Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Soldes chez LACOSTE : jusqu’à 50% de ...
Voir le deal

LA QUESTION DU RETOUR DU ROI

Aller en bas

LA QUESTION DU RETOUR DU ROI Empty LA QUESTION DU RETOUR DU ROI

Message par Hervé J. VOLTO Ven 17 Avr 2020 - 9:28




La base du Royalisme est normalement l’unité autour du souverain. Hélas, cela n’est pas le cas. Tout comme avec l’Église où certains que l’on nomme hérétiques se sont séparés de la foi, certains courants royalistes se sont éloignés à la fois du souverain légitime et de la doctrine capétienne traditionnelle, catholique et Royale. Cela est le cas depuis le début de la Révolution quand les monarchiens qui souhaitaient une monarchie plus libérale, à l’anglaise, se sont dressés contre le Roi.

Aujourd’hui, un grand nombre de mouvements Royalistes se sont laissé tenter par le libéralisme et pas seulement les fidèles de la branche des Orléans. C’est en effet déplorable mais cela est l’oeuvre de la Révolution qui ne cesse de diviser depuis 1789.

Dans les cercles légitimistes, il est répété à temps et à contretemps que l’unité des Royalistes, et même des Français, ne peut se faire qu’autour du Roi légitime et de la tradition Monarchique Capétienne traditionnelle, Catholique et Royale. En aucun cas une union oecuménique provisoire à des fins électorales ne porterait des fruits, puisqu’elle ne ferait que repousser à un hypothétique et utopique lendemain les querelles dynastiques et faire avancer les idées libéralo-orléanistes révolutionnaires parmi les Royalistes.

La position réellement Royaliste serait de rester fidèles à la dynastie choisie par Dieu pour la France. En témoigne l’exemple glorieux de Sainte Jeanne d’Arc, qui fut Apôtre et martyre de la Royauté universelle de N.S. Jésus-Christ et du caractère Sacré et Divin du Roi de France Son Lieutenant.

Nous pouvons connaître à l’avance les plans de Dieu par les prophéties mais nous devons agir dans le présent. Les Lois Fondamentales du Royaume de France sont la constitution non écrite de l’Ancienne France. On entend souvent dire que la France n’avait pas de constitution avant la République. C’est absolument faux ! Simplement, elle n’était pas écrite, tout comme le Royaume-Uni aujourd’hui n’a pas de constitution à proprement parler, mais un ensemble de lois et de textes législatifs.

C’est peut-être l’oeuvre majeure des Capétiens car c’est elle qui assurait « la tranquillité de l’ordre » dont parle saint Augustin, ainsi que « l’unité de la paix » chère à Saint Thomas d’Aquin. En effet, ces institutions permettent la continuité du Bien commun en soustrayant la désignation du dirigeant au choix des hommes, ce qui permet d’éviter les passions et conflits qu’entrainent indubitablement ce choix. Nous pouvons d’ailleurs voir ces passions en action à chaque élection…

Les LOIS FONDAMENTALES DU ROYAUME DE FRANCE [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] représentent donc le principal héritage de la monarchie Capétienne, avec l’alliance du Trône et de l’Autel. Les Lois fondamentales sont claires et irréfutables pour désigner le Roi: ce doit être l'AINE DES CAPETIENS SALIQUE, CATHOLIQUE, NE FRANCAIS ET DE NAISSANCE LEGALE, ce qui fait qu’il n’y a pas normalement de « prétendant » au trône de France, mais un “successeur”. Le Roi de France n'est Louis XX d'Anjou, mais le Roi caché HENRI V DE LA CROIX (comme il y eu un Philippe VI de Valois), ce qui est confirmé par un message donné à Marie-Julie Jahenny : le Roi est issu PAR SON PERE de la branche Aîné de Saint-Louis, celle des Bourbons-Montpensier de Sainte Croix de Valois d'Albon de La Croix, celle du Masque de Fer, et PAR SA MERE de la branche coupée des Lys, qui est celle du vrai Louis XVII évadé de l'enfer du Temple, et donc de Louis XIV, lui même issu de la branche des Bourbons de La Marche, une branche cadette par arapport à celle des Montpensier. En France, nous avons ainsi toujours un Roi, jamais de vacance du pouvoir. C’est ce que signifie l’adage « le Roi est mort, vive le Roi ! ». Cela ferait dire à notre Prince, à la suite de son père, « je ne prétends à rien, je suis ».

Ne pas tenir compte de ces lois, c’est tout simplement faire fi de l’héritage construit patiemment par nos Rois. Je rappelle également que ces lois permettent aussi que le monarque ne tombe pas dans la tyrannie. En effet, il n’est pas propriétaire de la couronne et ne peut modifier l’ordre de succession.

Le Providentialisme est une position qui peut facilement séduire des Catholiques. Cette position se résume à une attente d’un Monarque envoyé par Dieu. Dans ce cas, aucune promotion du Roi ne peut être faite vu qu’il ne s’est pas encore manifesté. Les Providentialistes peuvent donc assez facilement se laisser gagner par la passivité. La solution sera de se comporter en Providentialistes Légitimisant ou Ultra-Légitimistes. La conviction de notre action Royaliste, enfin, s'enracine autour d'une fidélité absolue envers le Divin Christ-Roi et en Son Lieutenant Temporel, qui qu'il sera, qu'Il nous donnera comme Chef de la Maison Royale et Roi Légitime.

Voilà la tradition Franco-Catholique : associer le talent de la Tradition qui consiste à transmettre le bon et le vrai.

Confiant en la Divine Providence, un vrai Royalliste Providentailiste devra recommander ses pas et ses actions à Jésus, Marie et Saint-Michel, les trois vainqueurs de Satan comme les trois Lys de France ! Il priera avant toute rencontre avec d’autres Royalistes. Et comme tout Royalistes, il visera un double objectif:

-Faire connaitre autour de lui les nombreuses activités Royaliste de sa province et en rendre compte: Université d’été, Marche pour la Vie, Veillée pour la famille, Sessions de jeunes, pèlerinages de Chartres, Pontmain, Tilly et Paray-le-Monial, Conférences, Fêtes du livre, Messes de Louis XVI et de Marie-Antoinette, etc...
-Traiter de l’actualité et livrer les informations à la lumière de sa foi Catholique et dans la fidélité à sa tradition nationale.

Ainsi nous applaniront les chemins du Roi.

Nous pouvons ainsi faire cinq choses :

1. Faire redécouvir aux Français leur histoire.
2. Replacer Dieu au centre de notre vie, le Divin Christ-Roi au centre de notre société et Son Sacré-Coeur au centre de la politique.
3. Se référer avec le Marquis de La Franquerie au principe Royal : le Roi est la seule autorité Légitime émanant de Dieu.
4. Construire l'Arche Franco-Catholique chère à Charles Maurras.
5. Créer partout en France des cercles Catholiques et Royalistes : notre première fomation doit être spirituelle, la seconde intellectuelle, la troisième personnelle (Chevaleresque, sportive, scoute, militaire ou para-militaire comme celle des pompiers et des fonctionaires de la Protection Civile), le tout dans la fidélité à une France sans qui l'invocation au Dieu qui aima les Français est un concept dégénéré.

L'esprit Royal par excellence peut aussi se résumer par l'esprit d'harmonie, esprit Divin par excellence, esprit charitable, qui sait être intransigeant et fort, sans être gratuitement violent et partisan. Un tel esprit ne peut puiser sa force que dans le Christianisme. Toute la question du retour du Roi se trouve là.

Nous, Royalistes, nous devons donc renouer avec la tradition Légitime Catholique et Royale. Des Orléanistes convaincus mais authentiquement Catholiques, comme le fut par exemple un François-Marie Algould, peuvent nous rejoindre. Dieu reconnaîtra les siens.

Vive Dieu !
Vive la France !
Vive le Roi !




Hervé J. VOLTO, CJA

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum