Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-15%
Le deal à ne pas rater :
TV LED Philips The ONE 65” Ambilight (HDMI 2.1) à 849€
849 € 999 €
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD 4Go – 64Go
127.92 €
Voir le deal

Cardinal Barbarin : «Les chrétiens ont peur dans certains quartiers»

4 participants

Aller en bas

Cardinal Barbarin : «Les chrétiens ont peur dans certains quartiers» Empty Cardinal Barbarin : «Les chrétiens ont peur dans certains quartiers»

Message par MichelT Mar 27 Nov 2012 - 13:58

27 novembre 2012

Cardinal Barbarin : «Les chrétiens ont peur dans certains quartiers»

L’archevêque de Lyon et primat des Gaules, le cardinal Philippe Barbarin, est actuellement à Rome en visite Ad Limina. Le cardinal a dressé un constat sombre de la foi des catholiques français. Il assure

«qu’il y a trois fois plus de jeunes musulmans à la mosquée le vendredi que de catholiques à la messe le dimanche».

Et il a pointé la cathophobie qui commence à imprégner durablement notre société :

«Pourquoi notre société se déchaîne-t-elle contre les paroles d’un évêque» ?

«Les chrétiens ont peur dans certains quartiers».

«Un prêtre dans le métro s’est fait cracher dessus à cause de la petite croix qu’il portait».

Il est revenu sur la caricature provocatrice de Charlie Hebdo contre le cardinal André Vingt-Trois :

«On a bien vu qu’il était blessé. Politiquement il a bien fait de ne pas réagir du tout. Parce que cela leur aurait fait de la publicité. Voir ça dans nos rues était un scandale, une horreur, une honte. Pour la France, pas pour lui! Mais dans son silence il n’a pas aggravé la situation».

Posté le 27 novembre 2012 à 09h12 par Michel Janva | Catégorie(s): Cathophobie
Partager:

Commentaires

Ce constat est réaliste et courageux : peu d'évêques osent le faire publiquement.
Mais il faudrait maintenant passer aux causes : 2 300 000 des élèves français passent par l'enseignement catholique sans recevoir de formation religieuse, pas même une connaissance minimale du catholicisme, dans des établissements où les crucifix et les représentations de la Vierge et des saints ont disparu, où les chapelles ont été transformées en CDI et salles de réunions, avec à côté des paroisses où il n'y a plus de catéchèse d'un niveau minimal.

Si des enfants d'immigrés se tapent en dehors des horaires scolaires d'apprendre l'arabe classique pour pouvoir lire le Coran, les enfants français pourraient quand même recevoir un minimum dans la seule institution sociale de masse que contrôle encore l'Eglise de France, l'Enseignement catholique.
Il suffirait pour cela que des laïcs soient formés sérieusement et assurent ce service gratuitement, certains grands établissements ayant les crédits pour financer les salaires de responsables de la pastorale. Cela c'est le travail et le devoir de l'épiscopat de l'organiser.
Sans quoi le catholicisme deviendra une religion des élites intellectuelles et sociales, comme on peut le constater dans les mouvements d'Eglise, charismatiques ou traditionnalistes.
Le paradoxe étant que ''l'ouverture au monde'', ce pont aux ânes conciliaire, qui devait convertir les masses aura produit très exactement l'effet contraire.


Rédigé par : Jeannette | 27 nov 2012 09:37:29

Nous sommes loin de cette irénique pastorale des migrants,qui nous fut servi jusqu'à plus soif !

Rédigé par : luc | 27 nov 2012 10:02:22

J'ai fait 4O ans de catéchisme et jamais je n'ai trouvé dans le livret qui nous était remis les Commandements de Dieu qui sont les bases mème de notre religion alors je les tapaient à la machine et en les expliquants chacun son tour, je les faisaient apprendre par par coeur dans le vrai sens du terme. C'était avait dit Jean Paul II les bases mêmes de notre religion.

Rédigé par : odette de Lannoy | 27 nov 2012 10:32:14

Pourquoi ne pas revenir dans l'enseignement dit catholique à la règle des années 70: montrer patte blanche pour être accepté comme enseignant, c'est-à-dire pratiquant et capable d'enseigner le catéchisme. Mais après cela s'est détérioré: le relativisme est entré par la grande porte et après......

Rédigé par : chouan 12 | 27 nov 2012 10:37:19

Bonjour
Dimanche j'étais à Poissy à l'église Saint Louis .
J'y ai vu des familles d'origine Africaine avec des petits enfants , des familles Indiennes , mais de familles Françaises de souche ... point !!!!
Mon grand père qui est né en 1880 disait il y a 50 ans à ses 9 enfants : vous verrez mes enfants ! Les Africains viendront nous réévangéliser !"
Il avait raison ! Mais n'oublions pas que ce sont les justes fruits récoltés de la semance Missionnaire et du Sacrifice de plusieurs prêtres et religieuses .

Rédigé par : Gisèle | 27 nov 2012 11:51:53

L'enseignement Catholique n'est plus autorisé dans les heures scolaires ! Lois apostas de la France laïque !
Le mercredi matin , les enfants seront à l'école : sport et autre .. reste le mercredi après midi ! Croyez vous que les enfants et les parents vont accepter d'aller recevoir l'enseignement Chrétien ?
Prions aussi pour cela !

Rédigé par : Gisèle | 27 nov 2012 11:54:55

Odette , j'ai aussi fait le catechisme . J'ai arrêté quand on nous a tout chamboulé avec " Pierre vivante " qui avait tout balayé !

Rédigé par : Gisèle | 27 nov 2012 11:56:26

Excellents commentaire plein de Vérité!


D`abord la République elle-meme est politiquement judéo-maconnique et anti-catholique de facon occulte, comme le Québec lui aussi. Ils ont tous fait pour saboter l`éducation chrétienne et favoriser l`installation de religions anti-chrétienne. L`Église catholique elle meme est incapable d`évangéliser de facon conforme a la volonté divine. Ils n`enseignent plus le péché , les 10 commandements, la pardon, ect - soit la base minimale - Ils font de l`animation. A date dans ma paroisse au Québec je ne vois rien venir pour la Nouvelle Évangélisation. Ils semblent vouloir continuer a faire de l`animation. L`ouverture sur le monde a été désastre et ils sont incapable de reconnaitre leurs erreurs!

Il est normal que la population deviennent de plus en plus hostile a la foi catholique parceque ils sont pour une bonne partie en état de péchés mortels. Ils n`ont jamais eu d`éducation chrétienne sérieuse, ne vont pas aux cérémonies du pardon, ni a l`Église. Donc on peut penser que une majorité sont profondément dans le péché et sont sur le chemin du retour au paganisme. Les signes sont visible du retour a la tribu, tatouage massif comme les tribus ancienne, rejet de toutes les valeurs chrétiennes, promotion de l`homosexualité, ect.

Pour les crachats sur les crucifix et les églises - il y a certaines religions hostiles au christianisme qui recommande le crachat sur les églises et sur la croix.


MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Cardinal Barbarin : «Les chrétiens ont peur dans certains quartiers» Empty Re: Cardinal Barbarin : «Les chrétiens ont peur dans certains quartiers»

Message par Annie Mar 27 Nov 2012 - 21:48

Mgr Barbarin est assez mal placé pour parler de ces sujets.

Quand les tailleurs de pierre ont gravé "Allah est grand" en arabe sur la primatiale saint Jean, il y a vu un magnifique témoignage d'oecuménisme.

Et il se vante de connaître la chahada, et il ne se gène pas pour la chanter en public dès qu'il peut, en particulier dans des églises. On se souviendra que le Vatican interdit formellement aux catholiques de dire cette prière, qui est un acte d'apostasie en bonne et due forme.

Les catholiques qui voient un évêque vanter les mérites de l'Islam ont raison de penser que ça signifie que toutes les religions se valent, et donc que ce n'est vraiment pas la peine de faire l'effort de pratiquer, ni de catéchiser ses enfants.

Quelle honte.

Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Cardinal Barbarin : «Les chrétiens ont peur dans certains quartiers» Empty Re: Cardinal Barbarin : «Les chrétiens ont peur dans certains quartiers»

Message par Rémi Mar 27 Nov 2012 - 22:05

Si il a fait ce genre de chose, il faut alors que quelqu'un s'en plaigne aux autorités supérieurs, (nonce apostolique ou Rome) c'est votre cardinal, à vous d'y voir.


Mon site Web : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
Rémi
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Cardinal Barbarin : «Les chrétiens ont peur dans certains quartiers» Empty Re: Cardinal Barbarin : «Les chrétiens ont peur dans certains quartiers»

Message par hibou Mer 28 Nov 2012 - 0:00

Annie a écrit:Mgr Barbarin est assez mal placé pour parler de ces sujets.

Quand les tailleurs de pierre ont gravé "Allah est grand" en arabe sur la primatiale saint Jean, il y a vu un magnifique témoignage d'oecuménisme.

Et il se vante de connaître la chahada, et il ne se gène pas pour la chanter en public dès qu'il peut, en particulier dans des églises. On se souviendra que le Vatican interdit formellement aux catholiques de dire cette prière, qui est un acte d'apostasie en bonne et due forme.

Les catholiques qui voient un évêque vanter les mérites de l'Islam ont raison de penser que ça signifie que toutes les religions se valent, et donc que ce n'est vraiment pas la peine de faire l'effort de pratiquer, ni de catéchiser ses enfants.

Quelle honte.

Alors on peut m'expliquer pourquoi Jean-Paul II a embrassé le Coran le 14 mai 1999?


hibou

Date d'inscription : 17/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Cardinal Barbarin : «Les chrétiens ont peur dans certains quartiers» Empty Re: Cardinal Barbarin : «Les chrétiens ont peur dans certains quartiers»

Message par Invité Mer 28 Nov 2012 - 5:34

Donnons la parole à ceux qui vivent près des Musulmans:
- S. E. R. Mons. Raboula Antoine BEYLOUNI, Arcivescovo titolare di Mardin dei Siri, Vescovo di Curia di Antiochia dei Siri (LIBANO)

Nous avons au Liban un comité national de dialogue islamo-chrétien et cela depuis plusieurs années. Il y avait aussi une commission épiscopale issue de l'Assemblée des Patriarches et Évêques Catholiques au Liban chargée du dialogue islamo-chrétien. Elle a été supprimée pour donner plus d'importance à l'autre comité, d'autant plus qu'il n'y avait pas de résultat sensible.
Il y a parfois des dialogues ici ou là, dans des pays arabes, comme au Qatar, où l'Émir lui-même invite à ses frais, des personnalités de différents pays et des trois religions: chrétienne, musulmane et juive. Au Liban, sur la chaîne Télé-lumière et Noursat, et sur d'autres chaînes de télévision, on donne parfois des programmes de dialogue islamo-chrétien. Souvent on choisit un thème, et chaque parti l'explique ou l'interprète selon sa religion. Ces programmes sont d'ordinaire très instructifs.J’ai voulu par cette intervention, attirer l'attention sur les points qui rendent ces rencontres ou dialogues difficiles et souvent privés d’effectivité. Il est clair qu'on ne discute pas sur les dogmes. Mais même les autres sujets d'ordre pratique et social sont difficilement abordables lorsque le Coran ou la Sunna les a abordés. Voici quelques difficultés que l’on doit affronter.
Le Coran inculque au musulman la fierté d'avoir la seule religion vraie et complète, religion enseignée par le plus grand prophète, car il est le dernier venu. Le musulman fait partie de la nation privilégiée, et parle la langue de Dieu, la langue du paradis, la langue arabe. C'est pourquoi, il vient au dialogue avec cette supériorité et avec l'assurance d'être victorieux.
Le Coran, supposé écrit par Dieu lui-même d'un bout à l'autre, donne la même valeur à tout ce qui y est écrit : le dogme comme n'importe quelle loi ou pratique.
Dans le Coran, il n'y a pas d'égalité entre l'homme et la femme, ni dans le mariage lui-même où l’homme peut prendre plusieurs femmes et peut en divorcer à sa guise; ni en matière d’héritage où l’homme a une double part; ni dans le témoignage devant les juges où la voix de l’homme égale la voix de deux femmes, etc ...
Le Coran permet au musulman de cacher la vérité au chrétien et de parler et agir contrairement à ce qu'il pense et croit.
Dans le Coran, il y a des versets contradictoires et des versets annulés par d'autres, ce qui donne au musulman la possibilité d'utiliser l’un ou l’autre selon son avantage et ainsi il peut dire du chrétien qu’il est humble et pieux et croyant en Dieu, comme il peut le traiter d'impie, d'apostat et d'idolâtre.
Le Coran donne au musulman le droit de juger les chrétiens et de les tuer par la djihad (guerre sainte). Il ordonne d'imposer la religion par la force, par l’épée.
Comme le Coran a bien parlé de la Vierge Marie, en insistant sur sa virginité perpétuelle et sa conception miraculeuse et unique en nous donnant le Christ; comme les musulmans la considèrent beaucoup et demandent son intercession, nous devons recourir à elle dans tout dialogue et dans toute rencontre avec les musulmans. Étant la Mère de tous, elle nous guidera dans nos rapports avec les musulmans pour leur montrer le vrai visage de son Fils Jésus, Rédempteur du genre humain.
Qu’il plaise à Dieu que la fête de l’Annonciation déclarée au Liban fête nationale pour les chrétiens et les musulmans, devienne aussi fête nationale dans d'autres pays arabes.
Le geste du Pape a été un geste personnel d'appaisement et en rien une approbation des doctrines.
http://www.vatican.va/news_services/press/sinodo/documents/bollettino_24_speciale-medio-oriente-2010/xx_plurilingue/b21_xx.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Cardinal Barbarin : «Les chrétiens ont peur dans certains quartiers» Empty Re: Cardinal Barbarin : «Les chrétiens ont peur dans certains quartiers»

Message par hibou Mer 28 Nov 2012 - 13:42

Pauvre Pécheur a écrit:Donnons la parole à ceux qui vivent près des Musulmans:
- S. E. R. Mons. Raboula Antoine BEYLOUNI, Arcivescovo titolare di Mardin dei Siri, Vescovo di Curia di Antiochia dei Siri (LIBANO)

Nous avons au Liban un comité national de dialogue islamo-chrétien et cela depuis plusieurs années. Il y avait aussi une commission épiscopale issue de l'Assemblée des Patriarches et Évêques Catholiques au Liban chargée du dialogue islamo-chrétien. Elle a été supprimée pour donner plus d'importance à l'autre comité, d'autant plus qu'il n'y avait pas de résultat sensible.
Il y a parfois des dialogues ici ou là, dans des pays arabes, comme au Qatar, où l'Émir lui-même invite à ses frais, des personnalités de différents pays et des trois religions: chrétienne, musulmane et juive. Au Liban, sur la chaîne Télé-lumière et Noursat, et sur d'autres chaînes de télévision, on donne parfois des programmes de dialogue islamo-chrétien. Souvent on choisit un thème, et chaque parti l'explique ou l'interprète selon sa religion. Ces programmes sont d'ordinaire très instructifs.J’ai voulu par cette intervention, attirer l'attention sur les points qui rendent ces rencontres ou dialogues difficiles et souvent privés d’effectivité. Il est clair qu'on ne discute pas sur les dogmes. Mais même les autres sujets d'ordre pratique et social sont difficilement abordables lorsque le Coran ou la Sunna les a abordés. Voici quelques difficultés que l’on doit affronter.
Le Coran inculque au musulman la fierté d'avoir la seule religion vraie et complète, religion enseignée par le plus grand prophète, car il est le dernier venu. Le musulman fait partie de la nation privilégiée, et parle la langue de Dieu, la langue du paradis, la langue arabe. C'est pourquoi, il vient au dialogue avec cette supériorité et avec l'assurance d'être victorieux.
Le Coran, supposé écrit par Dieu lui-même d'un bout à l'autre, donne la même valeur à tout ce qui y est écrit : le dogme comme n'importe quelle loi ou pratique.
Dans le Coran, il n'y a pas d'égalité entre l'homme et la femme, ni dans le mariage lui-même où l’homme peut prendre plusieurs femmes et peut en divorcer à sa guise; ni en matière d’héritage où l’homme a une double part; ni dans le témoignage devant les juges où la voix de l’homme égale la voix de deux femmes, etc ...
Le Coran permet au musulman de cacher la vérité au chrétien et de parler et agir contrairement à ce qu'il pense et croit.
Dans le Coran, il y a des versets contradictoires et des versets annulés par d'autres, ce qui donne au musulman la possibilité d'utiliser l’un ou l’autre selon son avantage et ainsi il peut dire du chrétien qu’il est humble et pieux et croyant en Dieu, comme il peut le traiter d'impie, d'apostat et d'idolâtre.
Le Coran donne au musulman le droit de juger les chrétiens et de les tuer par la djihad (guerre sainte). Il ordonne d'imposer la religion par la force, par l’épée.
Comme le Coran a bien parlé de la Vierge Marie, en insistant sur sa virginité perpétuelle et sa conception miraculeuse et unique en nous donnant le Christ; comme les musulmans la considèrent beaucoup et demandent son intercession, nous devons recourir à elle dans tout dialogue et dans toute rencontre avec les musulmans. Étant la Mère de tous, elle nous guidera dans nos rapports avec les musulmans pour leur montrer le vrai visage de son Fils Jésus, Rédempteur du genre humain.
Qu’il plaise à Dieu que la fête de l’Annonciation déclarée au Liban fête nationale pour les chrétiens et les musulmans, devienne aussi fête nationale dans d'autres pays arabes.
Le geste du Pape a été un geste personnel d'appaisement et en rien une approbation des doctrines.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonjour Pauvre pécheur.
Je voudrais vous répondre en quelques mots, mais il me faudrait un dossier pour répondre à ce malheureux incident commis par Jean-Paul II en 1999.
Je vais toutefois tenter d'essayer de vous répondre le plus clairement possible.

Primo: Que penseriez-vous qu'il arriverait à un Imam musulman qui embrasserait la Bible?
deuxio: Vous dites que c'est fut un geste personnel d'appaisement. Je ne prends qu'un petit exemple, un seul, celui du Nigéria (je pourrais vous parlez de l'Égypte, d'un bon nombre de pays à majorité arabe), comment les musulmans ont été apaisés par ce geste.

Voici un petit article résumant la situation du Nigéria.
Article tiré d'un magasine d'information Stlate Afrique: LE NIGÉRIA PEUT-IL DISPARAÎTRE?

Le bureau du procureur de la Cour pénale internationale (CPI) soupçonne le groupe islamiste Boko Haram de crimes contre l'humanité ayant entraîné la mort de plus de 1.200 civils au Nigeria depuis 2009, a-t-on appris le 26 novembre auprès du bureau du procureur.

"Le bureau considère qu’il existe une base raisonnable pour croire que depuis juillet 2009, le groupe Boko Haram commet les actes ci-après constitutifs de crimes contre l’humanité", à savoir le meurtre et des actes de persécution, a indiqué le bureau du procureur dans un rapport daté de jeudi et dont l'AFP a obtenu copie.

Les images du carnage de Noël à Jos et Abuja ont fait le tour du monde. Des corps meurtris, suppliciés: ceux de Nigérians, de confession chrétienne, qui ont payé de leur vie le simple fait de s’être rendus à la messe de Noël, au petit matin. En famille. D’une jeune femme qui s’était endimanchée, ne reste plus qu’une paire d’escarpins. Le sol de latérite a bu le sang versé. Les attentats ont été revendiqués par la secte islamiste Boko Haram. Une quarantaine de chrétiens y ont laissé la vie la nuit de Noël.

Déjà l’année dernière, Boko Haram avait frappé le 24 décembre.

Le lendemain des attentats du 24 décembre 2011, des chrétiens apeurés ont fui en masse le nord du Nigeria majoritairement peuplé de musulmans.

Ces images d’horreur ne sont pas nouvelles. Le Nigeria est régulièrement le théâtre d’affrontements entre chrétiens et musulmans depuis des dizaines d’années. Mais il faut bien reconnaître que la situation s’aggrave. Par le passé, il était difficile de parler d’affrontements religieux à proprement dit. La plupart des musulmans du Nord sont haoussas et fulanis (peuls). Lorsqu’ils affrontent des Ibos (originaires du Sud-est, ex- Biafra) et très majoritairement catholiques, il est difficile de connaître l’origine exacte de l’affrontement. S’agit-il avant tout d’un conflit ethnique, d’un affrontement religieux ou économique et social? Dans la région de Jos des pasteurs peuvent combattre des cultivateurs. Ils n’ont pas la même religion, mais à la racine du conflit existe une cause: ils convoitent les mêmes terres.




À SUIVRE.....

hibou

Date d'inscription : 17/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Cardinal Barbarin : «Les chrétiens ont peur dans certains quartiers» Empty Re: Cardinal Barbarin : «Les chrétiens ont peur dans certains quartiers»

Message par Invité Jeu 29 Nov 2012 - 15:03

Hibou, je ne veux pas juger cet homme, notre Pape qui appartient au Ciel.
Son geste a-t-il été suivi d'effet? Les musulmans ont pu voir que les chrétiens ne nourrissaient pas de haine à leur endroit mais qu'ils étaient eux aussi comme tous les hommes conviés à la table du Seigneur. Par le baiser du Pape, c'est l'invitation de Jésus qui a été manifestée. Je ne veux pas non plus épiloguer sur les nombreux crimes abominables générés par l'Islam. Nous savons tout cela. Travaillons plutôt à la nouvelle évangélisation, ce sera plus profitable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Cardinal Barbarin : «Les chrétiens ont peur dans certains quartiers» Empty Re: Cardinal Barbarin : «Les chrétiens ont peur dans certains quartiers»

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum