pardonné par le baptême, que les conséquences des péchés et des vieilles blessures sont toujours là et qu'il n'y a que comme ça qu'elles se répareront, car avant mon baptême j'ai agis comme si j'allais mourir ce jour là, j'ai révélé des choses que je tenais secrètes, j'ai rétablis certaines choses parmi ma famille, mis en lumière des choses qu'ils auraient voulu tenir cachées pour toujours dans leurs consciences malades, et la fuite ne sera plus jamais possible ni pour eux ni pour moi, et j'avais voulu le faire pour Dieu.

Mais aujourd'hui même si vérité est faite, les conséquences de ces choses existent encore et il n'y a pas 3600 solutions que de prier je me vois incapable de les réparer moi-même. Autant les révéler a été la première étape la plus difficile et j'ai du attendre toute une vie que la "mort" et la résurrection du baptême arrivent pour parvenir à le faire, autant à présent, il y a toute la suite pour laquelle je ne peux rien du tout!  J'avais voulu suivre cette parole: "Car il n'est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret qui ne doive être mis au jour."

La vérité avant tout, et a présent, la guérison! Mais c'est stupéfiant que les prières autre que le cœur à cœur existent dans cette utilité là, j'ai cru au début, que c'était comme disent les protestants de simples récitations, ce que j'ai appris ces derniers jours est un vrai choc, mais quel choc merveilleux, Dieu nous donne de participer par nos prières à ses œuvres du ciel et sur terre, et pas seulement dans nos conversations avec lui!  affraid

Je crois que c'est pour ça qu'il ne fallait pas que je cherche du côté des apparitions, il fallait que je comprenne le fonctionnement profond de cette pratique, à travers l'Eglise elle même et non pas à travers quelque chose qui me l'aurait fait paraître un peu "magique" (on fait ça = il se passe ça).
Spectre
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc Empty Re: Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc

Message par Titi Dim 10 Avr 2016 - 14:20

@Spectre a écrit:J'essaierai de le trouver à l'occasion Razz moi qui croyait dire quelque chose d'inédit

Il est justement sur le forum :

https://forumarchedemarie.forumperso.com/t3212-les-7-demeures-de-l-ame-de-ste-therese-d-avila?highlight=7+demeures
Titi
Titi

Date d'inscription : 28/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc Empty Re: Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc

Message par Rémi Dim 10 Avr 2016 - 16:46

Ce livre de ste Thérèse d'Avila est une grande merveille, un plan à suivre pour faire avancer l'âme dans le chemin de la perfection.

Spectre, ce qu'il y a de merveilleux avec ce que vous vivez, avec un baptême à l'âge adulte c'est que vos fautes passées n'ont plus de conséquences néfastes pour votre âme, elles sont complètement effacées, nul besoin de purification ici-bas et de purgatoire là-haut pour purifier votre âme de vos anciens péchés, le sang de Jésus-Christ, l'amour de Dieu le Père et l'eau Vivifiante de l'Esprit-Saint dont vous avez été inondé lors de votre baptême à tout lavé, il n'y a plus de traces dans tout l'univers de ces fautes, elles ne restent que dans votre mémoire pour vous rappelez que vous êtes faible et pécheur comme tout homme hormis la vierge Marie et notre Seigneur Jésus-Christ. Maintenant ce ne sont que vos fautes présentes dont vous devez vous confesser et faire de votre mieux pour ne pas salir votre âme à nouveau, heureusement que Dieu met sur nos chemins sa Parole pour nous faire prendre conscience de nos fautes, ses prêtres pour nous offrir sa miséricorde et des prières indulgenciées pour purifier notre âme à nouveau.


Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
Rémi
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc Empty Re: Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc

Message par Spectre Dim 10 Avr 2016 - 18:08

Oui c'est génial Smile Mais je veux dire, il reste les conséquences de certaines choses de cette ancienne vie, mais ça ne dépend plus de moi. Que faire pour ces choses là sinon prier? Ou par exemple pour les choses qu'on n'arrive pas à pardonner.
En fait c'est particulier, j'arrive à vouloir pardonner mais j'en ai pas envie, je voudrai bien en être capable, je dis à Dieu fais le à ma place moi je n'y arrive pas, alors que jusque là je le faisais.

Et pourtant j'ai déjà péché à nouveau depuis mon baptême, c'est comme ça qu'on se rend compte que nous avons vraiment un problème, qu'on ne pourra jamais se sauver tout seul, qu'on a besoin de Jésus pour nous sauver. Oui je voudrai bien me confesser pour le moment je suis coincé à quelques mètres de chez moi l'Eglise du village est souvent ouverte mais vide, dès que je reverrai le prêtre je lui demanderai la confession, je crois qu'il n'est pas très habitué à ce qu'on lui demande ça ici... En fait c'est dire si je suis atteint, certaines fois je ne suis même pas sur d'avoir péché ou pas, une fois j'écoutais une explication d'un prêtre qui disais que les gens qui ne se confessent pas souvent ou ne l'ont pas fait depuis longtemps ne savent pas trop quoi dire, parce que se confesser affûte notre conscience de ce qui est bon ou mauvais, et que tant qu'on ne travaille pas sérieusement à notre sanctification, on perd notre sens du bien et du mal et on ne sait même pas ce qu'on fait, si on fait bien ou pas, et ça s'améliorerait au fur et à mesure, par la pratique régulière.
C'est ce que j'en ai compris et je trouve ça génial que notre Dieu aie choisi de passer par des hommes, de nous faire confiance à nous et de nous demander cette humilité là, et que nous ayons la possibilité aussi facilement et gratuitement d'être pardonné autant qu'il le faut.

J'ai pourtant toujours des péchés, enfin, des faiblesses, un mal actif qui est en moi et qui semble encore plus féroce aujourd'hui, ou bien c'est qu'avant je n'en avait pas conscience.

j'ai commencé à le lire sur le forum (merci titi) et c'est très intéressant cheers
Spectre
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc Empty Re: Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc

Message par Rémi Lun 11 Avr 2016 - 2:04

Si vous ne pouvez pas pardonner encore c'est que la grâce de Dieu n'a pas encore pleinement agi, continuer de prier et un jour vous y parviendrez c'est certain.

Le prêtre n'est pas habitué de confesser, faîtes une pierre deux coups, lavez vos fautes et donnez la chance à ce prêtre de mériter les grâces de sa tâche bien accomplis.

@Spectre a écrit:J'ai pourtant toujours des péchés, enfin, des faiblesses, un mal actif qui est en moi et qui semble encore plus féroce aujourd'hui, ou bien c'est qu'avant je n'en avait pas conscience.

C'est normal que le démon vous assaille davantage maintenant, avant votre conversion vous faisiez sa volonté, il n'avait pas besoin de vous harcelez mais maintenant vous ne lui appartenez plus et il veut vous ravoir.

Choisissez-vous une prière qui vous convient et dites-la souvent, cela vous aidera.

https://forumarchedemarie.forumperso.com/t11410-30-prieres-pour-se-defendre-du-malin


Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
Rémi
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc Empty Re: Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc

Message par Spectre Lun 11 Avr 2016 - 9:41

Merci ^^
Spectre
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc Empty Re: Le chapelet, indulgence plénières, dévotions spéciales, etc

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum