Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -43%
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 ...
Voir le deal
24.71 €

LA VERITABLE DESCENDANCE ROYALE

Aller en bas

LA VERITABLE DESCENDANCE ROYALE Empty LA VERITABLE DESCENDANCE ROYALE

Message par Hervé J. VOLTO Ven 3 Avr 2020 - 9:39




Une des prophétie du Grand Monarque dit que le Grand Monarque sera révélé peu après LA CHUTE DU TRAITRE et l'annonce l'annonce de la véritable descendance Royale PAR DES VOIX ETOUFFEES .

Faisons nous les porte-voix de ces voix étouffées.

Le Message laissé par N.S. Jésus-Christ à Marie Lataste le 20 novembre 1843 est clair :

- Quelquefois, un arbre est coupé dans la forêt ; il ne reste plus que le tronc ; mais un rejeton pousse au printemps et les années le développent et le font grandir, il devient lui-même un arbre magnifique et l’honneur de la forêt. Priez pour la France, Ma Fille, priez beaucoup, ne cessez point de prier ! !!

Marie-Julie Janhenny nous a dit d'attendre un Roi issu d'une branche oubliée des Rois de France, UN ROI INCONNU.

Selon Claude Dabos, cité par Jean-Christian Petit-fils dans son livre Le masque de fer (Perrin), le Surintendant Nicolas Fouquet aurait reçut un " secret extraordinaire " du peintre Nicolas Poussin: l’existence à Rennes-Le-Chateau, près de Carcassonne, d’un Ordre de Chevalerie secret protégeant une branche Ainée, oubliée mais Légitime , de la Maison de Bourbon dont le chef aurait le droit de régner à la place de Louis XIV, faisant ce dernier un "usurpateur malgré lui" ! !!

Par la révélation faite à Nicolas Fouquet d’une branche secrète et perdu des Bourbons, nous sommes entrainés dans la partie la plus hasardeuse de cette singulière étude : Rennes-le-Château, l’Abbé Saunière, la Compagnie du Saint-Sacrement, le Prieuré de Sion, le message crypté de Poussin dans sa fameuse toile des Bergers d’Arcadie -ET IN ARCADIA EGO, anagramme de IO TEGO ARCANA DEI!- et on comprend où L’Enigme Sacré et le Da Vinci Code ont puisé leur inspiration.

Il semble que la conjuration de Roux de Marsilly ait eu pour but de faire tomber Louis XIV et de le subsitituer par l’Ainé des Bourbons, dont la branche avait été oubliée et qui vivait à l‘étranger, EN ITALIE.

UNE BRANCHE SECRETE ET PERDUE, OUBLIE MAIS LEGITIME DES BOURBONS ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ceci permettrait de comprendre pourquoi Fouquet a disposé à partir de 1656 de "ressources presque illimitées", jusqu’à ce que le jeune Roi Soleil mette fin au chantage de l’indélicat Surintendant qui, trop sur de lui, commençait imprudemment à taper dans le Trésor Royal, ce qui donna enfin l’excuse au jeune Monarque de le faire tomber pour péculat , détournement de fond et abus de biens sociaux .

Quand à l’Ainé des Bourbons, il sera capturé et jeté en prison, un MASQUE sur le visage.

Sachez que l’hypothèse d’une branche Ainée, oubliée mais Légitime, des Bourbons -les Bourbons-Busset sont les ainés des bourbon mais ne sont pas Légitimes - branche secrète et perdue postulée par la tradition prophétique,n’est pas aussi absurde que çà : AU XIX ° SIECLE DUT RETOURVEE EN INDE UNE DESCENDANCE OUBLIEE MIS LE GITIME DU CONNETABLE DE BOURBON, descendance dont la branche viendrait AVANT MEME celle d'une descendance de Louis XVII, dans l’optique Survivantiste où ce dernier aurait survécu et aurait eu une descendance jusqu’à nos jours ! !!

Dans notre article LE SECRET DU GRAND MONARQUE [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] secret-du-grand - monarque / , nous avons démontré que la branche Aînèe, oubliée mais Légitime, des Bourbons viendrait AVANT MEME celle des Bourbons de Bhopal !

D'accord mais... D'OU VIENDRAIT CETTE DESCENDANCE ROYALE OUBLIEE MAIS LE GITIME ?

Les Bourbons isssus de la Maison Royale de France sont Dévots à N.D. De France (N.D. Du Puy) et leur cri de guerre est BOURBON-NOTRE DAME ! Ils se divisent en trois branches : la branche ainée des Bourbon-Montpensier, celle des Bourbons-La Marche et celle dse Bourbons Condé. Si la branche des Bourbon-Condé est étteinte en ligne légitme en 1830, celle des Bourbons-Monpensier, AUSSI SURPRENANT QUE CELA PUISSE TRE, ne s'est pas éteinte en 1527 comme on nous l'a fait croire.

Ses membres sont :

-Robert de France (1256, ? – 7 février 1317, château de Murat) mort à 53 ans, Sire de Bourbon ( 1283-1310 ) par mariage. VI° fils du Roi de France Louis IX, dit Saint Louis, Robert de France est l'époux de Dame Béatrice de Bourbon . Il est le fondateur de la lignée qui devait accéder au trône de France en la personne de son descendant au X° degré Henri IV .

-Louis I° de Bourbon , dit le Grand (1279, ? – 1342, ?) mort à 63 ans, Sire de Bourbon (1310) puis premier Duc de Bourbon (1327), Comte de Clermont (1317-1322), Comte de La marche (1322-1342). Fils de Dame Béatrice de Bourbon et du Prince Robert de France .

-Pierre I° de Bourbon (1311, ? – 26 septembre 1356, Poitiers) mort à 45 ans. Second Duc de Bourbon , fils de Louis I° de Bourbon et de Marie du Hainaut. Comte de La Marche, il fit ses premières armes en 1341 sous les ordres du Duc de Normandie, le futur Roi de France Jean II le Bon, et combattit en Bretagne, alors en pleine guerre. Il permit notamment au prétendant Français Charles de Blois de prendre possession du Duché. C'est du frère CADET de Pierre I°, Jacques de Bourbon, Comte de La Marche, que descend la branche CEDETTE des Bourbons La Marche d'où sortiront le Bon Roi Henri IV, les Bourbons de France, d'Espagne, de Naples, de Parme et de Luxembourg, ainsi que les Bourbons-Orléans .

-Louis II de Bourbon, le Prince Chevalier , dit le Bon (4 février 1337, ? – 10 août 1410, Montluçon) mort à 73 ans, III° Duc de Bourbon et Prince Souveearin des Dombes. Fils de Pierre I° de Bourbon et d'Isabelle de Valois, il est Duc d'Auvergne, Baron de Combrailles en 1400 , Comte de Forez ET DUC D'ALBON DE LA CROIX par mariage avce Anne Dauphine d'Auvergne. Grand capitaine de son temps, ayant combattu en Livonie avec les Chevaliers Teutoniques et Porte-Glaive, ce Prince fort sage servit avec fidélité la Monarchie Française pendant plus d'un demi-siècle, assurant la Régence de Charles VI durant sa minorité et réunissant autour de lui le parti des Armagnacs contre celui des anglo-Bourguignons sous la dévotion à N.D. De l'Espérence , dont le sanctuaire était l'église de Montbrison, collégiale protégée par Louis II et ses successeurs et lieux des Chapitre de l' Ordre bourbonnien de l'Ecu d'Or et de l'Espérence de N.D. Du Chardon ., dit Ordre de Notre Dame de l'Espérence .

-Jean I° de Bourbon (1381, ? – 1434, Londres) mort à 53 ans, Comte de Clermont (Beauvaisis) (1404), IV° Duc de Bourbon et Duc d'Auvergne ( 1410-1434 ) , Comte de Forez, DAUPHIN D'AUVERGNE (Jean II d'Auvergne, 1416-1434) et DUC D'ALBON DE LA CROIX (1417), Prince Souverain des Dombes, et Comte de Montpensier (1416-1434) par mariage. Fils du bon Duc Louis II et de la Comtesse de Forez Anne Dauphine d'Auvergne. Chef du parti Armagnac et Souverain Grand-Maitre de l'Ordre de N.D. De l'Espérence . C'EST SON FILS CADET LOUIS I° DE BOURBON QUI HERITE DU TITRE DE COMTE DE MONTPENSIER ET DE DUC DE LA CROIX.

-Charles I° de Bourbon (1401, ? – 4 décembre 1456, Moulin) mort à 55 ans, V° Duc de Bourbon, Duaphin d'Auvergne et Prince Souverain des Dombes, Souverain Grand-Maitre de l'Ordre de N.D. De l'Espérence . Charles I° de Bourbon est fils de Jean I°, Duc de Bourbon et d'Auvergne, Comte de Forez, Dauphin d'Auvergne, etc..., et de Marie de Berry, Duchesse d'Auvergne et Comtesse de Montpensier. D'abord, Comte de Clermont-en-Beauvaisis, il a à gérer les domaines de son père après que celui-ci a été fait prisonnier à Azincourt. C'est lui qui substitue Charles VII sur le Trône lors de l'entrevue de Chinon pour abuser Sainte-Jeanne d'Arc, ce qui ne fonCtionnera pas. En épousant Agnès de Bourgogne (1407-1476), il fait rentrer les Bourguignons dans le giron Français.

-Jean II de Bourbon , dit le Bon (1426, ? – 1488, Moulin) mort à 62 ans sans enfants mâle, Sixième duc de Bourbon et d'Auvergne ( Jean II , 1456-1488 ) , Duc d'Auvergne Jean III (1456-1488), Comte de Clermont-en-Beauvaisis et de Forez, Dauphin d'Auvergne, grand chambrier de Louis XI, Connétable France de Charles VIII (1483-1488), Souverain Grand-Maitre de l'Ordre de N.D. De l'Espérence, Fils du duc Charles I° et d'Agnès de Bourgogne .

-Charles II de Bourbon (1433, Moulins – 13 septembre 1488, Lyon) mort à 55 ans sans enfants. Archevêque de Lyon (1444-1488), cardinal (1476-1488), Duc de Bourbon et d'Auvergne (1488), Souverain Grand Maître de l'Ordre de N.D. De l'Espérence, frère de Jean II le Bon de Bourbon, il renonce volontairement au titre Ducal, qui passe à son frère Pierre II.

-Pierre II de Bourbon , dit Pierre de Beaujeu (1er décembre 1438, ? – 10 octobre 1503, Moulins) mort à 64 ans sans enfant mâle. Prince Souverain des Dombes, Seigneur de Beaujeu, septième Duc de Bourbon et d'Auvergne (1488-1503), Souverain Grand-Maitre de l'Ordre de N.D. De l'Espérence , Dauphin d'Auvergne, époux de la fille de Louis XI, Anne de France , Régent de France (1483-1491) pour le petit Charles VIII son beau-frère, frère de Jean II le Bon et de Charles II.

Gilbert de Montpensier, fils de Louis I° de Bourbon, Comte de Montpensier et DUC D'ALBON DE LA CROIX comme son père avant lui, quitte le Royaume en 1494 aux côtés de Charles VIII pour participer à la première guerre d'Italie. Sa femme Chiara Gonzaga ou Claire de Gonzague , soeur du Duc souverain de Mantoue, l'accompagne pendant au moins une partie de la campagne : les enfants sont donc confiés à Pierre de Beaujeau, Prince souverain des Dombes et Duc d'Auvergne , frère aîné de Gilbert, et à son épouse Anne de France , fille de Louis XI. Gilbert, nommé Vice-Roi de Naples, mourra à Pouzzoles en 1496.

Le destin des enfants Montpensier se confond alors avec celui des Bourbon. Le Prince et la Princesse des Dombes élèvent alors Charles et ses deux frères, Louis et François, comme leurs propres enfants. Après la mort de leur fils unique, en 1498, le couple ducal se brouillera avec Louis, désormais Comte de Montpensier. Charles et François, en revanche, resteront à Moulins et feront figures de fils de substitution, en particulier pour Anne de France. C'est elle qui favorisa le mariage de Charles, devenu Charles III Comte de Montpensier et Duc d'Albon de La Croix en 1501, avec sa fille et héritière Suzanne de Bourbon (1491-1521).

Charles III de Bourbon , né le 17 février 1490 à Montpensier, mort le 6 mai 1527 à Rome, est le second fils de Gilbert de Bourbon-Montpensier, et de Claire de Gonzague . Il sera Comte de Montpensier , de Clermont en Auvergne et Duc d'Albon de la Croix, de 1501 à 1523, puis par mariage avec Suzaenne de Bourbon, Prince Souverain des Dombes, Dauphin d'Auvergne, Duc de Bourbon , d'Auvergne , Comte de Clermont en Beauvaisis , du Beaujolais , du Charolais , de Forez, Comte de la Marche, Baron du Roannais et Sire de Beaujeu de 1505 à 1523. Il sera également Connétable de France de 1515 à 1521. On le nomme également le Connétable de Bourbon , et il est le dernier des grands féodaux Français POUVANT S'OPPOSER AU ROI LUI-MEME.

Aux yeux de générations de Français, Charles de Bourbon-Montpensier, Prince souverain des Dombes et Connétable de France, a fait figure de traitre. Ce grand féodal avait trahi François I° après l'avoir briellement servi à Marignan, et, passé du côté des ennemis de la France -Charles Quint, Henri VII- il avait contribué à la défaite et à la capture de son Souverain à Pavie en 1525. Enfin suprême infamie, il avait mené ses bandes de soudards juqu'à Rome, en vue du pillage de la Ville Eternelle. Lui-même avait péri lors du premier assaut, en 1527.

L'histoire du Connétable de Bourbon a toutes les allures d'une tragédie. Fermement éduqué par sa belle-mère Anne de Beaujeu -fille de Louis XI et soeur de Charles VIII- promu par son maroiage avec sa cousine Suzanne à la tête du dernier grand Etat féodal susceptible de contrarier la construction Capétienne de la France, Bourbon avait un goût irressistible et un très grand talent pour la guerre. Ses qualités indisposèrent l'ingrat François I° qui, pour plaire à sa mère, la cupide Louise de Savoie, ordonna la sasisie des domaines Bourbonniens. L'affaire était jugé d'avance et le Connétable comprit si bien qu'il se jeta dans une aventure politique qu'il ne put maîtriser. Admirable chef de guerre, grand féodale imbu des valeurs Chevaleresque du Second Ordre auquel il appartenait, le Connétable de Bourbon affronta un destin cruel qui fit de lui le grand maudit du XVI° siècle Français.

Les armoiries d'Albon DE LA CROIX se blasonnent ainsi : « au premier et au quatrième de sable à la croix d'or, au deuxième et au troisième d'or au dauphin d'azur, allumé, langué, loré, peautré et oreillé degueules ».

La Devise : A CRUCE VICTORIA

(Traduction : La victoire vient de la croix).

Par ses sœurs Louise et Renée, Charles de Bourbon était le beau-frère du Prince de La Roche-sur-Yon, des Bourbons-Lamarche, et du Duc souverain de Lorraine .

Le Connétable de Bourbon aurait ainsi mis à l’abri chez sa soeur Renée, Dame de Mercoeur, devenue par mariage Duchesse de Lorraine, son dernier et plus précieux bien : son fils François-Jean-Philippe-Nicolas de Bourbon-Monpensier, titré DUC DE LA CROIX [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] , ce avant de se mettre au service de Charles Quint, qui le fera Vice-Roi d'Italie.

Le Connétable de Bourbon possède par la Principauté de Mercoeur en Lorraine, le DUCHE D'ALBON DE LA CROIX, le Comté de Sion-Vaudémont et le Comté de la Croix de Malzieu en languedoc, et la Baronnie de La Croix du Retz en Bretagne, titres FRANCAIS et non impériaux.

C’est son fils, fait passé pour un batrd du Duc Antoine de Lorraine, ce Comte Nicolas de Sion-Vautdémon , qui tentera de mener la Conjuration d'Amboise visant à destituer les Valois et récupérer les terres Bourbonniennes, puis, APRES avoir fondé une famille ET EU UN FILS, le futur Duc de Mercoeur, il aurait été enlevé en mer par des pirates et porté en Inde : de là, la branche des Bourbons de Bhopal !

Philippe-Emmanuel de Lorraine-Vaudémont, Prince de Martigues et de Lamballes, Duc de Mercœur et de Penthièvre, Marquis de Nomeny, Baron d'Ancenis , dit Duc de Mercoeur , gouverneur de Bretagne, né à Nomeny (Lorraine) le 9 septembre 1558, mort à Nuremberg le 19 février 1602, est le dernier Ligueur rallié à Henri IV. Il est le fils du Prince Nicolas de Lorraine-Vaudémont, Comte de Sion-Vaudémont, à l'époque Régent des Duchés de Lorraine et de Bar pour son neveu Charles III de Lorraine, et de Jeanne de Savoie-Nemours.

L’élévation du jeune Duc de Mercoeur à la cour de France est soudaine : en 1575, il sort de l’ombre à l’occasion du mariage de sa sœur aînée, Louise de Lorraine-Vaudémont , avec Henri III ; celle-ci joue désormais un rôle d’intermédiaire entre le Roi et la Maison de Lorraine. Il épouse à Paris en 1576 Marie de Luxembourg (1562 † 1623), Princesse de Lamballes, Duchesse de Penthièvre, fille de Sébastien de Luxembourg Comte puis Duc de Penthièvre (et Prince de Martigues, neveu du Comte de Penthièvre et Duc d'Etampes Jean IV de Brosse), et de Marie de Beaucaire, et eut :

-Philippe Louis Jean Henri, né en1589, qu'il fait passer pour mort l'année suivante et cache dans le Midi, à Rennes-le-Château ;

-Françoise (1592 † 1669), mariée en 1609 à César de Bourbon (1594 † 1665), duc de Vendôme et d'Etampes.

Ce mariage lui procure un important patrimoine, notamment en Bretagne. En effet, il hérite, par sa femme, de prétentions sur le Duché de Bretagne (pourtant définitivement rattaché à la Couronne de France en 1532) et devient à son tour chef de lignage. Il pense faire titrer son fils DUC DE BRETAGNE, car il est en plus L'HERITIER LEGITIME DU DUCHE DE BRETAGNE COMME L'HERITIER LEGITIME DES ROIS DE FRANCE ! !! La carrière du duc de Mercoeur atteint son apogée le 5 septembre 1582 lorsqu’il est nommé gouverneur de Bretagne par Henri III. Il y séjourne le plus souvent.

Dans notre article Un branche Aînée, oubliée mais Légitime des Bourbons [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] piste-pour-les-providentialistes- une-branche - ainee - oubliee - mais-Légitime des Bourbons ... , nous avons démontré un complot héréditaire vérifiable historiquement contre les derniers Valois et les premiers Bourbons , une conjuration dirigée depuis la Lorraine et l’Italie, de la Conjuration d‘Amboise à la Fronde, en passant par la tentative d‘enlèvement du jeune Louis XIII au Château d’Eu : les conjurés seraient issus de plusieurs générations de Lorraine, Guise, Longueville, La Tour d’Auvergne, Turenne, Gonzague, Estes, tous apparentés au Connétable de Bourbon et à sa descendance oubliée mais Légitime , et ils arborent tous la Croix de Lorraine comme signe de ralliement ! Le sommet est atteint avec le complot de Roux de Marcilly -une conjuration menée depuis l’Italie et avec l’aide de l’Angleterre- et l’affaire du Masque de Fer, mystérieux prisonnier d'Etat, qui en est la réponse Royale.

On nous dira que NOTRE SEIGNEUR a parlé à Sainte Marguerite-Marie du " FILS AÎNÉ DE MON SACRÉ-COEUR " à propos de LOUIS XIV !!! C'est oublier qu'à la même époque existait des descendants indiens du Connétable de Bourbon venant avant la branche montée sur le Trône avec Henri IV et qui ne seront retrouvés qu'au XIX° siècle : Louis XIV était le Fils Aîné du Sacré-Coeur né en France ! !!

Il est possible que cette branche ainée lorraine des Bourbons, celle des BOURBONs-MONTPENSIER D'ALBON DE LA CROIX, oubliée mais Légitme, ayant trempé dans l’assasinat d’Henri III, la Grâce aurait abandonné cette Branche Aînée des Bourbons, incarnée à l’époque par le Duc de Mercoeur, pour se poser sur la branche cadette, incarnée par le Bon Roi Henri IV : Dieu voulait peut-être la conversion du Vert Galant, la consécration de la France à Marie, la Révocation de l’Edit de Nantes (1685) et le Catholissime Pacte de Famille (1761) entre Bourbons de France, d’Espagne, de Naples et de Parme .

La consécration de la France au Sacré-Coeur n’ayant pas eu lieu, la Grâce Divine semble abandonner également la branche cadette et la Légitimité semble se diluer: le fils de Louis XIV ne règnera pas, ni celui de Louis XV, ni celui de Louis XVI, Louis XVII, ni celui de Charles X, Louis XIX, ni celui de Louis Philippe (ni celui de Napoléon I°, Napoléon II l’Aiglon, ni celui de Napoléon III) ! Quand au comte de Chambord, il n’aura pas de descendance …

IL EST QUAND MEME INCONCEVABLE QU'UNE TELLE SUCESSION DE DRAMES N'OUVRE PAS LES YEUX DE CEUX QUI NE VEULENT PAS S'EN REMETTRE A DIEU DU POINT DE SAVOIR QUI DOIT ETRE SON LIEUTENANT SUR LE TRONE DE FRANCE! !!

La concécration de la France au Sacré-Coeur n’ayant pas eu lieu, si Dieu veut ajourd’hui replacer Son choix sur le véritable Ainé des Bourbons, HENRI DE LA CROIX, il y a là peut-être un soucis de justice de Son immense Amour. Justice pour la descendance d'un homme ayant passè des décennies masqué en prison. Justice pour la descendance des Ducs de Bourbons, des Princes de Mercoeur et des princes de Bretagne, catholiques d'une très grande élévation de sentiments.

Le Masque de Fer a-t-il eu une descendance comme la famille Dujol l’a affirmé?

Marie Julie Jahenny semblait dire que le Grand Monarque descendrait PAR SON PERE de la branche AINEE de Saint-Louis -c’est la branche Aînée des Bourbons, celle des Bourbons-Montpensier d'Albon de La Croix- et PAR SA MERE de la branche COUPEE des Lys, ce qui nous apporte à un Louis XVII évadé du Temple ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le Masque de Fer, dont la branche vient avant même celle des Bourbons-Montpensier de Bhopal , pourrait descendre Légitimement des Princes de Mercoeur qui possèdaient dans leurs appanages la Baronnie de Sainte-Croix de La Croix du Retz ( d’Or à la Croix de Gueule, devenue plus tard d’Or à la Croix de Sable) , le Comté de La Croix du Malzieu (d’Argent à la Croix patricarcale dite de Lorraine de Gueule) et le Comté de guingamp, les Duchés de La Croix d’Albon (de Sable à la Croix d’Or), d’Ethampe et de Penthievre et la Principauté de Lamballe, qui contient parmi ses apanages le Comté de La Croix-en-Touraine (d'Azur à la Croix de malte d'Argent), faisant du Roi caché HENRI V DE LA CROIX le VRAI ROI DE FRANCE ET le VRAI PRINCE ET DUC DE BRETAGNE ! !!

Celà nous rapporte aux trois secrets du Grand Monarque révélés par Marie-Julie Jahenny : le vrai Roi de France descend du Roi David , le vrai Roi de France est aussi le vrai Duc de Bretagne et il viendra séjouner en Bretagne au Siège de La Croix , avant de faire les oeuvres de la Croix depuis Blois puis Avignon [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Son vrai nom, qui qu'il soit, serait SAR HENRI-LOUIS DE BOURBON-MONTPENSIER DE SAINTE-CROIX DE VALOIS D'ALBON DE LA CROIX , DUC DE BRETAGNE …

La renonciation en 1963 d'Otto de Habsbourg, qui ne croyait pas à des " droits absttraits " alors que c'étaient les seuls qui lui restaient redonne au Roi de France une vocation impériale que le Sacre de Reims lui donne déjà implicitement...

Un mariage secret, de nos jours, entre le descendant Salique du Connétable de Bourbon comme du Masque de Fer, que nous titrerons pour plus de facilité PRINCE DES DOMBES et une des soeurs du PETIT-FILS Salique du PETIT-FILS saòlique d’un Louis XVII évadé du Temple, et donc à travers lui de… Louis XIV ? Et le fruit de cette union secrète mais Légitime serait le Duc de Bretagne, Grand Monarque HENRI V DE LA CROIX tant attendu ? !

Gardons l'assurence du Salut miraculeux de la France par la restauration de la Monarchie Capétienne, Catholique et Royale, Royauté Très Chrétienne incarnée par le Grand Monarque HENRI V DE LA CROIX promis et annoncé par nombres de prophéties.




Hervé J. VOLTO, CJA




__________



A lire :



-Jean-Joël Brégeon, Le Connétable de Bourbon (Perrin).

-Michael Baigent, Richard Leigh et Henry Lincoln, L’énigme sacrée (Pygmalion).

- Michael Baigent, Richard Leigh et Henry Lincoln, L’énigme sacrée - Le message (Pygmalion).

-M. de Surville, Le Masque de Fer a-t-il été fatal au trône de France?ou les misères d’une dynastie de 1703 à 1883 , Paris, 1884.

-Jean-Christian Petitfils, Le masque de fer (Perrin).

-R. de Warren et A, de Lestrange, Les prétendants au trône de France (Editions de L‘Herne).

-Yves-Marie Bercé, Le Roi caché (Frayard).




Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum