Le Sens du 3e Secret de Fatima

Aller en bas

Le Sens du 3e Secret de Fatima Empty Le Sens du 3e Secret de Fatima

Message par Francesco le Jeu 17 Déc 2009 - 23:27

Une Prédiction d'Apostasie dans l'Eglise

Quel est le contenu du Secret? Nous retournons maintenant à l'expression qui en dit long: «Au Portugal se conservera toujours le dogme de la Foi, etc.» ce qui, nous l'avons noté dans un chapitre précédent, apparaît dans le Quatrième Mémoire de Lucie, à la fin du texte intégral des deux premières parties du Grand Secret.

Sur ce point, nous devons considérer le témoignage capital du Père Joseph Schweigl, à qui fut confiée par le Pape Pie XII une mission secrète: interroger Sœur Lucie sur le Troisième Secret. Il le fit au Carmel de Coimbra le 2 septembre 1952. A son retour à Rome, le Père Schweigl se rendit à sa résidence au Russicum et dit à un collègue le lendemain:

Je ne peux rien révéler de ce que j'ai appris à Fatima à propos du troisième Secret, mais je peux dire qu'il a deux parties: l'une concerne le Pape. L'autre, logiquement — bien que je ne doive rien dire — devrait être la continuation des paroles: «Au Portugal se conservera toujours le dogme de la Foi ...20»

Ainsi se confirme la conclusion qu'une partie du Secret est en fait la continuation de l'expression dont le Vatican doit encore révéler la suite: «Au Portugal se conservera toujours le dogme de la Foi, etc.»

Cette conclusion est confirmée par maint autre témoin, y compris les suivants:

Le Père Fuentes

Le 26 décembre 1957, le Père Fuentes eut une entrevue avec Sœur Lucie. L'entrevue fut publiée en 1958 avec imprimatur de son Archevêque, Monseigneur Sanchez de Véracruz au Mexique. Entre autres choses, Sœur Lucie dit au Père Fuentes ce qui suit:

Père, la Très Sainte Vierge est bien triste, car personne ne fait cas de Son Message, ni les bons, ni les mauvais. Les bons continuent leur chemin, mais sans faire cas du Message. Les mauvais, ne voyant pas tomber sur eux actuellement le châtiment de Dieu, continuent leur vie de péché sans se soucier du message. Mais, croyez-moi, Père, Dieu va châtier le monde et ce sera d'une manière terrible. Le châtiment céleste est imminent.

Que manque-t-il, Père, pour 1960 et qu'arrivera-t-il alors? Ce sera bien triste pour tout, nullement réjouissant si auparavant le monde ne prie pas et ne fait pas pénitence. Je ne peux donner d'autres détails puisque c'est encore un secret ...

C'est la troisième partie du Message de Notre-Dame qui restera secrète, jusqu'à cette date de 1960.

Dites-leur, Père, que la Très Sainte Vierge, plusieurs fois, aussi bien à mes cousins François et Jacinthe qu'à moi-même nous a dit que beaucoup de nations disparaîtront de la surface de la terre, que la Russie sera l'instrument du châtiment du Ciel pour le monde entier si nous n'obtenons pas auparavant la conversion de cette pauvre nation.

Père, le démon est en train de livrer une bataille décisive avec la Vierge, et comme il sait ce qui offense le plus Dieu et qui en peu de temps lui fera gagner le plus grand nombre d'âmes, il fait tout pour gagner les âmes consacrées à Dieu, car de cette manière il laisse le champ des âmes désemparé, et ainsi il s'en emparera plus facilement.

Ce qui afflige le Cœur Immaculé de Marie et celui de Jésus, c'est la chute des âmes religieuses et sacerdotales. Le démon sait que les religieux et les prêtres en manquant à leur belle vocation, entraînent de nombreuses âmes en enfer. … Le démon veut s'emparer des âmes consacrées; il essaie de les corrompre pour endormir les autres dans l'impénitence finale21.

Le Père Alonso

Avant sa mort en 1981, le Père Joaquin Alonso, qui pendant seize ans fut l'archiviste officiel de Fatima, a certifié ce qui suit:

Il est donc tout à fait probable, que le texte [du troisième Secret] fasse des allusions concrètes à la crise de la foi de l'Eglise et à la négligence des Pasteurs eux-mêmes ... [et aux] luttes intestines au sein de l'Eglise même et de graves négligences pastorales de la haute Hiérarchie22.

Dans la période qui précède le grand triomphe du Cœur de Marie se produiront des choses terribles qui sont l'objet de la troisième partie du Secret. Lesquelles? Si «Au Portugal se conservera toujours le dogme de la Foi,» ... on peut en déduire en toute clarté que dans d'autres parties de l'Eglise ces dogmes ou bien vont s'obscurcir, ou bien même se perdre23.

Le texte inédit parle-t-il de circonstances concrètes? It est fort possible qu'il ne parle pas uniquement d'une véritable crise de la foi dans l'Eglise pendant cette période intermédiaire, mais que, comme par exemple le fait le secret de La Salette, il y ait des références plus concrètes aux luttes intestines des Catholiques ou aux défaillances des prêtres et des religieux. Peut-être même y a-t-il référence aux défaillances de la haute Hiérarchie de l'Eglise.

Rien de tout cela, du reste, n'est étranger à d'autres communications qu'a eues sœur Lucie sur ces points24.

Le Cardinal Ratzinger

Le 11 novembre 1984, le Cardinal Ratzinger, tête de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, donna un entretien à la revue Jésus, publication des Sœurs Pauliniennes. L'entretien intitulé «Voici pourquoi la Foi est en crise» fut publiée avec l'autorisation explicite du Cardinal. Dans cet entretien, le Cardinal Ratizinger admît qu'une crise de la foi affecte l'Eglise dans le monde entier. Dans ce contexte, il révèle qu'il a lu le Troisième Secret et que le Secret se réfère à des «dangers qui menaçent la foi, et la vie du Chrétien, et donc (la vie) du monde.»

Le Cardinal confirme ainsi la thèse du Père Alonso: le Secret se rapporte à l'expansion de l'apostasie dans l'Eglise. Le Cardinal Ratzinger dit dans le même entretien que le Secret se réfère aussi à «l'importance des Novissimi (les Derniers Temps/les Derniers Evénements)» et que «si on ne publié pas, — du moins pour le moment, — c'est pour éviter de voir confondre la prophétie religieuse avec le sensationnalisme» … Plus loin, le Cardinal révèle que «Mais les choses contenues dans ce “Troisième Secret” correspondent à ce qu'annonce l'Ecriture et sont confirmées par beaucoup d'autres apparitions mariales, à commencer par celles mêmes de Fatima25 ...»

Monseigneur Amaral

Avec le Cardinal Ratzinger s'accorde tout à fait Monseigneur Amaral, le troisième évêque de Fatima. Dans un discours à Vienne, en Autriche, le 10 septembre 1984, il a dit ce qui suit:

Son contenu, insista-t-il, ne concerne que notre foi. Identifier le (Troisième) Secret avec des annonces catastrophiques ou avec un holocauste nucléaire, c'est déformer le sens du message. La perte de la foi d'un continent est pire que l'anéantissement d'une nation; et il est vrai que la foi diminue continuellement en Europe26. (c'est nous qui soulignons)

Le Cardinal Oddi

Le 17 mars 1990, le Cardinal Oddi a donné le témoignage suivant au journaliste italien Lucio Brunelli sur le journal Il Sabato:

Il (le Troisième Secret) n'a rien à voir avec Gorbachev. La Sainte Vierge nous alertait contre l'apostasie dans l'Eglise.

Le Cardinal Ciappi

A ces témoignages, nous devons ajouter le témoignage du Cardinal Mario Luigi Ciappi qui ne fut rien moins que le théologien papal personnel du Pape Jean-Paul II. Dans une communication personnelle au professeur Baumgartner de Salzburg, le Cardinal Ciappi a révélé que:

Dans le Troisième Secret il est prédit, entre autres choses, que la grand apostasie dans l'Eglise commencera au sommet27.

Tous ces témoignages correspondent aux remarques répétées de Sœur Lucie elle-même. Non seulement au Père Fuentes, cité plus haut, mais à beaucoup d'autres témoins dignes de foi. Bien qu'elle soit liée au secret concernant le contenu précis du Troisième Secret, ses remarques à des témoins dignes de confiance, sont pleines de références à des hommes d'Eglise «tromper par de fausses doctrines»; à une «désorientation diabolique» atteignant «tant de personnes qui occupent des places de responsabilité» dans l'Eglise; à des «prêtres et âmes consacrées» qui «sont tellement trompées et égarées» parce que «le démon a réussi à infiltrer le mal sous couvert de bien … induire en erreur et à tromper des âmes ayant une lourde responsabilité par la place qu'elles occupent … ce sont des aveugles qui guidant d'autres aveugles», et ainsi de suite28.


Pie XII Confirme
La Prédiction d'Apostasie dans le Secret

Mais peut-être le témoignage le plus remarquable de tous à ce sujet, bien qu'en rapport indirect, est celui du Cardinal Eugénio Pacelli, avant de devenir le Pape Pie XII, et alors qu'il était encore au service du Vatican comme Secrétaire d'Etat sous le règne du Pape Pie XI. Parlant même avant que Sœur Lucie ait confirmé par écrit le Troisième Secret, le futur Pie XII fit une prophétie étonnante sur un bouleversement futur dans l'Eglise:

Je suis tracassé par les Messages de la Sainte Vierge à Lucie de Fatima. Cette insistance de Marie sur les dangers qui menacent l'Eglise est un avertissement divin contre le suicide par altération de la Foi, dans Sa liturgie, Sa théologie et Son âme. … J'entends tout autour de moi, des novateurs qui veulent démanteler la Sainte Chapelle, détruire la flamme universelle de l'Eglise, rejeter Ses ornements et Lui faire éprouver du remords pour Son passé historique.

Le biographe du Pape Pie XII, Monseigneur Roche, a noté que, à ce moment de la conversation, Pie XII dit alors (en réponse à une objection):

Un jour viendra où le monde civilisé reniera son Dieu, où l'Eglise doutera comme Pierre a douté. Elle sera tentée de croire que l'homme est devenu Dieu. Dans nos églises, les chrétiens chercheront en vain la lampe rouge là où Dieu les attend. Comme Marie-Madeleine, pleurant devant le tombeau vide, ils demanderont: «Où L'ont-ils emporté29?»

Il est tout à fait remarquable que le futur Pape ait associé cette intuition, apparemment surnaturelle, d'une dévastation qui survenait dans l'Eglise, spécialement aux «Messages de la Sainte Vierge à Lucie de Fatima» et «cette insistance de Marie sur les dangers qui menacent l'Eglise.» La prédiction serait complètement dépourvue de sens si elle avait été basée sur les deux premières parties du Grand Secret, qui ne font aucune mention de faits tels que «le suicide de l'altération de la Foi dans Sa liturgie, Sa théologie et Son âme» ou de «novateurs qui veulent démanteler la Sainte Chapelle, détruire la flamme universelle de l'Eglise, rejeter ses ornements et lui faire éprouver du remords pour son passé historique.» Il n'y a pas non plus une indication quelconque dans les deux premières parties pour «dans nos églises, les Chrétiens chercheront en vain la lampe rouge où Dieu les attend.»

Comment le futur Pape Pie XII connaissait-il ces choses? Sinon par intuition surnaturelle, puis par connaissance directe d'une certaine partie jusque là non dévoilée «des Messages de la Sainte Vierge à Sœur Lucie de Fatima» révélant ces futurs événements dans l'Eglise.

Bref, chaque témoignage relatif au contenu du Troisième Secret depuis 1944 au moins jusqu'à 1984 (date de l'interview de Ratzinger) confirme qu'il signale une perte catastrophique de la foi et de la discipline dans l'Eglise, représentant une avancée des forces rangées contre Elle depuis si longtemps — les «novateurs» qu'entendait le futur Pape Pie XII «tout autour de moi» réclamant à grands cris le démantèlement de la Sainte Chapelle et les changements de la liturgie et de la théologie catholique.

Comme nous le montrerons, cette avancée a commencé en 1960 précisément l'année où (Sœur Lucie avait insisté) la troisième partie du Secret devait être révélée. Mais avant de retourner à cette année décisive, où le grand crime dont nous parlons a d'abord commencé, nous devons d'abord discuter du motif qui a précédé le crime. C'est ce que nous allons nous efforcer de faire maintenant.


Sœur Lucie à l'époque de cette photo était chez les Sœurs Dorothées et c'est environ trois ans après cette photo, qu'elle reçut un message de Notre-Seigneur Jésus-Christ Lui-même lui disant de transmettre au Pape et aux évêques ce qui leur arrivera personnellement s'ils retardent trop longtemps pour faire la Consécration de la Russie. Jésus a dit:

«Fais savoir à Mes ministres, étant donné qu'ils suivent l'exemple du roi de France en retardant l'exécution de Ma demande, qu'ils le suivront dans le malheur. Jamais il ne sera trop tard pour recourir à Jésus et à Marie.»

La vision de l'exécution du Pape et des évêques qui fut révélée par le Vatican le 26 juin 2000 trouverait une explication dans les mots de Notre-Seigneur Lui-même cités plus haut.


Notes:

1. Frère Michel de la Sainte Trinité, Toute la Vérité sur Fatima - Vol. III: Le Troisième Secret (édition de La Contre-Réforme Catholique, Saint-Parres-lès-Vaudes, France, 1985), p. 38.

2. Ibid.

3. Père Joaquin Alonso, La Verdad Sobre el Secreto de Fatima (La Vérité sur le Secret de Fatima), (Centre Mariano, Madrid, Espagne, 1976), p. 60. Voir aussi Frère Michel de la Sainte Trinité, Toute la Vérité sur Fatima - Vol. III: Le Troisième Secret, p. 437.

4. Frère Michel de la Sainte Trinité, Toute la Vérité sur Fatima - Vol. III: Le Troisième Secret, p. 486.

5. Ibid., p. 488.

6. Frère François de Marie des Anges, Fatima: Joie Intime Evénement Mondial, (édition de La Contre-Réforme Catholique, Saint-Parres-lès-Vaudes, France, 1991), p. 291.

7. Frère Michel de la Sainte Trinité, Toute la Vérité sur Fatima - Vol. III: Le Troisième Secret, p. 320


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum