Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Codes promo Cdiscount : -30€ dès ...
Voir le deal

QUI EST LE GRAND MONARQUE AUJOURD'HUI ? QUI SERAIT LE ROI DE FRANCE EN CE DEBUT DE XXI° SIECLE

Aller en bas

QUI EST LE GRAND  MONARQUE  AUJOURD'HUI ? QUI SERAIT LE ROI DE FRANCE EN CE DEBUT DE XXI° SIECLE Empty QUI EST LE GRAND MONARQUE AUJOURD'HUI ? QUI SERAIT LE ROI DE FRANCE EN CE DEBUT DE XXI° SIECLE

Message par Hervé J. VOLTO Mar 2 Mar 2021 - 12:59

QUI SERAIT LE ROI DE FRANCE EN CE DEBUT DE XXI° SIECLE ?






Saint Padre Pio savait que la France cache un pouvoir qui se révélerait à l’heure à l’heure de Dieu… Dans le monde manque le pouvoir Royal que Dieu a caché en ces temps de folie. Le pouvoir Royal seulement, celui que Dieu donna à David et qui s'est transmise en france par les Francs, est capable de régir le gouvernement des peuples. Sans le pouvoir Royal de Saint-Louis, reconnu et mis à sa juste place sur le Trône de France, la religion Chrétienne n’a pas le soutien Temporel indispensable sur lequel appuyer la Vérité de la parole de Dieu. La folie des templiers a été de tenter de tuer la Royauté : le monde le paye encore aujourd’hui, car sans le véritable Roi promis par Dieu parmi les descendants de Saint-Louis, le pouvoir de Dieu ne réside plus dans le cœur des chefs d’Etat et des ministres : d'où la nullité de nos dirigeants actuels. Mais Satan tire avantage à remplacer le pouvoir royal du David vivant. Que le malheur du monde sera grand avant que les hommes puissent comprendre cette vérité. La vérité est aujourd’hui dans le cœur d’un homme élu et caché, mais, dans cet homme, ce Prince, il y a tous les pouvoirs du Dieu vivant qui veut et peut détruire tous les usurpateurs des pouvoirs véritables.

Aujourd’hui encore, malgré le matraquage médiatique, politique, voire éducatif de ceux qui nous gouvernent, beaucoup de Français restent persuadés de la nécessité d’avoir un Roi à la tête de la France, qu'ils crient en Dieu ou tout simplement qu'ils connaisent l'Histoire de France. Les groupes Royaliste plus ou moins actifs sont en nombre important, soutenant les divers descendants de Monarques ayant régné en France.

Aujourd’hui, 10 monarchies subsistent encore dans les pays du continent européen : la Belgique, le Danemark, l’Espagne, le Liechtenstein, le Luxembourg, Monaco, la Norvège, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la Suède. Andorre, dont l'un des co-Princes est le Chef de l'Etat Français (hier le Roi de france, aujourd'hui, le Président de la République) et le Vatican (dont le Pape est le Monarque élu) sont deux Monarchies supplémentaires ayant adopté un système électif. Il y a pourtant quelques décennies, la plupart des pays du vieux continent avaient un souverain à la tête du pays.

Quelles sont les conditions indispensables pour accéder au trône de France ? Selon le testament de Saint Rémi et les Lois Fondamentales du Royaume de France [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

1. Le Roi doit être Catholique :  

-le Royaume de France est prédestiné par Dieu à la défense de l’Eglise Romaine… Il sera victorieux et prospère tant qu’il sera fidèle à la foi romaine, mais il sera rudement châtié toutes les fois où il sera infidèle à sa vocation.

Celà exclu au passge les enfants naturels.

2. La succession au trône se fait uniquement par les hommes (Loi Salique) et par principe de primogéniture.

Qu’en est-il sur ces deux points ?

Trois Maisons sont convocables en France :

1. La maison de Bourbon dont l'aîné visible, S.A.R. le Prince Louis de Bourbon, Duc d’Anjou, Louis XX (prétendant Capétien), est Franco-Espagnol, qui est écartelé entre le combat Franquiste vital pour la position sociale de sa famille et le soutien moral aux Légitimistes Français. On sait ce qu'il veut puisque ces derniers vœux ont déroulé ses convictions que partagent beaucoup de Royalistes Français.

La Maison de Bourbon Busset sera toujours l'aînée des Capétiennes au droit du sang et, si ce n'était pour une présomption de batradise, ce serait une maison impeccable qui s'attire le respect de l'Etat Français.

Tout en reconnaissant la validité des Lois Fondamentales du Royaume de France, les Providentialistes considèrent que le futur Roi n'est pas clairement identifié à ce jour. Ou bien il émergera du combat antimondialiste, et ce sera le début d'une nouvelle dynastie, peut-être une branche Aînèe, oubliée mais Légitme des Bourbons, ou bien ce sera le descendant du jeune Roi Louis XVII qui, comme on le sait aujourd'hui, a été très probalement été "exfiltré" de la prison du Temple. Où... les deux : le Grand Monarque prophétisé Henri V de la Croix pouvant descendre par son père du mystèrieux Prince au Masque de Fer, incarnation de la persistance de Légitimité Royale, et par sa mère de Louis XIV par Louis XVII !

La maison de Bourbon-Parme et ses nombreux rameaux peu impliqués en France, à l'exception de Mgr Sixte-Henri, Duc d'Aranjuez et Régent de la Communion Traditionaliste Carliste, et de Mgr Charles-Emmanuel, engagé dans le mouvement Légitimiste Français -au service de Louis XX- et dans l'Ordre Sacré Militaire et Constantinien de Saint Georges, dont il préside la Comission Royale pour la France. Celui-ci a l'oreille des pouvoirs publics.

2. La maison d'Orléans, dite de France, qui émerge dans l'actualité autant pour des affaires d'argent ou d'héritage que pour son projet de restauration et dont l'héritier est S.A.R. le prince Jean d’Orléans, Comte de Paris, Jean IV (prétendant orléaniste). Il dispose de la légion d'Action Française et de sympathies militaires, ce qui n'est pas rien.

3. La maison impériale, dernière venue, souffre du défaut de pérennité -aucun des deux Empires n'eut de succession Légitime, ce qui est la base d'une Monarchie classique- mais en revanche elle peut arguer qu'elle possède des descendants. Le prince Napoléon, S.A.I. le prince Jean-Christophe Napoléon Bonaparte, Napoléon VII (prétendant impérial) dispose de tous les atouts d'un Prince appelé à régner tant par sa situation personnelle (HEC, Harvard) que par sa position sociale (Blackstone Londres). Mais il n'est pas intéressé à cajoler une cour de groupies ni à monter un second 18-Brumaire.

Au résultat, cinq Prétendants au Trône de France, dont trois Bourbons, se disputent la Couronne : Louis XX, Henri VII, Napoléon VII, Henri V de La Croix, Naundorff.

Les Bonapartes n'appartenant pas à la Maison Royale de France, ne sont pas dynastes. Et si napoléon VII est bien le fils de la Princesse Bétaricde de Bourbon-Siciles, celà viole la Loi salique.

L'ADN a parlé : les Naundorfff ne descendent pas de Louis XVII. Et puis les mariages luthériens successifs au sein de cette famille disqualient cette dernière à la manière des Bourbons-Busset.

Si les Orléans actuels peuvent être considérés comme Catholiques, ils souffrent d’être les descendants de personnalités très discutables, comme celui qui se fit appeler Philippe Egalité, franc maçon notoire et, député à la Convention, votant la mort du Roi Louis XVI, son cousin. De plus, il avoua au club des jacobins :

-je ne suis pas le fils du duc d’Orléans mais le fils d’un valet d’écurie. Il est notoire que mon prétendu grand père a toujours refusé de me reconnaître pour un Bourbon.

Dans ce cas, malgré toutes leurs qualités, les descendants de Louis-Philippe, fils de Philippe Egalité ne peuvent répondre à la condition de la Loi Salique.

Trois fils de Philippe V ont encore une descendance Catholique :

La branche aînée est représentée aujourd’hui par Louis XX, cousin du Roi d’Espagne. Si les Bourbons-Siciles sont redevenus espagnols, les Bourbon-Parme sont les descendants redevnus Français du dernier fils de Philippe V. Si la descendance Bourbon-Parme est parfaitement claire, il n’en est pas de même du côté des souverains espagnols ; ceux-ci descendent d’Isabelle II, mariée à son cousin germain François d’Assise d’Espagne (ils sont tous deux petits enfants de Charles IV). Isabelle II a eu 10 enfants mais aucun d’eux n’est de son mari même si celui-ci les a reconnus pour des raisons politiques évidentes (ils n’ont jamais fait chambre commune sauf la nuit de noces et le premier enfant est né 3 ans après). De plus, le père de François d’Assise est probablement fils de Godoy (premier ministre, ancien garde du corps) et non du Roi Charles IV. Là encore, dans le cas des descendants espagnols, la condition de la Loi Salique n’est pas remplie.

Le seul authentique descendant Salique, Catholique et de Naissance Légale de Louis XIV est le Prince Sixte de Bourbon-Parme, mais il a été averti par des prophéties que c’est un descendant Bourbon inconnu, Ainé oublié des Capétiens, qui montera sur le trône : SMTC le Roi caché Henri V de la Croix. C’est pourquoi il ne se considère plus comme prétendant.

Si pour les Royalistes providentialistes, il n’est d’autre chemin que de s’en remettre à la providence Divine, en l’occurrence à Jésus par Marie par la prière et par l’action, il n’en reste pas moins que pour freiner les ambitions Orléanists et Bonapartistes, une incarnation est souvent souhaitable. Conscient de cette nécessité, d’ailleurs plus biologique que véritablement politique, les Royalistes Régentistes proposent de reconnaître le Duc d’Anjou et sa descendance -et pas sous la titulature de Louis XX- il y a là plus qu’une nuance, en tant qu’aîné visibles des Bourbons. Cette Régence, en l’attente de la survenance de l’aîné Salique dont seul Dieu sait quand elle se produira, doit être bien comprise. Elle doit d'abord être distinguée des périodes de Régence telles que l'Ancien régime en a connu quelques unes.

Ce qu'est le Royalisme Régentisme :

-Le moyen pour les Providentialistes, Royalistes qui s’en remettent à Dieu du choix de Son Lieutenant en France, de servir un homme et plus seulement un principe, qui aussi élevé soit-il.

-Le moyen de reconnaître à l’aîné visible des Bourbons un rôle éminent en l’absence de son accession à la couronne puisque , depuis 1789, sa maison a été écartée du trône et du statut qu’elle avait avant la Révolution dite Française.

Le moyen le plus sûr de mettre fin à l’éparpillement des bonnes volontés Royalistes car il n’y a aucun déshonneur à se soumettre à la volonté divine. Du même coup sera hâté, s'il plaît à Dieu, le retour de Son Lieutenant sur le trône.

-Un moyen d’éviter les prises de positions trop énergiques d’un Prince espagnol qui sait bien qu’il pourrait ne faire que passer puisqu’il pourrait n’être que l’ainé visible et non l’aîné Salique.

-Le moyen de rappeler qu’il n’appartient qu’à Dieu de choisir Son Lieutenant sur le trône de France puisque si Celui ci révèle qu’il existe bien un aîné Salique des Bourbons, Henri V de La Croix ; l’aîné visible devra céder la place.

-Un exemple pédagogique de soumission fondatrice à la volonté divine puisqu’encore une fois les régentistes ne choisissent pas.

Sans le soutien du bras Temporel pouvoir Royal de Saint Louis, l’Église tombe en décadence sous le pouvoir de l’esprit du serpent qui relève sa tête orgueilleuse sur le chef de l’Église et le pape se retourve seul, à devoir cheminer dans une cité en ruine jonchèe de cadavre, et un long chemin de croix le paorte jsuq'à son calvaire où il sera foudroyé par les ennemis de la France te de la Chrétienté qui espèrent le alisser pour mort. Le pouvoir Royal est un pouvoir Divin qui abaisse les serpents. Les républiques par contre relèvent de terre les esprits-serpents lesquels sacrifient le peuple de Dieu, l’empêchant de s’élever vers le Dieu du Ciel. C’est peut-être là le III° secret de Fatima.

Le testament de Saint Rémi nous assure que des Rois répondant aux deux conditions indiquées ci-dessus existeront jusqu’à la fin des temps ; le prochain sera révélé par Dieu d’autant plus rapidement que nous prierons et agirons pour l’accueillir. L’amour du cœur de la France Royale, patrie de la royauté sortie de la descendance de David, ressort ressuscité en ses héritiers… Le pouvoir de Royauté de David doit réveiller dans les cœurs des Français l’amour de la Royauté de Dieu qui a en France son berceau. La vraie grandeur de la France est le pouvoir Royal de David qui fut en terre de France, dans le sang de Saint-Louis, du Roi Louis XVI et de Marie-Antoinette (en effet, Marie Antoinette descendait par son père, François de Lorraine, du Bon Roi René, qui lui, descendait de la Maison d’Anjou issue du frère de Saint Louis et qui régna sur la Royaume de Naples et sur les Royaumes de Hongrie, de Slovaquie et de Bohème).

La France fut pardonnée par le grand cœur du Roi Louis XVI et de Marie-Antoinette, morts victimes pour le Christ par la brutalité de la bête (la révolution diabolique). Le pardon du Roi Louis XVI (depuis la prison du Temple) a maintenu à la France le droit à la grandeur de la Royauté des Lys, qui est Amour et Humilité, celui de reconnaître, dans le Grand Monarque, le pouvoir de l’amour divin…Dans le silence et la prière, Dieu choisira ses élus pour le bien de la France et du monde, … pouvoir divin et humain du grand monarque du sang royal de France. 

Comme nos ancêtres, nous proclamerons :

-VIVE LE ROI DE FRANCE, LIEUTENANT DU CHRIST SUR TERRE !




Hervé J. VOLTO, CJA





Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Ludovic DIAS aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

QUI EST LE GRAND  MONARQUE  AUJOURD'HUI ? QUI SERAIT LE ROI DE FRANCE EN CE DEBUT DE XXI° SIECLE Empty Re: QUI EST LE GRAND MONARQUE AUJOURD'HUI ? QUI SERAIT LE ROI DE FRANCE EN CE DEBUT DE XXI° SIECLE

Message par Hervé J. VOLTO Mar 2 Mar 2021 - 16:28

Pour ses partisans, le Royalisme consiste avant tout en une ambition pour la France : la volonté de redonner au pays la position hégémonique de Fille Aînée de l'Eglse et d'Eductarice des Pueples qu’elle a eue jusqu’au début du siècle passé, de retrouver un monarque apte à enclencher de grands projets, celle aussi de sortir du jeu des partis et de la politique à court terme qui caractérise, pour les royalistes, l’exercice du pouvoir des hommes politiques de la république. Le royalisme se pose pour certains comme une opposition au nouvel ordre mondial par le renforcement de l’État face aux institutions supranationales qui empiètent sur les libertés fondamentales des peuples. Ainsi la monarchie est à leurs yeux plus « démocratique » que la république dans le sens où elle défend l’indépendance et l’autodétermination des peuples.

Face à la violence sournoise qui s'exerc partout, contre l'âme de nos enfants, contre les Catholiques, contre les traditions de notre Pays, contre son Histoire, contre la sécurité et l'honneur de la France, nous, ROYALISTES, confiants en la Divine Providence, nous devons opposer SANS RELACHE nos valeurs Chétiennes, familiales et patriotiques !...

Notre combat de Foi doit se placer dans la continuité des Chevaliers des Croisades, des Armagnacs durant la Guerre de Cent Ans et des Compagnons de Sainte Jeanne, des Ligueurs du temps d'Henri IV, des résistants Contrerévolutionnaires Vendéens et Chouans, des Chevaliers de la Foi qui firent tomber Napoléon I° et permirent le retour des Bourbons, des Ultras sous la Restauration, des Légitimsts fidèles au Comte de Chambord, des Zouaves Pontificaux et des Camelots du Roi, Soldats de la Croix agissant comme si tout dépendait de nous tout en priant comme si tout dépendait de Dieu : pour ces vras Catholiques, le symbole de la Contrerévoution fut le SACRE-COEUR, ou COUR DE L'AMOUR surmonté de la CROIX DU SACRIFICE, espoir et salut de la France, dont le général Sonis en fit son drapeau.

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Ludovic DIAS aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

QUI EST LE GRAND  MONARQUE  AUJOURD'HUI ? QUI SERAIT LE ROI DE FRANCE EN CE DEBUT DE XXI° SIECLE Empty Re: QUI EST LE GRAND MONARQUE AUJOURD'HUI ? QUI SERAIT LE ROI DE FRANCE EN CE DEBUT DE XXI° SIECLE

Message par Hervé J. VOLTO Mar 2 Mar 2021 - 16:38

Le Masque de Fer constituait un secret d’Etat vivant. Etait-il le vrai Roi de France Légitime ? Remettait-il en jeux la Légitimité même de Louis XIV et, par là même, de ses descendants ? A-t-il eu une descendance comme la famille Dujol l’a affirmé?

La légende Royale permettrait alors de remettre en cause la Légitimité des Bourbons espagnols et de préparer l'avènement d'une nouvelle dysnatie, Barnche Aînèe, oubliée mais Légitme, des Bourbons, comme prophétisée par Marie-Julie Jehenny.

Le Grand Monarque est-il descendant PAR SON PERE de la branche Ainée des capétiens, et donc des Bourbons, du Masque de Fer, descendant quand à lui des Ducs d'Albon de La Croix issus du Connétable de Bourbon (comme les Bourbons de Bhopal retrouvés en Inde au XIX° siècle), et PAR SA MERE de... Louis XIV, par Louis XVII, qui n'était pas Naundorff, mais de la branche coupée des Lys ?

Il pourrait alors revendiquer la totalité de l'héitage politique -et spirituel- de la Maison Royale de France...

Peut-être est-ce que je me trompe mais, oui, les temps semblent proches en tout cas. Prions pour le vrai Roi..

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Ludovic DIAS aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

QUI EST LE GRAND  MONARQUE  AUJOURD'HUI ? QUI SERAIT LE ROI DE FRANCE EN CE DEBUT DE XXI° SIECLE Empty Re: QUI EST LE GRAND MONARQUE AUJOURD'HUI ? QUI SERAIT LE ROI DE FRANCE EN CE DEBUT DE XXI° SIECLE

Message par Hervé J. VOLTO Sam 6 Mar 2021 - 13:32

Dans l'attente du Grand Monarque, pour ses partisans, le Royalisme consiste avant tout en une ambition pour la France : la volonté de redonner au pays la position hégémonique de Fille Aînée de l'Eglse et d'Eductarice des Pueples qu’elle a eue jusqu’au début du siècle passé, de retrouver un monarque apte à enclencher de grands projets, celle aussi de sortir du jeu des partis et de la politique à court terme qui caractérise, pour les royalistes, l’exercice du pouvoir des hommes politiques de la république. Le royalisme se pose pour certains comme une opposition au nouvel ordre mondial par le renforcement de l’État face aux institutions supranationales qui empiètent sur les libertés fondamentales des peuples. Ainsi la monarchie est à leurs yeux plus « démocratique » que la république dans le sens où elle défend l’indépendance et l’autodétermination des peuples.

Face à la violence sournoise qui s'exerc partout, contre l'âme de nos enfants, contre les Catholiques, contre les traditions de notre Pays, contre son Histoire, contre la sécurité et l'honneur de la France, nous, ROYALISTES, nous devons opposer SANS RELACHE nos valeurs Chétiennes, familiales et patriotiques !...

Confiant en la Divine Providence, notre combat de Foi doit se placer dans la continuité des Chevaliers des Croisades, des Armagnacs durant la Guerre de Cent Ans et des Compagnons de Sainte Jeanne, des Ligueurs du temps d'Henri IV, des résistants Contrerévolutionnaires Vendéens et Chouans, des Chevaliers de la Foi qui firent tomber Napoléon I° et permirent le retour des Bourbons, des Ultras sous la Restauration, des Légitimsts fidèles au Comte de Chambord, des Zouaves Pontificaux et des Camelots du Roi, Soldats de la Croix agissant comme si tout dépendait de nous tout en priant comme si tout dépendait de Dieu : pour ces vras Catholiques, le symbole de la Contrerévoution fut le SACRE-COEUR, ou COUR DE L'AMOUR surmonté de la CROIX DU SACRIFICE, espoir et salut de la France, dont le général Sonis en fit son drapeau.

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Ludovic DIAS aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

QUI EST LE GRAND  MONARQUE  AUJOURD'HUI ? QUI SERAIT LE ROI DE FRANCE EN CE DEBUT DE XXI° SIECLE Empty Re: QUI EST LE GRAND MONARQUE AUJOURD'HUI ? QUI SERAIT LE ROI DE FRANCE EN CE DEBUT DE XXI° SIECLE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum