Le Québec:Paradis pour le marriage gai

Aller en bas

Le Québec:Paradis pour le marriage gai Empty Le Québec:Paradis pour le marriage gai

Message par Francesco le Sam 6 Juin 2009 - 1:23

Le Québec, paradis du mariage gai


Katia Gagnon
La Presse


Publié le 03 juin 2009 à 07h54 | Mis à jour à 08h03

Près de 15% des 2209 mariages de couples de même sexe célébrés depuis l'adoption de la loi sur le mariage gai, en 2004, étaient le fait de gens provenant de l'extérieur du Québec. Ces 310 mariages célébrés entre des étrangers montrent que le Québec est devenu une «destination mariage» dans le monde gai, croient les démographes de l'Institut de la statistique du Québec.
Cinq ans après l'adoption de la loi sur le mariage gai, l'ISQ a produit un document faisant le bilan du phénomène. Le nombre de mariages entre gens de même sexe a atteint un sommet en 2006, année où 621 couples de même sexe se sont unis. Depuis 2006, le nombre de mariages a diminué, se situant chaque année sous la barre des 500 célébrations.«C'est ce qui s'est passé dans tous les pays où on a adopté le mariage gai, souligne Martine St-Amour, démographe à l'ISQ. Il y a eu une sorte de rattrapage, de la part des couples qui voulaient se marier depuis longtemps et ne pouvaient pas le faire. Et ensuite, le nombre de mariages est resté stable. Au Québec, on est les champions de l'union libre, et ça vaut aussi pour les couples de même sexe.»
Les époux de même sexe sont donc maintenant un peu plus jeunes, en moyenne, qu'en 2004. La plupart d'entre eux se marient pour la première fois. Le quart des couples de même sexe ont opté pour une cérémonie religieuse.
Et, fait à noter, pas moins de 15% de ces mariages, soit 310 célébrations depuis cinq ans, impliquaient deux personnes qui ne résident pas au Québec. La loi provinciale est ainsi faite qu'un couple peut se marier sans résider sur le sol québécois. Chez les couples de sexe opposé, les mariages de non-résidants comptent pour seulement 5% des célébrations. On peut donc en déduire, souligne Mme St-Amour, que le Québec est devenu une «destination mariage» pour les gais.

«Le Québec a été l'un des premiers territoires à légaliser le mariage gai», rappelle la démographe.
De fait, un petit tour sur l'internet montre que le Québec revient régulièrement dans les sites de référence gais qui traitent de mariage. Le site Lesbian life indique qu'il est facile de se marier au Québec, moyennant un délai de 20 jours. Le Gay and lesbian wedding directory donne plusieurs adresses pour les mariages gais: salles de réception, photographes.
Le révérend Bernard Cantin, qui dirige «Le nouveau penseur», une organisation de célébrants de mariages détachés de toute confession religieuse, a marié une dizaine de couples gais par an depuis 2004. Certains d'entre eux venaient effectivement de l'étranger, surtout des États-Unis. «C'est arrivé quelques fois. Surtout des femmes qui venaient de certains États des États-Unis assez réfractaires au mariage gai», souligne-t-il.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



J'ai honte.....


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum