2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Page 1 sur 19 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Dim 31 Mai 2015 - 8:49

Dimanche 31 Mai 2015

SAINTE TRINITÉ
Solennité du SEIGNEUR

(Couleur liturgique : blanc )
Année B





Lien :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vu sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






(Première lecture)
Livre du Deutéronome 4 : 32 à 34, 39 et 40


« C’est le SEIGNEUR qui est DIEU, LÀ-HAUT dans le Ciel comme ici-bas sur la Terre ; il n’y en a pas d’autre »

Moïse disait au peuple :
« Interroge donc les temps anciens qui t’ont précédé,
depuis le jour où DIEU créa l’homme sur la Terre :
d’un bout du monde à l’autre,
est-il arrivé quelque chose d’aussi grand,
a-t-on jamais connu rien de pareil ?
Est-il un peuple qui ait entendu comme toi
la VOIX de DIEU parlant du milieu du feu,
et qui soit resté en vie ?
Est-il un dieu qui ait entrepris de se choisir une nation,
de venir la prendre au milieu d’une autre,
à travers des épreuves, des signes, des prodiges et des combats,
à main forte et à bras étendu,
et par des exploits terrifiants
– comme tu as vu le SEIGNEUR ton DIEU
le faire pour toi en Égypte ?
Sache donc aujourd’hui, et médite cela en ton cœur :
c’est le SEIGNEUR qui est DIEU,
LÀ-HAUT dans le Ciel comme ici-bas sur la Terre ;
il n’y en a pas d’autre.
Tu garderas les DÉCRETS et les COMMANDEMENTS du SEIGNEUR
que je te donne aujourd’hui,
afin d’avoir, toi et tes fils, bonheur et longue vie
sur la terre que te donne le SEIGNEUR ton DIEU, tous les jours. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Louande au DIEU CRÉATEUR et SAUVEUR


[Psaume 32 (33) ; entièrement]



Psaume 32 (33) : 4 et 5, 6 et 9, 18 et 19, 20 et 22


R/ Heureux le peuple
dont le SEIGNEUR est le DIEU.


Oui, ELLE est DROITE, la PAROLE du SEIGNEUR ;
IL est FIDÈLE en tout ce qu’IL fait.
IL aime le BON DROIT et la JUSTICE ;
la Terre est remplie de SON AMOUR.
R/


Le SEIGNEUR a fait les Cieux par SA PAROLE,
l’Univers, par le SOUFFLE de SA BOUCHE.
IL parla, et ce qu’IL dit exista ;
IL commanda, et ce qu’IL dit survint.
R/


DIEU veille sur ceux qui LE craignent,
qui mettent leur espoir en SON AMOUR,
pour les délivrer de la mort,
les garder en vie aux jours de famine.
R/


Nous attendons notre VIE du SEIGNEUR :
IL est pour nous UN APPUI, UN BOUCLIER.
Que TON AMOUR, SEIGNEUR, soit sur nous
comme notre espoir est en TOI !
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







(Deuxième lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Romains 8 : 14 à 17


« Vous avez reçu un ESPRIT qui fait de vous des Fils ; en LUI nous crions “ABBA !”, PÈRE ! »

Frères,
tous ceux qui se laissent conduire par l’ESPRIT de DIEU,
ceux-là sont Fils de DIEU.
Vous n’avez pas reçu un esprit qui fait de vous des esclaves
et vous ramène à la peur ;
mais vous avez reçu un ESPRIT qui fait de vous des Fils ;
et c’est en LUI que nous crions « ABBA ! »,
c’est-à-dire : PÈRE !
C’est donc l’ESPRIT SAINT LUI-MÊME qui atteste à notre esprit
que nous sommes Enfants de DIEU.
Puisque nous sommes Ses Enfants,
nous sommes aussi Ses Héritiers :
Héritiers de DIEU,
Héritiers avec le CHRIST,
si du moins nous souffrons avec LUI
pour être avec LUI dans la GLOIRE.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 28 : 16 à 20

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

GLOIRE au PÈRE, et au FILS, et au SAINT-ESPRIT :
au DIEU QUI EST, QUI ÉTAIT ET QUI VIENT !

Alléluia.
(cf. Ap 1, 08)




« Baptisez-les au NOM du PÈRE, et du FILS, et du SAINT-ESPRIT »

En ce temps-là,
les ONZE DISCIPLES s’en allèrent en Galilée,
à la montagne où JÉSUS leur avait ordonné de se rendre.
Quand ils LE virent, ils se prosternèrent,
mais certains eurent des doutes.
JÉSUS s’approcha d’eux et leur adressa CES PAROLES :
« Tout pouvoir M’a été donné au Ciel et sur la Terre.
Allez ! De toutes les nations faites des Disciples :
baptisez-les au NOM du PÈRE, et du FILS, et du SAINT-ESPRIT,
apprenez-leur à observer
tout ce que Je vous ai commandé.
Et Moi, Je suis avec vous
tous les jours jusqu’à la fin du monde. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Dim 31 Mai 2015 - 21:16

Lundi 1er Juin 2015

Saint Justin, Martyr
Mort en 165. Philosophe païen converti à l’âge de 30 ans. Il ouvrit à Rome une école de catéchistes et défendit, par ses écrits, la foi chrétienne. Décapité sous Marc Aurèle.

9ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Rouge )
Année B






(Première lecture)
Livre de Tobie 1 : 3 ; 2 : 1b à 8


« Moi, Tobith, j’ai marché dans les voies de la vérité »

Moi, Tobith, j’ai marché dans les voies de la vérité
et j’ai fait ce qui est juste tous les jours de ma vie ;
j’ai fait beaucoup d’aumônes à mes frères et aux gens de ma nation
qui avaient été emmenés captifs avec moi au pays des Assyriens,
à Ninive.
Lors de notre fête de la Pentecôte,
qui est la sainte fête des Semaines,
on me prépara un bon repas
et je m’étendis pour le prendre.
On plaça devant moi une table
et on me servit quantité de petits plats.
Alors je dis à mon fils Tobie :
« Va, mon enfant, essaie de trouver parmi nos frères déportés à Ninive
un pauvre qui se souvienne de DIEU de tout son coeur ;
amène-le pour qu’il partage mon repas.
Moi, mon enfant, j’attendrai que tu sois de retour. »
Tobie partit chercher un pauvre parmi nos frères.
À son retour, il dit :
« Père !
– Qu’y a- t-il, mon enfant ?
– Père, quelqu’un de notre nation a été assassiné ;
il a été jeté sur la place publique,
il vient d’y être étranglé. »
Laissant là mon repas avant même d’y avoir touché,
je me précipitai, j’enlevai de la place le cadavre
que je déposai dans une dépendance
en attendant le coucher du soleil pour l’enterrer.
À mon retour, je pris un bain
et je mangeai mon pain dans le deuil,
en me rappelant la Parole que le Prophète Amos avait dite sur Béthel :
« Vos fêtes se changeront en deuil,
et tous vos chants en lamentation. »
Et je me mis à pleurer.
Puis, quand le soleil fut couché,
je partis creuser une tombe pour enterrer le mort.
Mes voisins se moquaient de moi :
« N’a-t-il donc plus peur ? disaient- ils.
On l’a déjà recherché pour le tuer à cause de cette manière d’agir,
et il a dû s’enfuir.
Et voilà qu’il recommence à enterrer les morts ! »


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le bonheur tranquille des fidèles


[Psaume 111 (112) ; entièrement]


Psaume 111 (112) : 1 et 2, 3 et 4, 5 et 6

R/ Heureux qui craint le SEIGNEUR.

Heureux qui craint le SEIGNEUR,
qui aime ENTIÈREMENT SA VOLONTÉ !
Sa lignée sera puissante sur la Terre ;
la race des Justes est Bénie.
R/

Les richesses affluent dans sa maison :
à jamais se maintiendra sa justice.
Lumière des cœurs droits, il s’est levé dans les ténèbres,
homme de justice, de tendresse et de pitié.
R/

L’homme de bien a pitié, il partage ;
il mène ses affaires avec droiture.
Cet homme jamais ne tombera ;
toujours on fera mémoire du juste.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 12 : 1 à 12

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
JÉSUS CHRIST, TÉMOIN FIDÈLE,
PREMIER-NÉ d’entre les morts,
TU nous aimes, et par TON SANG
TU nous délivres du péché.
Alléluia.
(cf. Ap 1, 5ab)




« Ils se saisirent du fils bien-aimé, le tuèrent, et le jetèrent hors de la vigne »

En ce temps-là,
JÉSUS se mit à parler en paraboles
aux chefs des prêtres, aux scribes et aux anciens :
« Un homme planta une vigne,
il l’entoura d’une clôture,
y creusa un pressoir
et y bâtit une tour de garde.
Puis il loua cette vigne à des vignerons,
et partit en voyage.
Le moment venu, il envoya un serviteur auprès des vignerons
pour se faire remettre par eux
ce qui lui revenait des fruits de la vigne.
Mais les vignerons se saisirent du serviteur,
le frappèrent, et le renvoyèrent les mains vides.
De nouveau, il leur envoya un autre serviteur ;
et celui-là, ils l’assommèrent et l’humilièrent.
Il en envoya encore un autre,
et celui-là, ils le tuèrent ;
puis beaucoup d’autres serviteurs :
ils frappèrent les uns et tuèrent les autres.
Il lui restait encore quelqu’un : son fils bien-aimé.
Il l’envoya vers eux en dernier, en se disant :
“Ils respecteront mon fils.”
Mais ces vignerons- là se dirent entre eux :
“Voici l’héritier :
allons-y ! tuons-le,
et l’héritage va être à nous !”
Ils se saisirent de lui, le tuèrent,
et le jetèrent hors de la vigne.
Que fera le maître de la vigne ?
Il viendra,
fera périr les vignerons,
et donnera la vigne à d’autres.
N’avez-vous pas lu ce passage de l’Écriture ?
La PIERRE qu’ont rejetée les bâtisseurs
est devenue la PIERRE d’ANGLE :
c’est là l’ŒUVRE du SEIGNEUR,
la MERVEILLE devant nos yeux ! »

Les chefs du peuple cherchaient à arrêter JÉSUS,
mais ils eurent peur de la foule.
– Ils avaient bien compris en effet
qu’IL avait dit la parabole à leur intention.
Ils LE laissèrent donc et s’en allèrent.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Lun 1 Juin 2015 - 19:21

Mardi 2 Juin 2015

Saint Pothin, Sainte Blandine et leurs compagnons, Martyrs
Morts en 177. Parmi la cinquantaine de chrétiens martyrisés à Lyon figuraient le vieil évêque Pothin, le diacre Sanctus, l’adolescent Ponticus et la petite esclave Blandine.

Saint Marcellin et Saint Pierre, Martyrs

9ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Livre de Tobie 2 : 9 à 14


« Je finis par devenir complètement aveugle »

Cette nuit-là, lors de la fête de la Pentecôte,
après avoir enterré un mort,
moi, Tobith, je pris un bain,
puis j’entrai dans la cour de ma maison
et je m’étendis contre le mur de la cour,
le visage découvert à cause de la chaleur.
Je ne m’aperçus pas qu’il y avait des moineaux
dans le mur, au-dessus de moi,
et leur fiente me tomba toute chaude dans les yeux
et provoqua des leucomes.
Je me rendis chez les médecins pour être soigné,
mais plus ils m’appliquaient leurs baumes,
plus ce voile blanchâtre m’empêchait de voir,
et je finis par devenir complètement aveugle :
je restai privé de la vue durant quatre ans.
Tous mes frères s’apitoyaient sur mon sort,
et Ahikar pourvut à mes besoins pendant deux ans
jusqu’à son départ pour l’Élymaïde.
Pendant ce temps-là, ma femme Anna,
pour gagner sa vie, exécutait des travaux d’ouvrière,
qu’elle livrait à ses patrons,
et ceux-ci lui réglaient son salaire.
Or, le sept du mois de Dystros,
elle acheva une pièce de tissu et l’envoya à ses patrons ;
ils lui réglèrent tout ce qu’ils lui devaient
et, pour un repas de fête,
ils lui offrirent un chevreau pris à sa mère.
Arrivé chez moi, le chevreau se mit à bêler.
J’appelai ma femme et lui dis :
« D’où vient ce chevreau ?
N’aurait-il pas été volé ?
Rends-le à ses propriétaires.
Car nous ne sommes pas autorisés à manger
quoi que ce soit de volé ! »
Elle me dit :
« Mais c’est un cadeau qu’on m’a donné
en plus de mon salaire ! »
Je refusai de la croire,
je lui dis de rendre l’animal à ses propriétaires,
et je me fâchai contre ma femme à cause de cela.
Alors elle me répliqua :
« Qu’en est-il donc de tes aumônes ?
Qu’en est-il de tes bonnes œuvres ?
On voit bien maintenant ce qu’elles signifient ! »


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le bonheur tranquille des fidèles


[Psaume 111 (112) ; entièrement]


Psaume 111 (112) : 1 et 2, 7 et 8, 9

R/ Le juste est confiant :
le coeur ferme, il s’appuie sur le SEIGNEUR.


Heureux qui craint le SEIGNEUR,
qui aime ENTIÈREMENT SA VOLONTÉ !
Sa lignée sera puissante sur la Terre ;
la race des Justes est Bénie.
R/

Il ne craint pas l’annonce d’un malheur :
le cœur ferme, il s’appuie sur le SEIGNEUR.
Son cœur est confiant, il ne craint pas :
il verra ce que valaient ses oppresseurs.
R/

À pleines mains, il donne au pauvre ;
à jamais se maintiendra sa justice,
sa puissance grandira, et sa gloire !
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 12 : 13 à 17

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Que le PÈRE de notre SEIGNEUR JÉSUS CHRIST
ouvre à SA LUMIÈRE les yeux de notre cœur,
pour que nous percevions l’espérance que donne SON APPEL.
Alléluia.
(cf; Ep 1, 17-18)




« Ce qui est à César, rendez-le à César, et à DIEU ce qui est à DIEU »

En ce temps-là,
on envoya à JÉSUS des pharisiens et des partisans d’Hérode
pour LUI tendre un piège en LE faisant parler,
et ceux-ci vinrent LUI dire :
« MAÎTRE, nous le savons : TU es TOUJOURS VRAI ;
TU ne TE laisses influencer par personne,
car ce n’est pas selon l’apparence que TU considères les gens,
mais TU enseignes le CHEMIN de DIEU selon LA VÉRITÉ.
Est-il permis, oui ou non,
de payer l’impôt à César, l’empereur ?
Devons-nous payer, oui ou non ? »
Mais LUI, sachant leur hypocrisie, leur dit :
« Pourquoi voulez-vous Me mettre à l’épreuve ?
Faites-Moi voir une pièce d’argent. »
Ils en apportèrent une,
et JÉSUS leur dit :
« Cette effigie et cette inscription,
de qui sont-elles ?
– De César », répondent-ils.
JÉSUS leur dit :
« Ce qui est à César, rendez-le à César,
et à DIEU ce qui est à DIEU. »
Et ils étaient remplis d’étonnement à SON SUJET.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Mar 2 Juin 2015 - 20:03

Mercredi 3 Juin 2015

Saint Charles Lwanga et ses compagnons, Martyrs
XIXe siècle. De 1885 à 1887, vingt-deux jeunes chrétiens d’Ouganda - dont le chef des pages Charles Lwanga - furent brûlés vif sur ordre du roi.

9ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Rouge )
Année B






(Première lecture)
Livre de Tobie 3 : 1 à 11, 16 et 17a


« La prière de l’un et de l’autre fut portée en présence de la GLOIRE de DIEU où elle fut entendue »

En ces jours-là,
la mort dans l’âme,
moi, Tobith, je gémissais et je pleurais ;
puis, au milieu de mes gémissements, je commençai à prier :
« TU es JUSTE, SEIGNEUR, toutes TES ŒUVRES sont JUSTES,
tous TES CHEMINS, MISÉRICORDE et VÉRITÉ ;
c’est TOI qui JUGES le monde.
Et maintenant, SEIGNEUR,
souviens-TOI de moi et regarde :
ne me punis pas pour mes péchés, mes égarements,
ni pour ceux de mes pères, qui ont péché devant TOI
et refusé d’entendre TES COMMANDEMENTS.
TU nous as livrés au pillage,
à la déportation et à la mort,
pour être la fable, la risée, le sarcasme
de toutes les nations où TU nous as disséminés.
Et maintenant encore, ils sont VRAIS
les NOMBREUX JUGEMENTS que TU portes contre moi,
pour mes péchés et ceux de mes pères,
car nous n’avons pas pratiqué TES COMMANDEMENTS
ni marché dans la VÉRITÉ devant TOI.
Et maintenant, agis avec moi comme il TE plaira,
ordonne que mon souffle me soit repris,
pour que je disparaisse de la face de la Terre
et devienne, moi-même, terre.
Pour moi, mieux vaut mourir que vivre,
car j’ai entendu des insultes mensongères,
et je suis accablé de tristesse.
SEIGNEUR, ordonne
que je sois délivré de cette adversité,
laisse-moi partir au SÉJOUR ÉTERNEL,
et ne détourne pas de moi TA FACE, Seigneur.
Car, pour moi, mieux vaut mourir
que connaître tant d’adversités à longueur de vie.
Ainsi, je n’aurai plus à entendre
de telles insultes. »

Or ce jour-là, Sarra, la fille de Ragouël d’Ecbatane en Médie,
se fit, elle aussi, insulter par une jeune servante de son père :
elle avait été mariée sept fois,
et Asmodée, le pire des démons,
tuait les maris avant qu’ils ne se soient approchés d’elle.
Donc, la servante dit à Sarra :
« C’est toi qui as tué tes maris !
En voilà déjà sept à qui tu as été donnée en mariage,
et d’aucun d’entre eux tu n’as porté le nom.
Pourquoi nous fouetter,
sous prétexte que tes maris sont morts ?
Va les rejoindre :
puissions-nous ne jamais voir de toi un fils ni une fille ! »
Ce jour-là, Sarra, la mort dans l’âme, se mit à pleurer.
Et elle monta dans la chambre haute de la maison de son père
avec l’intention de se pendre.
Mais, à la réflexion, elle se dit :
« Eh bien, non ! On irait insulter mon père et lui dire :
“Tu n’avais qu’une fille, une fille très aimée,
et elle s’est pendue à cause de ses malheurs !”
Je ferais ainsi descendre mon vieux père
plein de tristesse au séjour des morts.
Mieux vaut pour moi ne pas me pendre,
mais supplier le SEIGNEUR de me faire mourir,
pour que je n’aie plus à entendre de telles insultes
à longueur de vie. »
À l’instant même, elle étendit les mains vers la fenêtre
et fit cette prière :
« Béni sois-TU, DIEU de MISÉRICORDE ;
béni soit TON NOM pour les siècles ;
que toutes TES ŒUVRES TE bénissent à jamais ! »
À cet instant précis, la prière de l’un et de l’autre
fut portée en présence de la GLOIRE de DIEU
où elle fut entendue.
Et Raphaël fut envoyé pour les guérir tous deux :
à Tobith pour enlever le voile blanchâtre qui couvrait ses yeux
afin que, de ses yeux, il voie la LUMIÈRE de DIEU,
et à Sarra, fille de Ragouël,
pour la donner en mariage à Tobie, fils de Tobith,
et expulser d’elle Asmodée, le pire des démons ;
en effet c’est à Tobie que revenait le droit de l’épouser
plutôt qu’à tous ses prétendants.


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Fais-moi connaître TA VOLONTÉ et pardonne mes torts


Du recueil de David.

[Psaume 24 (25) ; entièrement]


Psaume 24 (25) : 2bc et 3, 4 et 5ab, 6 et 7bc, 8 et 9

R/ Vers TOI, SEIGNEUR, j’élève mon âme.

Je m’appuie sur TOI : épargne-moi la honte ;
ne laisse pas triompher mon ennemi.
Pour qui espère en TOI, pas de honte,
mais honte et déception pour qui trahit.
R/

SEIGNEUR, enseigne-moi TES VOIES,
fais-moi connaître TA ROUTE.
Dirige-moi par TA VÉRITÉ, enseigne-moi,
car TU es le DIEU qui me sauve.
R/

Rappelle-TOI, SEIGNEUR, TA TENDRESSE,
TON AMOUR qui est de toujours.
Dans TON AMOUR, ne m’oublie pas,
en raison de TA BONTÉ, SEIGNEUR.
R/

IL est DROIT, IL est BON, le SEIGNEUR,
LUI qui montre aux pécheurs le CHEMIN.
SA JUSTICE dirige les humbles,
IL enseigne aux humbles SON CHEMIN.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 12 : 18 à 27

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Moi, JE SUIS la RÉSURRECTION et la VIE,
dit le SEIGNEUR.
Celui qui croit en Moi ne mourra jamais.
Alléluia.
(cf. Jn 11, 25a.26)




« IL n’est pas le DIEU des morts, mais des VIVANTS »

En ce temps-là, des sadducéens
– ceux qui affirment qu’il n’y a pas de résurrection –
vinrent trouver JÉSUS.
Ils L’interrogeaient :
« MAÎTRE, Moïse nous a prescrit :
Si un homme a un frère qui meurt
en laissant une femme, mais aucun enfant,
il doit épouser la veuve
pour susciter une descendance à son frère.

Il y avait sept frères ;
le premier se maria,
et mourut sans laisser de descendance.
Le deuxième épousa la veuve,
et mourut sans laisser de descendance.
Le troisième pareillement.
Et aucun des sept ne laissa de descendance.
Et en dernier, après eux tous, la femme mourut aussi.
À la résurrection, quand ils ressusciteront,
duquel d’entre eux sera-t-elle l’épouse,
puisque les sept l’ont eue pour épouse ? »
JÉSUS leur dit :
« N’êtes-vous pas en train de vous égarer,
en méconnaissant les Écritures et la PUISSANCE de DIEU ?
Lorsqu’on ressuscite d’entre les morts,
on ne prend ni femme ni mari,
mais on est comme les Anges dans les Cieux.
Et sur le fait que les morts ressuscitent,
n’avez-vous pas lu dans le Livre de Moïse,
au récit du buisson ardent,
comment DIEU lui a dit :
Moi, JE SUIS le DIEU d’Abraham,
le DIEU d’Isaac,
le DIEU de Jacob ?

IL n’est pas le DIEU des morts, mais des VIVANTS.
Vous vous égarez complètement. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Mer 3 Juin 2015 - 19:37

Jeudi 4 Juin 2015

Sainte Clotilde
Morte en 545. Épouse de Clovis, roi des francs. Elle joua un rôle important dans la conversion de son mari. À la mort de ce dernier, elle se retira à Tours, près de la tombe de Saint Martin.

9ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Livre de Tobie 6 : 10 et 11 ; 7 : 1, 9 à 17 ; 8 : 4 à 9a


« Daigne me faire miséricorde, ainsi qu’à elle, et nous mener ensemble à un âge avancé. »

En ces jours-là,
quand Raphaël fut entré en Médie
et que déjà il approchait d’Ecbatane,
il dit au garçon :
« Tobie, mon frère »,
et celui-ci répondit :
« Qu’y a-t-il ? »
Raphaël reprit :
« Nous devons loger cette nuit chez Ragouël.
Cet homme est ton parent,
et il a une fille qui s’appelle Sarra. »
Entré à Ecbatane, Tobie dit à Raphaël :
« Azarias, mon frère,
conduis-moi tout droit chez notre frère Ragouël. »
Raphaël le conduisit donc chez Ragouël.
Ils le trouvèrent assis à l’entrée de la cour
et le saluèrent les premiers.
Il leur répondit :
« Grande joie à vous, frères, soyez les bienvenus ! »,
et il les fit entrer dans sa maison.
Tobie et Raphaël prirent un bain,
ils se lavèrent, avant de prendre place pour le repas.
Puis, Tobie dit à Raphaël :
« Azarias, mon frère,
demande à Ragouël de me donner en mariage Sarra ma parente. »
Ragouël entendit ces mots et dit au jeune Tobie :
« Cette nuit, mange, bois, prends du bon temps :
toi seul as le droit d’épouser ma fille Sarra,
et moi-même je n’ai pas le pouvoir de la donner à un autre homme,
puisque tu es mon plus proche parent.
Pourtant, je dois te dire la vérité, mon enfant :
je l’ai donnée en mariage à sept de nos frères,
et ils sont morts la nuit même,
au moment où ils allaient s’approcher d’elle.
Mais à présent, mon enfant, mange et bois :
le SEIGNEUR interviendra en votre faveur. »
Tobie répliqua :
« Je ne mangerai ni ne boirai rien,
tant que tu n’auras pas pris de décision à mon sujet. »
Ragouël lui dit :
« Soit ! elle t’est donnée en mariage
selon le décret du Livre de Moïse ;
c’est un JUGEMENT du Ciel qui te l’a accordée.
Emmène donc ta sœur.
Car, dès à présent, tu es son frère et elle est ta sœur.
À partir d’aujourd’hui elle t’est donnée pour toujours.
Que le SEIGNEUR du Ciel veille sur vous cette nuit, mon enfant,
et vous comble de SA MISÉRICORDE et de SA PAIX ! »

Ragouël appela Sarra, qui vint vers lui.
Il prit la main de sa fille et la confia à Tobie, en disant :
« Emmène-la :
conformément à la Loi et au décret consigné dans le Livre de Moïse,
elle t’est donnée pour femme.
Prends-la et conduis-la en bonne santé chez ton père.
Et que le DIEU du Ciel vous guide dans la PAIX ! »
Puis il appela sa femme et lui dit d’apporter une feuille
sur laquelle il écrivit l’acte de mariage,
selon lequel il donnait Sarra à Tobie
conformément au décret de la Loi de Moïse.
Après quoi, on commença à manger et à boire.
Ragouël s’adressa à sa femme Edna :
« Va préparer la seconde chambre, ma sœur,
et tu y conduiras notre fille. »
Elle s’en alla préparer le lit dans la chambre,
comme Ragouël l’avait demandé,
y conduisit sa fille et pleura sur elle.
Puis, elle essuya ses larmes et lui dit :
« Confiance, ma fille !
Que le SEIGNEUR du Ciel change ta douleur en joie !
Confiance, ma fille ! »
Puis elle se retira.

Quand les parents de Sarra eurent quitté la chambre et fermé la porte,
Tobie sortit du lit et dit à Sarra :
« Lève-toi, ma sœur.
Prions, et demandons à notre SEIGNEUR
de nous combler de SA MISÉRICORDE et de SON SALUT. »
Elle se leva, et ils se mirent à prier
et à demander que leur soit accordé le SALUT.
Tobie commença ainsi :
« Béni sois-TU, DIEU de nos pères ;
béni soit TON NOM
dans toutes les générations, à jamais.
Que les Cieux TE bénissent
et toute TA CRÉATION dans tous les siècles.
C’est TOI qui as fait Adam ;
TU lui as fait une aide et un appui : Ève, sa femme.
Et de tous deux est né le genre humain.
C’est TOI qui as dit :
“Il n’est pas bon que l’homme soit seul.
Je vais lui faire une aide qui lui soit semblable.”
Aussi, ce n’est pas pour une union illégitime
que je prends ma sœur que voici,
mais dans la vérité de la Loi.
Daigne me faire miséricorde, ainsi qu’à elle,
et nous mener ensemble à un âge avancé. »
Puis ils dirent d’une seule voix :
« Amen ! Amen ! »
Et ils se couchèrent pour la nuit.


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le bonheur des fidèles


Chant des pèlerinages

[Psaume 127 (128) ; entièrement]


Psaume 127 (128) : 1 et 2, 3, 4 et 5

R/ Heureux qui craint le SEIGNEUR !

Heureux qui craint le SEIGNEUR
et marche selon SES VOIES !
Tu te nourriras du travail de tes mains :
Heureux es-tu ! À toi, le bonheur !
R/

Ta femme sera dans ta maison
comme une vigne généreuse,
et tes fils, autour de la table,
comme des plants d’olivier.
R/

Voilà comment sera béni
l’homme qui craint le SEIGNEUR.
De Sion, que le SEIGNEUR te bénisse !
Tu verras le bonheur de Jérusalem tous les jours de ta vie.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 12 : 28b à 34

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Notre SAUVEUR, le CHRIST JÉSUS, a détruit la mort ;
IL a fait resplendir la VIE par l’Évangile.
Alléluia.
(2 Tm 1, 10)




« Il n’y a pas de COMMANDEMENT plus grand que ceux-là »

En ce temps-là,
un scribe s’avança pour demander à JÉSUS :
« Quel est le PREMIER de tous les COMMANDEMENTS ? »
JÉSUS lui fit cette réponse :
« Voici le premier :
Écoute, Israël :
le SEIGNEUR notre DIEU est l’UNIQUE SEIGNEUR.
Tu aimeras le SEIGNEUR ton DIEU
de tout ton cœur, de toute ton âme,
de tout ton esprit et de toute ta force.

Et voici le second :
Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
Il n’y a pas de COMMANDEMENT plus grand que ceux-là. »
Le scribe reprit :
« Fort bien, MAÎTRE,
TU as dit VRAI :
DIEU EST l’UNIQUE
et il n’y en a pas d’autre que LUI.
L’aimer de tout son cœur,
de toute son intelligence, de toute sa force,
et aimer son prochain comme soi-même,
vaut mieux que toute offrande d’holocaustes et de sacrifices. »
JÉSUS, voyant qu’il avait fait une remarque judicieuse, lui dit :
« Tu n’es pas loin du Royaume de DIEU. »
Et personne n’osait plus L’interroger.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Jeu 4 Juin 2015 - 19:45

Vendredi 5 Juin 2015

Saint Boniface, Évêque et Martyr
Ce bénédictin anglais fit connaître l’évangile aux populations germaniques. Sacré Archevêque de Mayenne, il mourut assassiné . Apôtre de l’Allemagne.

9ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Rouge )
Année B






(Première lecture)
Livre de Tobie 11 : 5 à 17


« DIEU m’avait frappé, mais voici que je revois mon fils »

En ces jours-là,
Anna était assise à l’entrée de la cour
et surveillait la route par laquelle son fils était parti.
Elle le reconnut qui arrivait
et cria à Tobith :
« Voici ton fils qui revient,
et aussi son compagnon de voyage. »
Raphaël dit à Tobie,
avant que celui-ci ne s’approche de son père :
« J’ai la certitude que ses yeux vont s’ouvrir.
Étale sur eux le fiel du poisson ;
le remède provoquera la contraction des yeux
et en détachera le voile blanchâtre.
Ton père retrouvera la vue et verra la lumière. »
Anna courut se jeter au cou de son fils et lui dit :
« Je te revois, mon enfant.
À présent, je peux mourir ! »
Et elle se mit à pleurer.
Quant à Tobith, il se leva
et franchit l’entrée de la cour en trébuchant.
Tobie alla vers lui, le fiel du poisson à la main.
Il lui souffla dans les yeux,
le saisit et lui dit :
« Confiance, père ! »
Puis il lui appliqua le remède et en rajouta.
Ensuite, de ses deux mains,
il lui retira les pellicules en partant du coin des yeux.
Tobith se jeta alors au cou de son fils
et lui dit en pleurant :
« Je te revois, mon enfant, toi, la lumière de mes yeux ! »
Et il ajouta :
« Béni soit DIEU !
Béni soit SON GRAND NOM !
Bénis soient tous SES SAINTS ANGES !
Que SON GRAND NOM soit sur nous !
Bénis soient tous les Anges pour tous les siècles !
Car DIEU m’avait frappé,
mais voici que je revois mon fils Tobie. »

Tobie entra dans la maison,
tout joyeux et bénissant DIEU à pleine voix.
Il raconta à son père qu’il avait fait bon voyage,
qu’il rapportait l’argent
et comment il avait épousé Sarra, la fille de Ragouël :
« La voilà qui arrive, ajouta-t-il ;
elle est aux portes de Ninive. »
Tobith partit à la rencontre de sa belle-fille, aux portes de Ninive ;
il était tout joyeux et bénissait DIEU.
En le voyant marcher d’un pas ferme
et traverser la ville sans que personne le conduise par la main,
les habitants furent émerveillés,
et Tobith proclamait que DIEU l’avait pris en pitié
et lui avait rouvert les yeux.
Quand il arriva près de Sarra, la femme de son fils Tobie,
il la bénit en disant :
« Sois la bienvenue, ma fille !
Béni soit ton DIEU de t’avoir menée vers nous !
Béni soit ton père !
Béni soit mon fils Tobie
et bénie sois-tu, ma fille !
Sois la bienvenue dans ta maison,
sois comblée de bénédiction et de joie.
Entre, ma fille ! »
Ce jour-là fut un jour de joie
pour les Juifs qui habitaient Ninive.


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR, PROTECTEUR des faibles


[Psaume 145 (146) ; entièrement]


Psaume 145 (146) : 2 et 5, 6c et 7, 8 et 9a, 9bc et 10

R/ Chante, ô mon âme,
la Louange du SEIGNEUR !


Je veux louer le SEIGNEUR tant que je vis,
chanter mes hymnes pour mon DIEU tant que je dure.
Heureux qui s’appuie sur le DIEU de Jacob,
qui met son espoir dans le SEIGNEUR son DIEU.
R/

IL garde à jamais SA FIDÉLITÉ,
IL fait JUSTICE aux opprimés,
aux affamés, IL donne le pain ;
le SEIGNEUR délie les enchaînés.
R/

Le SEIGNEUR ouvre les yeux des aveugles,
le SEIGNEUR redresse les accablés,
le SEIGNEUR aime les justes,
le SEIGNEUR protège l’étranger.
R/

IL soutient la veuve et l’orphelin,
IL égare les pas du méchant.
D’âge en âge, le SEIGNEUR régnera :
ton DIEU, ô Sion, pour toujours !
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 12 : 35 à 37

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Si quelqu’un M’aime, il gardera Ma PAROLE,
dit le SEIGNEUR ;
Mon PÈRE l’aimera, et nous viendrons vers lui.
Alléluia.
(Jn 14, 23)




« Comment les scribes peuvent-ils dire que le MESSIE est le fils de David ? »

En ce temps-là,
quand JÉSUS enseignait dans le Temple,
IL déclarait :
« Comment les scribes peuvent-ils dire
que le MESSIE est le fils de David ?
David lui-même a dit, inspiré par l’ESPRIT SAINT :
Le SEIGNEUR a dit à mon SEIGNEUR :
“Siège à Ma DROITE
jusqu’à ce que J’aie placé Tes ennemis
sous Tes PIEDS !”

David lui-même le nomme SEIGNEUR.
D’où vient alors qu’il est son fils ? »
Et la foule nombreuse l’écoutait avec plaisir.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Sam 6 Juin 2015 - 10:20

Samedi 6 Juin 2015

Saint Norbert, Évêque
Mort en 1134. Fondateur de l’ordre des chanoines réguliers de Prémontré, qu’il plaça sous la règle de Saint Augustin. Il termina sa vie comme Archevêque de Magdebourg.

9ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Livre de Tobie 12 : 1, 5 à 15, 20


« Et maintenant, bénissez le SEIGNEUR ! Voici que je remonte auprès de CELUI qui m’a envoyé »

En ces jours-là,
quand les noces furent achevées,
Tobith appela son fils Tobie et lui dit :
« Mon enfant, pense à donner son salaire
à ton compagnon de voyage,
et ajoute un supplément. »
Tobith appela Raphaël et lui dit :
« Accepte comme salaire la moitié de tout ce que tu as rapporté,
et va, porte-toi bien ! »
Alors l’Ange les prit tous deux à part et leur dit :
« Bénissez DIEU
et célébrez-LE devant tous les vivants
pour le BIEN qu’IL vous a fait.
Bénissez-LE et chantez SON NOM.
Annoncez à tous les hommes les ACTIONS de DIEU
comme elles LE méritent,
et n’hésitez pas à LE célébrer.
S’il est bon de tenir cachés les secrets d’un roi,
il faut révéler les ŒUVRES de DIEU
et les célébrer comme elles LE méritent.
Faites le bien,
et le mal ne vous atteindra pas.
Mieux vaut prier avec vérité
et faire l’aumône avec justice,
qu’être riche avec injustice.
Mieux vaut faire l’aumône
qu’amasser de l’or.
L’aumône délivre de la mort et purifie de tout péché.
Ceux qui font l’aumône seront rassasiés de vie,
tandis que le pécheur et l’homme injuste
sont leurs propres ennemis.
Je veux vous révéler toute la vérité,
sans rien vous cacher.
Je viens de vous dire que,
s’il est bon de tenir cachés les secrets d’un roi,
il faut révéler les ŒUVRES de DIEU comme elles LE méritent.
Eh bien ! Quand tu priais en même temps que Sarra,
c’était moi qui présentais votre prière devant la GLOIRE de DIEU,
pour qu’IL la garde en mémoire,
et je faisais de même lorsque tu enterrais les morts.
Quand tu n’as pas hésité à te lever,
à laisser ton repas et à partir enterrer un mort,
c’est alors que j’ai été envoyé vers toi
pour te mettre à l’épreuve,
mais DIEU m’a aussi envoyé pour te guérir,
ainsi que Sarra, ta belle-fille.
Moi, je suis Raphaël,
l’un des Sept Anges qui se tiennent ou se présentent
devant la GLOIRE du SEIGNEUR.
Et maintenant, bénissez le SEIGNEUR sur la Terre !
Célébrez DIEU !
Voici que je remonte auprès de CELUI qui m’a envoyé.
Mettez par écrit tout ce qui vous est arrivé. »
Alors l’Ange remonta au Ciel.


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le bonheur des fidèles


Cantique de Tobie

[Tobie 13 : 1 à 18 ) ; entièrement]



Cantique de Tobie 13 : 2, 7, 8abc, 8defg

R/ Béni soit DIEU, le VIVANT, à jamais !

C’est LUI qui châtie et prend pitié,
qui fait descendre aux profondeurs des enfers
et retire de la grande perdition :
nul n’échappe à SA MAIN.
R/

Regardez ce qu’IL a fait pour vous,
rendez-LUI grâce à pleine voix !
Bénissez le SEIGNEUR de JUSTICE,
exaltez le ROI des Siècles !
R/

Et moi, en terre d’exil, je LUI rends grâce ;
je montre SA GRANDEUR et SA FORCE
au peuple des pécheurs.
R/

« Revenez, pécheurs,
et vivez devant LUI dans la justice.
Qui sait s’IL ne vous rendra pas
SON AMOUR et SA GRÂCE ! »
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 12 : 38 à 44

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Heureux les pauvres de cœur,
car le Royaume des Cieux est à eux !
Alléluia.
(Mt 5, 3)




« Cette pauvre veuve a mis dans le Trésor plus que tous les autres »

En ce temps-là,
dans SON ENSEIGNEMENT, JÉSUS disait :
« Méfiez-vous des scribes,
qui tiennent à se promener en vêtements d’apparat
et qui aiment les salutations sur les places publiques,
les sièges d’honneur dans les synagogues,
et les places d’honneur dans les dîners.
Ils dévorent les biens des veuves
et, pour l’apparence, ils font de longues prières :
ils seront d’autant plus sévèrement jugés. »

JÉSUS s’était assis dans le Temple
en face de la salle du trésor,
et regardait comment la foule y mettait de l’argent.
Beaucoup de riches y mettaient de grosses sommes.
Une pauvre veuve s’avança
et mit deux petites pièces de monnaie.
JÉSUS appela Ses Disciples et leur déclara :
« AMEN, Je vous le dis :
cette pauvre veuve a mis dans le Trésor
plus que tous les autres.
Car tous, ils ont pris sur leur superflu,
mais elle, elle a pris sur son indigence :
elle a mis tout ce qu’elle possédait,
tout ce qu’elle avait pour vivre. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Dim 7 Juin 2015 - 8:47

Dimanche 7 Juin 2015

Le SAINT SACREMENT du CORPS et du SANG du CHRIST
Solennité du SEIGNEUR

(Couleur liturgique : blanc )
Année B







Lien :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vu sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]







(Première lecture)
Livre de l’Exode 24 : 3 à 8


« Voici le Sang de l’Alliance que le SEIGNEUR a conclue avec vous »

En ces jours-là,
Moïse vint rapporter au peuple
toutes les PAROLES du SEIGNEUR et toutes SES ORDONNANCES.
Tout le peuple répondit d’une seule voix :
« Toutes ces PAROLES que le SEIGNEUR a dites,
nous les mettrons en pratique. »
Moïse écrivit toutes les PAROLES du SEIGNEUR.
Il se leva de bon matin et il bâtit un autel au pied de la montagne,
et il dressa douze pierres pour les douze tribus d’Israël.
Puis il chargea quelques jeunes garçons parmi les fils d’Israël
d’offrir des holocaustes,
et d’immoler au SEIGNEUR des taureaux en sacrifice de paix.
Moïse prit la moitié du sang et le mit dans des coupes ;
puis il aspergea l’autel avec le reste du sang.
Il prit le livre de l’Alliance et en fit la lecture au peuple.
Celui-ci répondit :
« Tout ce que le SEIGNEUR a dit,
nous le mettrons en pratique, nous y obéirons. »
Moïse prit le sang, en aspergea le peuple, et dit :
« Voici le Sang de l’Alliance
que, sur la base de toutes ces PAROLES,
le SEIGNEUR a conclue avec vous. »



– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Prière d’un homme arraché à la mort


[Psaume 115 (116B) ; entièrement]



Psaume 115 (116B) : 12 et 13, 15 et 16ac, 17 et 18


R/ J’élèverai la COUPE du SALUT,
j’invoquerai le NOM du SEIGNEUR.


Comment rendrai-je au SEIGNEUR
tout le bien qu’IL m’a fait ?
J’élèverai la COUPE du SALUT,
j’invoquerai le NOM du SEIGNEUR.
R/


Il en coûte au SEIGNEUR
de voir mourir les SIENS !
Ne suis-je pas, SEIGNEUR, ton serviteur,
moi, dont TU brisas les chaînes ?
R/


Je T’offrirai le Sacrifice d’ACTION de GRÂCE,
j’invoquerai le NOM du SEIGNEUR.
Je tiendrai mes promesses au SEIGNEUR,
oui, devant tout SON PEUPLE.
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







(Deuxième lecture)
Lettre aux Hébreux 9 : 11 à 15


« Le SANG du CHRIST purifiera notre conscience »

Frères,
le CHRIST est venu, grand prêtre des biens à venir.
Par la tente plus grande et plus parfaite,
celle qui n’est pas œuvre de mains humaines
et n’appartient pas à cette création,
IL est entré une fois pour toutes dans le Sanctuaire,
en répandant, non pas le sang de boucs et de jeunes taureaux,
mais SON PROPRE SANG.
De cette manière, IL a obtenu une libération définitive.
S’il est vrai qu’une simple aspersion
avec le sang de boucs et de taureaux, et de la cendre de génisse,
sanctifie ceux qui sont souillés,
leur rendant la pureté de la chair,
le SANG du CHRIST fait bien davantage,
car le CHRIST, poussé par l’ESPRIT ÉTERNEL,
s’est offert LUI-MÊME à DIEU
comme UNE VICTIME SANS DÉFAUT ;
SON SANG purifiera donc notre conscience
des actes qui mènent à la mort,
pour que nous puissions rendre un culte au DIEU VIVANT.
Voilà pourquoi IL est le MÉDIATEUR d’une ALLIANCE NOUVELLE,
d’un TESTAMENT NOUVEAU :
puisque Sa Mort a permis le rachat des transgressions
commises sous le premier Testament,
ceux qui sont appelés
peuvent recevoir l’héritage éternel jadis promis.



– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Séquence

Sion, célèbre ton SAUVEUR,
chante ton CHEF et ton PASTEUR
par des hymnes et des chants.

Tant que tu peux, tu dois oser,
car IL dépasse tes louanges,
tu ne peux trop le louer.

Le PAIN VIVANT, le PAIN de VIE,
IL est aujourd’hui proposé
comme objet de TES LOUANGES.

Au repas sacré de la Cène,
IL est bien vrai qu’il fut donné
au groupe des douze frères.

Louons-LE
à voix pleine et forte,
que soit joyeuse et rayonnante
l’allégresse de nos cœurs !

C’est en effet la journée solennelle
où nous fêtons de ce BANQUET DIVIN
la PREMIÈRE INSTITUTION.

À ce BANQUET du NOUVEAU ROI,
la Pâque de la LOI NOUVELLE
met fin à la Pâque ancienne.

L’ordre ancien le cède AU NOUVEAU,
la RÉALITÉ chasse l’ombre,
et la LUMIÈRE, la nuit.

Ce que fit le CHRIST à la Cène,
IL ordonna qu’en SA MÉMOIRE
nous Le fassions après LUI.

Instruits par SON PRÉCEPTE SAINT,
nous consacrons le PAIN, le VIN,
en VICTIME DE SALUT.

C’est un dogme pour les chrétiens
que le PAIN se change en SON CORPS,
que le VIN devient SON SANG.

Ce qu’on ne peut comprendre et voir,
notre foi ose l’affirmer,
hors des lois de la nature.

L’une et l’autre de ces espèces,
qui ne sont que de purs signes,
voilent un réel divin.

SA CHAIR NOURRIT, SON SANG ABREUVE,
mais le CHRIST tout entier demeure
sous chacune des espèces.

On LE reçoit sans LE briser,
LE rompre ni LE diviser ;
IL est reçu TOUT ENTIER.

Qu’un seul ou mille communient,
IL se donne à l’un comme aux autres,
IL nourrit sans disparaître.

Bons et mauvais LE consomment,
mais pour un sort bien différent,
pour la VIE ou pour la mort.

Mort des pécheurs, VIE pour les justes ;
vois : ils prennent pareillement ;
quel résultat différent !

Si l’on divise les espèces,
n’hésite pas, mais souviens-toi
qu’IL est présent dans un fragment
aussi bien que dans le tout.

Le signe seul est partagé,
le CHRIST n’est en rien divisé,
ni sa taille ni son état
n’ont en rien diminué.

* Le voici, le PAIN des Anges,
IL est le PAIN de l’homme en route,
le VRAI PAIN des Enfants de DIEU,
qu’on ne peut jeter aux chiens.

D’avance IL fut annoncé
par Isaac en sacrifice,
par l’agneau pascal immolé,
par la manne de nos pères.

Ô BON PASTEUR, notre VRAI PAIN,
Ô JÉSUS, aie pitié de nous,
nourris-nous et protège-nous,
fais-nous voir les biens éternels
dans la Terre des vivants.

TOI qui sais tout et qui peux tout,
TOI qui sur Terre nous nourris,
conduis-nous au BANQUET du CIEL
et donne-nous TON HÉRITAGE,
en compagnie de TES SAINTS.

Amen.








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 14 : 12 à 16, 22 à 26

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

Moi, Je SUIS LE PAIN VIVANT qui est descendu du Ciel,
dit le SEIGNEUR ;
si quelqu’un mange de ce PAIN, il vivra éternellement.

Alléluia.
(Jn 6, 51)




« Ceci est Mon CORPS, ceci est Mon SANG »

Le premier jour de la fête des pains sans levain,
où l’on immolait l’agneau pascal,
les Disciples de JÉSUS LUI disent :
« Où veux-TU que nous allions faire les préparatifs
pour que TU manges la Pâque ? »
IL envoie deux de Ses Disciples en leur disant :
« Allez à la ville ;
un homme portant une cruche d’eau
viendra à votre rencontre.
Suivez-le,
et là où il entrera, dites au propriétaire :
“Le MAÎTRE te fait dire :
Où est la salle
où Je pourrai manger la Pâque avec Mes Disciples ?”
Il vous indiquera, à l’étage,
une grande pièce aménagée et prête pour un repas.
Faites-y pour nous les préparatifs. »
Les Disciples partirent, allèrent à la ville ;
ils trouvèrent tout comme JÉSUS leur avait dit,
et ils préparèrent la Pâque.

Pendant le repas,
JÉSUS, ayant pris du pain
et prononcé la bénédiction,
le rompit, le leur donna,
et dit :
« Prenez, ceci est Mon CORPS. »
Puis, ayant pris une coupe
et ayant rendu grâce,
IL la leur donna,
et ils en burent tous.
Et IL leur dit :
« Ceci est Mon SANG,
le SANG de l’ALLIANCE,
versé pour la multitude.
AMEN, Je vous le dis :
Je ne boirai plus du fruit de la vigne,
jusqu’au jour où Je le boirai, nouveau,
dans le ROYAUME de DIEU. »

Après avoir chanté les Psaumes,
ils partirent pour le mont des Oliviers.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Dim 7 Juin 2015 - 21:40

Lundi 8 Juin 2015

De la férie

10ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 1 : 1 à 7


« DIEU nous réconforte ; ainsi, nous pouvons réconforter tous ceux qui sont dans la détresse »

Paul, Apôtre du CHRIST JÉSUS
par la VOLONTÉ de DIEU,
et Timothée notre frère,
à l’Église de DIEU qui est à Corinthe
ainsi qu’à tous les fidèles
qui sont par toute la Grèce.
À vous, la GRÂCE et la PAIX
de la PART de DIEU notre PÈRE
et du SEIGNEUR JÉSUS CHRIST.

Béni soit DIEU, le PÈRE de notre SEIGNEUR JÉSUS CHRIST,
le PÈRE PLEIN de TENDRESSE,
le DIEU de qui vient tout réconfort.
Dans toutes nos détresses, IL nous réconforte ;
ainsi, nous pouvons réconforter
tous ceux qui sont dans la détresse,
grâce au réconfort que nous recevons nous-mêmes de DIEU.
En effet, de même que nous avons largement part aux SOUFFRANCES du CHRIST,
de même, par le CHRIST, nous sommes largement réconfortés.
Quand nous sommes dans la détresse,
c’est pour que vous obteniez le RÉCONFORT et le SALUT ;
quand nous sommes réconfortés,
c’est encore pour que vous obteniez le réconfort,
et cela vous permet de supporter avec persévérance
les mêmes souffrances que nous.
En ce qui vous concerne, nous avons de solides raisons d’espérer,
car, nous le savons,
de même que vous avez part aux souffrances,
de même vous obtiendrez le réconfort.


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR m’a délivré de toutes mes craintes


Du recueil de David. Devant Abimélek, David s’était fait passer pour fou. Après avoir été mis à la porte par celui-ci, il prononça les paroles que voici.

[Psaume 33 (34 ) ; entièrement]



Psaume 33 (34) : 2 et 3, 4 et 5, 6 et 7, 8 et 9

R/ Goûtez et voyez
comme est BON le SEIGNEUR !


Je bénirai le SEIGNEUR en tout temps,
SA LOUANGE sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le SEIGNEUR :
que les pauvres m’entendent et soient en fête !
R/

Magnifiez avec moi le SEIGNEUR,
exaltons tous ensemble SON NOM.
Je cherche le SEIGNEUR, IL me répond :
de toutes mes frayeurs, IL me délivre.
R/

Qui regarde vers LUI resplendira,
sans ombre ni trouble au visage.
Un pauvre crie ; le SEIGNEUR entend :
IL le sauve de toutes ses angoisses.
R/

L’Ange du SEIGNEUR campe alentour
pour libérer ceux qui LE craignent.
Goûtez et voyez : le SEIGNEUR est BON !
Heureux qui trouve en LUI Son Refuge !
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 5 : 1 à 12

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse,
car votre récompense est grande dans les Cieux !
Alléluia.
(Mt 5, 12)




« Heureux les pauvres de cœur »

En ce temps-là,
voyant les foules, JÉSUS gravit la montagne.
IL s’assit, et Ses Disciples s’approchèrent de LUI.
Alors, ouvrant la bouche, IL les enseignait.
IL disait :
« Heureux les pauvres de cœur,
car le Royaume des Cieux est à eux.
Heureux ceux qui pleurent,
car ils seront consolés.
Heureux les doux,
car ils recevront la Terre en héritage.
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice,
car ils seront rassasiés.
Heureux les miséricordieux,
car ils obtiendront miséricorde.
Heureux les cœurs purs,
car ils verront DIEU.
Heureux les artisans de paix,
car ils seront appelés Fils de DIEU.
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice,
car le Royaume des Cieux est à eux.
Heureux êtes-vous si l’on vous insulte,
si l’on vous persécute
et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous,
à cause de Moi.
Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse,
car votre récompense est grande dans les Cieux !
C’est ainsi qu’on a persécuté
les Prophètes qui vous ont précédés. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Lun 8 Juin 2015 - 21:49

Mardi 9 Juin 2015

Saint Éphrem, Diacre et Docteur de l’Église
Mort en 373. Les hymnes et les traités théologiques de ce diacre syrien font de lui l’un des écrivains les plus féconds du IVe siècle. Proclamé Docteur de l’Église en 1920.

10ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 1 : 18 à 22


« Le CHRIST JÉSUS n’a pas été “oui et non” ; IL n’a été que “oui” »

Frères,
DIEU en est GARANT,
la parole que nous vous adressons
n’est pas « oui et non ».
Car le FILS de DIEU, le CHRIST JÉSUS,
que nous avons annoncé parmi vous,
Silvain et Timothée, avec moi,
n’a pas été « oui et non » ;
IL n’a été que « oui ».
Et toutes les PROMESSES de DIEU
ont trouvé leur « oui » dans SA PERSONNE.
Aussi est-ce par le CHRIST
que nous disons à DIEU notre « Amen »,
notre « oui », pour SA GLOIRE.
CELUI qui nous rend solides pour le CHRIST
dans nos relations avec vous,
CELUI qui nous a consacrés,
c’est DIEU ;
IL nous a marqués de SON SCEAU,
et IL a mis dans nos cœurs l’ESPRIT,
première avance sur SES DONS.


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








MYSTÈRE et MERVEILLE de la LOI de DIEU


[Psaume 118 (119) ; entièrement]



Psaume 118 (119) : 129 et 130, 131 et 132, 133 et 135

R/ Pour Ton Serviteur,
que TON VISAGE s’illumine, SEIGNEUR !


Quelle MERVEILLE, TES EXIGENCES,
aussi mon âme LES garde !
Déchiffrer TA PAROLE illumine,
et les simples comprennent.
R/

La bouche grande ouverte, j’aspire,
assoiffé de TES VOLONTÉS.
Aie pitié de moi, regarde-moi :
TU le fais pour qui aime TON NOM.
R/

Que TA PROMESSE assure mes pas :
qu’aucun mal ne triomphe de moi !
Pour Ton Serviteur que TON VISAGE s’illumine :
apprends-moi TES COMMANDEMENTS.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 5 : 13 à 16

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Que votre Lumière brille devant les hommes :
alors, voyant ce que vous faites de BIEN,
ils rendront GLOIRE à votre PÈRE.
Alléluia.
(Mt 5, 16)




« Vous êtes le Sel de la Terre »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Vous êtes le Sel de la Terre.
Mais si le sel devient fade,
comment lui rendre de la saveur ?
Il ne vaut plus rien :
on le jette dehors et il est piétiné par les gens.

Vous êtes la Lumière du monde.
Une ville située sur une montagne
ne peut être cachée.
Et l’on n’allume pas une lampe
pour la mettre sous le boisseau ;
on la met sur le lampadaire,
et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.
De même, que votre Lumière brille devant les hommes :
alors, voyant ce que vous faites de bien,
ils rendront GLOIRE à votre PÈRE qui est aux Cieux. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Mar 9 Juin 2015 - 21:15

Mercredi 10 Juin 2015

De la férie

10ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 3 : 4 à 11


« IL nous a rendus capables d’être les Ministres d’une ALLIANCE NOUVELLE, fondée non pas sur la lettre mais dans l’ESPRIT »

Frères,
si nous avons une telle confiance en DIEU
par le CHRIST,
ce n’est pas à cause d’une capacité personnelle
que nous pourrions nous attribuer :
notre capacité vient de DIEU.
LUI nous a rendus capables
d’être les Ministres d’une ALLIANCE NOUVELLE,
fondée non pas sur la lettre mais dans l’ESPRIT ;
car la lettre tue,
mais l’ESPRIT donne la VIE.
Le ministère de la mort,
celui de la Loi gravée en lettres sur des pierres,
avait déjà une telle gloire
que les fils d’Israël ne pouvaient pas fixer le visage de Moïse
à cause de la gloire, pourtant passagère, qui rayonnait de son visage.
Combien plus grande alors sera la GLOIRE
du Ministère de l’ESPRIT !
Le Ministère qui entraînait la condamnation, celui de la Loi,
était déjà rayonnant de GLOIRE ;
combien plus grande sera la GLOIRE du Ministère
qui fait de nous des Justes !
Non, vraiment, ce qui, dans une certaine mesure, a été glorieux ne l’est plus,
parce qu’il y a maintenant une GLOIRE INCOMPARABLE.
Si, en effet, ce qui était passager a connu un moment de gloire,
combien plus ce qui demeure restera-t-il dans la GLOIRE !


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR est ROI, IL EST SAINT


[Psaume 98 (99) ; entièrement]



Psaume 98 (99) : 5, 6, 7, 8, 9

R/ TU ES SAINT, SEIGNEUR notre DIEU !

Exaltez le SEIGNEUR notre DIEU,
prosternez-vous au pied de SON TRÔNE,
car IL EST SAINT !
R/

Moïse et le prêtre Aaron, Samuel, le Suppliant,
tous, ils suppliaient le SEIGNEUR,
et LUI leur répondait.
R/

Dans la colonne de nuée, IL parlait avec eux ;
ils ont gardé SES VOLONTÉS,
les Lois qu’IL leur donna.
R/

SEIGNEUR notre DIEU, TU leur as répondu :
avec eux, TU restais un DIEU PATIENT,
mais TU les punissais pour leurs fautes.
R/

Exaltez le SEIGNEUR notre DIEU,
prosternez-vous devant SA SAINTE MONTAGNE,
car IL EST SAINT, le SEIGNEUR notre DIEU.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 5 : 17 à 19

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Fais-moi connaître TA ROUTE, mon DIEU ;
dirige-moi par TA VÉRITÉ.
Alléluia.
(Ps 24, 4b.5a)




« Je ne suis pas venu abolir, mais accomplir »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Ne pensez pas que Je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes :
Je ne suis pas venu abolir, mais accomplir.
AMEN, Je vous le dis :
Avant que le ciel et la Terre disparaissent,
pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi
jusqu’à ce que tout se réalise.
Donc, celui qui rejettera
un seul de ces plus petits COMMANDEMENTS,
et qui enseignera aux hommes à faire ainsi,
sera déclaré le plus petit dans le Royaume des Cieux.
Mais celui qui les observera et les enseignera,
celui-là sera déclaré grand dans le Royaume des Cieux. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Mer 10 Juin 2015 - 21:04

Jeudi 11 Juin 2015

Saint Barnabé
1er siècle. Natif de Chypre, il fut l’un des premiers convertis au christianisme. Il se porta garant de Saint Paul auprès du collège des Douze et l’accompagna dans ses missions apostoliques.

10ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Rouge )
Année B






(Première lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 3 : 15 ; 4 : 1, 3 à 6


« DIEU a LUI-MÊME brillé dans nos cœurs pour faire resplendir la CONNAISSANCE de SA GLOIRE »

Frères,
aujourd’hui encore,
quand les fils d’Israël lisent les Livres de Moïse,
un voile couvre leur cœur.
Quand on se convertit au SEIGNEUR,
le voile est enlevé.
Or, le SEIGNEUR, c’est l’ESPRIT,
et là où l’ESPRIT du SEIGNEUR est PRÉSENT,
là est la LIBERTÉ.
Et nous tous
qui n’avons pas de voile sur le visage,
nous reflétons la GLOIRE du SEIGNEUR,
et nous sommes transformés en SON IMAGE
avec une GLOIRE de PLUS EN PLUS GRANDE,
par l’ACTION du SEIGNEUR QUI EST ESPRIT.

C’est pourquoi, ayant reçu ce Ministère par la MISÉRICORDE de DIEU,
nous ne perdons pas courage.
Et même si l’Évangile que nous annonçons reste voilé,
il n’est voilé que pour ceux qui vont à leur perte,
pour les incrédules dont l’intelligence a été aveuglée
par le dieu mauvais de ce monde ;
celui-ci les empêche de voir clairement, dans la SPLENDEUR de l’Évangile,
la GLOIRE du CHRIST, LUI qui est l’IMAGE de DIEU.
En effet, ce que nous proclamons,
ce n’est pas nous-mêmes ;
c’est ceci : JÉSUS CHRIST EST LE SEIGNEUR ;
et nous sommes vos serviteurs, à cause de JÉSUS.
Car DIEU qui a dit :
Du milieu des ténèbres brillera la LUMIÈRE,
a LUI-MÊME brillé dans nos cœurs
pour faire resplendir la CONNAISSANCE de SA GLOIRE
qui rayonne sur le VISAGE du CHRIST.


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR parle de PAIX


Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de la confrérie de Coré.

[Psaume 84 (85) ; entièrement]



Psaume 84 (85) : 9ab et 10, 11 et 12, 13 et 14

R/ La GLOIRE du SEIGNEUR habitera notre Terre.

J’écoute : que dira le SEIGNEUR DIEU ?
Ce qu’IL dit, c’est la PAIX pour SON PEUPLE et SES FIDÈLES.
SON SALUT est PROCHE de ceux qui LE craignent,
et la GLOIRE habitera notre Terre.
R/

AMOUR et VÉRITÉ se rencontrent,
JUSTICE et PAIX s’embrassent ;
la VÉRITÉ germera de la Terre
et du Ciel se penchera la JUSTICE.
R/

Le SEIGNEUR donnera SES BIENFAITS,
et notre Terre donnera son fruit.
La JUSTICE marchera devant LUI,
et SES PAS traceront le CHEMIN.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 5 : 20 à 26

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Je vous donne un COMMANDEMENT NOUVEAU,
dit le SEIGNEUR :
« Aimez-vous les uns les autres,
comme Je vous ai aimés. »
Alléluia.
(cf. Jn 13, 34)




« Tout homme qui se met en colère contre son frère devra passer en jugement »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Je vous le dis :
Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens,
vous n’entrerez pas dans le Royaume des Cieux.

Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens :
Tu ne commettras pas de meurtre,
et si quelqu’un commet un meurtre,
il devra passer en jugement.
Eh bien ! Moi, Je vous dis :
Tout homme qui se met en colère contre son frère
devra passer en jugement.
Si quelqu’un insulte son frère,
il devra passer devant le tribunal.
Si quelqu’un le traite de fou,
il sera passible de la géhenne de feu.
Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande à l’autel,
si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi,
laisse ton offrande, là, devant l’autel,
va d’abord te réconcilier avec ton frère,
et ensuite viens présenter ton offrande.
Mets-toi vite d’accord avec ton adversaire
pendant que tu es en chemin avec lui,
pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge,
le juge au garde,
et qu’on ne te jette en prison.
AMEN, Je te le dis :
tu n’en sortiras pas
avant d’avoir payé jusqu’au dernier sou. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Jeu 11 Juin 2015 - 21:20

Vendredi 12 Juin 2015

SACRÉ-CŒUR de JÉSUS
Solennité du SEIGNEUR

(Couleur liturgique : blanc )
Année B







(Première lecture)
Livre du Prophète Osée 11 : 1, 3 et 4, 8c et 9


« Mon cœur se retourne contre moi »

Ainsi PARLE le SEIGNEUR :
Oui, J’ai aimé Israël dès son enfance,
et, pour le faire sortir d’Égypte, J’ai appelé mon fils.
C’est Moi qui lui apprenais à marcher,
en le soutenant de MES BRAS,
et il n’a pas compris que Je venais à son secours.
Je le guidais avec humanité,
par des LIENS d’AMOUR ;
Je le traitais comme un nourrisson
qu’on soulève tout contre sa joue ;
Je me penchais vers lui pour le faire manger.
Mais ils ont refusé de revenir à Moi :
vais-Je les livrer au châtiment ?

Non ! Mon CŒUR se retourne contre Moi ;
en même temps, MES ENTRAILLES frémissent.
Je n’agirai pas selon l’ardeur de ma colère,
Je ne détruirai plus Israël,
car Moi, JE SUIS DIEU, et non pas homme :
au milieu de vous JE SUIS le DIEU SAINT,
et Je ne viens pas pour exterminer.



– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Louange au DIEU SAUVEUR


[ Cantique d’Isaïe 12 : 1 à 6 ; entièrement]



Cantique Isaïe 12 : 2, 4bcd, 5 et 6


R/ Exultant de joie, vous puiserez les eaux aux sources du SALUT !

Voici le DIEU qui me sauve :
j’ai confiance, je n’ai plus de crainte.
Ma force et mon chant, c’est le SEIGNEUR ;
IL est pour moi le SALUT.
R/


Rendez grâce au SEIGNEUR,
proclamez SON NOM,
annoncez parmi les peuples SES HAUTS FAITS !
Redites-LE : « Sublime est SON NOM ! »
R/


Jouez pour le SEIGNEUR, IL montre SA MAGNIFICENCE,
et toute la Terre le sait.
Jubilez, criez de joie, habitants de Sion,
car IL EST GRAND au milieu de toi, le SAINT D’ISRAËL !
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







(Deuxième lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Éphésiens 3 : 8 à 12, 14 à 19


« Vous connaîtrez ce qui surpasse toute connaissance : l’amour du Christ »

Frères,
à moi qui suis vraiment le plus petit de tous les fidèles,
la grâce a été donnée d’annoncer aux nations
l’INSONDABLE RICHESSE du CHRIST,
et de mettre en LUMIÈRE pour tous le contenu du MYSTÈRE
qui était caché depuis toujours en DIEU,
le CRÉATEUR de toutes choses ;
ainsi, désormais, les Puissances Célestes elles-mêmes
connaissent, grâce à l’Église,
les multiples aspects de la SAGESSE de DIEU.
C’est le PROJET ÉTERNEL que DIEU a réalisé
dans le CHRIST JÉSUS notre SEIGNEUR.
Et notre foi au CHRIST nous donne l’assurance nécessaire
pour accéder auprès de DIEU en toute confiance.
C’est pourquoi je tombe à genoux devant le PÈRE,
DE QUI TOUTE PATERNITÉ AU CIEL ET SUR LA TERRE TIENT SON NOM.
LUI qui est si RICHE EN GLOIRE,
qu’IL vous donne la Puissance de SON ESPRIT,
pour que se fortifie en vous l’homme intérieur.

Que le CHRIST habite en vos cœurs par la foi ;
restez enracinés dans l’AMOUR, établis dans l’AMOUR.
Ainsi vous serez capables de comprendre avec tous les fidèles
quelle est la largeur, la longueur, la hauteur, la profondeur…
Vous connaîtrez ce qui surpasse toute connaissance :
l’AMOUR DU CHRIST.
Alors vous serez comblés
jusqu’à entrer dans toute la PLÉNITUDE DE DIEU.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 19 : 31 à 37

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

Prenez sur vous Mon JOUG,
devenez Mes Disciples,
car Je SUIS DOUX ET HUMBLE DE COEUR.

Alléluia.
(Jn 6, 51)




« Un des soldats LUI perça le CÔTÉ, et il en sortit DU SANG ET DE L’EAU »

JÉSUS venait de mourir.
Comme c’était le jour de la Préparation (c’est-à-dire le vendredi),
il ne fallait pas laisser les corps en croix durant le sabbat,
d’autant plus que ce sabbat était le grand jour de la Pâque.
Aussi les Juifs demandèrent à Pilate qu’on enlève les corps
après leur avoir brisé les jambes.
Les soldats allèrent donc briser les jambes du premier,
puis de l’autre homme crucifié avec JÉSUS.
Quand ils arrivèrent à JÉSUS,
voyant qu’IL était déjà mort,
ils ne LUI brisèrent pas les jambes,
mais un des soldats avec sa lance LUI perça le CÔTÉ ;
et aussitôt, il en sortit DU SANG ET DE L’EAU.

Celui qui a vu rend témoignage,
et son témoignage est véridique ;
et celui-là sait qu’il dit vrai
afin que vous aussi, vous croyiez.
Cela, en effet, arriva
pour que s’accomplisse l’Écriture :
Aucun de SES OS ne sera brisé.
Un autre passage de l’Écriture dit encore :
Ils lèveront les yeux vers CELUI qu’ils ont transpercé.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Sam 13 Juin 2015 - 9:35

Samedi 13 Juin 2015

Le CŒUR IMMACULÉ de MARIE
La célébration du CŒUR IMMACULÉ de MARIE nous invite à communier plus profondément à son ouverture à DIEU.

(Couleur liturgique : Blanc )
Année B






(Première lecture)
Livre d’Isaïe 61 : 9 à 11


« De même que la Terre fait éclore ses germes »

09 Leurs descendants seront connus parmi les nations, et leur postérité, au milieu des peuples. Qui les verra pourra reconnaître la descendance bénie du SEIGNEUR.

10 Je tressaille de joie dans le SEIGNEUR, mon âme exulte en mon DIEU. Car IL m’a vêtue des VÊTEMENTS du SALUT, IL m’a couverte du manteau de la justice, comme le jeune marié orné du diadème, la jeune mariée que parent ses joyaux.

11 Comme la Terre fait éclore son germe, et le jardin, germer ses semences, le SEIGNEUR DIEU fera germer la JUSTICE et la LOUANGE devant toutes les nations.



– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Anne remercie le SEIGNEUR

[Premier Livre de Samuel 2 : 1 à 11 ; entièrement]



Premier Livre de Samuel 2 : 1, 4 et 5ab, 6 et 7, 8abcd

R/ DIEU est la joie de mon coeur.

Mon cœur exulte à cause du SEIGNEUR ;
mon front s’est relevé grâce à mon DIEU !
Face à mes ennemis, s’ouvre ma bouche :
oui, je me réjouis de TA VICTOIRE !
R/

L’arc des forts est brisé,
mais le faible se revêt de vigueur.
Les plus comblés s’embauchent pour du pain,
et les affamés se reposent.
R/

06 Le SEIGNEUR fait mourir et vivre ;
IL fait descendre à l’abîme et en ramène.
le SEIGNEUR rend pauvre et riche ;
IL abaisse et IL élève.
R/

De la poussière, IL relève le faible,
IL retire le pauvre de la cendre
pour qu’il siège parmi les princes,
et reçoive un trône de gloire.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 2 : 41 à 51

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Heureuse VIERGE MARIE ! Attentive à garder la PAROLE de DIEU, Elle LA méditait dans SON CŒUR !
Alléluia.




« Sa Mère gardait tout cela dans SON CŒUR »

41 Chaque année, les Parents de JÉSUS se rendaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque.

42 Quand IL eut douze ans, Ils montèrent en pèlerinage suivant la coutume.

43 À la fin de la fête, comme Ils s’en retournaient, le JEUNE JÉSUS resta à Jérusalem à l’insu de Ses Parents.

44 Pensant qu’IL était dans le convoi des pèlerins, Ils firent une journée de chemin avant de LE chercher parmi leurs parents et connaissances.

45 Ne LE trouvant pas, Ils retournèrent à Jérusalem, en continuant à LE chercher.

46 C’est au bout de TROIS JOURS qu’Ils LE trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : IL les écoutait et leur posait des questions,

47 et tous ceux qui L’entendaient s’extasiaient sur SON INTELLIGENCE et sur SES RÉPONSES.

48 En Le voyant, Ses Parents furent frappés d’étonnement, et Sa Mère LUI dit : « Mon Enfant, pourquoi nous as-TU fait cela ? Vois comme Ton Père et Moi, nous avons souffert en TE cherchant ! »

49 IL leur dit : « Comment se fait-il que vous M’ayez cherché ? Ne saviez-vous pas qu’il Me faut être chez MON PÈRE ? »

50 Mais ils ne comprirent pas ce qu’IL leur disait.

51 IL descendit avec eux pour se rendre à Nazareth, et IL leur était soumis. Sa Mère gardait dans SON CŒUR tous CES ÉVÉNEMENTS.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Dim 14 Juin 2015 - 8:51

Dimanche 14 Juin 2015

11ième Dimanche du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique : Vert )
Année B






Lien :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vu sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






(Première lecture)
Livre du Prophète Ézékiel 17 : 22 à 24


« Je relève l’arbre renversé »

Ainsi PARLE le SEIGNEUR DIEU :
« À la cime du grand cèdre,
Je prendrai une tige ;
au sommet de sa ramure,
J’en cueillerai une toute jeune,
et Je la planterai MOI-MÊME
sur une montagne très élevée.
Sur la haute montagne d’Israël
Je la planterai.
Elle portera des rameaux, et produira du fruit,
elle deviendra un cèdre magnifique.
En dessous d’elle habiteront tous les passereaux
et toutes sortes d’oiseaux,
à l’ombre de ses branches ils habiteront.
Alors tous les arbres des champs sauront
que JE SUIS LE SEIGNEUR :
Je renverse l’arbre élevé
et relève l’arbre renversé,
Je fais sécher l’arbre vert
et reverdir l’arbre sec.
JE SUIS LE SEIGNEUR, J’ai parlé,
et Je le ferai. »



– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Comme on fait bien de TE louer, SEIGNEUR


Chant pour le jour du sabbat

[Psaume 91 (92) ; entièrement]



Psaume 91 (92) : 2 et 3, 13 et 14, 15 et 16


R/ IL est BON, SEIGNEUR, de TE rendre GRÂCE !

Qu’il est BON de rendre GRÂCE au SEIGNEUR,
de chanter pour TON NOM, DIEU TRÈS-HAUT,
d’annoncer dès le matin TON AMOUR,
TA FIDÉLITÉ, au long des nuits.
R/


Le juste grandira comme un palmier,
il poussera comme un cèdre du Liban ;
planté dans les PARVIS du SEIGNEUR,
il grandira dans la MAISON de notre DIEU.
R/


Vieillissant, il fructifie encore,
il garde sa sève et sa verdeur
pour annoncer : « LE SEIGNEUR EST DROIT !
Pas de ruse en DIEU, mon ROCHER ! »
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







(Deuxième lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 5 : 6 à 10


« Que nous demeurions dans ce corps ou en dehors, notre ambition, c’est de plaire au SEIGNEUR »

Frères,
nous gardons toujours confiance,
tout en sachant que nous demeurons loin du SEIGNEUR,
tant que nous demeurons dans ce corps ;
en effet, nous cheminons dans la foi,
non dans la claire vision.
Oui, nous avons confiance,
et nous voudrions plutôt quitter la demeure de ce corps
pour demeurer près du SEIGNEUR.
Mais de toute manière, que nous demeurions dans ce corps ou en dehors,
notre ambition, c’est de plaire au SEIGNEUR.
Car il nous faudra tous apparaître à découvert
devant le tribunal du CHRIST,
pour que chacun soit rétribué selon ce qu’il a fait,
soit en bien soit en mal,
pendant qu’il était dans son corps.



– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 4 : 26 à 34

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

La SEMENCE est la PAROLE de DIEU ;
le SEMEUR est le CHRIST ;
celui qui LE trouve demeure pour toujours.

Alléluia.




« C’est la plus petite de toutes les semences, mais quand elle grandit, elle dépasse toutes les plantes potagères »

En ce temps-là,
parlant à la foule, JÉSUS disait :
« Il en est du RÈGNE de DIEU
comme d’un homme qui jette en terre la semence :
nuit et jour,
qu’il dorme ou qu’il se lève,
la semence germe et grandit,
il ne sait comment.
D’elle-même, la terre produit d’abord l’herbe,
puis l’épi, enfin du blé plein l’épi.
Et dès que le blé est mûr,
il y met la faucille,
puisque le temps de la moisson est arrivé. »

Il disait encore :
« À quoi allons-nous comparer le RÈGNE de DIEU ?
Par quelle parabole pouvons-nous LE représenter ?
IL est comme une graine de moutarde :
quand on la sème en terre,
elle est la plus petite de toutes les semences.
Mais quand on l’a semée,
elle grandit et dépasse toutes les plantes potagères ;
et elle étend de longues branches,
si bien que les oiseaux du ciel
peuvent faire leur nid à son ombre. »

Par de nombreuses paraboles semblables,
JÉSUS leur annonçait la PAROLE,
dans la mesure où ils étaient capables de l’entendre.
IL ne leur disait rien sans parabole,
mais IL expliquait tout à Ses Disciples en particulier.



– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Dim 14 Juin 2015 - 21:05

Lundi 15 Juin 2015

De la férie

11ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 6 : 1 à 10


« Nous nous recommandons comme des ministres de DIEU »

Frères,
en tant que coopérateurs de DIEU,
nous vous exhortons encore
à ne pas laisser sans effet la GRÂCE reçue de LUI.
Car IL dit dans l’Écriture :
Au moment favorable Je t’ai exaucé,
au jour du salut Je t’ai secouru.

Le voici maintenant le moment favorable,
le voici maintenant le jour du salut.
Pour que notre ministère ne soit pas exposé à la critique,
nous veillons à ne choquer personne en rien.
Au contraire, en tout, nous nous recommandons nous-mêmes
comme des ministres de DIEU :
par beaucoup d’endurance,
dans les détresses, les difficultés, les angoisses,
les coups, la prison, les émeutes,
les fatigues, le manque de sommeil et de nourriture,
par la chasteté, la connaissance,
la patience et la bonté,
la Sainteté de l’Esprit et la Sincérité de l’Amour,
par une Parole de Vérité,
par une PUISSANCE qui vient de DIEU ;
nous nous présentons avec les armes de la justice
pour l’attaque et la défense,
dans la gloire et le mépris,
dans la mauvaise et la bonne réputation.
On nous traite d’imposteurs, et nous disons la vérité ;
on nous prend pour des inconnus, et nous sommes très connus ;
on nous croit mourants, et nous sommes bien vivants ;
on nous punit, et nous ne sommes pas mis à mort ;
on nous croit tristes, et nous sommes toujours joyeux ;
pauvres, et nous faisons tant de riches ;
démunis de tout, et nous possédons tout.


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Acclamez le SEIGNEUR qui vient

[Psaume 97 (98) ; entièrement]



Psaume 97 (98) : 1, 2 et 3ab, 3cd et 4

R/ Le SEIGNEUR a fait connaître SON SALUT.

Chantez au SEIGNEUR un chant nouveau,
car IL a fait des MERVEILLES ;
par SON BRAS TRÈS SAINT, par SA MAIN PUISSANTE,
IL s’est assuré la VICTOIRE.
R/

Le SEIGNEUR a fait connaître SA VICTOIRE
et révélé SA JUSTICE aux nations ;
IL s’est rappelé SA FIDÉLITÉ, SON AMOUR,
en faveur de la maison d’Israël.
R/

La Terre tout entière a vu
la VICTOIRE de notre DIEU.
Acclamez le SEIGNEUR, Terre entière,
sonnez, chantez, jouez !
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 5 : 38 à 42

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
TA PAROLE est la LUMIÈRE de mes pas,
la LAMPE de ma route.
Alléluia.
(Ps 118, 105)




« Moi, Je vous dis de ne pas riposter au méchant »

En ce temps- là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Vous avez appris qu’il a été dit :
Œil pour œil, et dent pour dent.
Eh bien ! Moi, Je vous dis de ne pas riposter au méchant ;
mais si quelqu’un te gifle sur la joue droite,
tends-lui encore l’autre.
Et si quelqu’un veut te poursuivre en justice
et prendre ta tunique,
laisse-lui encore ton manteau.
Et si quelqu’un te réquisitionne pour faire mille pas,
fais-en deux mille avec lui.
À qui te demande, donne ;
à qui veut t’emprunter, ne tourne pas le dos ! »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Lun 15 Juin 2015 - 19:49

Mardi 16 Juin 2015

De la férie

11ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 8 : 1 à 9


« Le CHRIST s’est fait pauvre à cause de vous »

Frères,
nous voulons vous faire connaître la GRÂCE
que DIEU a accordée aux Églises de Macédoine.
Dans les multiples détresses qui les mettaient à l’épreuve,
l’abondance de leur joie et leur extrême pauvreté
ont débordé en trésors de générosité.
Ils y ont mis tous leurs moyens,
et davantage même, j’en suis témoin ;
spontanément,
avec grande insistance,
ils nous ont demandé comme une grâce
de pouvoir s’unir à nous pour aider les fidèles de Jérusalem.
Au-delà même de nos espérances,
ils se sont eux-mêmes donnés d’abord au SEIGNEUR,
et ensuite à nous,
par la VOLONTÉ de DIEU.
Et comme Tite avait déjà commencé,
chez vous, cette œuvre généreuse,
nous lui avons demandé d’aller jusqu’au bout.
Puisque vous avez tout en abondance,
la foi, la Parole, la CONNAISSANCE de DIEU,
toute sorte d’empressement et l’amour qui vous vient de nous,
qu’il y ait aussi abondance dans votre don généreux !
Ce n’est pas un ordre que je donne,
mais je parle de l’empressement des autres
pour vérifier l’authenticité de votre charité.
Vous connaissez en effet le DON GÉNÉREUX
de notre SEIGNEUR JÉSUS CHRIST :
LUI qui est RICHE, IL s’est fait pauvre à cause de vous,
pour que vous deveniez riches par sa pauvreté.


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR,PROTECTEUR des faibles


[Psaume 145 (146) ; entièrement]



Psaume 145 (146) : 2, 5 et 6ab, 6c et 7, 8 et 9a

R/ Chante, ô mon âme,
la LOUANGE du SEIGNEUR !


Je veux louer le SEIGNEUR
tant que je vis,
chanter mes hymnes pour mon DIEU
tant que je dure.
R/

Heureux qui s’appuie sur le DIEU de Jacob,
qui met son espoir dans le SEIGNEUR son DIEU,
LUI qui a fait le Ciel et la Terre
et la mer et tout ce qu’ils renferment !
R/

IL garde à jamais SA FIDÉLITÉ,
IL fait JUSTICE aux opprimés,
aux affamés, IL donne le pain ;
le SEIGNEUR délie les enchaînés.
R/

Le SEIGNEUR ouvre les yeux des aveugles,
le SEIGNEUR redresse les accablés,
le SEIGNEUR aime les Justes,
le SEIGNEUR protège l’étranger.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 5 : 43 à 48

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Je vous donne un COMMANDEMENT NOUVEAU,
dit le SEIGNEUR :
« Aimez- vous les uns les autres,
comme Je vous ai aimés. »
Alléluia.
(cf. Jn 13, 34)




« Aimez vos ennemis »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Vous avez appris qu’il a été dit :
Tu aimeras ton prochain
et tu haïras ton ennemi.

Eh bien ! Moi, Je vous dis :
Aimez vos ennemis,
et priez pour ceux qui vous persécutent,
afin d’être vraiment les Fils de votre PÈRE qui est aux Cieux ;
car IL fait lever SON Soleil sur les méchants et sur les bons,
IL fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes.
En effet, si vous aimez ceux qui vous aiment,
quelle récompense méritez-vous ?
Les publicains eux-mêmes n’en font-ils pas autant ?
Et si vous ne saluez que vos frères,
que faites-vous d’extraordinaire ?
Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant ?
Vous donc, vous serez parfaits
comme votre PÈRE CÉLESTE est PARFAIT. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Mer 17 Juin 2015 - 9:39

Mercredi 17 Juin 2015

De la férie

11ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 9 : 6 à 11


« DIEU aime celui qui donne joyeusement »

Frères,
rappelez-vous le proverbe :
À semer trop peu, on récolte trop peu ;
à semer largement, on récolte largement.
Que chacun donne comme il a décidé dans son cœur,
sans regret et sans contrainte,
car DIEU aime celui qui donne joyeusement.
Et DIEU est assez puissant
pour vous donner toute grâce en abondance,
afin que vous ayez, en toute chose et toujours,
tout ce qu’il vous faut,
et même que vous ayez en abondance
de quoi faire toute sorte de bien.
L’Écriture dit en effet de l’homme juste :
Il distribue, il donne aux pauvres ;
sa justice demeure à jamais.

DIEU, qui fournit la semence au semeur
et le pain pour la nourriture,
vous fournira la graine ;
IL la MULTIPLIERA,
IL donnera la CROISSANCE
à ce que vous accomplirez dans la justice.
IL vous rendra riches
en générosité de toute sorte,
ce qui suscitera notre Action de Grâce envers DIEU.


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le bonheur tranquille des fidèles

[Psaume 111 (112) ; entièrement]



Psaume 111 (112) : 1 et 2, 3 et 4, 5a et 9

R/ Heureux qui craint le SEIGNEUR.

Heureux qui craint le SEIGNEUR,
qui aime ENTIÈREMENT SA VOLONTÉ !
Sa lignée sera puissante sur la Terre ;
la race des justes est bénie.
R/

Les richesses affluent dans sa maison :
à jamais se maintiendra sa justice.
Lumière des cœurs droits, il s’est levé dans les ténèbres,
homme de justice, de tendresse et de pitié.
R/

L’homme de bien a pitié, il partage,
à pleines mains, il donne au pauvre ;
à jamais se maintiendra sa justice,
sa puissance grandira, et sa gloire !
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 6 : 1 à 6, 16 à 18

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Si quelqu’un M’aime, il gardera Ma PAROLE,
dit le SEIGNEUR ;
Mon PÈRE l’aimera, et nous viendrons vers lui.
Alléluia.
(Jn 14, 23)




« Ton PÈRE qui voit dans le secret te le rendra »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Ce que vous faites pour devenir des justes,
évitez de l’accomplir devant les hommes
pour vous faire remarquer.
Sinon, il n’y a pas de récompense pour vous
auprès de votre PÈRE qui est aux Cieux.
Ainsi, quand tu fais l’aumône,
ne fais pas sonner la trompette devant toi,
comme les hypocrites qui se donnent en spectacle
dans les synagogues et dans les rues,
pour obtenir la gloire qui vient des hommes.
AMEN, Je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
Mais toi, quand tu fais l’aumône,
que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite,
afin que ton aumône reste dans le secret ;
ton PÈRE qui voit dans le secret
te le rendra.

Et quand vous priez,
ne soyez pas comme les hypocrites :
ils aiment à se tenir debout
dans les synagogues et aux carrefours
pour bien se montrer aux hommes quand ils prient.
AMEN, Je vous le déclare : ceux- là ont reçu leur récompense.
Mais toi, quand tu pries,
retire-toi dans ta pièce la plus retirée,
ferme la porte,
et prie ton PÈRE qui est présent dans le secret ;
ton PÈRE qui voit dans le secret
te le rendra.

Et quand vous jeûnez,
ne prenez pas un air abattu,
comme les hypocrites :
ils prennent une mine défaite
pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent.
AMEN, Je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
Mais toi, quand tu jeûnes,
parfume-toi la tête et lave-toi le visage ;
ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes,
mais seulement de ton PÈRE qui est présent au plus secret ;
ton PÈRE qui voit au plus secret
te le rendra. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Jeu 18 Juin 2015 - 9:53

Jeudi 18 Juin 2015

De la férie

11ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 11 : 1 à 11


« Je vous ai annoncé l’Évangile de DIEU gratuitement »

Frères,
pourriez-vous supporter de ma part un peu de folie ?
Oui, de ma part, vous allez le supporter,
à cause de mon amour JALOUX
qui est l’AMOUR même de DIEU pour vous.
Car je vous ai unis au seul ÉPOUX :
vous êtes la vierge pure que j’ai présentée au CHRIST.
Mais j’ai bien peur qu’à l’exemple d’Ève
séduite par la ruse du serpent,
votre intelligence des choses ne se corrompe
en perdant la simplicité et la pureté qu’il faut avoir à l’égard du CHRIST.
En effet, si le premier venu vous annonce un autre Jésus,
un Jésus que nous n’avons pas annoncé,
si vous recevez un esprit différent
de CELUI que vous avez reçu,
ou un Évangile différent
de CELUI que vous avez accueilli,
vous le supportez fort bien !
J’estime, moi, que je ne suis inférieur en rien
à tous ces super-apôtres.
Je ne vaux peut-être pas grand-chose pour les discours,
mais pour la connaissance de DIEU, c’est différent :
nous vous l’avons montré en toute occasion
et de toutes les façons.
Aurais-je commis une faute
lorsque, m’abaissant pour vous élever,
je vous ai annoncé l’Évangile de DIEU gratuitement ?
J’ai appauvri d’autres Églises en recevant d’elles
l’argent nécessaire pour me mettre à votre service.
Quand j’étais chez vous,
et que je me suis trouvé dans le besoin,
je n’ai été à charge de personne ;
en effet, pour m’apporter ce dont j’avais besoin,
des frères sont venus de Macédoine.
En toute occasion, je me suis gardé d’être un poids pour vous,
et je m’en garderai toujours.
Aussi sûrement que la VÉRITÉ du CHRIST est en moi,
ce motif de fierté ne me sera enlevé
dans aucune des régions de la Grèce.
Pourquoi donc me comporter ainsi ?
Serait-ce parce que je ne vous aime pas ?
Mais si ! Et DIEU le sait.


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Pour commémorer les MERVEILLES du SEIGNEUR

[Psaume 110 (111) ; entièrement]



Psaume 110 (111) : 1 et 2, 3 et 4, 7 et 8

R/ JUSTESSE et SÛRETÉ,
les ŒUVRES de SES MAINS.


De tout cœur je rendrai grâce au SEIGNEUR
dans l’assemblée, parmi les justes.
GRANDES sont les ŒUVRES du SEIGNEUR ;
tous ceux qui les aiment s’en instruisent.
R/

NOBLESSE et BEAUTÉ dans SES ACTIONS :
à jamais se maintiendra SA JUSTICE.
De SES MERVEILLES IL a laissé un mémorial ;
le SEIGNEUR est TENDRESSE et PITIÉ.
R/

JUSTESSE et SÛRETÉ, les ŒUVRES de SES MAINS,
SÉCURITÉ, toutes SES LOIS,
établies POUR TOUJOURS et à jamais,
accomplies avec DROITURE et SÛRETÉ !
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 6 : 7 à 15

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Vous avez reçu un ESPRIT qui fait de vous des Fils ;
c’est en LUI que nous crions « ABBA », PÈRE.
Alléluia.
(Rm 8, 15bc)




« Vous donc, priez ainsi »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Lorsque vous priez,
ne rabâchez pas comme les païens :
ils s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés.
Ne les imitez donc pas,
car votre PÈRE sait de quoi vous avez besoin,
avant même que vous l’ayez demandé.
Vous donc, priez ainsi :
Notre PÈRE, qui es aux Cieux,
que TON NOM soit SANCTIFIÉ,
que TON RÈGNE vienne,
que TA VOLONTÉ soit faite
sur la Terre comme au Ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Remets-nous nos dettes,
comme nous-mêmes nous remettons leurs dettes
à nos débiteurs.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du Mal.

Car, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes,
votre PÈRE CÉLESTE vous pardonnera aussi.
Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes,
votre PÈRE non plus ne pardonnera pas vos fautes. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Ven 19 Juin 2015 - 10:25

Vendredi 18 Juin 2015

Saint Romuald
Mort en 1027. Natif de Ravenne, il fonda à Camaldoli (Toscane) un ordre original, les Camaldules, qui comprenait à la fois des moines et des ermites.

11ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 11 : 18, 21b à 30


« Ma préoccupation quotidienne, le souci de toutes les Églises »

Frères,
puisque tant d’autres se vantent à la manière humaine ;
eh bien, je vais, moi aussi, me vanter.
Si certains ont de l’audace
– je parle dans un accès de folie –,
j’ai de l’audace, moi aussi.
Ils sont hébreux ? Moi aussi.
Ils sont israélites ? Moi aussi.
Ils sont de la descendance d’Abraham ? Moi aussi.
Ils sont ministres du CHRIST ?
Eh bien – je vais dire une folie –
moi, je le suis davantage :
dans les fatigues, bien plus ;
dans les prisons, bien plus ;
sous les coups, largement plus ;
en danger de mort, très souvent.
Cinq fois, j’ai reçu des Juifs les trente-neuf coups de fouet ;
trois fois, j’ai subi la bastonnade ;
une fois, j’ai été lapidé ;
trois fois, j’ai fait naufrage
et je suis resté vingt-quatre heures perdu en pleine mer.
Souvent à pied sur les routes,
avec les dangers des fleuves,
les dangers des bandits,
les dangers venant de mes frères de race,
les dangers venant des païens,
les dangers de la ville,
les dangers du désert,
les dangers de la mer,
les dangers des faux frères.
J’ai connu la fatigue et la peine,
souvent le manque de sommeil,
la faim et la soif,
souvent le manque de nourriture,
le froid et le manque de vêtements,
sans compter tout le reste :
ma préoccupation quotidienne, le souci de toutes les Églises.
Qui donc faiblit,
sans que je partage sa faiblesse ?
Qui vient à tomber,
sans que cela me brûle ?
S’il faut se vanter,
je me vanterai de ce qui fait ma faiblesse.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR m’a délivré de toutes mes craintes


Du recueil de David. Devant Abimélek, David s’était fait passer pour fou. Après avoir été mis à la porte par celui-ci, il prononça les paroles que voici.

[Psaume 33 (34) ; entièrement]



Psaume 33 (34) : 2 et 3, 4 et 5, 6 et 7

R/ De toutes leurs angoisses,
DIEU délivre les Justes.


Je bénirai le SEIGNEUR en tout temps,
SA LOUANGE sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le SEIGNEUR :
que les pauvres m’entendent et soient en fête !
R/

Magnifiez avec moi le SEIGNEUR,
exaltons tous ensemble SON NOM.
Je cherche le SEIGNEUR, IL me répond :
de toutes mes frayeurs, IL me délivre.
R/

Qui regarde vers LUI resplendira,
sans ombre ni trouble au visage.
Un pauvre crie ; le SEIGNEUR entend :
IL le sauve de toutes ses angoisses.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 6 : 19 à 23

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Heureux les pauvres de cœur,
car le Royaume des Cieux est à eux !
Alléluia.
(Mt 5, 3)




« Là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Ne vous faites pas de trésors sur la Terre,
là où les mites et les vers les dévorent,
où les voleurs percent les murs pour voler.
Mais faites-vous des trésors dans le Ciel,
là où il n’y a pas de mites ni de vers qui dévorent,
pas de voleurs qui percent les murs pour voler.
Car là où est ton trésor,
là aussi sera ton cœur.

La lampe du corps, c’est l’œil.
Donc, si ton œil est limpide,
ton corps tout entier sera dans la LUMIÈRE ;
mais si ton œil est mauvais,
ton corps tout entier sera dans les ténèbres.
Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres,
comme elles seront grandes, les ténèbres ! »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Sam 20 Juin 2015 - 9:54

Samedi 20 Juin 2015

BIENHEUREUSE VIERGE MARIE
Les Samedis du Temps Ordinaire où il n’y a pas de mémoire obligatoire, on peut faire mémoire de la VIERGE MARIE, selon une tradition qui honore la foi et l’espérance sans défaut de MARIE le Samedi SAINT.


11ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 12 : 1 à 10


« Très volontiers, je mettrai plutôt ma fierté dans mes faiblesses »

Frères,
faut-il se vanter ? Ce n’est pas utile.
J’en viendrai pourtant aux visions et aux révélations
reçues du SEIGNEUR.
Je sais qu’un fidèle du CHRIST,
voici quatorze ans, a été emporté jusqu’au troisième ciel
– est-ce dans son corps ? je ne sais pas ;
est-ce hors de son corps ? je ne sais pas ;
DIEU le sait –,
mais je sais que cet homme dans cet état-là
– est-ce dans son corps, est-ce sans son corps ?
je ne sais pas,
DIEU le sait –
cet homme-là a été emporté au paradis
et il a entendu des paroles ineffables,
qu’un homme ne doit pas redire.
D’un tel homme, je peux me vanter,
mais pour moi-même,
je ne me vanterai que de mes faiblesses.
En fait, si je voulais me vanter,
ce ne serait pas folie,
car je ne dirais que la vérité.
Mais j’évite de le faire,
pour qu’on n’ait pas de moi une idée plus favorable
qu’en me voyant ou en m’écoutant.
Et ces révélations dont il s’agit
sont tellement extraordinaires
que, pour m’empêcher de me surestimer,
j’ai reçu dans ma chair une écharde,
un envoyé de Satan qui est là pour me gifler,
pour empêcher que je me surestime.
Par trois fois,
j’ai prié le SEIGNEUR de l’écarter de moi.
Mais IL m’a déclaré :
« Ma GRÂCE te suffit,
car Ma PUISSANCE donne toute Sa MESURE dans la faiblesse. »
C’est donc très volontiers
que je mettrai plutôt ma fierté dans mes faiblesses,
afin que la PUISSANCE du CHRIST fasse en moi Sa DEMEURE.
C’est pourquoi j’accepte de grand cœur pour le CHRIST
les faiblesses, les insultes, les contraintes,
les persécutions et les situations angoissantes.
Car, lorsque je suis faible,
c’est alors que je suis fort.


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR m’a délivré de toutes mes craintes


Du recueil de David. Devant Abimélek, David s’était fait passer pour fou. Après avoir été mis à la porte par celui-ci, il prononça les paroles que voici.

[Psaume 33 (34) ; entièrement]



Psaume 33 (34) : 8 et 9, 10 et 11, 12 et 13

R/ Goûtez et voyez
comme est BON le SEIGNEUR !


L’Ange du SEIGNEUR campe alentour
pour libérer ceux qui LE craignent.
Goûtez et voyez : le SEIGNEUR est BON !
Heureux qui trouve en LUI son refuge !
R/

Saints du SEIGNEUR, adorez-LE :
rien ne manque à ceux qui LE craignent.
Des riches ont tout perdu, ils ont faim ;
qui cherche le SEIGNEUR ne manquera d’aucun bien.
R/

Venez, mes fils, écoutez- moi,
que je vous enseigne la Crainte du SEIGNEUR.
Qui donc aime la vie
et désire les jours où il verra le bonheur ?
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 6 : 24 à 34

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
JÉSUS CHRIST s’est fait pauvre, LUI qui était RICHE,
pour que vous deveniez riches par Sa Pauvreté.
Alléluia.
(cf. 2 Co 8, 9)




« Ne vous faites pas de souci pour demain »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Nul ne peut servir deux maîtres :
ou bien il haïra l’un et aimera l’autre,
ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre.
Vous ne pouvez pas servir à la fois DIEU et l’Argent.

C’est pourquoi Je vous dis :
Ne vous souciez pas,
pour votre vie, de ce que vous mangerez,
ni, pour votre corps, de quoi vous le vêtirez.
La vie ne vaut-elle pas plus que la nourriture,
et le corps plus que les vêtements ?
Regardez les oiseaux du ciel :
ils ne font ni semailles ni moisson,
ils n’amassent pas dans des greniers,
et votre PÈRE CÉLESTE les nourrit.
Vous-mêmes, ne valez-vous pas
beaucoup plus qu’eux ?
Qui d’entre vous, en se faisant du souci,
peut ajouter une coudée à la longueur de sa vie ?
Et au sujet des vêtements, pourquoi se faire tant de souci ?
Observez comment poussent les lis des champs :
ils ne travaillent pas, ils ne filent pas.
Or je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire,
n’était pas habillé comme l’un d’entre eux.
Si DIEU donne un tel vêtement à l’herbe des champs,
qui est là aujourd’hui,
et qui demain sera jetée au feu,
ne fera-t-il pas bien davantage pour vous,
hommes de peu de foi ?

Ne vous faites donc pas tant de souci ;
ne dites pas : “Qu’allons-nous manger ?”
ou bien : “Qu’allons-nous boire ?”
ou encore : “Avec quoi nous habiller ?”
Tout cela, les païens le recherchent.
Mais votre PÈRE CÉLESTE sait que vous en avez besoin.
Cherchez d’abord le ROYAUME de DIEU et Sa JUSTICE,
et tout cela vous sera donné par surcroît.
Ne vous faites pas de souci pour demain :
demain aura souci de lui-même ;
à chaque jour suffit sa peine. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Dim 21 Juin 2015 - 8:37

Dimanche 21 Juin 2015

12ième Dimanche du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique : Vert )
Année B






Lien :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vu sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






(Première lecture)
Livre de Job 38 : 1, 8 à 11


« Ici s’arrêtera l’orgueil de tes flots ! »

Le SEIGNEUR s’adressa à Job du milieu de la tempête et dit :
« Qui donc a retenu la mer avec des portes,
quand elle jaillit du sein primordial ;
quand Je lui mis pour vêtement la nuée,
en guise de langes le nuage sombre ;
quand Je lui imposai Ma limite,
et que Je disposai verrou et portes ?
Et Je dis : “Tu viendras jusqu’ici !
tu n’iras pas plus loin,
ici s’arrêtera l’orgueil de tes flots !” »



– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Merci au DIEU LIBÉRATEUR


[Psaume 106 (107) ; entièrement]




Psaume 106 (107) : 21a et 22a et 24, 25 et 26a et 27b, 28 et 29, 30 et 31


R/ Rendez grâce au SEIGNEUR : IL est BON ! ÉTERNEL est SON AMOUR !

Qu’ils rendent grâce au SEIGNEUR de SON AMOUR,
qu’ils offrent des sacrifices d’Action de Grâce,
ceux qui ont vu les ŒUVRES du SEIGNEUR
et SES MERVEILLES parmi les océans.
R/


IL parle, et provoque la tempête,
un vent qui soulève les vagues :
portés jusqu’au ciel, retombant aux abîmes,
leur sagesse était engloutie.
R/


Dans leur angoisse, ils ont crié vers le SEIGNEUR,
et LUI les a tirés de la détresse,
réduisant la tempête au silence,
faisant taire les vagues.
R/


Ils se réjouissent de les voir s’apaiser,
d’être conduits au port qu’ils désiraient.
Qu’ils rendent grâce au SEIGNEUR de SON AMOUR,
de SES MERVEILLES pour les hommes.
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







(Deuxième lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 5 : 14 à 17


« Un monde nouveau est déjà né »

Frères,
l’AMOUR du CHRIST nous saisit
quand nous pensons qu’un seul est mort pour tous,
et qu’ainsi tous ont passé par la mort.
Car le CHRIST est mort pour tous,
afin que les vivants n’aient plus leur vie centrée sur eux-mêmes,
mais sur LUI, qui est mort et RESSUSCITÉ pour eux.
Désormais nous ne regardons plus personne
d’une manière simplement humaine :
si nous avons connu le CHRIST de cette manière,
maintenant nous ne LE connaissons plus ainsi.
Si donc quelqu’un est dans le CHRIST,
il est une créature nouvelle.
Le monde ancien s’en est allé,
un monde nouveau est déjà né.



– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 4 : 35 à 41

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

Un GRAND PROPHÈTE s’est levé parmi nous,
et DIEU a visité Son Peuple.

Alléluia.




« Qui est-IL donc, CELUI-CI, pour que même le vent et la mer LUI obéissent ? »

Toute la journée,
JÉSUS avait parlé à la foule.
Le soir venu, JÉSUS dit à Ses Disciples :
« Passons sur l’autre rive. »
Quittant la foule, ils emmenèrent JÉSUS, comme IL était,
dans la barque,
et d’autres barques L’accompagnaient.
Survient une violente tempête.
Les vagues se jetaient sur la barque,
si bien que déjà elle se remplissait.
LUI dormait sur le coussin à l’arrière.
Les Disciples LE réveillent et LUI disent :
« MAÎTRE, nous sommes perdus ;
cela ne TE fait rien ? »
Réveillé, IL menaça le vent et dit à la mer :
« Silence, tais-toi ! »
Le vent tomba,
et il se fit un grand calme.
JÉSUS leur dit :
« Pourquoi êtes-vous si craintifs ?
N’avez-vous pas encore la foi ? »
Saisis d’une grande crainte,
ils se disaient entre eux :
« Qui est-IL donc, CELUI-CI,
pour que même le vent et la mer LUI obéissent ? »



– Acclamons la PAROLE de DIEU.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Lun 22 Juin 2015 - 9:56

Lundi 22 Juin 2015

Saint Jean Fisher, Évêque et Saint Thomas More ; Martyrs
Morts en 1535. Jean Fisher, Évêque de Rochester, et Thomas More, chancelier d’Angleterre, furent tous deux décapités à cause de leur opposition au schisme du roi Henri VIII.

Saint Paulin de Nole, Évêque


12ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Livre de la Genèse 12 : 1 à 9


« Abram s’en alla, comme le SEIGNEUR le lui avait dit »

En ces jours-là,
le SEIGNEUR dit à Abram qui vivait alors en Chaldée :
« Quitte ton pays,
ta parenté et la maison de ton père,
et va vers le pays que Je te montrerai.
Je ferai de toi une grande nation,
Je te bénirai,
Je rendrai grand ton nom,
et tu deviendras une bénédiction.
Je bénirai ceux qui te béniront ;
celui qui te maudira, Je le réprouverai.
En toi seront bénies
toutes les familles de la Terre. »
Abram s’en alla, comme le SEIGNEUR le lui avait dit,
et Loth s’en alla avec lui.
Abram avait 75 ans lorsqu’il sortit de Harane.
Il prit sa femme Saraï, son neveu Loth,
tous les biens qu’ils avaient acquis,
et les personnes dont ils s’étaient entourés à Harane ;
ils se mirent en route pour Canaan
et ils arrivèrent dans ce pays.
Abram traversa le pays jusqu’au lieu nommé Sichem,
au Chêne de Moré.
Les Cananéens étaient alors dans le pays.
Le SEIGNEUR apparut à Abram et dit :
« À ta descendance Je donnerai ce pays. »
Et là, Abram bâtit un autel
au SEIGNEUR qui lui était apparu.
De là, il se rendit dans la montagne, à l’est de Béthel,
et il planta sa tente, ayant Béthel à l’ouest, et Aï à l’est.
Là, il bâtit un autel au SEIGNEUR
et il invoqua le NOM du SEIGNEUR.
Puis, de campement en campement,
Abram s’en alla vers le Néguev.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Louange au DIEU CRÉATEUR et SAUVEUR


[Psaume 32 (33) ; entièrement]



Psaume 32 (33) : 12 et 13, 18 et 19, 20 et 22

R/ Heureux le peuple
que le SEIGNEUR s’est choisi pour Domaine.


Heureux le peuple dont le SEIGNEUR est le DIEU,
heureuse la nation qu’IL s’est choisie pour Domaine !
Du HAUT des CIEUX, le SEIGNEUR regarde :
IL voit la race des hommes.
R/

DIEU veille sur ceux qui LE craignent,
qui mettent leur espoir en SON AMOUR,
pour les délivrer de la mort,
les garder en vie aux jours de famine.
R/

Nous attendons notre VIE du SEIGNEUR :
IL est pour nous UN APPUI, UN BOUCLIER.
Que TON AMOUR, SEIGNEUR, soit sur nous
comme notre espoir est en TOI !
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 7 : 1 à 5

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Elle est vivante, efficace, la parole de Dieu ;
elle juge des intentions et des pensées du cœur.
Alléluia.
(cf. He 4, 12)




« Enlève d’abord la poutre de ton œil »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Ne jugez pas,
pour ne pas être jugés ;
de la manière dont vous jugez,
vous serez jugés ;
de la mesure dont vous mesurez,
on vous mesurera.
Quoi ! tu regardes la paille dans l’œil de ton frère ;
et la poutre qui est dans ton œil,
tu ne la remarques pas ?
Ou encore : Comment vas-tu dire à ton frère :
“Laisse- moi enlever la paille de ton œil”,
alors qu’il y a une poutre dans ton œil à toi ?
Hypocrite ! Enlève d’abord la poutre de ton œil ;
alors tu verras clair
pour enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Mar 23 Juin 2015 - 10:06

Mardi 23 Juin 2015

De la férie

12ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Livre de la Genèse 13 : 2, 5 à 18

« Qu’il n’y ait pas de querelle entre toi et moi, car nous sommes frères ! »

Abram était extrêmement riche
en troupeaux, en argent et en or.
Loth, qui accompagnait Abram,
avait également du petit et du gros bétail,
et son propre campement.
Le pays ne leur permettait pas d’habiter ensemble,
car leurs biens étaient trop considérables
pour qu’ils puissent habiter ensemble.
Il y eut des disputes entre les bergers d’Abram
et ceux de Loth.
Les Cananéens et les Perizzites habitaient aussi le pays.
Abram dit à Loth :
« Surtout, qu’il n’y ait pas de querelle entre toi et moi,
entre tes bergers et les miens,
car nous sommes frères !
N’as-tu pas tout le pays devant toi ?
Sépare-toi donc de moi.
Si tu vas à gauche, j’irai à droite,
et si tu vas à droite, j’irai à gauche. »
Loth leva les yeux
et il vit que toute la région du Jourdain était bien irriguée.
Avant que le SEIGNEUR détruisît Sodome et Gomorrhe,
elle était comme le Jardin du SEIGNEUR,
comme le pays d’Égypte, quand on arrive au delta du Nil.
Loth choisit pour lui toute la région du Jourdain
et il partit vers l’est.
C’est ainsi qu’ils se séparèrent.
Abram habita dans le pays de Canaan,
et Loth habita dans les villes de la région du Jourdain ;
il poussa ses campements jusqu’à Sodome.
Les gens de Sodome se conduisaient mal,
et ils péchaient gravement contre le SEIGNEUR.

Après le départ de Loth, le SEIGNEUR dit à Abram :
« Lève les yeux et regarde, de l’endroit où tu es,
vers le nord et le midi, vers l’orient et l’occident.
Tout le pays que tu vois, Je te le donnerai,
à toi et à ta descendance, pour toujours.
Je rendrai nombreuse ta descendance,
autant que la poussière de la Terre :
si l’on pouvait compter les grains de poussière,
on pourrait compter tes descendants !
Lève-toi ! Parcours le pays en long et en large :
c’est à toi que Je vais le donner. »
Abram déplaça son campement
et alla s’établir aux chênes de Mambré, près d’Hébron ;
et là, il bâtit un autel au SEIGNEUR.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Ce que DIEU demande à Ses Fidèles

Psaume appartenant au recueil de David.

[Psaume 14 (15) ; entièrement]



Psaume 14 (15) : 2 et 3a, 3bc et 4ab, 4d et 5

R/ SEIGNEUR, qui séjournera sous Ta Tente ?

Celui qui se conduit parfaitement,
qui agit avec justice
et dit la vérité selon son cœur.
Il met un frein à sa langue.
R/

Il ne fait pas de tort à son frère
et n’outrage pas son prochain.
À ses yeux, le réprouvé est méprisable
mais il Honore les Fidèles du SEIGNEUR.
R/

Il ne reprend pas sa parole.
Il prête son argent sans intérêt,
n’accepte rien qui nuise à l’innocent.
Qui fait ainsi demeure inébranlable.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 7 : 6, 12 à 14

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Moi, Je SUIS la LUMIÈRE du monde, dit le SEIGNEUR.
Celui qui Me suit aura la LUMIÈRE de la VIE.
Alléluia.
(Jn 8, 12)




« Tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Ne donnez pas aux chiens ce qui est sacré ;
ne jetez pas vos perles aux pourceaux,
de peur qu’ils ne les piétinent,
puis se retournent pour vous déchirer.

Tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous,
faites-le pour eux, vous aussi :
voilà ce que disent la Loi et les Prophètes.

Entrez par la porte étroite.
Elle est grande, la porte,
il est large, le chemin
qui conduit à la perdition ;
et ils sont nombreux, ceux qui s’y engagent.
Mais elle est étroite, la porte,
il est resserré, le chemin
qui conduit à la VIE ;
et ils sont peu nombreux, ceux qui le trouvent. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Mer 24 Juin 2015 - 9:54

Mercredi 24 Juin 2015

Nativité de Saint Jean Baptiste
Solennité

(Couleur liturgique : Blanc )
Année B







(Première lecture)
Livre du Prophète Isaïe 49 : 1 à 6


« Je fais de toi la lumière des nations »

Écoutez-moi,
îles lointaines !
Peuples éloignés, soyez attentifs !
J’étais encore dans le sein maternel
quand le SEIGNEUR m’a appelé ;
j’étais encore dans les entrailles de ma mère
quand IL a prononcé mon nom.
IL a fait de ma bouche une épée tranchante,
IL m’a protégé par l’ombre de Sa MAIN ;
IL a fait de moi une flèche acérée,
IL m’a caché dans Son CARQUOIS.
IL m’a dit :
« Tu es mon serviteur, Israël,
en toi Je manifesterai Ma SPLENDEUR. »
Et moi, je disais :
« Je me suis fatigué pour rien,
c’est pour le néant, c’est en pure perte
que j’ai usé mes forces. »
Et pourtant, mon droit subsistait auprès du SEIGNEUR,
ma récompense, auprès de mon DIEU.
Maintenant le SEIGNEUR parle,
LUI qui m’a façonné dès le sein de ma mère
pour que je sois Son Serviteur,
que je LUI ramène Jacob,
que je LUI rassemble Israël.
Oui, j’ai de la valeur aux YEUX du SEIGNEUR,
c’est mon DIEU qui est ma FORCE.
Et IL dit :
« C’est trop peu que tu sois mon Serviteur
pour relever les tribus de Jacob,
ramener les rescapés d’Israël :
Je fais de toi la lumière des nations,
pour que mon SALUT parvienne
jusqu’aux extrémités de la Terre. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Merci au DIEU LIBÉRATEUR


[Psaume 138 (139) ; entièrement]




Psaume 138 (139) : 1 et 2 et 3b, 13 et 14ab, 14cd et 15ab


R/ Je te rends grâce, ô mon Dieu,
pour tant de merveilles.


Qu’ils rendent grâce au SEIGNEUR de SON AMOUR,
qu’ils offrent des sacrifices d’Action de Grâce,
ceux qui ont vu les ŒUVRES du SEIGNEUR
et SES MERVEILLES parmi les océans.
R/


IL parle, et provoque la tempête,
un vent qui soulève les vagues :
portés jusqu’au ciel, retombant aux abîmes,
leur sagesse était engloutie.
R/


Dans leur angoisse, ils ont crié vers le SEIGNEUR,
et LUI les a tirés de la détresse,
réduisant la tempête au silence,
faisant taire les vagues.
R/


Ils se réjouissent de les voir s’apaiser,
d’être conduits au port qu’ils désiraient.
Qu’ils rendent grâce au SEIGNEUR de SON AMOUR,
de SES MERVEILLES pour les hommes.
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







(Deuxième lecture)
Livre des Actes des Apôtres 3 : 22 à 26


« Jean le Baptiste a préparé l’AVÈNEMENT de JÉSUS »

En ces jours-là,
dans la synagogue d’Antioche de Pisidie,
Paul disait aux Juifs :
« DIEU a, pour nos pères, suscité David comme roi,
et IL lui a rendu ce témoignage :
J’ai trouvé David, fils de Jessé ;
c’est un homme selon Mon CŒUR
qui réalisera toutes Mes VOLONTÉS.

De la descendance de David,
DIEU, selon la PROMESSE,
a fait sortir un SAUVEUR pour Israël :
c’est JÉSUS,
dont Jean le Baptiste a préparé l’AVÈNEMENT
en proclamant avant LUI un baptême de conversion
pour tout le peuple d’Israël.
Au moment d’achever sa course,
Jean disait :
“Ce que vous pensez que je suis,
je ne le suis pas.
Mais LE VOICI QUI VIENT après moi,
et je ne suis pas digne de retirer les sandales de Ses PIEDS.”
Vous, frères, les fils de la lignée d’Abraham
et ceux parmi vous qui craignent DIEU,
c’est à nous que la PAROLE du SALUT a été envoyée. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 1 : 57 à 66, 80

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

Toi, petit enfant,
tu seras appelé Prophète du TRÈS-HAUT :
tu marcheras devant, en présence du SEIGNEUR,
et tu prépareras Ses CHEMINS.

Alléluia.
(Lc 1, 76)




« Jean est son nom »

Quand fut accompli le temps où Élisabeth devait enfanter,
elle mit au monde un fils.
Ses voisins et sa famille apprirent
que le SEIGNEUR lui avait montré la GRANDEUR de Sa MISÉRICORDE,
et ils se réjouissaient avec elle.
Le huitième jour, ils vinrent pour la circoncision de l’enfant.
Ils voulaient l’appeler Zacharie, du nom de son père.
Mais sa mère prit la parole et déclara :
« Non, il s’appellera Jean. »
On lui dit :
« Personne dans ta famille ne porte ce nom-là ! »
On demandait par signes au père
comment il voulait l’appeler.
Il se fit donner une tablette sur laquelle il écrivit :
« Jean est son nom. »
Et tout le monde en fut étonné.
À l’instant même, sa bouche s’ouvrit, sa langue se délia :
il parlait et il bénissait DIEU.
La crainte saisit alors tous les gens du voisinage
et, dans toute la région montagneuse de Judée,
on racontait tous ces événements.
Tous ceux qui les apprenaient
les conservaient dans leur cœur et disaient :
« Que sera donc cet enfant ? »
En effet, la MAIN du SEIGNEUR était avec lui.

L’enfant grandissait
et son esprit se fortifiait.
Il alla vivre au désert
jusqu’au jour où il se fit connaître à Israël.



– Acclamons la PAROLE de DIEU.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Jeu 25 Juin 2015 - 10:23

Jeudi 25 Juin 2015

De la férie

12ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Livre de la Genèse 16 : 1 à 12, 15 et 16

« Agar enfanta un fils à Abram, qui lui donna le nom d’Ismaël »

En ces jours-là,
Saraï, la femme d’Abram, ne lui avait pas donné d’enfant.
Elle avait une servante égyptienne, nommée Agar,
et elle dit à Abram :
« Écoute-moi : le SEIGNEUR ne m’a pas permis d’avoir un enfant.
Va donc vers ma servante ;
grâce à elle, peut-être aurai-je un fils. »
Abram écouta Saraï.
Et donc dix ans après qu’Abram se fut établi au pays de Canaan,
Saraï, femme d’Abram, prit Agar l’Égyptienne, sa servante,
et la donna pour femme à son mari Abram.
Celui-ci alla vers Agar, et elle devint enceinte.
Quand elle se vit enceinte, sa maîtresse ne compta plus à ses yeux.
Saraï dit à Abram :
« Que la violence qui m’est faite retombe sur toi !
C’est moi qui ai mis ma servante dans tes bras,
et, depuis qu’elle s’est vue enceinte,
je ne compte plus à ses yeux.
Que le SEIGNEUR soit juge entre moi et toi ! »
Abram lui répondit :
« Ta servante est entre tes mains,
fais-lui ce que bon te semble. »
Saraï humilia Agar et celle-ci prit la fuite.
L’Ange du SEIGNEUR la trouva dans le désert,
près d’une source, celle qui est sur la route de Shour.
L’Ange lui dit :
« Agar, servante de Saraï, d’où viens-tu et où vas-tu ? »
Elle répondit :
« Je fuis ma maîtresse Saraï. »
L’Ange du SEIGNEUR lui dit :
« Retourne chez ta maîtresse, et humilie-toi sous sa main. »
L’Ange du SEIGNEUR lui dit :
« Je te donnerai une descendance tellement nombreuse
qu’il sera impossible de la compter. »
L’Ange du SEIGNEUR lui dit :
« Tu es enceinte, tu vas enfanter un fils,
et tu lui donneras le nom d’Ismaël (c’est-à-dire : DIEU ENTEND),
car le SEIGNEUR t’a entendue dans ton humiliation.
Cet homme sera comme l’âne sauvage :
sa main se dressera contre tous,
et la main de tous contre lui ;
il établira sa demeure face à tous ses frères. »

Agar enfanta un fils à Abram,
qui lui donna le nom d’Ismaël.
Abram avait 86 ans
quand Agar lui enfanta Ismaël.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Infidélité d’Israël, FIDÉLITÉ de DIEU

[Psaume 105 (106) ; entièrement]



Psaume 105 (106) : 1 et 2, 3 et 4ab, 4c et 5

R/ Rendez grâce au SEIGNEUR : IL est BON !

Rendez grâce au SEIGNEUR : IL est BON !
ÉTERNEL est SON AMOUR !
Qui dira les HAUTS FAITS du SEIGNEUR,
qui célébrera SES LOUANGES ?
R/

Heureux qui pratique la justice,
qui observe le droit en tout temps !
Souviens-toi de moi, SEIGNEUR,
dans TA BIENVEILLANCE pour Ton Peuple.
R/

TOI qui le sauves, visite-moi :
que je voie le bonheur de Tes Élus ;
que j’aie part à la joie de Ton Peuple,
à la fierté de ton héritage.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 7 : 21 à 29

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Si quelqu’un M’aime, il gardera Ma PAROLE,
dit le SEIGNEUR ;
Mon PÈRE l’aimera, et Nous viendrons vers lui.
Alléluia.
(Jn 14, 23)




La maison construite sur le roc et la maison construite sur le sable

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Ce n’est pas en Me disant : “SEIGNEUR, SEIGNEUR !”
qu’on entrera dans le Royaume des Cieux,
mais c’est en faisant la VOLONTÉ de Mon PÈRE qui est aux Cieux.
Ce jour-là, beaucoup me diront :
“SEIGNEUR, SEIGNEUR,
n’est-ce pas en Ton NOM que nous avons prophétisé,
en Ton NOM que nous avons expulsé les démons,
en Ton NOM que nous avons fait beaucoup de miracles ?”
Alors Je leur déclarerai :
“Je ne vous ai jamais connus.
Écartez- vous de Moi, vous qui commettez le mal !”

Ainsi, celui qui entend les PAROLES que Je dis là
et les met en pratique
est comparable à un homme prévoyant
qui a construit sa maison sur le roc.
La pluie est tombée, les torrents ont dévalé,
les vents ont soufflé et se sont abattus sur cette maison ;
la maison ne s’est pas écroulée,
car elle était fondée sur le roc.
Et celui qui entend de Moi ces PAROLES
sans les mettre en pratique
est comparable à un homme insensé
qui a construit sa maison sur le sable.
La pluie est tombée, les torrents ont dévalé,
les vents ont soufflé, ils sont venus battre cette maison ;
la maison s’est écroulée,
et son écroulement a été complet. »

Lorsque JÉSUS eut terminé Ce DISCOURS,
les foules restèrent frappées de SON ENSEIGNEMENT,
car IL les enseignait en homme qui a autorité,
et non pas comme leurs scribes.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Ven 26 Juin 2015 - 10:08

Vendredi 26 Juin 2015

De la férie

12ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Livre de la Genèse 17 : 1, 9 et 10, 15 à 22


« Tous vos enfants mâles seront circoncis en signe de l’Alliance. Sara va t’enfanter un fils »

Lorsque Abraham eut atteint 99 ans,
le SEIGNEUR lui apparut et lui dit :
« JE SUIS LE DIEU-PUISSANT ;
marche en Ma PRÉSENCE et sois PARFAIT.
DIEU dit à Abraham :
« Toi, tu observeras Mon Alliance,
toi et ta descendance après toi,
de génération en génération.
Et voici l’Alliance qui sera observée entre Moi et vous,
c’est-à-dire toi et ta descendance après toi :
tous vos enfants mâles seront circoncis. »
DIEU dit encore à Abraham :
« Saraï, ta femme, tu ne l’appelleras plus du nom de Saraï ;
désormais son nom est Sara (c’est-à-dire : Princesse).
Je la bénirai : d’elle aussi Je te donnerai un fils ;
oui, Je la bénirai, elle sera à l’origine de nations,
d’elle proviendront les rois de plusieurs peuples. »
Abraham tomba face contre terre.
Il se mit à rire car il se disait :
« Un homme de cent ans va-t-il avoir un fils,
et Sara va-t-elle enfanter à 90 ans ? »
Et il dit à DIEU :
« Accorde-moi seulement qu’Ismaël vive sous Ton REGARD ! »
Mais DIEU reprit :
« Oui, vraiment, ta femme Sara va t’enfanter un fils,
tu lui donneras le nom d’Isaac.
J’établirai Mon Alliance avec lui,
comme une ALLIANCE ÉTERNELLE avec sa descendance après lui.
Au sujet d’Ismaël, Je t’ai bien entendu :
Je le bénis, Je le ferai fructifier
et se multiplier à l’infini ;
il engendrera douze princes,
et Je ferai de lui une grande nation.
Quant à Mon Alliance, c’est avec Isaac que Je l’établirai,
avec l’enfant que Sara va te donner
l’an prochain à pareille époque. »
Lorsque DIEU eut fini de parler avec Abraham,
IL s’éleva loin de lui.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le bonheur des fidèles

Chant des pèlerinages

[Psaume 127 (128) ; entièrement]



Psaume 127 (128) : 1 et 2, 3, 4 et 5

R/ Voilà comment sera béni
l’homme qui craint le SEIGNEUR.


Heureux qui craint le SEIGNEUR
et marche selon Ses VOIES !
Tu te nourriras du travail de tes mains :
Heureux es-tu ! À toi, le bonheur !
R/

Ta femme sera dans ta maison
comme une vigne généreuse,
et tes fils, autour de la table,
comme des plants d’olivier.
R/

Voilà comment sera béni
l’homme qui craint le SEIGNEUR.
De Sion, que le SEIGNEUR te bénisse !
Tu verras le bonheur de Jérusalem tous les jours de ta vie.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 8 : 1 à 4

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Le CHRIST a pris nos souffrances,
IL a porté nos maladies.
Alléluia.
(Mt 8, 17)




« Si TU le veux, TU peux me purifier »

Lorsque JÉSUS descendit de la montagne,
des foules nombreuses LE suivirent.
Et voici qu’un lépreux s’approcha,
se prosterna devant LUI et dit :
« SEIGNEUR, si TU le veux,
TU peux me purifier. »
JÉSUS étendit LA MAIN,
le toucha et lui dit :
« Je le veux, sois purifié. »
Et aussitôt il fut purifié de sa lèpre.
JÉSUS lui dit :
« Attention, ne dis rien à personne,
mais va te montrer au prêtre.
Et donne l’offrande que Moïse a prescrite :
ce sera pour les gens un témoignage. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas



Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Ven 26 Juin 2015 - 19:40

Samedi 27 Juin 2015

Saint Cyrille d’Alexandrie, Évêque et Docteur de l’Église
Mort en 444. Patriarche d’Alexandrie, il fut l’âme du concile oecuménique d’Éphèse qui, en 431, proclama MARIE “MÈRE de DIEU”


12ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Livre de la Genèse 18 : 1 à 15


« Y a-t-il une MERVEILLE que le SEIGNEUR ne puisse accomplir ? Au moment où Je reviendrai chez toi, Sara aura un fils »

En ces jours-là,
aux chênes de Mambré, le SEIGNEUR apparut à Abraham,
qui était assis à l’entrée de la tente.
C’était l’heure la plus chaude du jour.
Abraham leva les yeux,
et il vit trois hommes qui se tenaient debout près de lui.
Dès qu’il les vit, il courut à leur rencontre depuis l’entrée de la tente
et se prosterna jusqu’à terre.
Il dit :
« Mon SEIGNEUR, si j’ai pu trouver grâce à TES YEUX,
ne passe pas sans t’arrêter près de Ton Serviteur.
Permettez que l’on vous apporte un peu d’eau,
vous vous laverez les pieds,
et vous vous étendrez sous cet arbre.
Je vais chercher de quoi manger,
et vous reprendrez des forces avant d’aller plus loin,
puisque vous êtes passés près de Votre Serviteur ! »
Ils répondirent :
« Fais comme tu l’as dit. »
Abraham se hâta d’aller trouver Sara dans sa tente,
et il dit :
« Prends vite trois grandes mesures de fleur de farine,
pétris la pâte et fais des galettes. »
Puis Abraham courut au troupeau,
il prit un veau gras et tendre,
et le donna à un serviteur, qui se hâta de le préparer.
Il prit du fromage blanc, du lait,
le veau que l’on avait apprêté,
et les déposa devant eux ;
il se tenait debout près d’eux, sous l’arbre,
pendant qu’ils mangeaient.
ILS lui demandèrent :
« Où est Sara, ta femme ? »
Il répondit :
« Elle est à l’intérieur de la tente. »
Le voyageur reprit :
« Je reviendrai chez toi au temps fixé pour la naissance,
et à ce moment-là, Sara, ta femme, aura un fils. »
Or, Sara écoutait par-derrière, à l’entrée de la tente.
– Abraham et Sara étaient très avancés en âge,
et Sara avait cessé d’avoir ce qui arrive aux femmes.
Elle se mit à rire en elle-même ; elle se disait :
« J’ai pourtant passé l’âge du plaisir,
et mon seigneur est un vieillard ! »
Le SEIGNEUR DIEU dit à Abraham :
« Pourquoi Sara a-t-elle ri, en disant :
“Est-ce que vraiment j’aurais un enfant,
vieille comme je suis ?”
Y a-t-il une MERVEILLE que le SEIGNEUR ne puisse accomplir ?
Au moment où Je reviendrai chez toi,
au temps fixé pour la naissance,
Sara aura un fils. »
Sara mentit en disant :
« Je n’ai pas ri »,
car elle avait peur.
Mais le SEIGNEUR répliqua :
« Si, tu as ri. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Le cantique de MARIE

[Saint Luc 1 : 46 à 56 ; entièrement]



Saint Luc 1 : 46b et 47, 48 et 49, 50 et 53, 54 et 55

R/ Le SEIGNEUR se souvient de SON AMOUR.

Mon âme exalte le SEIGNEUR,
exulte mon esprit en DIEU, mon SAUVEUR !
R/

IL s’est penché sur Son Humble Servante ;
désormais tous les âges me diront bienheureuse.
Le PUISSANT fit pour moi des MERVEILLES ;
SAINT EST SON NOM !
R/

Sa MISÉRICORDE s’étend d’âge en âge
sur ceux qui LE craignent.
IL comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.
R/

IL relève Israël Son Serviteur,
IL se souvient de SON AMOUR,
de la PROMESSE faite à nos pères,
en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 8 : 5 à 17

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Le CHRIST a pris nos souffrances,
IL a porté nos maladies.
Alléluia.
(Mt 8, 17)




« Beaucoup viendront de l’orient et de l’occident et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob »

En ce temps-là,
comme JÉSUS était entré à Capharnaüm,
un centurion s’approcha de LUI et LE supplia :
« SEIGNEUR, mon serviteur est couché, à la maison, paralysé,
et il souffre terriblement. »
JÉSUS lui dit :
« Je vais aller moi-même le guérir. »
Le centurion reprit :
« SEIGNEUR, je ne suis pas digne
que TU entres sous mon toit,
mais dis seulement une PAROLE
et mon serviteur sera guéri.
Moi-même qui suis soumis à une autorité,
j’ai des soldats sous mes ordres ;
à l’un, je dis : “Va”, et il va ;
à un autre : “Viens”, et il vient,
et à mon esclave : “Fais ceci”, et il le fait. »
À ces mots, JÉSUS fut dans l’admiration
et dit à ceux qui LE suivaient :
« AMEN, Je vous le déclare,
chez personne en Israël, Je n’ai trouvé une telle foi.
Aussi Je vous le dis :
Beaucoup viendront de l’orient et de l’occident
et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob
au festin du Royaume des Cieux,
mais les fils du Royaume seront jetés
dans les ténèbres du dehors ;
là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. »
Et JÉSUS dit au centurion :
« Rentre chez toi,
que tout se passe pour toi selon ta foi. »
Et, à l’heure même, le serviteur fut guéri.

Comme JÉSUS entrait chez Pierre, dans sa maison,
IL vit sa belle-mère couchée avec de la fièvre.
IL lui toucha la main,
et la fièvre la quitta.
Elle se leva,
et elle LE servait.

Le soir venu, on présenta à JÉSUS beaucoup de possédés.
D’une PAROLE, IL expulsa les esprits
et, tous ceux qui étaient atteints d’un mal, IL les guérit,
pour que soit accomplie
la PAROLE prononcée par le Prophète Isaïe :
IL a pris nos souffrances,
IL a porté nos maladies.



– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Dim 28 Juin 2015 - 8:51

Dimanche 28 Juin 2015

13ième Dimanche du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique : Vert )
Année B







Lien :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vu sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






(Première lecture)
Livre de la Sagesse 1 : 13 à 15 ; 2 : 23 et 24


« C’est par la jalousie du diable que la mort est entrée dans le monde »

DIEU n’a pas fait la mort,
IL ne se réjouit pas de voir mourir les êtres vivants.
IL les a tous créés pour qu’ils subsistent ;
ce qui naît dans le monde est porteur de vie :
on n’y trouve pas de poison qui fasse mourir.
La puissance de la Mort ne règne pas sur la Terre,
car la JUSTICE est IMMORTELLE.

DIEU a créé l’Homme pour l’INCORRUPTIBILITÉ,
IL a fait de lui une image de SA PROPRE IDENTITÉ.
C’est par la jalousie du diable
que la mort est entrée dans le monde ;
ils en font l’expérience,
ceux qui prennent parti pour lui.



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






SEIGNEUR, TU m’as rendu la vie

Chant pour la consécration du temple, appartenant au recueil de David.


[Psaume 29 (30) ; entièrement]




Psaume 29 (30) : 2 et 4, 5 et 6ab, 6cd et 12, 13


R/ Je T’exalte, SEIGNEUR : TU m’as relevé.

Je t’exalte, SEIGNEUR : TU m’as relevé,
TU m’épargnes les rires de l’ennemi.
SEIGNEUR, TU m’as fait remonter de l’abîme
et revivre quand je descendais à la fosse.
R/


Fêtez le SEIGNEUR, vous, Ses Fidèles,
rendez grâce en rappelant SON NOM TRÈS SAINT.
Sa colère ne dure qu’un instant,
SA BONTÉ, TOUTE la VIE.
R/


Avec le soir, viennent les larmes,
mais au matin, les cris de joie.
TU as changé mon deuil en une danse,
mes habits funèbres en parure de joie.
R/


Que mon cœur ne se taise pas,
qu’il soit en fête pour TOI,
et que sans fin, SEIGNEUR, mon DIEU,
je TE rende grâce !
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







(Deuxième lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 8 : 7 et 9, 13 à 15


« Ce que vous avez en abondance comblera les besoins des frères pauvres »

Frères,
puisque vous avez tout en abondance,
la foi, la PAROLE, la CONNAISSANCE de DIEU,
toute sorte d’empressement et l’amour qui vous vient de nous,
qu’il y ait aussi abondance dans votre don généreux !
Vous connaissez en effet le don généreux
de notre SEIGNEUR JÉSUS CHRIST :
LUI qui est RICHE, IL s’est fait pauvre à cause de vous,
pour que vous deveniez riches par Sa Pauvreté.
Il ne s’agit pas de vous mettre dans la gêne
en soulageant les autres,
il s’agit d’égalité.
Dans la circonstance présente,
ce que vous avez en abondance comblera leurs besoins,
afin que, réciproquement, ce qu’ils ont en abondance
puisse combler vos besoins,
et cela fera l’égalité,
comme dit l’Écriture à propos de la manne :
Celui qui en avait ramassé beaucoup
n’eut rien de trop,
celui qui en avait ramassé peu
ne manqua de rien.




– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 5 : 21 à 43

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

Notre SAUVEUR, le CHRIST JÉSUS, a détruit la mort ;
IL a fait RESPLENDIR la VIE par l’Évangile.

Alléluia.
(2 Tm 1, 10)




« Jeune fille, Je te le dis, lève-toi ! »

En ce temps-là,
JÉSUS regagna en barque l’autre rive,
et une grande foule s’assembla autour de LUI.
IL était au bord de la mer.
Arrive un des chefs de synagogue, nommé Jaïre.
Voyant JÉSUS, il tombe à SES PIEDS
et LE supplie instamment :
« Ma fille, encore si jeune, est à la dernière extrémité.
Viens lui imposer les mains
pour qu’elle soit sauvée et qu’elle vive. »
JÉSUS partit avec lui,
et la foule qui LE suivait
était si nombreuse qu’elle L’écrasait.

Or, une femme, qui avait des pertes de sang depuis douze ans…
– elle avait beaucoup souffert
du traitement de nombreux médecins,
et elle avait dépensé tous ses biens
sans avoir la moindre amélioration ;
au contraire, son état avait plutôt empiré –
… cette femme donc, ayant appris ce qu’on disait de JÉSUS,
vint par-derrière dans la foule et toucha SON VÊTEMENT.
Elle se disait en effet :
« Si je parviens à toucher seulement SON VÊTEMENT,
je serai sauvée. »
À l’instant, l’hémorragie s’arrêta,
et elle ressentit dans son corps qu’elle était guérie de son mal.
Aussitôt JÉSUS se rendit compte qu’une force était sortie de LUI.
IL se retourna dans la foule, et IL demandait :
« Qui a touché Mes VÊTEMENTS ? »
Ses Disciples LUI répondirent :
« TU vois bien la foule qui T’écrase,
et TU demandes : “Qui m’a touché ?” »
Mais LUI regardait tout autour
pour voir celle qui avait fait cela.
Alors la femme, saisie de crainte et toute tremblante,
sachant ce qui lui était arrivé,
vint se jeter à SES PIEDS et LUI dit toute la vérité.
JÉSUS lui dit alors :
« Ma fille, ta foi t’a sauvée.
Va en paix et sois guérie de ton mal. »

Comme IL parlait encore, des gens arrivent de la maison de Jaïre,
le chef de synagogue, pour dire à celui-ci :
« Ta fille vient de mourir.
À quoi bon déranger encore le MAÎTRE ? »
JÉSUS, surprenant ces mots,
dit au chef de synagogue :
« Ne crains pas, crois seulement. »
IL ne laissa personne L’accompagner,
sauf Pierre, Jacques, et Jean, le frère de Jacques.
Ils arrivent à la maison du chef de synagogue.
JÉSUS voit l’agitation,
et des gens qui pleurent et poussent de grands cris.
IL entre et leur dit :
« Pourquoi cette agitation et ces pleurs ?
L’enfant n’est pas morte : elle dort. »
Mais on se moquait de LUI.
Alors IL met tout le monde dehors,
prend avec LUI le père et la mère de l’enfant,
et ceux qui étaient avec LUI ;
puis IL pénètre là où reposait l’enfant.
IL saisit la main de l’enfant, et lui dit :
« Talitha koum »,
ce qui signifie :
« Jeune fille, Je te le dis, lève-toi! »
Aussitôt la jeune fille se leva et se mit à marcher
– elle avait en effet douze ans.
Ils furent frappés d’une grande stupeur.
Et JÉSUS leur ordonna fermement
de ne le faire savoir à personne ;
puis IL leur dit de la faire manger.



– Acclamons la PAROLE de DIEU.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Nicolas le Lun 29 Juin 2015 - 10:26

Lundi 29 Juin 2015


Saint Pierre et Saint Paul ; Apôtres
Simon, frère André, reçut de JÉSUS le nom de Pierre. Paul rencontra le CHRIST sur le chemin de Damas. Ils sont appelés “colonnes de l’église” ils moururent martyrs à Rome (vers 64).


(Couleur liturgique : Rouge )
Année B







(Première lecture)
Livre des Actes des Apôtres 12 : 1 à 11


« Vraiment, je me rends compte maintenant que le SEIGNEUR m’a arraché aux mains d’Hérode »

À cette époque,
le roi Hérode Agrippa
se saisit de certains membres de l’Église pour les mettre à mal.
Il supprima Jacques, frère de Jean,
en le faisant décapiter.
Voyant que cette mesure plaisait aux Juifs,
il décida aussi d’arrêter Pierre.
C’était les jours des Pains sans levain.
Il le fit appréhender, emprisonner,
et placer sous la garde de quatre escouades de quatre soldats ;
il voulait le faire comparaître devant le peuple
après la Pâque.
Tandis que Pierre était ainsi détenu dans la prison,
l’Église priait DIEU pour lui avec insistance.
Hérode allait le faire comparaître.
Or, Pierre dormait, cette nuit-là,
entre deux soldats ;
il était attaché avec deux chaînes
et des gardes étaient en faction
devant la porte de la prison.
Et voici que survint l’Ange du SEIGNEUR,
et une Lumière brilla dans la cellule.
Il réveilla Pierre en le frappant au côté et dit :
« Lève-toi vite. »
Les chaînes lui tombèrent des mains.
Alors l’Ange lui dit :
« Mets ta ceinture et chausse tes sandales. »
Ce que fit Pierre.
L’Ange ajouta : « Enveloppe-toi
de ton manteau et suis-moi.»
Pierre sortit derrière lui,
mais il ne savait pas que tout ce qui arrivait grâce à l’Ange
était bien réel ;
il pensait qu’il avait une vision.
Passant devant un premier poste de garde,
puis devant un second,
ils arrivèrent au portail de fer donnant sur la ville.
Celui-ci s’ouvrit tout seul devant eux.
Une fois dehors, ils s’engagèrent dans une rue,
et aussitôt l’Ange le quitta.
Alors, se reprenant, Pierre dit :
« Vraiment, je me rends compte maintenant
que le SEIGNEUR a envoyé Son Ange,
et qu’il m’a arraché aux mains d’Hérode
et à tout ce qu’attendait le peuple juif. »



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Le SEIGNEUR m’a délivré de toutes mes craintes


Du recueil de David. Devant Abimélek, David s’était fait passer pour fou. Après avoir été mis à la porte par celui-ci, il prononça les paroles que voici.


[Psaume 33 (34) ; entièrement]




Psaume 33 (34) : 2 et 3, 4 et 5, 6 et 7, 8 et 9


R/ De toutes mes frayeurs,
le SEIGNEUR me délivre.


Je bénirai le SEIGNEUR en tout temps,
Sa Louange sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le SEIGNEUR :
que les pauvres m’entendent et soient en fête !
R/


Magnifiez avec moi le SEIGNEUR,
exaltons tous ensemble SON NOM.
Je cherche le Seigneur, Il me répond :
de toutes mes frayeurs, IL me délivre.
R/


Qui regarde vers LUI resplendira,
sans ombre ni trouble au visage.
Un pauvre crie ; le SEIGNEUR entend :
IL le sauve de toutes ses angoisses.
R/


L’Ange du SEIGNEUR campe alentour,
pour libérer ceux qui LE craignent.
Goûtez et voyez : le SEIGNEUR EST BON !
Heureux qui trouve en LUI son Refuge !
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







(Deuxième lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre à Timothée 4 : 6 à 8, 17 et 18


« Je n’ai plus qu’à recevoir la couronne de la justice »

Bien-aimé,
je suis déjà offert en sacrifice,
le moment de mon départ est venu.
J’ai mené le bon combat,
j’ai achevé ma course,
j’ai gardé la foi.
Je n’ai plus qu’à recevoir la couronne de la justice :
le SEIGNEUR, le JUSTE JUGE, me la remettra en ce jour-là,
et non seulement à moi,
mais aussi à tous ceux qui auront désiré avec amour
SA MANIFESTATION GLORIEUSE.

Tous m’ont abandonné.
Le SEIGNEUR, LUI, m’a assisté.
IL m’a rempli de FORCE
pour que, par moi,
la Proclamation de l’Évangile s’accomplisse jusqu’au bout
et que toutes les nations l’entendent.
J’ai été arraché à la gueule du lion ;
le SEIGNEUR m’arrachera encore
à tout ce qu’on fait pour me nuire.
IL me sauvera et me fera entrer dans son Royaume Céleste.
À LUI la GLOIRE pour les siècles des siècles. Amen.



– PAROLE du SEIGNEUR.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 16 : 13 à 19

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

Tu es Pierre,
et sur cette pierre Je bâtirai Mon Église ;
et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur Elle.

Alléluia.
(Mt 16, 18)




« Tu es Pierre, et Je te donnerai les Clés du Royaume des Cieux »

En ce temps-là,
JÉSUS, arrivé dans la région de Césarée-de-Philippe,
demandait à Ses Disciples :
« Au dire des gens,
qui est le FILS de l’Homme ? »
Ils répondirent :
« Pour les uns, Jean le Baptiste ;
pour d’autres, Élie ;
pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des Prophètes. »
JÉSUS leur demanda :
« Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-Je? »
Alors Simon-Pierre prit la Parole et dit :
« TU ES LE CHRIST,
le FILS DU DIEU VIVANT ! »
Prenant la Parole à Son Tour, JÉSUS lui dit :
« Heureux es-tu, Simon fils de Yonas :
ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela,
mais MON PÈRE qui est aux Cieux.
Et Moi, Je te le déclare :
Tu es Pierre,
et sur cette pierre Je bâtirai Mon Église ;
et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur Elle.
Je te donnerai les Clés du Royaume des Cieux :
tout ce que tu auras lié sur la Terre
sera lié dans les Cieux,
et tout ce que tu auras délié sur la Terre
sera délié dans les Cieux. »



– Acclamons la PAROLE de DIEU.




Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 19 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum