Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-44%
Le deal à ne pas rater :
Ecran PC Gamer Incurvé – ACER – Nitro 23,6″ FHD 165 Hz 1ms
159.99 € 286.99 €
Voir le deal

Sous la pression de l’islam, l’incroyable acharnement judiciaire contre la liberté d’expression

3 participants

Aller en bas

Sous la pression de l’islam, l’incroyable acharnement judiciaire contre la liberté d’expression Empty Sous la pression de l’islam, l’incroyable acharnement judiciaire contre la liberté d’expression

Message par MichelT Jeu 12 Mai 2011 - 14:00

Sous la pression de l’islam, l’incroyable acharnement judiciaire contre la liberté d’expression
Publié le 10 mai 2011 par Cyrano

Cette semaine avait commencé par une mauvaise nouvelle pour les commissaires politiques de l’anti-racisme et pour les islamistes qui, main dans la main, entendent réintroduire le délit de blasphème en France. Calimero, traîné devant les tribunaux par La Grande Mosquée de Strasbourg et la Licra, avait été acquitté, au grand dam de l’avocat Raphaël Nisand, par ailleurs maire PS de Schiltigheim, une banlieue de Strasbourg particulièrement islamisée, et dirigeant local de la Licra. (1)

Rappelons que suite à un pari, ce jeune homme d’une trentaine d’années avait arraché deux pages du Coran, les avait enflammées, les avait lancées contre une maquette représentant les deux Tours de New York, et avait ensuite uriné dessus pour éteindre l’incendie. Le problème n’est même pas qu’on trouve cet acte drôle, ou imbécile. La vraie question est plutôt de s’interroger sur le fait que ce garçon, qui n’a appelé à aucune haine raciale, ait pu se retrouver interrogé près d’une journée dans un commissariat, comme un vulgaire malfrat. Le vrai scandale est qu’on ait ensuite fait un procès à cet homme. Le pire est qu’il s’est trouvé une association se prétendant anti-raciste, la Licra, pour se porter partie civile, avec un avocat qui est par ailleurs président d’honneur de l’instance régionale. L’intolérable est qu’il se soit trouvé un procureur de la République, qui représente l’Etat, pour oser réclamer trois mois de prison avec sursis, et 1000 euros d’amende pour cela ! En acquittant Caliméro, les juges alsaciens, n’en déplaise à Nisand et à tous les islamo-collabos, ont sauvé l’honneur d’une justice qui désarçonne de plus en plus souvent nombre de citoyens de ce pays.

Soulignons que le seul soutien que Calimero ait reçu est venu des militants de Résistance Républicaine, qui lui ont permis de payer – modestement – son avocat, Maître Bettcher, et que le seul média qui a donné la parole à ce garçon est, à notre connaissance, Riposte Laïque (2). Où étaient les prétendus laïques ? Où étaient les prétendus progressistes ?

Et pourtant, à l’heure où nous mettons sous presse, comme on dit dans les grands journaux, nous apprenons que le parquet vient de faire appel ! (3)

C’est à un véritable acharnement judiciaire que nous assistons. A partir du moment où le procureur, représentant de l’Etat, fait appel, on peut considérer qu’il a la caution de son ministre, donc du gouvernement. Le ministère public, sous la pression des islamistes et de la Licra, veut-il réintroduire le délit de blasphème ? A-t-il peur que Calimero fasse des émules ?

Qui aurait traîné devant les tribunaux quelqu’un qui aurait agi de même avec la Bible, avec le Manifeste du Parti communiste, avec le livre de Michel Onfray, « Traité d’athéologie », ou avec tout autre ouvrage avec lequel il n’aurait pas été d’accord ? Personne ! Seul l’islam, par la terreur qu’il inspire, peut se permettre d’intimider la société laïque française, et de faire traduire devant les tribunaux des Calimero ou des Fanny Truchelut par des dignitaires religieux qui se croient en Iran, soutenus par des « anti-racistes » qui se croient en Union soviétique.

Dans le même registre, en Allemagne, il s’est trouvé un juge pour porter plainte contre … Angela Merkel en personne. Le crime de la chancelière allemande : s’être réjouie de la mort de Ben Laden ! Inculpée, Angela, selon le juge, risquerait trois ans de prison et une amende… comme Guéant, ou comme les dirigeants de Riposte Laïque, suite à la plainte de la LDH ! (4) De même, au Parlement européen, Bruno Gollnisch – qui n’est pas notre tasse de thé – vient de voir levée son immunité parlementaire, pour avoir, en 2008, attiré l’attention sur la réalité de l’offensive islamiste dans notre pays !

Un juge italien, dans la même lignée, va-t-il faire inculper Berlusconi, qui affirme ne pas vouloir de mosquées en Italie ? (5)

Il faut s’attendre à tout, à présent ! Un jeune garçon de 19 ans a eu le malheur d’acheter un drapeau avec une croix celtique, sur internet, et de l’exposer à l’arrière de son véhicule. Là encore, le débat n’est pas qu’on soit d’accord avec la symbolique ou pas. Il s’est trouvé des gendarmes pour l’arrêter, et ce jeune homme, qui ne menaçait personne, s’est retrouvé au tribunal, lui aussi, avec un dialogue surréaliste (6).

La présidente: – «Pourquoi avez-vous acheté ce drapeau sur internet?»
Le prévenu: – «Parce que c’est identitaire».
- «Parce que vous partagez ces idées?», questionne-t-elle.
- «Oui.» Et le jeune homme de se lancer dans une explication peu argumentée : «Les croix gammées, c’est néo-nazi. Là, c’est identitaire, c’est différent.»
- «Et quelles idées voyez-vous dans ce symbole?», poursuit la présidente.
- «Tout ce qui est en rapport avec l’islam en France. (…) Pour moi, la France, c’est catholique.»

C’est vraiment de l’inquisition, de la police de la pensée ! Comme la croix celtique en soi n’est pas condamnable, on essaie de faire cracher le morceau au prévenu, de lui faire faire un délit d’opinion.

C’est encore raté, puisque là encore, des juges ayant un peu de bon sens ont acquitté ce jeune homme, qui n’avait rien à faire devant un tribunal. (7)

Que dire de ce préfet qui interdit la marche des cochons, à Lyon, avec des arguments ahurissants, comme le soulignait Djamila Gérard. (8) Pour contourner l’interdiction, les Identitaires ont organisé un un nouveau rassemblement, devant la cathédrale de Lyon, ce samedi 14 mai, à 14 h 30, pour défendre la liberté d’expression. Notons que les associations de gauche, d’extrême gauche et « anti-racistes » se livrent à une surenchère de demandes d’interdictions, et de véritables appels à la violence contre les organisateurs, confirmant par là le remarquable texte de ChristineTasin, qui, 30 ans après le 10 mai 1981, considérait que les nouveaux fascistes, aujourd’hui, étaient les enfants de François Mitterrand. (9)

Nous ne pouvons que nous réjouir, dans un contexte où la liberté d’expression est de plus en plus menacée, que la résistance s’organise. Demain, mercredi, à Paris, se tiendra un colloque sur la liberté d’expression, avec le député UMP Vanneste, le procureur Bilger, le journaliste Ménard, l’avocat Collard et le démographe Laulan. Les animateurs de RL sont également invités à intervenir.

Cette résistance, cette exaspération face à ce nouveau totalitarisme, nous les voyons à l’oeuvre, depuis que Riposte Laïque a annoncé la date du procès que lui intentent la LDH, soutenue par le Mrap, la Licra et le CCIF. Nous allons d’ailleurs vous présenter plus longuement dans ce numéro les sympathiques personnages du CCIF, qui illustrent ce nouveau pacte germano-soviétique que constitue l’alliance entre totalitaires islamistes et pseudo « anti-racistes ». Depuis début mai, où nous avons rendu publique cette information, et la date du procès – 3 février 2012 – nous sommes très émus de constater le nombre de soutiens financiers, parfois modestes, mais d’autant plus symboliques, qui nous arrivent. Certes, nous n’en sommes pas à pouvoir couvrir une amende de plus de 10.000 euros (somme réclamée par le seul CCIF), mais cela est pour nous un encouragement formidable à continuer ce combat, et à nous sentir soutenus par nos lecteurs, et par d’autres sites internet, que nous remercions.

Naturellement, nous attendons avec impatience la suite de l’affaire du 1er avril. Notre avocat a répondu à celui de la LDH, qui nous mettait en demeure de retirer une interview poisson d’avril de Tubiana, faute de quoi il nous menaçait de poursuites. Nous espérons que la raison l’emportera, et que le ridicule ne tuera pas nos « amis », mais avec eux, nous nous attendons à tout, et vous tiendrons au courant, bien sûr, de la suite du feuilleton.

Les peuples d’Europe se réveillent. Affolés, les islamo-collabos font feu de tout bois. En Europe, ils ont traîné devant les tribunaux Geert Wilders ou Elisabeth Sabbadistch-Wolff, ils ont voulu salir Oskar Freysinger, ils ont tenté d’assassiner Anders Gravers. En France, les associations dites anti-racistes et les islamistes, après avoir traîné devant les tribunaux l’écrivain Michel Houellebecq, puis le journal Charlie Hebdo, puis Fanny Truchelut, puis Claude Guéant, s’en prennent à présent à Pierre Cassen et Pascal Hilout, âmes du journal Riposte Laïque. Cela se déroule quelques mois après qu’Eric Zemmour ait subi un véritable procès de Moscou, de la part de Sopo et de ses complices, et quelques jours après que Laurent Blanc ait été lynché par un autre commissaire du politiquement correct, Edwy Plenel.

Plus que jamais, la défense de la laïcité passe, dans notre pays, par la défense de la liberté d’expression. Nous continuerons donc de dire la vérité sur la réalité de l’islam. Nous affirmerons plus que jamais, contrairement à ce qu’anônent tous les Mélenchon de gauche et d’extrême gauche (10), ou les Juppé de l’UMP, que ce n’est pas une religion d’amour, de tolérance et de paix (RATP) pervertie par quelques excités, mais bien un projet politico-religieux totalitaire et conquérant, qui est incompatible avec nos valeurs démocratiques, laïques et féministes. Nous continuerons à défendre le droit au blasphème, et à la libre critique, sous toutes les formes, scientifiques, artistiques, humoristiques, de l’islam, comme de tout dogme. Nous continuerons à militer activement contre l’islamisation de notre pays.

Et pour pouvoir continuer à le faire, nous avons encore besoin de vous, parce que les cerbères du politiquement correct sont décidés à nous tuer, en nous asphyxiant financièrement, ce qu’ils ne cachent même plus.

Aux sous, citoyens, et merci encore !

Source: Riposte Laique

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Sous la pression de l’islam, l’incroyable acharnement judiciaire contre la liberté d’expression Empty Re: Sous la pression de l’islam, l’incroyable acharnement judiciaire contre la liberté d’expression

Message par Invité Mer 25 Mai 2011 - 15:57

Tout cela me fait penser que je ne suis pas sûr que les Français puissent s'exprimer librement, même dans l'arche de Marie, sans être inquiétés un jour. Le registre des adresses mail pourrait bien être piraté par des extrémistes ou par des instances judiciaires. Les sécurités informatiques ne sont pas forcément suffisantes. De plus, la liberté d'expression est réduite et le délit d'opinion existe maintenant. En France les administrateurs de site web sont tenus de founir la liste des adresses mail sur injonction judiciaire. Qu'en est-il au Canada? D'après moi, il faut bien mesurer ses paroles avant de s'expimer, partout, y compris sur internet. Ce n'est peut-être qu'un début, avnt les persécutions véritables.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sous la pression de l’islam, l’incroyable acharnement judiciaire contre la liberté d’expression Empty Re: Sous la pression de l’islam, l’incroyable acharnement judiciaire contre la liberté d’expression

Message par Amazone Mer 25 Mai 2011 - 22:19

C'est la charia qu'ils veulent imposer en France.
La charia est la loi islamique qui remplace peu à peu les lois des pays comme la France.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Islamisation et charia

- de jeunes musulmanes réclament d'être exemptées des cours de sport et de biologie, sans être pénalisées pour leur examen (Source : Nouvel Observateur)

- des musulmanes ont exigé et obtenu de nos élus locaux des horaires qui leur sont exclusivement réservés dans nos piscines municipales (Source : Revue politique)

- des étudiantes musulmanes, lors de leur examen, ont exigé et obtenu d'être accompagnées de leur mari et d'être jugées par une femme (Source : Nouvel Observateur)

- une association musulmane ("Unir" à l'Université Paris XIII) a remis en cause le droit d'un professeur de culture occidentale de juger le travail d'un étudiant musulman (Source l'Express)

- des musulmans ont réclamé et obtenu la suppression de la fête de Noël dans certaines écoles primaires

- des étudiants musulmans, prenant comme excuse la loi de la laïcité, ont réclamé et obtenu le retrait des sapins de Noël, dans différents établissements scolaires, jusque dans les maternelles (Source: Le Parisien)

- des musulmans ont réclamé et obtenu l'interdiction de la viande non hallal dans les écoles françaises où ils sont majoritaires

- dans l'administration, des musulmans réclament des jours de congés supplémentaires pour leurs fêtes islamiques

- des musulmans réclament des salles de prières dans nos collèges, nos lycées et nos universités

- des musulmans demandent aux écoles, universités et lieux de travail des horaires aménagés pour leurs cinq prières quotidiennes

- des musulmans réclament une révision de nos livres d'histoire pour y intégrer l'histoire de leur pays et de leur religion (Source : Nouvel Observateur)

- dans nos manuels scolaires, il est à l'étude de supprimer toutes références à Charles Martel ou autres Jeanne d'Arc, afin de ne pas froisser les français musulmans

- des musulmanes exigent de pouvoir pratiquer des métiers publics (administration, hôpitaux, écoles, Justice) avec un tchador

- des musulmanes voilées et étudiantes en médecine exigent de ne soigner que des femmes (Source : Le Monde, Le Figaro)

- Des médecins se sont fait tabasser pour avoir soigné des femmes sans le consentement de leurs maris musulmans (Source : Le Monde, Le Figaro)

- sur bon nombre de collèges français à majorité afro-maghrébine, on trouve les inscriptions « Morts aux Juifs », « Mort aux chrétiens » ou « Vive Ben Laden »

- lors des manifestations contre la guerre en Irak, certains « pacifistes » musulmans exhibaient des portraits de Ben Laden ou de Saddam (Source : Les 4 vérités)

- le sauvageon nommé Djamel, celui qui a brûlé vive une jeune fille, Sohane, s'est vu acclamé dans sa cité du Val de Marne lors de sa venue à la reconstitution des faits (Source : JT de France 2)

- les jeunes noirs et musulmans ayant brûlé vif un vigile de race blanche d'un supermarché à Nantes (en 2002) ont déclaré n'éprouver aucun remord et être fiers d'eux (Source : Témoignage de l'avocat)

- un manuel de bonne conduite « Le licite et l'illicite en islam », vendu en France depuis 10 ans, explique comment un bon musulman doit frapper sa femme : « avec la main », « sans fouet », ni « morceau de bois », et en épargnant le visage (Source : l'Express)

- des milices islamiques patrouillent dans les rues d'Anvers et d'ailleurs pour "surveiller les mauvais flics blancs racistes" et appliquer leur propre loi (Source : Libération)

- des nouvelles lois vont obliger la police, l'armée et la fonction publique en générale à embaucher en priorité des « jeunes » issus de l'immigration et que 35 entreprises dont France Télévision, Peugeot ou encore le groupe alimentaire Casino ont signé un contrat de préférence étrangère pour l' embauche de leur personnel (Source : gouvernementale et syndicale).

- dans des lycées, des musulmanes enfilent leur manteau avant d'aller au tableau afin de n'éveiller aucune convoitise, que dans des écoles primaires des pères musulmans refusent que leurs fillettes soient laissées dans la classe d'un instituteur remplaçant l'institutrice, qu'une école a dû organiser un sas, sans fenêtres, pour reconnaître les mères, voilées de la tête au pied, avant de leur rendre leurs enfants (Source : Le Monde 09/07/04)






Amazone
Amazone
Modérateur
Modérateur

Féminin Date d'inscription : 31/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Sous la pression de l’islam, l’incroyable acharnement judiciaire contre la liberté d’expression Empty Re: Sous la pression de l’islam, l’incroyable acharnement judiciaire contre la liberté d’expression

Message par Francesco Mer 25 Mai 2011 - 23:59

Pauvre Pécheur a écrit:Tout cela me fait penser que je ne suis pas sûr que les Français puissent s'exprimer librement, même dans l'arche de Marie, sans être inquiétés un jour. Le registre des adresses mail pourrait bien être piraté par des extrémistes ou par des instances judiciaires. Les sécurités informatiques ne sont pas forcément suffisantes. De plus, la liberté d'expression est réduite et le délit d'opinion existe maintenant. En France les administrateurs de site web sont tenus de founir la liste des adresses mail sur injonction judiciaire. Qu'en est-il au Canada? D'après moi, il faut bien mesurer ses paroles avant de s'expimer, partout, y compris sur internet. Ce n'est peut-être qu'un début, avnt les persécutions véritables.
Perspnnelement,jamais je ne cesserai de m'exprimer au niveau de ma foi quitte a en subir les conséquences.Ma foi c'est ma vie alors je ne vais jamais me taire.....


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

https://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Sous la pression de l’islam, l’incroyable acharnement judiciaire contre la liberté d’expression Empty Re: Sous la pression de l’islam, l’incroyable acharnement judiciaire contre la liberté d’expression

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum