Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-60%
Le deal à ne pas rater :
GIGABYTE – Disque SSD Interne – 256Go – 2,5″
22.99 € 57.21 €
Voir le deal

Vote du projet Taubira : l'attitude des responsables politiques catholiques selon l'Eglise

Aller en bas

Vote du projet Taubira : l'attitude des responsables politiques catholiques selon l'Eglise Empty Vote du projet Taubira : l'attitude des responsables politiques catholiques selon l'Eglise

Message par MichelT Mar 23 Avr 2013 - 15:56

( Il faut dire que la France est le seul pays qui a résisté a cet agenda avec la Russie- dans presque tous les autres pays - ca passe dans le silence presque total des prélats catholiques - exemple au Canada et au Québec - l`Église ultra-moderniste du silence....)


Vote du projet Taubira : l'attitude des responsables politiques catholiques selon l'Eglise

On n'aura pas entendu nos évêques sur ce point ces derniers jours. Voici alors ce que dit Rome aux déptés catholiques :

"Si tous les fidèles sont tenus à s'opposer à la reconnaissance juridique des unions homosexuelles, cette responsabilité incombe en particulier aux hommes politiques catholiques en raison de leur charge propre. Face à des projets de loi favorables aux unions homosexuelles, les indications éthiques suivantes sont à prendre en considération:

Dans le cas où serait proposé, pour la première fois à l'Assemblée législative, un projet de loi favorable à la reconnaissance juridique des unions homosexuelles, le parlementaire catholique a le devoir moral d'exprimer clairement et publiquement son désaccord et de voter contre ce projet de loi. Accorder le suffrage de son vote à un texte législatif aussi nuisible pour le bien commun de la société serait un acte gravement immoral (...)

L'Église enseigne que le respect envers les personnes homosexuelles ne peut en aucune façon conduire à l'approbation du comportement homosexuel ou à la reconnaissance juridique des unions homosexuelles. Le bien commun exige que les lois reconnaissent, favorisent et protègent l'union matrimoniale comme base de la famille, cellule primordiale de la société. Reconnaître légalement les unions homosexuelles ou les assimiler au mariage, signifierait non seulement approuver un comportement déviant, et par conséquent en faire un modèle dans la société actuelle, mais aussi masquer des valeurs fondamentales qui appartiennent au patrimoine commun de l'humanité. L'Église ne peut pas ne pas défendre de telles valeurs pour le bien des hommes et de toute la société".

Lahire

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum