La grande hérésie

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

La grande hérésie

Message par Annie le Jeu 14 Juin 2012 - 10:39

Il est intéressant de comparer les révélations de la sœur de la Nativité(fin du XVIIe-début du XIXe) avec d’autres textes d’auteurs chrétiens, ou avec les révélations d’autres mystiques… Cette comparaison montre clairement que nous sommes à la fin des Temps.

La sœur de la Nativité décrit les effets de « la grande hérésie » qui contient toutes les autres hérésies. Elle doit dévaster l’Eglise et préparer le règne de l’antéchrist. Ces révélations sont confirmées par l’histoire et coïncident, dans leurs parties non accomplies, avec d’autres prophéties. Cette hérésie est évidemment la spiritualité franc-maçonne, qui infiltre l’Eglise au moyen du modernisme.

Pour commencer, voici une définition de la FM qui circule sur Internet (sans que son auteur soit mentionné), qui souligne bien le caractère religieux de la FM :

La franc-maçonnerie est une secte religieuse qui, après quelques tâtonnements, s’organisa surtout en Europe, vers 1725. Elle professe une doctrine humanitaire internationale et se superpose aux autres religions
.
En tant que secte religieuse, la FM a bien les "compétences" pour créer des hérésies. Qu'on ne hurle pas au scandale en prétendant que la FM ne s'occupe que de la vie sociale laïque: il est évident à l'heure actuelle que ce n'est pas vrai.

Avant d’exposer les révélations de la sœur de la Nativité, il faut préciser que le développement de cette hérésie se fait en trois étapes :

Première étape : la FM crée le modernisme et commence à infiltrer l’Eglise. L’Eglise réagit et combat l’hérésie. Cette prophétie a été accomplie à la fin du XIXe siècle et au début du XXe.

Citation de saint Pie X (Motu Proprio Praestantia, 18 novembre 1907) :
Les modernistes sont les pires ennemis de l’Eglise, et le modernisme l’égout collecteur de toutes les hérésies .


Deuxième étape : nouvelle attaque du modernisme. Par le courant « progressiste », la foi de nombreux catholiques est alors « stérilisée » et vidée de toute notion de surnaturel. L’Incarnation, mystère central de la foi, est niée. Le Christ n’est plus Dieu. Par un pacte conclu directement avec le diable, les sectateurs assurent leur pouvoir. Cette prophétie est vraisemblablement accomplie depuis les années 80.

Le père Henri de Lubac en 1978 :
« En bien des cas, c’est un fait, quoiqu’il ne soit pas populaire de le dire : le Concile a été trahi. Il en est à cet égard du Concile, comme de l’Evangile, je suppose que plusieurs se gardent de le relire, l’un ou l’autre, pour n’avoir point trop à rougir de ce qu’ils enseignent en son nom… »

Dans Le Paysan de la Garonne (1966), Jacques Maritain écrit que le modernisme du temps de saint Pie X fut un simple rhume des foins au regard des dévastations de l’après-Concile !

Jean-Paul II, le 1er avril 1979 :
« L’homme contemporain découvre la menace d’une impassibilité spirituelle et même de la destruction de la conscience. Cette mort est quelque-chose de plus profond que le péché : c’est la mort du sens du péché. »

Troisième étape : le vide spirituel créé par cette fausse religion est habité par le démon. Une religion démoniaque apparaît, polluant même le catholicisme ; rapidement, elle est imposée par la force. L’Antéchrist fait alors son entrée.

Cette troisième étape est abondamment décrite par d’autres mystiques et par des documents des mondialistes… Et il semblerait que son achèvement soit très proche !

Dans le dossier qui suit, les révélations de la sœur de la Nativité sont tirées du texte suivant :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Annie le Jeu 14 Juin 2012 - 10:53

Première étape :

(Dans un contexte de guerres, de tremblements de terre et de désordres de la nature, l’Eglise subit une première agression.)

Le premier assaut qu'aura à soutenir l'Eglise, après celui que tu vois, disait Notre Seigneur, viendra de l'esprit de Satan qui suscitera contre l'Eglise des ligues et des assemblées, des sociétés secrètes. Ces impies se serviront même de la magie et des enchantements. Ils séduiront beaucoup de personnes curieuses et ayant peu de religion, et s'efforceront de montrer que leurs voies sont droites et raisonnables pour l'esprit humain....
Pendant ce temps, je ne vois pas que l'Eglise soit opprimée dans ses ministres, ou dans leur ministère sacré. Cet assaut ne durera pas longtemps.
L'Eglise renversera les projets des suppôts de Satan, en condamnant par la lumière du Saint-Esprit, ces doctrines funestes.
« Le premier assaut qu'aura à soutenir l'Eglise, après celui que tu vois », c’est-à-dire après la Révolution française et la persécution de l’Eglise qui a suivi.


Ces satellites (impies, suppôts de Satan) se retireront alors et ne paraîtront plus en public; mais ils feront des assemblées nocturnes, et, comme des bêtes sauvages, ils se retireront dans le fond des forêts. Je vois en Dieu que leurs pernicieuses maximes les porteront à composer plusieurs brochures, qu'ils feront passer à ceux de leur mauvais parti avec lesquels ils auront des correspondances. […]Oh ! Qu'ils feront de mal par ces mauvais livres qu'ils vanteront par malice à tous ceux qui les liront ou qui les entendront lire ! Mal plus contagieux que la peste !

Tout ce mauvais commerce durera longtemps sans paraître au dehors; tout se passera en silence, et sera enveloppé sous un secret inviolable; comme un feu qui brûle en-dessous, sans bruit et peu à peu, et qui s'étend sans élever sa flamme, ce mal s'étendra dans un grand espace et dans plusieurs contrées, et il sera d'autant plus dangereux pour la sainte Eglise, que l'on ne s'apercevra pas sitôt de tous ces incendies."


Les personnes séduites,
dans la crainte d'être découvertes par l'Eglise,
forment entre elles un
plan abominable d'hypocrisie
.


"Pendant ce stratagème, qui comme je le répète, durera longtemps, ils feront tout leur possible pour se cacher de l'Eglise. Mais lorsque quelques prêtres s'apercevront, soit dans les villes, soit dans les campagnes, de quelque fumée de ce maudit feu, ils s'élèveront contre les personnes dans lesquelles ils remarqueront quelques singularités de dévotion, et qui se distingueront tant soit peu des bonnes coutumes de la sainte Eglise.


Voici alors la ruse qu'emploiera Satan, et l'instruction maudite que ces malheureux associés se donneront entre eux : Prenons bien garde, diront-ils, d'être aperçus ou découverts. Mais si on vient à s'apercevoir de quelque chose et à nous inquiéter, donnons-nous bien de garde, même au péril de notre vie, de dire de quoi il est question, et de découvrir notre secret à personne. Mais plutôt rendons-nous obéissants aux ministres, comme des petits enfants sans résistance et sans défense. Soyons soumis en apparence ; confessons-nous de ce qu'il nous plaira, et approchons des sacrements de la manière que notre confesseur le jugera à propos. S'il nous inquiète sur quelque chose qui regarde notre secret, il faut lui répondre que nous sommes tout à fait ignorants sur ce point et faire semblant de ne rien savoir là-dessus.

[...]Je vois en Dieu les satellites de Satan, qui, cachés, comme je l'ai déjà dit, dans des souterrains et des lieux inconnus, seront les clefs de toute cette mauvaise nation dont je viens de parler, établiront une fausse loi qu'ils appelleront inviolable : ils instruiront et gouverneront comme législateurs de Satan."

____________________________________________________________________________________________


Dans les visions d’Anne-Catherine Emmerich concernant la fin des temps, il n’y a aucun doute sur l’identité des démolisseurs. L’extrait qui suit (visions du 27 décembre 1819) se rapporte plutôt à la deuxième phase du complot. Le début est intéressant pour la méthode des ennemis de l’Eglise:

Je vis l’église de Saint Pierre et une énorme quantité d’hommes qui travaillaient à la renverser, mais j’en vis aussi d’autres qui y faisaient des réparations. Des lignes de manœuvres occupés de ce double travail s’étendaient à travers le monde entier et je fus étonnée de l’ensemble avec lequel tout se faisait.

Les démolisseurs détachaient de gros morceaux ; c’étaient particulièrement des sectaires en grand nombre et avec eux des apostats. Ces gens, en faisant leur travail de destruction, semblaient suivre certaiens prescriptions et une certaine règle : ils portaient des tabliers blancs bordés d’un ruban bleu et garnis de poches, avec des truelles fichées dans la ceinture. Ils avaient d’ailleurs des vêtements de toute espèce : il se trouvait parmi eux des hommes de distinction, grands et gros, avec des uniformes et des croix, lesquels toutefois ne mettaient pas eux-mêmes la main à l’ouvrage, mais marquaient sur les murs avec la truelle les places où il fallait démolir.

Je vis avec horreur qu’il y avait aussi parmi eux des prêtres catholiques. Souvent, quand ils ne savaient pas bien comment s’y prendre, ils s’approchaient, pour s’en instruire, d’un des leurs qui avait un grand livre où l’on aurait dit que toutes les manières de bâtir et de démolir étaient décrites. Alors ils marquaient de nouveau exactement avec la truelle un point qui devait être attaqué et sur lequel la démolition était promptement faite.

Ces gens détruisaient avec un grand calme et d’une main sûre, mais timidement, furtivement et l’œil au guet. Je vis le Pape en prières : il était entouré de faux amis qui souvent faisaient le contraire de ce qu’il prescrivait. Je vis un petit homme noir (c’était un laïc) travailler à la ruine de l’église avec une grande activité.

(extrait du livre d’Albert Marty : Alerte au monde, 1962, Nouvelles Editions Latines)

Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Annie le Jeu 14 Juin 2012 - 11:00

Les séducteurs sortent enfin de leurs retraites.
Grande affliction de l'Eglise
.


" Quand ils verront qu'ils ont gagné un nombre de disciples presque aussi grand que la population d'un royaume, ils se diront alors : Il faut paraître et mettre au jour nos bonnes intentions. Alors ces loups ravissants sortiront de leurs cavernes, couverts de la peau des brebis. Ce seront de véritables loups enragés et affamés, prêts à dévorer les âmes.

Oh ! Que je plains la sainte Eglise ! Oh ! Qu'elle aura à souffrir de la part de ses ennemis. Elle sera entreprise et attaquée de tous les côtés par les étrangers, les idolâtres, et même par ses propres enfants, qui comme des vipères, déchireront ses entrailles et se rangeront du côté de ses ennemis pour la combattre.

[…]
Voici comment cette mauvaise nation des suppôts de Satan se montrera d'abord à la sainte Eglise.

On verra, on entendra parler des pratiques de dévotion et des austérités d'un grand nombre de personnes. On verra des habitants des villes faire de grandes largesses aux pauvres, et donner même des sommes considérables à l'Eglise. Ce n'est pas tout, ils vendront jusqu'aux biens de leur patrimoine, et cela pour faire connaître au public qu'ils se dépouillent presque de tout pour exercer la charité. Ils donneront la permission de faire bâtir des hôpitaux, des monastères, les uns dans une ville et les autres dans une autre. Ils établiront des congrégations et des communautés; ce qui fera grand tort à l'Eglise, par l'apparence de piété et de charité qu'ils affecteront. Plusieurs curés, tant des villes que de la campagne, seront leurs intercesseurs auprès des évêques, afin d'obtenir toutes les permissions nécessaires pour faire leurs établissements de piété. Plusieurs prêtres applaudiront à leur zèle; des évêques mêmes y seront trompés.


(Nous avons parlé plusieurs fois sur ce forum de la fausse charité des FM, qui fait beaucoup de mal parce qu’elle fait croire qu’on peut faire le bien sans Dieu.)


Dans le commencement ils tiendront cachée leur maudite loi, qui sera écrite, signée et approuvée de tous leurs complices. Ils ne publieront cette maudite loi que plusieurs années avant l'arrivée de l'Antéchrist, ainsi que les mauvais livres dans lesquels sera marquée la manière d'observer leurs lois. Ils cacheront tous leurs écrits aux personnes de la sainte Eglise; il n'y aura que cette mauvaise nation qui les lira, et encore dans des lieux secrets et souterrains, que ces hypocrites se seront réservés pour cette lecture....."

Etonnée, l'Eglise s'assemble en concile,
et découvre enfin l'hypocrisie
de ces impies.


"Je vois en Dieu que les prêtres et tous les ministres du Seigneur seront étonnés d'un tel changement survenu sans qu'il y ait eu plus de missions et de sermons qu'à l'ordinaire. Il y aura cependant des ministres du Seigneur, qui, plus éclairés du saint-Esprit, seront saisis de crainte, dans l'incertitude sur la manière dont tout cela tournera, et à quoi aboutira un si grand feu, qui s'étendra avec tant de rapidité.

Je vois en Dieu que les bons ministres, toujours conduits par l'Esprit-Saint, les Archevêques et les Evêques, feront tenir un concile pour prendre conseil entre eux. Je vois en Dieu qu'il sera décidé par le Saint-Esprit de faire observer les personnages les plus fameux de cette mauvaise nation; de faire mettre secrètement des gardes en sentinelle, pour examiner leur conduite, de jour et de nuit. On ne sera pas longtemps sans découvrir quantité de choses suspectes, qui prouveront leur haine contre l'Eglise; et on se convaincra que ce sont des imposteurs et des hypocrites.

Particulièrement par l'adresse et la vigilance des personnes chargées de les surveiller, on saisira quelques livres à des particuliers, qui les tenaient si bien cachés. Ainsi Dieu permettra qu'ils soient tout à fait découverts; et on ne doutera plus, comme dit Notre Seigneur dans son Saint Evangile, que l'ennemi ne soit venu, pendant la nuit, semer l'ivraie parmi le bon grain dans le champ de l'Eglise.

O Dieu ! dans quelle peine et dans quelle agitation sera notre Mère la Sainte Eglise lorsqu'elle apercevra tout à coup les progrès de ces impies, leur étendue, et tant d'âmes qu'ils auront entraînées dans leur parti, car cette hérésie doit s'étendre si loin qu'elle semblera envelopper tous les pays et tous les états. Je ne pense pas qu'aucune hérésie ait été si funeste. Les suppôts de Satan travailleront longtemps, et travaillent déjà peut-être, à la propager par leurs discours et leurs productions."
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Il s’agit très certainement du concile Vatican I, convoqué pour répondre aux attaques du modernisme :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

LE CONCILE DE VATICAN I
1869-1870


Les raisons du Concile :

Depuis le Concile de Trente (1545-1563), l'Eglise n'avait pas tenu de Concile général oecuménique, soit depuis 3 siècles ! Il était donc normal que l'Eglise ressente le besoin de tirer au clair certains points. A cet égard, un des problèmes qui contribua le plus à rendre ce concile nécessaire était les attaques que la Révélation biblique, et plus généralement la Révélation divine, subissait de la part de critiques modernes. Leur rigueur 'scientifico-historique' appliquée à la révélation biblique et divine n'était en soi pas mauvaise, mais poussée à l'extrême, elle finissait par nier la Révélation, gommant toute idée de foi dans la lecture des textes sacrés. Ce phénomène fut notamment appelé la modernité ou le modernisme. Face à ces attaques, le pape Pie IX décida donc de convoquer un Concile, afin de doter l'Eglise des moyens nécessaires à la lutte pour la défense de la foi.


Adoption, le 20 avril 1870, de la constitution apostolique 'Dei Filius'. Ce document condamne de façon solennelle les attaques modernes contre la foi et la révélation chrétienne (voir 'Les raisons du Concile'). Ce texte est en fait un exposé de la doctrine catholique sur Dieu, la Révélation et la foi, il traite en profondeur des rapports entre la foi et la raison.

Ainsi, face aux thèses de la Réforme protestante au XVIème siècle, l'Eglise a été amenée à préciser son enseignement sur la foi, notamment au Concile de Trente . Au Concile de Trente, l'Eglise proclame que la foi est bien un don de la grâce, qu'elle est effectivement le fondement de notre salut, de notre 'justification' devant Dieu ; mais, à l'encontre des protestants, selon lesquels la foi est une pure confiance dans le pardon de Dieu, le Concile de Trente réaffirme que la justification ne se fait pas sans les "oeuvres" et, donc implicitement, sans la raison.

Au Concile Vatican I, avec cette constitution, 'Dei Filius', l'Eglise affirme cette fois-ci explicitement que la foi ne s'oppose en rien à la raison, tout en réagissant à l'excès inverse : La foi n'est pas qu'une adhésion purement rationnelle où la grâce n'interviendrait pas.

Le Concile précise donc que l'acte de foi est en même temps un acte surnaturel, rationnel et volontaire.
Par la même, le fidéisme se trouve récuser. La foi n'est jamais une adhésion purement intuitive, ni une démarche solitaire et individuelle. Elle s'appuie toujours sur l'Ecriture sainte et sur la loi de la communauté des croyants : l'Eglise.


Adoption le 13 juillet 1870 de la constitution apostolique 'Pastor aeternus'. Celle-ci rappelle la primauté du pape et définit l'infaillibilité pontificale.

Il convient de préciser que l'Eglise catholique recourt de manière très exceptionnelle à des définitions solennelles relevant du domaine de l'infaillibilité. Les dernières en date sont :

en 1854, la proclamation du dogme de l'Immaculée Conception de la Vierge Marie par Pie IX.
en 1870, la proclamation du dogme de l'infaillibilité pontificale par le concile Vatican I sous le pontificat de Pie IX.
En 1950, la proclamation du dogme l'Assomption de la Vierge Marie par le pape Pie XII.

Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Annie le Jeu 14 Juin 2012 - 14:05

A propos de ce passage:
"Dans le commencement ils tiendront cachée leur maudite loi, qui sera écrite, signée et approuvée de tous leurs complices. Ils ne publieront cette maudite loi que plusieurs années avant l'arrivée de l'Antéchrist, ainsi que les mauvais livres dans lesquels sera marquée la manière d'observer leurs lois. Ils cacheront tous leurs écrits aux personnes de la sainte Eglise; il n'y aura que cette mauvaise nation qui les lira, et encore dans des lieux secrets et souterrains, que ces hypocrites se seront réservés pour cette lecture....."

Cette loi doit simplement être l'ensemble des dogmes auxquels les initiés doivent souscrire (primauté de la raison humaine, indifférence et éloignement d'un éventuel principe divin...). Tous les fondements de la FM sont de toute façon anti-chrétiens. Pour s'en convaincre, une citation d'Albert Pike: "la gnose est l'âme et la moelle de la franc-maçonnerie."

Tous les symboles et les dogmes de la religion catholique sont salis. Par exemple:
Les vertus théologales deviennent, pour les FM: foi en l'homme, espérance dans le progrès de l'humanité, charité matérielle.

L'oeil dans un triangle, qui représentait pour les chrétiens l'omniscience du Dieu Trinitaire, a été repris par les FM. Tellement que les Chrétiens n'osent plus l'utiliser pour ne pas induire les gens en erreur.

Pour les hauts-initiés, INRI signifierait "In Nomine Regis Inferni", soit: "Au nom du roi de l'enfer".

Le nom même de Jésus est attaqué. Dans la Vulgate en latin, le nom de Jésus est systématiquement écrit: "IHS" pour "Jésus sauveur des hommes" (de la même façon que dans beaucoup d'écrits en français, on trouve "NSJC"). Pour les FM, les chrétiens ont volé aux Egyptiens une ancienne incantation: IHS pour Isis Horus Seth (légende qui mêle érotisme et résurrection des morts). Ils sont prêts à croire que les Egyptiens utilisaient l'alphabet romain, rien que pour salir le Christianisme...

Et ne parlons pas des rites de la haute initiation, avec un contre-baptême avec du sang et la profanation d'une hostie consacrée!!!


Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Annie le Jeu 14 Juin 2012 - 14:18

Grand nombre d'âmes séduites.
Causes de leur séduction.
Moyen de s'en préserver
.

" Je vois en Dieu que depuis l'époque où ils sortirent de leurs cavernes, jusqu'à celle où l'Eglise reconnaîtra leur malice, il se passera bien du temps, peut-être un demi-siècle, plus ou moins, je ne puis pas le dire au juste. Pendant tout ce temps-là leur métier diabolique et leur pernicieuse hypocrisie, qui les feront regarder comme de saints, attireront à leur suite grand nombre d'âmes; car dans les commencements cette hérésie aura un air magnifique et très imposant de bonté, et même de religion qui sera un piège séduisant pour un grand nombre.

Je vois encore en Dieu que les personnes les plus sujettes à être trompées par les artifices du démon ou par les ruses des impies, seront celles qui, chancelantes dans la foi, n'auront dans le coeur qu'une foi morte, c'est-à-dire sans vigueur et sans activité, et qui d'ailleurs se laisseront aller aux sentiments de la nature corrompue, à un esprit de curiosité, à une démangeaison et comme à une certaine convoitise inquiète de savoir tout ce qui se passe dans ces belles nouveautés de religion. Comme je l'ai déjà dit, d'ici au jugement, on n'aura jamais vu tant de tromperies sous couleur de religion, tant de dévotion et de sainteté en apparence et en réputation; je vois ces hypocrites montés sur la superbe, et remplis d'orgueil et de l'ostentation de Lucifer, faire de beaux discours, et attirer à eux toutes les âmes vaines dont je viens de parler, et qui n'ont presque du chrétien que le nom. Je vois en Dieu que ces âmes curieuses et vaines courront à toutes ces nouveautés, et qu'elles se laisseront prendre plus facilement et d'une manière plus forte que les pêcheurs ne prennent les poissons dans leurs filets.


Je vois encore en Dieu que, pour éviter tant de malheurs, par le secours de la grâce, il faut s'attacher inviolablement à la foi, ne point se lasser de combattre ses ennemis, se soutenir ferme comme un rocher au milieu d'une mer en furie qui le frappe de tous côtés de ses vagues; se souvenir toujours de ses premières croyances, de sorte que la sainte et divine loi de Jésus-Christ soit toujours notre appui et la règle de notre conduite jusqu'au dernier soupir de notre vie.
__________________________________________________________________________________

Ces remarques sont valables aussi à notre époque, avec le retour en force du modernisme. Evidemment qu'il a des allures de belle religion, avec des arguments comme: "la prière, toutes les dévotions, la croyance aux miracles, aux anges et à l'enfer, sont de la superstition, il faut s'en défaire pour ne pas offenser Dieu."

Extrait du livre de Ramon Perez, Les apparitions de Garabandal : l’ultime avertissement ?, 2006, éditions Résiac :

On parle des attaques du modernisme après Vatican II :

Courants de pensée qui porteront en eux les instruments d’une dissolution au moins tendancielle, et qui utiliseront une dialectique des valeurs humaines et de l’incarnation du Christ, aussi ambiguë qu’insidieuse, qui fera s’exclamer Maurice Clavel : « l’Eglise ne va pas au monde, elle se rend au monde. »

Le dépôt de la foi sera attaqué à travers les dogmes et la morale.[…]

La situation est telle que le 30 juin 1968, Paul VI est amené à proclamer solennellement dans la basilique vaticane… « le Credo de Nicée, le Credo de l’immortelle Tradition de la Sainte Eglise de Dieu » ! (Observatore Romano du 12/7/1968, pages 6-7)

Un écho à cette constatation dans le livre de Ennemond Boniface, Padre Pio le crucifié, 1971, Nouvelles Editions Latines :

On parle du progressisme :

Devant ce déferlement hérétique, que fait la hiérarchie ? Je vous le demande.
Que ceux qui connaissent des prêtres progressistes, surtout jeunes, en qui ils auraient confiance, leur demandent, par exemple, à combien des vérités affirmées par S.S. Paul VI, dans sa Profession de Foi, ils adhèrent personnellement.
Eh bien, tous ceux qui rejettent, ne serait-ce qu’une de ces vérités essentielles, sont hérétiques.


Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Annie le Jeu 14 Juin 2012 - 14:23

L'Eglise a recours à toutes ses armes spirituelles,
jeûnes, prières publiques, jubilé général,
conversions nombreuses.


"Voici ce qui arrivera aussitôt que l'Eglise se sera aperçue que cette nation perverse trompe les fidèles sous l'apparence et les couleurs de la dévotion, il s'élèvera dans son sein une certaine agitation et une émotion, qui cependant n'éclateront pas au dehors. Mais je vois en Dieu que l'Eglise, pour faire connaître positivement le sujet de son affliction, aura recours tout entières à ses armes spirituelles. Il sera ordonné des jeûnes, des processions et des prières publiques; des missions seront faites dans presque toutes les villes et les campagnes; les quarante heures seront établies dans plusieurs endroits; les prédicateurs seront fatigués à force d'annoncer la parole de Dieu; et alors il semblera que la grâce divine les soutiendra et les rendra comme infatigables. Je vois en Dieu que dans leurs sermons ils toucheront souvent ce malheureux point d'hypocrisie, sans cependant nommer personne : ils citeront néanmoins quelques faits particuliers, en évitant de donner à personne aucune occasion de scandale.

Le Saint père le Pape, qui est le chef de la sainte Eglise, ordonnera un jubilé dans tous les royaumes chrétiens. Tant de prières et tant de bonnes oeuvres ne seront point vaines. Je vois en Dieu que cela retirera de l'illusion une quantité d'âmes, qui, croyant suivre le plus parfait, s'étaient jetées dans le mauvais parti. Elles y renonceront par suite des sermons qu'elles auront entendus, et du zèle des bons confesseurs qui les examineront à fond au tribunal de pénitence. C'est par ces pratiques si salutaires que les confesseurs arrêteront beaucoup d'âmes chancelantes et prêtes à se donner au mauvais parti, et qui s'attacheront plus que jamais à la foi et à la sainte religion."
__________________________________________________________________________________
Belle leçon pour tous ceux qui veulent nous faire croire que Dieu refuse les pénitences (présentées comme du masochisme) ou la récitation du rosaire ("superstition"), ou encore la dévotion à la Vierge ("idolâtrie").


Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Annie le Jeu 14 Juin 2012 - 14:30

Deuxième étape : nouvel assaut, appel à Satan.


Rage des hypocrites,
en se voyant tout à fait découverts.
Leurs erreurs et leur dessein de détruire l'Eglise
.

« La mauvaise nation, sans rien faire éclater au-dehors, crèvera de dépit en elle-même. Elle s'apercevra de cet heureux changement sans pouvoir rien dire. Mais quand ces hypocrites réunis tous ensemble sauront positivement qu'ils sont découverts, ils enrageront dans leurs souterrains. […]

Je vois en Dieu que les âmes qui se convertiront et abandonneront leur parti, les dénonceront à l'Eglise, et lui déclareront leurs erreurs et leur mauvaise foi; de telle sorte que la sainte Eglise ne pourra plus conserver aucun doute sur leurs mauvaises maximes.

Tous les ministres de Jésus-Christ à mesure qu'ils feront de nouvelles découvertes, s'armeront de nouvelles armes spirituelles pour combattre tous les vices.
_________________________________________________________________________________________

Cette prophétie est accomplie. L’Eglise dispose effectivement d’aveux des repentis FM, parfois hauts-initiés (repris et assassinés par leurs « frères »), et de lettres encycliques des Papes condamnant la franc-maçonnerie. Il n’y a aucun doute sur son incompatibilité avec la foi catholique.


Dieu m'a fait connaître plusieurs erreurs que les suppôts de Satan mettront dans leur loi, en particulier celle qui regarde la sainte Incarnation du Verbe éternel, qui a pris chair dans le sein de la bienheureuse Vierge Marie, qui s'est fait homme en s'unissant à notre nature humaine, et qui par là est vrai Dieu et vrai homme, Dieu et homme tout ensemble. Ce sera cet adorable mystère de notre sainte religion qui sera attaqué plus violemment et qu'ils prétendront abolir entièrement. Oh ! Heureuses les âmes à qui Dieu fera la grâce de souffrir les persécutions et le martyr pour la vérité de cet adorable mystère ! Je vois en Dieu qu'il y aura beaucoup de sang répandu dans la sainte Eglise pour la défense de ces grandes vérités. Je dis pour ces grandes vérités, car, que de saints mystères sont renfermés dans l'adorable mystère de l'Incarnation ! […]
_______________________________________________________________________________________

Comment nier l’Incarnation (et donc la divinité du Christ) ? En proclamant que toutes les religions sont égales. En favorisant le « mélange des cultures » par une immigration musulmane excessive. En faisant promotion de la culture musulmane.

Marie-Julie Jahenny prévoyait : « la France deviendra mahomète, niant la divinité du Christ ». Peut-être que cette phrase ne veut pas dire que les Français se convertiront à l’Islam, mais qu’ils deviendront « comme des musulmans, puisqu’ils nieront la divinité du Christ ».

C’est ce qui est en train de se produire, grâce aux efforts des mondialistes. En effet, si une religion unique doit être imposée, il faut absolument que les Chrétiens nient la divinité du Christ. En en faisant un personnage inspiré par Dieu, au même titre que Mahomet ou Bouddha, on peut prétendre que toutes les religions sont équivalentes et doivent se rejoindre en une seule pour qu’il y ait la paix sur terre… Sauf que cette paix serait basée sur le mensonge.

Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Annie le Jeu 14 Juin 2012 - 14:36

Je vois en Dieu que ces monstres prétendront abolir et détruire entièrement notre sainte Mère l'Eglise. Et en effet, si Dieu ainsi qu'il nous l'a promis, ne la soutenait et ne la gouvernait par son Saint-Esprit, notre bonne Mère, l'Epouse de Jésus-Christ ne serait-elle pas abolie ! Et pourrait-elle subsister contre la fureur de l'enfer et des hommes ? "Ce prétendu Messie, se diront-ils dans leur rage contre le divin Auteur de l'Eglise qu'ils voudraient détruire entièrement, ce prétendu Messie s'est fait le chef de la religion des chrétiens, il faut que nous anéantissions tout ce qu'il a établi et ordonné dans sa loi pour leur conduite".

Je vois en Dieu que tous ces satellites du démon ne voudront plus souffrir dans la sainte Eglise ni prêtre, ni sacrifice, ni autel, ni confession, ni communion, ni aucun sacrement. Ils voudront qu'il ne paraisse aucun signe de notre sainte religion, et ils ne pourront pas même souffrir un signe de croix de la part des bons chrétiens. Ces impies auront des autels et des temples où leurs prêtres tâcheront d'imiter les mystères, les cérémonies et le sacrifice de la religion, auxquels ils mêleront quantité de circonstances extravagantes et superstitieuses en invoquant, ou plutôt en profanant le saint Nom de Dieu...

Ils contreferont les sacrements. D'abord ils baptiseront au nom des trois Personnes divines, mais bientôt ils changeront l'ordre des Personnes, et ensuite ils en supprimeront, pour leur substituer quelques uns de leurs saints. Leur hypocrisie leur fera inventer des austérités surprenantes, et de beaucoup supérieures au carême et aux abstinences de l'Eglise et à toutes les mortifications des Saints. Mais tout cela n'aura lieu qu'en apparence, et pour en imposer aux yeux des hommes.

Leur religion n'étant fondée que sur les plaisirs des sens, ils mépriseront intérieurement la vie crucifiée, la mortification, la souffrance; et tout ce qu'ils en feront paraître au dehors se réduira à des tours de force, par lesquels d'habiles charlatans rivaliseront pour séduire les simples, et faire des dupes de leur fourberie; ce qui se manifestera bientôt par le mépris qu'ils feront publiquement de la foi et de la morale de l'Evangile."
______________________________________________________________________________

Extraits du livre Padre Pio le crucifié, d’Ennemond Boniface, 1971, Nouvelles Editions Latines :

Sans me référer aux témoignages d’auteurs, pourtant sérieux, de parents, d’amis intimes, de correspondants sûrs, je puis attester, solennellement et en conscience, que j’ai entendu de mes oreilles des prêtres proférer –à l’église- des hérésies qui auraient entraîné leur excommunication, au temps où les hérétiques étaient excommuniés.

Quelques exemples :

Un jeune prêtre, l’été dernier, commentant l’évangile du jour (généalogie du Christ) nous dit que Jésus était né seulement homme et que c’est après sa résurrection qu’il a été fait Dieu. D’où il résulte que Marie l’a conçu et enfanté de la manière que toutes les femmes conçoivent et enfantent leut progéniture. J’ai manifesté ma stupéfaction à son curé (un bon curé) qui m’a dit : « Que voulez-vous… trop de jeunes sont comme cela. Les coupables, ce sont leurs professeurs de séminaire. » Evidemment.
[…]
Le jour de la dernière fête liturgique des saints anges, le célébrant nous a expliqué, dans son homélie, que les anges ne sont pas autre chose que la présence de Dieu, en nous et autour de nous.

Un jeune prêtre, dont je critiquais ouvertement les propos, m’a expliqué que la résurrection de Jésus c’est, tout simplement, sa survivance spirituelle en chacun de nous. Symbole, manière de parler, figure… Or, ce prêtre est très apprécié de son évêque, qui ne l’échangerait contre aucun.

Un curé, toujours à Lyon, nous a « expliqué » à propos du miracle des Noces de Cana, que ce sont les serviteurs qui ont remplacé l’eau par du vin dans les amphores.

Je connais de jeunes prêtres qui, dans leurs prières récitées à haute voix (du rituel de la messe ou autres) suppriment, systématiquement, « mère de Dieu » dans les formules telles que « la Vierge Marie, Mère de Dieu », dont ils ne prononcent que la première partie. Et leurs curés, qui les entendent, restent impassibles.
Etc., etc.


J’ai moi-même entendu un prêtre changer les mots de la prière eucharistique, en remplaçant « autel » par « table », « sacrifice » par « repas », « grâce » par « force » etc. El les « saints » qu’il citait pour ses sermons étaient Gandhi, Martin Luther King ou l’Abbé Pierre…

Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Annie le Jeu 14 Juin 2012 - 14:47

Note de bas de page :

(1) Est-ce vers cette époque que doivent apparaître les hérésies dont la Soeur nous a déjà entretenus ? Rappelons en peu de mots, ce qu'elle nous a dit: Aux approches du règne de l'Antéchrist, c'est-à-dire vers les derniers temps de l'Eglise, des gens faux et artificieux attaqueront les vérités de la foi les plus incontestables, même les attributs de la Divinité. Ils prétendront que Dieu n'a jamais laissé aux réprouvés leur libre arbitre que parce qu'il prévoyait l'abus qu'ils allaient en faire, que par conséquent ceux qui se perdent, le font sans qu'il y ait de leur faute; qu'en même temps Dieu a ôté le libre arbitre aux élus, qu'il a comblé de privilèges sans aucune correspondance ni mérite de leur part. Ils feront ainsi de Dieu un tyran odieux, également glorifié par le malheur injuste des uns et par le bonheur immérité des autres.

La Soeur nous a encore prédit ceci: Un jour, une hérésie s'efforcera de nier la réalité de la présence de Notre Seigneur au Saint Sacrement. Les uns nieront la Divinité, les autres l'humanité de Jésus-Christ dans l'adorable Eucharistie. Enfin les autres tâcheront de diviser l'une de l'autre en séparant les attributs qui dans la personne du Messie deviennent inséparables, toute attribution ou dénomination étant, en un sens, commune aux deux natures. Il y aura un grand nombre de fidèles qui souffriront le martyre pour la défense de la Présence réelle, car, vers la fin des siècles, cette vérité sera rudement attaquée et victorieusement défendue.

Nous ne savons s'il faut aussi rapporter aux temps qui nous occupent actuellement, une courte prédiction qui se trouve dans les oeuvres de la Soeur. La voici : Aux approches du dernier avènement de Jésus-Christ il se trouvera un mauvais prêtre qui causera bien de l'affliction à l'Eglise.
_________________________________________________________________________
Ce mauvais prêtre, c'est très certainement Pierre Teilhard de Chardin, la marionnette des francs-maçons.

Extraits du livre « Padre Pio le crucifié, d’Ennemond Boniface, 1971, Nouvelles Editions Latines :


Chapitre V : La crise de la foi dans l’Eglise.

[…] Dans ce tourbillon, sans cesse réactivé, d’informations sensationnelles, qu’est-ce que le public a bien pu retenir de ce que lui ont dit de Padre Pio les journaux et les magazines français ? […]
Cette légèreté et cette incompréhension sont un signe du temps. Elles ont pour cause le manque d’esprit surnaturel, résultant, lui-même, de l’affaiblissement significatif et accéléré de la foi même (et surtout) chez beaucoup de ceux qui sont, aujourd’hui en France, chargés de l’enseigner.

Cette crise de foi, la dernière et de beaucoup la plus grave qu’ait eu à subir l’Eglise, et dont on peut se demander si elle pourra la surmonter, a commencé à exercer ses ravages au début du siècle.
Les erreurs qui l’avaient causées ont été parfaitement définies et condamnées, par saint Pie X, dans son incomparable encyclique « Pascendi Dominici Gregis », qui date du 8 septembre 1907 et dont l’actualité reste, hélas, terriblement angissante. Car jamais les « agnostiques » n’ont été aussi nombreux qu’aujourd’hui. Pour eux, tout ici n’est fondé que sur la raison pure, tout ce qui n’est pas scientifiquement démontrable est sans valeur, la foi devant toujours être subordonnée à la science, ce qui est le propre de Teilhard de Chardin, le maître à penser du monde moderne. D’où il résulte que tout ce qui, dans la religion, est basé sur la croyance aux mystères « révélés », c’est-à-dire à des notions évidemment insaisissables par la raison, doit être refusé (existence des purs esprits, tels que les anges, miracles, prophéties, divinité de Jésus, avec les conséquences qui s’ensuivent, notamment pour la virginité de Marie, etc)…
[…]

Or, dans les temps où saint Pie X dénonçait le mal du nouveau siècle et l’arianisme renaissant, un très haut mystique, le Padre Pio, était suscité par Dieu, pour attester, par sa vie, par ses charismes, par ses miracles, l’existence et la primauté du surnaturel . Il est remarquable que l’existence et la primauté du surnaturel. Il est remarquable que l’encyclique Pascendi a été promulguée trois ans avant l’ordination du Padre Pio et sa stigmatisation invisibles. […]

Il est frappant, d’autre part, de constater que, tout au long de son histoire, c’est après leur condamnation par le magistère, sous l’action du Saint-Esprit, que les erreurs se développent avec le plus de rapidité et d’ampleur, comme s’il avait suffi de les dénoncer pour leur donner plus de virulence.
C’est là un effet de l’orgueil humain, qui provoque la désobéissance à l’autorité, dès qu’elle vient de se prononcer et c’est bien ce qui s’est passé après l’encyclique Pascendi. Mais c’est toujours à ce moment-là aussi qu’un mystique est envoyé – comme le Padre ¨Pio au début du siècle –pour réparer et racheter les désordres de l’hérésie. […]

Il en a été de même aujourd’hui encore. C’est après le Monitum du Saint-Office, mettant en garde les autorités religieuses contre les erreurs dont « fourmillent » les écrits de Teilhard de Chardin, c’est à partir de ce moment précis, que ses théories ont été professées dans les séminaires et les universités catholiques, par ceux-là même qui venaient de recevoir mission d’en empêcher la diffusion.

Depuis, 35000 propagandistes, forts de l’incomparable puissance de leur Ordre, de leur presse, de leurs collèges, de leur inestimable fortune, de leurs innombrables relations, en tous pays et en tous milieux, se sont acharnés à imposer, par tous les moyens, les théories fumeuses de la salvatrice évolution.
Ce n’est pas la première fois que les jésuites auront fait le malheur de l’Eglise. Mais, cette fois, le mal semble irréparable et l’arianisme, ressurgi au début du Ive siècle, est soutenu et lourdement aggravé par l’hérésie teilhardienne, qui est à la base de toutes les hérésies contemporaines. […]

L’hérésie active : Les Schillebeckx, les Congar, les Karl Rahmer, les Denis E. Herley, les Bernard Hüring, les Biot, les Cardonnel, etc… ne sont que les disciples et les fervents exégètes du poète délirant, dont ils ont fait le cinquième évangéliste et qui a pourtant osé écrire dans Christologie et Evolution : « Je le déclare, en pleine sincérité, il m’a toujours été impossible de m’apitoyer sincèrement sur un crucifix, tant que cette souffrance m’a été présentée comme l’expiation d’une faute que, soit parce qu’il n’avait aucun besoin de l’homme, soit parce qu’il pouvait faire autrement, Dieu aurait pu éviter. Qu’allait-il faire dans cette galère ? » (sic). Et dans le même cahier, à la page 7, Teilhard de Chardin ajoute, en note : « …On pourrait dire que la modernisation de la christologie consisterait tout simplement à remplacer, dans les formules théologiques et liturgiques, le mot « péché » par le mot « progrès », c’est-à-dire, en somme, « fumée » par « feu ». Est-ce si grave ? » Tout devient simple, en effet.


Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Rémi le Jeu 14 Juin 2012 - 15:29

Merci Annie pour ce texte très descriptif de ce qui se passe dans l'Église aujourd'hui et de ce qui vient. Dans le rêve de Don Bosco des deux piliers ou des trois blancheurs comme il est aussi appelé, il est dit que le navire(l'Église) serait éventré et que l'eau s'y engouffrerait et qu'une intervention miraculeuse de notre sainte Mère Marie boucherait cette entrée d'eau causée par les ennemis de l'Église, alors prions pour que notre sainte Mère intervienne rapidement car le navire tangue mais on sait par contre qu'il ne peut sombrer car c'est une promesse même de Dieu, bientôt les ennemis seront jetés par dessus bord, mais avant il faut prier et jeûner et vivre en bon chrétien.

_________________
Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Annie le Jeu 14 Juin 2012 - 15:59

Exactement. D'ailleurs l'infaillibilité pontificale définie lors du concile Vatican I a été appliquée en premier lieu à des dogmes concernant la Vierge Marie. Ce concile (qui a été la réponse à la première agression violente de la FM) a aussi été suivi d'un mouvement de prières et de pénitences. Donc nous savons ce qu'il nous reste à faire.

Et la suite des visions de la soeur de la Nativité donne encore des indications sur des événements que nous voyons se dérouler actuellement... C'est incroyable. Dès qu'on a compris que la grande hérésie, c'est le modernisme introduit par la FM, on réalise qu'on est très avancés dans les derniers temps!

Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Alex333 le Jeu 14 Juin 2012 - 16:40

Merci beaucoup. J'ai adoré la formule suivante qui résume tout:

"Les vertus théologales deviennent: foi en l'homme, espérance dans le progrès de l'humanité, charité matérielle".

avatar
Alex333

Date d'inscription : 12/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Annie le Jeu 14 Juin 2012 - 17:32

Ah, bon? Quelques courageux ont donc lu tout le texte! Merci!
Je continue avec un événement heureux qui pose question: est-il accompli?

Complot des impies dans leur désespoir.
Ils vont consulter leurs chefs
dans la plus fameuse ville.
Trouble et frayeur qui les bouleverse.


"Je vois encore en Dieu que, dans leur rage et leur désespoir, les impies assemblés dans leurs souterrains, comme je l'ai dit plus haut, formeront le pernicieux complot que voici. Ils se diront entre eux : Nous ne pouvons plus rien faire de bien selon notre loi ; les ministres nous ont découverts et même nous ne pouvons plus user de leur ministère; ils nous refusent l'absolution. Nous voyons bien qu'ils ne veulent plus que nous allions communier avec les autres, et qu'ils ont perdu la bonne opinion qu'ils avaient de nous. Ainsi nous voilà bientôt perdus d'honneur et de réputation par tout le monde, et avec nous toutes nos familles. Nous nous apercevons même que le commun du peuple, au lieu de nous honorer, comme il le faisait auparavant, nous fuit avec un certain air de mépris.

(Les francs-maçons sont excommuniés, c'est une réalité depuis un certain temps).

Voici donc la résolution qu'ils prendront : "Il faut, diront-ils, prendre conseil et avis de nos chefs, qui sont les auteurs de notre loi et de nos législateurs. L'affaire est assez importante".
En conséquence, ils iront trouver leurs maîtres et leurs chefs, qui seront cachés dans la plus fameuse ville.

Jérusalem ????


Là, ils trouveront un grand nombre de leurs associés, qui se seront rendus auprès de leurs chefs pour le même sujet. Chacun d'eux racontera les nouvelles de son pays, et fera part de son inquiétude et de son affliction au sujet des entraves que la sainte Eglise aura mise à leurs projets. Je vois en Dieu que les différents rapports qu'ils feront aux chefs les troubleront et les effrayeront; la crainte s'emparera de leurs coeurs et se joignant au trouble de leur conscience, elle les bouleversera et remplira leur imagination de fantômes. Dieu permettra qu'ils aient une crainte terrible de notre Mère la sainte Eglise. Ils la redouteront, et se diront: " Qu'allons-nous faire ? Nous voilà découverts ! On ne permettra plus que nous habitions parmi les fidèles, et de plus, on voudra nous châtier."


La grâce inspire à plusieurs le courage
de se séparer de leurs complices.
Sincérité de leur conversion
et de leur pénitence.


« La grâce, qui par la miséricorde de Dieu, veille toujours même sur les plus grands pécheurs, cherchera alors sil elle ne pourrait pas trouver entrée dans leur conscience troublée et alarmée. […] Dans cette fatale assemblée, ceux qui auront le bonheur d'avoir ces sentiments, par l'effet de la grâce, se chercheront et feront bande à part. Ils s'encourageront entre eux en disant : "Ne perdons point de temps, Partons tout à l'heure, et n'écoutons pas ceux-ci; n'ayons pas d'inquiétude de ce qu'ils deviendront, ni des moyens qu'ils prendront."
[…]


Zèle des nouveaux convertis.
Beaucoup de conversions opérées par leur
exemple et leurs paroles.



« Je vois en Dieu que chacun de ces pénitents ira d'abord se présenter aux curés des villes ou des campagnes; ils ne craindront pas de faire connaître, même publiquement, ce qu'ils étaient auparavant. Ils seront reçus, comme je l'ai dit, très miséricordieusement des ministres du Seigneur. Ces bons pénitents, voyant que Dieu leur fait grâce, seront si remplis de reconnaissance et d'amour, pour la bonté divine, que pour y répondre, chacun d'eux retournera dans sa famille, pour y exhorter sa femme, ses enfants, et ses domestiques. Ils ne s'en tiendront pas là; ils iront, comme des prédicateurs qui prêchent à voix basse, instruire leurs parents, leurs amis et toutes les personnes qu'ils sauront avoir donné dans l'hypocrisie. La grâce se rendra si féconde dans cette occasion, qu'on verra de tous côtés des conversations admirables, et les pécheurs remplir les églises pour venir au tribunal de la pénitence. Je vois en Dieu que ce sera comme une seconde moisson de la grâce du Saint-Esprit. Il se convertira encore cette fois, grâce aux austérités et aux prières de l'Eglise, presque autant de pécheurs qu'il s'en sera converti la première fois par les missions, les jeûnes et les jubilés dont j'ai parlé ci-dessus.

[…] Je vois en Dieu que ces vrais pénitents deviendront des saints et qu'ils auront le bonheur que leurs enfants, et les enfants de leurs enfants le deviennent aussi; et Dieu leur la fera grâce de souffrir le martyre, aux approches de l'arrivée de l'Antechrist, ce prétendu Messie."


Je ne pense pas que cette prophétie soit réalisée. Peut-être que c’est le fameux Avertissement annoncé à Garabandal ? Comme les hommes ont perdu la conscience du péché et qu’ils se donnent au démon, l’unique moyen pour la Miséricorde Divine de leur donner conscience de leur péché est de leur montrer l’état de leur âme. (Ce qui leur révèlerait au passage l’existence de leur âme…) On voit clairement que cette grâce de conversion et de prédication leur vient du Saint-Esprit: ils sont fortifiés et ne craignent pas les représailles... Comme les Apôtre après la Pentecôte. C'est pourquoi cette conversion ressemble fort à l'Avertisement. De même, la peur des sectateurs est soudaine et semble provenir d'une manifestation du Saint-Esprit.

Pourtant, certains faits que la sœur présente après cette conversion peuvent s’appliquer à notre époque… Il y a là un doute sur la chronologie. Dans le premier tome des Visions, la soeur de la Nativité présente l'enchaînement des événements de la fin des temps de manière plus résumée, et cette conversion de très nombreux suppôts de Satan est présentée vraiment juste avant la fin (avant le Châtiment de Dieu).

Ou alors, il y aura deux "vagues" de conversions?



Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Annie le Jeu 14 Juin 2012 - 17:55

C'est là qu'on reconnaît la secte des Illuminés, "super-francs-maçons", véritables suppôts de Satan, recrutés parmi les plus endurcis des sectateurs.

Des impies désespérés appellent Satan
à leur secours. Protection de Dieu
sur les nouveaux convertis.



"Mais, reprenons:
Lorsque les saints pénitents auront quitté l'assemblée des suppôts de Satan, ces ministres d'iniquité seront interdits, désespérés et hors d'eux-mêmes. Je vois en Dieu qu'ils seront incapables d'entreprendre et d'exécuter par eux-mêmes leurs projets diaboliques. C'est pourquoi ne sachant quel moyen prendre, ils diront : "Ayons recours à Satan; aussi bien c'est lui qui est le maître de nos entreprises, et qui nous fait réussir partout."

Ils emploieront la magie pour faire venir les diables avec eux.

Je vois en Dieu que les démons s'entredévoreront, et éprouveront un trouble infernal au sujet des nouveaux convertis. Ils sentiront tellement la protection de Dieu étendue sur eux, qu'ils n'auront pas la puissance de les tenter comme ils le voudraient. Ils seront même empêchés de se présenter dans l'assemblée de leurs satellites tandis que les nouveaux convertis y seront. Dieu ne voudra pas que les démons viennent lancer leurs traits envenimés contre des coeurs dans lesquels la grâce ne fera que de naître."


Apparition des démons.
Leurs reproches amers.
Satan promet pour chef, l'Antéchrist.


[…] Je vois en Dieu que les démons lanceront sur leurs suppôts des traits enflammés d'orgueil, de superbe et de présomption, et qu'ils les animeront d'un courage diabolique; de sorte que leurs esprits et leurs coeurs ainsi enflammés prendront les sentiments et la malice des diables.

Alors Satan dira à cette assemblée: "Ne perdons point de temps; c'est de ce coup que je veux vous faire triompher. Je veux ruiner de fond en comble toutes les nations qui nous seront contraires. Je veux vous rendre maîtres de toute la terre. Vous serez adorés comme des dieux; vous serez riches en or et en argent; vous en aurez à votre volonté, et en aussi grande quantité que le sable de la mer; c'est moi qui me charge de vous le fournir.

Je vous donnerai un chef qui sera puissant en oeuvres et en paroles, et qui possèdera éminemment toutes les sciences. Ce sera moi-même qui serai son maître. Je l'instruirai et le prendrai sous ma conduite dès son enfance. Il n'aura pas dix ans, qu'il sera plus puissant et plus savant que vous tous, et que par son grand esprit et ses actions éclatantes il montrera plus de valeur que vous n'en aurez tous ensemble. Dès ce même âge de dix ans, je le promènerai par les airs, je lui ferai voir tous les royaumes et tous les empires de la terre; je le ferai maître de tout le monde, et je lui donnerai tout cela en sa possession.

(Très proche du message de la Salette).

Il sera savant parfait dans l'art de la guerre; j'en ferai un brave guerrier et un grand conquérant, qui partout remportera des victoires. Enfin, j'en ferai un Dieu qui sera adoré comme le Messie attendu.
Il n'agira dans toute sa pleine puissance, et ne fera éclater ses victoires et ses triomphes qu'à l'âge de trente ans; mais avant ce temps-là, il fera valoir ses talents dans le secret. Je vous le ferai connaître à vous autres qui êtes mes sujets. Dès son enfance vous viendrez le reconnaître pour votre roi, et l'adorer comme votre Dieu et votre Messie."

"Le Messie attendu", roi conquérant et violent: ce n'est certes pas le Messie des Chrétiens.

Satan, pour prix de ses promesses,
exige que tous se sacrifient à son service et
jurent une haine éternelle à J.C.


[…] Ils feront un contrat, dans lequel le démon s'obligera à tenir les promesses qu'il leur fera, et même à les dépasser. "Ne craignez point, leur dira-t-il, vous ne manquerez de rien à mon service; tout ce que vous voudrez vous sera accordé. S'il vous faut des troupes pour faire la guerre, je vous en fournirai promptement. Elles se rendront de toutes parts pour vous faire triompher et remporter des victoires, pourvu que vous teniez vos promesses avec une fidélité inviolable, et que vous ne vous rendiez jamais coupables d'une ingratitude semblable à celle que vous venez commettre envers moi. Je ne puis vous le pardonner qu'autant que je vous verrai fidèles à l'avenir."

Le démon ajoutera: "Que chacun vienne mettre sa signature au contrat, et prêter le serment de m'être fidèle jusqu'à la mort."

Je vois en Dieu ces pauvres malheureux transportés de joie et enchantés des promesses des démons, ravis et enthousiasmés par des visions et des illusions que formeront les esprits de mensonge dans leur imagination, et dont l'image flatteuse les dédommagera amplement des craintes, des frayeurs et des troubles qu'ils auront éprouvés auparavant. Ils iront, de leur propre volonté et de grand coeur, signer le contrat, et faire le serment de fidélité au démon pour toute leur vie.

Ils diront même à cet enchanteur:" Si nous avions mille vies, nous vous les sacrifierions." Le démon leur répondra :"Vous n'avez point mille vies, comme vous le souhaitez; je les mériterais bien; mais à la place, je veux et j'exige encore de vous ceci, que vous m'aimiez, et que vous haïssiez absolument le Christ, que vous nommez le Fils du Très-Haut; je veux que vous renonciez à toutes les maximes qu'il a établies dans son Eglise; que ceux d'entre vous qui auront été baptisés renoncent absolument à leur baptême, et à tous les engagements qu'ils ont contractés par serment; que tous ceux qui n'ont point été baptisés renferment dans le serment de fidélité qu'ils vont me prêter, l'engagement de ne jamais recevoir le baptême.

Je veux et je prétends que vous haïssiez autant que moi ce prétendu Dieu qui nous fait la guerre, et qui nous fait tant souffrir même par les siens. Il faut, comme moi, l'avoir en haine et en horreur, ainsi que tout ce qui vient de lui; de sorte que vous ne prétendiez plus rien attendre de sa part, et que vous reconnaissiez que c'est moi qui suis votre roi et votre Dieu; et je prétends que vous me rendiez à l'avenir et même dès à présent, le culte d'adoration et d'amour qu'il exige pour lui. Je le mérite mieux et à plus juste titre que lui.

Voyez, mes sujets, quelle différence il y a entre mes sujets et les siens! Il leur impose une loi dure aux sens et à la nature; il les met dans une gêne continuelle; et, pour récompense, il les accable de maladies de corps et d'esprit, et leur fait endurer toutes sortes de souffrances. Et moi, vous voyez comment je vous traite. Vous ne pouvez pas dire que je suis un maître dur et rigoureux pour la nature. Je vous console et je vous soutiens dans vos faiblesses. Je ne vous laisse point dans la pauvreté, ni dans l'humiliation de la disette, comme il laisse les siens; au contraire je vous donne et je vous donnerai tout en abondance."


Extraits du livre de William Guy Carr : La secte des Illuminés, débat sur la conspiration contre le Christ, 1955, Editions Saint Rémi.

- La secte des Illuminés fut forgée pour faire aboutir la conspiration de Lucifer contre Dieu (Jéhovah) dans le Ciel. Le dessein de Lucifer était de remplacer la loi divine fondée sur un culte volontaire et une obéissance due à l’Amour de Dieu dans ses infinies perfections par une dictature qui promettait aux sociétés la sécurité et la jouissance dans les plaisirs charnels en échange d’une obéissance absolue, rendue totale au besoin par le despotisme de Satan.

- D’après le Credo luciférien, Satan est le fils aîné de Dieu (Jéhovah). Il est dit qu’il s’opposa à Dieu lorsque celui-ci reconnut que le plan de Lucifer pour mettre en œuvre la Création, était mieux fait que celui de son Père. Les Lucifériens enseignent encore que Saint Michel est le plus jeune frère de Satan et ne fait qu’une seule et même personne avec Jésus-Christ.

- […] Le credo des Lucifériens enseigne que Saint Michel emporta la victoire dans le ciel. Mais il enseigne également que des millions d’êtres surnaturels les plus lumineux et les plus intelligents se rebellèrent contre Dieu et se rallièrent à Lucifer durant la révolte. Il affirme que Dieu souhaita donner une ultime chance à ces anges déchus. C’est pourquoi Il créa l’Univers, dont cette terre fait partie, dans le dessein de laisser chaque individu décider une fois pour toutes que son intention était d’aimer et de servir Dieu sans faille ou de choisir le camp de Satan.

- Les Lucifériens admettent également que Dieu créa le Jardin d’Eden : qu’il le mit à la disposition d’Adam et Eve et que toute chose permise dont ils auraient besoin leur serait accordée à condition qu’ils lui obéissent. C’est ici que les deux Credo se séparent. Le credo des Lucifériens affirme que Dieu dissimula à Adam et Eve le secret de la procréation et la connaissance du plaisir sexuel. Les Lucifériens enseignent que, dans le but de corriger cette faute, Satan montra à Eve quelle jouissance apporte le comportement sexuel et il lui communica le secret de la procréation. De la sorte ils nous assurent que Satan leur donna ainsi le même pouvoir et la même autorité sur la vie que Dieu, qui voulait se les réserver pour lui seul. […]

- Les Illuminati enseignent qu’aussitôt qu’Eve eut instruit Adam des jouissances du comportement sexuel, l’Illuminisme se mit à s’étendre en influence, au point de prendre une telle ascendance que Moïse en appela à Dieu Tout-Puissant pour apporter une solution. Les Commandements lui furent donnés mais depuis lors les Illuminati ont enseigné l’inversion des commandements de Dieu.

[Lucifer se fit ensuite tellement d’adeptes que Dieu envoya Jésus-Christ pour ramener les hommes à Lui.]

- Les Illuminati enseignent encore que le Christ rejeta les offres de Satan et refusa d’accepter la propriété et les royaumes sur cette terre comme il le lui proposait s’il consentait à renier Dieu et à rendre hommage à Lucifercomme avait fait Satan. Telle est la raison pour laquellle les Illuminati complotèrent sa mort, financèrent sa trahison et usèrent de leur influence auprès des autorités romaines pour en faire leur bras exécutif ; et, enfin, usant de la psychologie des foules, ils possèrent les Juifs à endosser la culpabilité du déicide qui était leur propre crime.


William Guy Carr fait remonter la secte des Illuminati aux débuts du Monde. Il affirme que les vendeurs du Temple étaient les premiers banquiers Illuminati, que les chefs des prêtres et tous ceux qui ont voulu la mort de Jésus en étaient, et que Jésus s’adressait à eux quand il parlait de « ceux qui s’intitulent eux-mêmes Juifs mais qui ne le sont pas »…


Les visions d’AC Emmerich semblent plutôt indiquer que la secte des Illuminati a été créée après la Résurrection du Christ. Elle ne le dit pas directement, mais elle décrit des faits troublants: les Chefs des prêtres, malgré tous les signes prouvant la divinité du Christ, on refusé de Le reconnaître. Devenus fous de haine devant toutes les conversions, ils se sont donnés au diable. Leurs descendants, à cause de cette damnation volontaire, ont été atteints de maladies qu'ils se sont transmises jusqu'à aujourd'hui. On imagine leur haine pour l'Eglise. AC Emerich décrit leurs efforts pour effacer les traces matérielles de la Passion et pour dissuader les jfs de se convertir...

Ce fait est cohérent avec les données historiques concernant la falsification de l’Ancien Testament par les chefs religieux, la rédaction du Talmud, l’utilisation de la magie cabbaliste dont est issue la franc-maçonnerie. Enfin, elle explique pourquoi les possédés parlent araméen et pourquoi le diable déteste le latin, langue sacrée de l’Eglise… Depuis 2000 ans, la guerre est déclarée entre l’Eglise et la Synagogue de Satan.

Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Alex333 le Ven 15 Juin 2012 - 11:33


S'agissant des Illuminati, il me semble nécessaire ne garder les pieds sur terre. Ce terme est utilisé à tort et à travers par les partisans des théories du complot, parfois en référence à une réelle société secrète, mais le plus souvent comme désignation générique pour l’ensemble des organisations mondialistes travaillant à l’établissement du nouvel ordre mondial (Bilderberg, Trilaterale, Bohemian Grove, etc.). C’est par exemple dans ce sens générique que le terme est utilisé par Alex Jones.

Sur le plan purement historique, le terme Illuminati n’apparait qu’au XVIème siècle en Espagne, avec les Alumbrados de Castille, mystiques quiétistes, qui inspireront Miguel de Molinos et indirectement Madame Guyon. A noter que St. Ignace de Loyola et St. Jean de la Croix seront faussement accusés d’illuminisme par l’inquisition espagnole.
Le terme resurgit avec les Illuminati de Bavière, société secrète paramaçonnique du XVIIIème siècle. Le terme « illuminés » ne fait plus référence à la voie illuminative de la mystique chrétienne, mais au rationalisme laïque des «Lumières » qui inspirerons la révolution française. Adam Weishaupt, le fondateur de cette société était un ancien jésuite, théologien et philosophe d’Ingolstadt. Les thèmes de prédilection de cette organisation sont proches de ceux de divers courants rosicruciens allemands d’inspiration luthérienne, soit la suppression de la monarchie, la destruction (ou l’infiltration) du Vatican et l’établissement d’une république universelle.

Quant à croire que les Illuminati de Bavière aient pu survivre jusqu’à notre époque sous la forme d’une société secrète organisée pouvant se prévaloir d’une succession ininterrompue, cela me semble dès plus improbable. Robert Anton Wilson a publié trois romans de pure fiction sur le sujet, ‘The Illuminati Trilogy’, qui ont ironiquement été pris au sérieux par des « conspiracy freaks » américains et autres occultistes dans les années 70 jusqu’à susciter des mythes délirants qui ne résistent pas à l’examen sérieux des faits historiques.

Si la réalité historique n’est pas aussi romanesque qu’un livre de Dan Brown, l’idéologie des Illuminati –qui est aussi celle de la franc-maçonnerie, des Rose-Croix allemands du XVIIème et des Martinistes-- a toutefois survécu, en prennent des formes nouvelles dans le contexte de l’après seconde guerre mondiale. Une étude approfondie du concile Vatican II, notamment la lecture de l’ouvrage ‘Rhine flows into Tiber’, démontre clairement l’influence d’une nouvelle idéologie mondialiste, humaniste et libérale, inspirée par les experts du concile, soit une grande majorité de théologiens allemands d’inspiration luthérienne, libérale et moderniste.

A cet égard, je me demande si l’œcuménisme postconciliaire au cœur de la réforme Vatican II n’a pas pour but de transformer le mode d’influence de l’Eglise qui, en cessant de s’opposer frontalement aux autres églises chrétiennes (qui était jusqu’alors jugées hérétiques ou schismatiques), peut maintenant les intégrer selon un mode d’allégeance féodal quasi-impérialiste dans une vaste organisation œcuménique humaniste à vocation universaliste, susceptible d’intégrer d’autres religions par la suites, à commencer par les autres religions monothéistes.

Dans cette perspective, l’Eglise catholique en tant qu’organisation « en laquelle subsiste l’Eglise du Christ » (selon formule de la constitution Lumen Gentium du concile Vatican II) doit opter pour un modèle du type ‘communion anglicane’ en intégrant en son sein toutes les tendances, des libéraux autrichiens à la FSSPX, tout en parrainant les églises protestantes, orthodoxes, et même certains courants israélites et musulmans, soit le Peuple de Dieu marchant vers le progrès de l’humanité.

avatar
Alex333

Date d'inscription : 12/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par MichelT le Ven 15 Juin 2012 - 13:16

La Bible dit toujours de juger l`arbre a ses fruits et les fruits de Vatican 2 sont désastreux et assez empoisonnés. Ce Concile a provoqué une grave scission dans l`Église, plusieurs ont quitté et parmi les meilleurs, plusieurs ont dérivé. Les Églises sont vides comme jamais, l`enseignement de la foi catholique est un désastre. Quel pourcentage de la population en en état de de péché mortel?

L`enfer doit faire de bonnes affaires!

Ceux qui devraient en savoir le plus - les étudiants d`Universités ne savent rien - ce sont des athés en général,( comparé cela avec les connaissances d`un Joseph de Maistre ( ceux de la haute société des siecles précédents) les étudiants du secondaire qui devraient au moins en savoir assez pour leur salut par le petit catéchisme ne savent rien a part que la spiritualité est un buffet au choix. Les enseignants en religions sont des gourous payés a haut-salaire pour formater les esprits dans le sens maconnique et mondialiste.

Je me demande comment l`Église a pu en arrivé la? Si je regarde l`encyclique Pascendi Dominici Gregis sur le modernisme de Pie X - Elle est tres claire - Une partie des ennemis sont dans l`Église. Il faut aussi dire que les attaques extérieures ont été d`une puissance inouie surtout par le marxisme et par la sape des franc-macons au niveau des lois.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Quand une organisation a des problemes de recrutement, elle doit garder une discipline sévere - parceque elle a le probleme de devoir garder en place meme les mauvais par manque d`effectif. Ceux qui aurait du se taire et obéir, les mauvais qui ont abusé de leur positions par des scandales.

Encyclique - Pascendi Dominici Gregis (extrait)


PASCENDI DOMINICI GREGIS

LETTRE ENCYCLIQUE
DE SA SAINTETÉ LE PAPE PIE X
SUR LES ERREURS DU MODERNISME



Aux Patriarches, Primats, Archevêques et Evêques, en grâce et communion avec le Siège Apostolique.

Vénérables Frères,
Salut et Bénédiction Apostolique.


1. A la mission qui Nous a été confiée d'en haut de paître le troupeau du Seigneur, Jésus-Christ a assigné comme premier devoir de garder avec un soin jaloux le dépôt traditionnel de la foi, à l'encontre des profanes nouveautés de langage comme des contradictions de la fausse science. Nul âge, sans doute, où une telle vigilance ne fût nécessaire au peuple chrétien: car il n'a jamais manqué, suscités par l'ennemi du genre humain, d'hommes au langage pervers (1), diseurs de nouveautés et séducteurs (2), sujets de l'erreur et entraînant à l'erreur (3). Mais, il faut bien le reconnaître, le nombre s'est accru étrangement, en ces derniers temps, des ennemis de la Croix de Jésus-Christ qui, avec un art tout nouveau et souverainement perfide, s'efforcent d'annuler les vitales énergies de l'Eglise, et même, s'ils le pouvaient, de renverser de fond en comble le règne de Jésus-Christ. Nous taire n'est plus de mise, si Nous voulons ne point paraître infidèle au plus sacré de Nos devoirs, et que la bonté dont Nous avons usé jusqu'ici, dans un espoir d'amendement, ne soit taxée d'oubli de Notre charge.

2. Ce qui exige surtout que Nous parlions sans délai, c'est que, les artisans d'erreurs, il n'y a pas à les chercher aujourd'hui parmi les ennemis déclarés. Ils se cachent et c'est un sujet d'appréhension et d'angoisse très vives, dans le sein même et au coeur de l'Eglise, ennemis d'autant plus redoutables qu'ils le sont moins ouvertement. Nous parlons, Vénérables Frères, d'un grand nombre de catholiques laïques, et, ce qui est encore plus à déplorer, de prêtres, qui, sous couleur d'amour de l'Eglise, absolument courts de philosophie et de théologie sérieuses, imprégnés au contraire jusqu'aux moelles d'un venin d'erreur puisé chez les adversaires de la foi catholique, se posent, au mépris de toute modestie, comme rénovateurs de l'Eglise; qui, en phalanges serrées, donnent audacieusement l'assaut à tout ce qu'il y a de plus sacré dans l'oeuvre de Jésus-Christ, sans respecter sa propre personne, qu'ils abaissent, par une témérité sacrilège, jusqu'à la simple et pure humanité.


3. Ces hommes-là peuvent s'étonner que Nous les rangions parmi les ennemis de l'Eglise.





Dernière édition par MichelT le Ven 15 Juin 2012 - 13:39, édité 1 fois

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Amazone le Ven 15 Juin 2012 - 13:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Quant à croire que les Illuminati de Bavière aient pu survivre jusqu’à notre époque
Les illuminés de Bavière ne sont pas les illuminati.
Les illuminati existent depuis de longs siècles alors que les illuminés ne sont qu'une branche franc-maçonne "récente" qui sert à présent à induire en erreur par ce "jeu de mot".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Dans cette perspective, l’Eglise catholique en tant qu’organisation « en laquelle subsiste l’Eglise du Christ » (selon formule de la constitution Lumen Gentium du concile Vatican II) doit opter pour un modèle du type ‘communion anglicane’ en intégrant en son sein toutes les tendances, des libéraux autrichiens à la FSSPX, tout en parrainant les églises protestantes, orthodoxes, et même certains courants israélites et musulmans, soit le Peuple de Dieu marchant vers le progrès de l’humanité.
scratch Donc mélanger les religions et créer la fameuse religion universellement humaine et sans Dieu, comme le souhaitent la franc-maçonnerie, les illuminati et... L'Antéchrist...

Mais puisque notre Seigneur Jésus nous a précisé que les portes de l'Enfer ne prévaudront pas contre la Sainte Église Catholique, cela n'arrivera heureusement pas. (Matthieu 16:18)





LETTRE ENCYCLIQUE
DE SA SAINTETÉ LE PAPE PIE X
SUR LES ERREURS DU MODERNISME

(...)
Ennemis de l'Eglise, certes ils le sont, et à dire qu'elle n'en a pas de pires on ne s'écarte pas du vrai. Ce n'est pas du dehors, en effet, on l'a déjà noté, c'est du dedans qu'ils trament sa ruine; le danger est aujourd'hui presque aux entrailles mêmes et aux veines de l'Eglise; leurs coups sont d'autant plus sûrs qu'ils savent mieux où la frapper.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Dans le rêve de Don Bosco des deux piliers ou des trois blancheurs comme il est aussi appelé, il est dit que le navire(l'Église) serait éventré et que l'eau s'y engouffrerait et qu'une intervention miraculeuse de notre sainte Mère Marie boucherait cette entrée d'eau causée par les ennemis de l'Église, alors prions pour que notre sainte Mère intervienne rapidement car le navire tangue mais on sait par contre qu'il ne peut sombrer car c'est une promesse même de Dieu, bientôt les ennemis seront jetés par dessus bord, mais avant il faut prier et jeûner et vivre en bon chrétien.
sunny A demander d'urgence dans quelques unes de nos prières cheers

_________________

avatar
Amazone
Modérateur
Modérateur

Féminin Date d'inscription : 31/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par MichelT le Ven 15 Juin 2012 - 14:13

«Nous parlons, Vénérables Frères, d'un grand nombre de catholiques laïques, et, ce qui est encore plus à déplorer, de prêtres, qui, sous couleur d'amour de l'Eglise, absolument courts de philosophie et de théologie sérieuses, imprégnés au contraire jusqu'aux moelles d'un venin d'erreur puisé chez les adversaires de la foi catholique, se posent, au mépris de toute modestie, comme rénovateurs de l'Eglise;»

Texte tres important! Plusieurs ne le font pas par malice, mais par pure ignorance - le probleme est le sens des mots -

Venin d`erreurs puisés chez les adversaires de l`Église - les franc-macons et la pensée laique, les communistes et la pensée marxiste, et bien sur ceux que l`on ne peut nommer ..mais qui ont un intéret étrange pour les réseaux de communications.

Le sens chrétien du mot - paix, amour de Dieu, charité, humilité, ect n`ont pas le meme sens que les memes mots pris dans un sens laique et enseignés a l`école ordinaire ou dans un dictionnaire Larousse. Les memes mots enseignés a la sauce marxiste-léniniste par un prof d`Université ou de philosophie par exemple n`auront pas le meme sens.

Une des luttes essentielles de la franc-maconnerie apres la révolution francaise a été de changer le sens des mots - Diderot et d`Alembert étaient des franc-macons en lutte contre l`Église catholique. Changer les paradigmes de la pensée humaine est le sommet de la lutte. Les franc-macons l`ont fait, les marxistes l`ont fait.

Donc si un jeune pretre a été influencé toute sa vie par un enseignement a sauce marxiste a l`Université - si,il voit la vie comme une lutte des classes, il ne voit pas la vie en chrétien mais en marxiste inconscient de l`etre.

Weishaupt : Si il est intéressant pour nous d`avoir les écoles ordinaires, il parait aussi très important de gagner les séminaires ecclésiastiques et leurs supérieurs. Avec ce monde la nous avons la principale partie du pays; nous mettons de notre côté les plus grands ennemis de toute innovation, avec les ecclésiastiques, le peuple et les gens du commun seront entre nos mains.

Instructions maçonniques du 19 eme siècle publiées par Msg Gerbet

Il est de la plus grande importance, pour le succès de notre sublime projet (république universelle adorant la religion de l`humanité)et pour en faciliter et mieux assurer l`exécution, de ne rien négliger pour entrainer dans notre ordre (la franc-maçonnerie) les membres marquant dans le clergé, et tous ceux dont les intérêts seraient en opposition avec notre doctrine.

Il faut adroitement dans leur éducation et sous les formes les plus séduisantes, glisser le germe de nos dogmes (maçonniques) et les accoutumer par la, insensiblement et sans qu`ils s`en doutent, au choc qui doit les anéantir.


source: :La conjuration anti-chrétienne - Msg Henri Delassus

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Alex333 le Ven 15 Juin 2012 - 14:41

Bonjour Amazone,

En fait, je ne trouve pas de trace du nom "Illuminati" avant les Alumbrados (fr. illuminés) espagnols.

Avant celà, nous n'avons que des sectes ou mouvements gnostiques, à commencer par ceux décrits dans 'Contre les Gnostiques' d'Irénée de Lyon et leurs multiples avatars, notamment les Cathares.

Robert Anton Wilson fait remonter ses Illuminati à la secte shiite des Hachichim, qui via les Fatimides durant les croisades auraient transmis sa doctrine aux Templiers. Les premiers francs-maçons écossais seraient alors les héritiers des derniers templiers.

C'est a priori de la pure fiction, puisque même les historiens francs-maçons reconnaissent le fait que rien ne prouve un quelconque lien entre les Templiers et les francs-maçons, les documents à la base du défunt rite maçonnique de la Stricte Observance Templière (S :.O:.T :. ) devant légitimer une telle filiation ayant été reconnus comme étant des faux.

L’Eglise catholique étant la plus grande organisation religieuse du monde, elle a naturellement des ennemis. En outre, il semble probable qu’une certaine partie de la Curie romaine, certains jésuites, etc. aient été tenté de compenser l’affaiblissement politique de l’Eglise à l’époque ou elle avait encore un pouvoir directe sur les Etats chrétiens, par une forme d’impérialisme humaniste œcuménique (soft), soit de rattachement quasi-féodal des autres confessions chrétiennes, des autres religions monothéistes et même de toute les religions (Conférence Œcuménique des Eglises, dialogue interreligieux, rencontres d’Assise, etc.).

Cette réorientation stratégique nécessitait des modifications de la doctrine catholique, en séparant techniquement, par l’entremise de la constitution Lumen Gentium (chapitre 8), l’Eglise du Christ de l’Eglise catholique [comprendre l’Eglise postconciliaire], étant entendu que jusqu’à Vatican II l’Eglise du Christ était jugée absolument identique à l’Eglise catholique, les autres églises étant schismatiques (églises orthodoxes orientales, vieux-catholiques) ou hérétiques (églises protestantes). Ceci a entraîné de nouveaux textes conciliaires sur la liberté religieuse, l’œcuménisme et la réforme de la liturgie pour la rendre acceptable pour les anglicans et les protestants. L’influence de francs-maçons et de communistes est historiquement attestée, mais il faut aussi voir dans ce changement stratégique un repositionnement de Rome dans un nouvel équilibre géopolitique, soit la victoire des Etats-Unis à majorité protestante, franc-maçonne et israélite, suite à la défaite de l’Italie conservatrice et même fasciste. Le Nouvel Ordre Mondial est la phase suivante, soit la conversion de l’URSS et de la Chine à l’économie de marché.

L’Eglise catholique n’a jamais été directement affectée, dans la mesure où la démission partielle d’une partie du clergé pour créer une quasi nouvelle religion humaniste, mondialiste et libérale n’implique par la mort de l’Eglise catholique qui survit et à survécu à bien d’autres crises comme celle de l’Arianisme à l’époque où 80% du clergé avait épousé une hérésie. Tout au plus, l’Eglise catholique peut être en éclipse (la Sainte Vierge l’a évoqué à La Salette). Ce fut d’ailleurs historiquement le cas en Angleterre sous Henri VIII, au Japon, en URSS et c’est toujours le cas en Chine.

Donc bien évidemment, les portes de l'Enfer ne prévaudront pas contre le Sainte Eglise Catholique. Selon le Catéchisme de St. Pie X:

"L’Église catholique est la société ou la réunion de tous les baptisés qui, vivant sur la terre, professent la même foi et la même loi de Jésus-Christ, participent aux mêmes sacrements et obéissent aux pasteurs légitimes, principalement au Pontife Romain."

S'il ne rester que trois personnes répondant à ces critères, ils constitueraient à eux-seuls l'Eglise catholique (militante). Fort heureusment, nous n'en sommes pas là!

avatar
Alex333

Date d'inscription : 12/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Rémi le Ven 15 Juin 2012 - 16:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:La Bible dit toujours de juger l`arbre a ses fruits et les fruits de Vatican 2 sont désastreux et assez empoisonnés. Ce Concile a provoqué une grave scission dans l`Église, plusieurs ont quitté et parmi les meilleurs, plusieurs ont dérivé. Les Églises sont vides comme jamais, l`enseignement de la foi catholique est un désastre. Quel pourcentage de la population en en état de de péché mortel?

Tout cela n'est pas le fruit de Vatican II mais d'un laisser aller d'une certaine partie du clergé et des laïcs qui interprètent mal le sens de ce concile et le coupe d'une interprétation traditionnelle comme le recommande le pape Benoit XVI. On peut faire dire à peu près n'importe quoi à un texte de loi si on ne tient pas compte des textes qui le précède, les législateur ne sont pas obligés de reprendre tout l'argumentaire d'un principe à chaque nouveau alinéa, ce serait illisible. Quand des gens non qualifiés se donnent le titre d'interpréteur de la loi, on se retrouve vite dans une anarchie croissante comme on le vit présentement dans l'Église.

À qui la faute d'un tel désordre dans l'Église ? On remet toujours la faute sur l'institution mais c'est mal comprendre comment le monde spirituel fonctionne, la faute première revient probablement au peuple car le manque de prières, de bonnes oeuvres, de communion en état de grâce, le manque de confession et de repentir sincère et d'effort pour vivre pleinement en bon chrétien, tout cela contribue au fiasco ambiant, vivons pleinement en Jésus-Christ et Dieu s'occupera du reste, rechercher le Royaume et tout le reste vous sera donné par surcroit. Est-ce que la plupart des catholiques mettent cela en pratique ? Je pense bien que non alors, tout cela est de notre faute. Nous ne devons pas combattre les hommes mais les esprits et les principautés infernaux comme le disait st Paul. Quand la grande majorité des catholiques feront le ménage dans leurs vies et appliqueront ce principe, alors les ennemis de l'Église n'auront plus autant de pouvoir sur Elle, c'est à nous d'y voir et pas à d'autres.

_________________
Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Alex333 le Ven 15 Juin 2012 - 17:34

...et ce d'autant plus que les hérétiques s'exCluent d'eux-mêmes de l'Eglise une, sainte, catholique et apostolique, qu'ils soient évèques ou simples fidèles, qu'ils concervent ou non leurs titres et leurs fonctions. Même un pape qui tomberait dans l'hérésie (si celà devait par impossible arriver un jour) cesserait d'être pape, car un hérétique cesse d'être catholique, alors qu'un non catholique ne peut être pape.

Quant aux pécheurs, l'Eglise militante est par définition une église de pécheurs. Nous sommes tous des pécheurs.
avatar
Alex333

Date d'inscription : 12/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Rémi le Ven 15 Juin 2012 - 18:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Quant aux pécheurs, l'Eglise militante est par définition une église de pécheurs. Nous sommes tous des pécheurs.

Oui c'est certain, ce qui nous obligent à demeurer humble.

Pour mériter mieux, il faut vivre mieux, c'est pure justice. En d'autres mots, corrigeons-nous et nos dirigeants seront corrigés(plus purs). Un bon peuple verra Dieu lui accorder de bons gouvernants et un peuple mauvais sera laissé au mains du malin à moins qu'il se repente.

_________________
Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Invité le Ven 15 Juin 2012 - 18:48

@Rémi a écrit:
À qui la faute d'un tel désordre dans l'Église ? On remet toujours la faute sur l'institution mais c'est mal comprendre comment le monde spirituel fonctionne, la faute première revient probablement au peuple car le manque de prières, de bonnes oeuvres, de communion en état de grâce, le manque de confession et de repentir sincère et d'effort pour vivre pleinement en bon chrétien, tout cela contribue au fiasco ambiant, vivons pleinement en Jésus-Christ et Dieu s'occupera du reste, rechercher le Royaume et tout le reste vous sera donné par surcroit. Est-ce que la plupart des catholiques mettent cela en pratique ? Je pense bien que non alors, tout cela est de notre faute. Nous ne devons pas combattre les hommes mais les esprits et les principautés infernaux comme le disait st Paul. Quand la grande majorité des catholiques feront le ménage dans leurs vies et appliqueront ce principe, alors les ennemis de l'Église n'auront plus autant de pouvoir sur Elle, c'est à nous d'y voir et pas à d'autres.
Je partage tout à fait cet avis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par MichelT le Ven 15 Juin 2012 - 19:47

Je ne suis pas d`acord pour dire que la hiérarchie de l`Église n`a rien a y voir.


Tel sont les chefs, tels sont les indiens....

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Rémi le Ven 15 Juin 2012 - 19:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Je ne suis pas d`acord pour dire que la hiérarchie de l`Église n`a rien a y voir.


Tel sont les chefs, tels sont les indiens....

Nous avons tous à y voir, nous sommes tous catholiques, le clergé aussi, l'Église est un tout, du plus petit au plus grand mais la majorité des individus c'est le peuple, donc ce n'est que par les efforts du peuple entre autre que viendra le secours de Dieu pour rétablir l'ordre, en tout les cas, cela y contribuera grandement.

_________________
Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Annie le Sam 16 Juin 2012 - 9:07

Oui, c'est vrai. Quand un évêque est moderniste, les fidèles du diocèse souffrent. Mais quand un bon évêque déclare la guerre au modernisme dans son diocèse, c'est lui qui souffre...

C'est ce qui se passe actuellement dans le diocèse de Bayonne. Deux camps sont en train de se dresser l'un contre l'autre. L'ancienne messe est rétablie dans plusieurs paroisses, le séminaire est rouvert. Le dynamisme des nouveaux curés ramène des familles à la messe.

Mais d'un autre côté, beaucoup de gens critiquent l'évêque: ce sont ceux pour qui les dévotions sont de la superstition. Ceux qui ne savent même pas comment on dit le chapelet. Ceux qui ne veulent pas entendre parler de conversion, d'enfer ni même de purgatoire etc. En un mot, les victimes consentantes du coup d'état perpétré par les modernistes après Vatican II. A l'époque où des prêtres racontaient à leurs fidèles que les Indulgences étaient abolies, que Vatican II interdisait de prier la Sainte Vierge, ou encore que les miracles décrits dans l'Evangile devaient être pris au sens figuré.

En relisant le récit de la Passion dans les visions d'Anne-Catherine Emmerich, je suis tombée sur un passage très intéressant. Tout le récit de la Passion est à lire et relire parce qu'il porte l'âme à compatir aux souffrances du Sauveur, et à cause des nombreux symboles dévoilés, qui montrent que tout ce que Dieu avait préparé pour notre salut a été accompli par le Christ. Mais le passage de la descente aux enfers contient une petite phrase éclairante:

Jésus, après sa mort, visite les âmes des bienheureux de l'Ancien Testament qui attendent leur délivrance. Il va ensuite visiter les âmes des damnés en enfer.

Lorsque les anges eurent ouvert les portes, ce fut comme un chaos de plaintes, d'imprécations et d'injures. Les anges renversèrent des armées entières de démons. Tous furent contraints de reconnaître et d'adorer Jésus, et ce fut pour eux un cruel supplice. La plupart furent enchaînés. Au milieu de l'enfer était un abîme de ténèbres; Lucifer y fut jeté chargé de chaînes, et de noires vapeurs s'étendirent autour de lui. J'appris que Lucifer doit être déchaîné pour un temps, cinquante ou soixante ans avant l'an 2000, si je ne me trompe. Quelques démons doivent être déchaînés de temps en temps pour punir et tenter le monde. Je crois bien que quelques-uns l'ont été de nos jours, d'autres le seront bientôt.

Sans parler de l'Eglise, on peut comprendre l'état de notre monde: guerres, révolutions, mais aussi invasion du paganisme et de la magie, apparition de la musique "rock" ou "new-age" remplie de messages subliminaux... Tout cela est proprement démoniaque.






Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Annie le Sam 16 Juin 2012 - 10:21

Mais reprenons les visions de la soeur de la Nativité:

Loi antichrétienne ajoutée au contrat et aux
serments. Fausses religieuses.
Prestiges diaboliques.


"C'est à présent, mes amis, poursuivra Satan, qu'il faut agir de concert. Montrez-moi votre loi, qu'il faut joindre au contrat que nous venons de faire, afin qu'elle soit première observée et mise en pratique".

Je vois en Dieu que cette loi sera apportée par les chefs de l'assemblée. Les démons mettront eux-mêmes ce contrat à la tête de la loi maudite, et ils ajouteront à cette loi tout ce qui leur plaira selon leur esprit diabolique.
Je vois en Dieu qu'il y a dans cette maudite loi, entre autres choses détestables, l'annonce du faux messie tant désiré. Il y sera dit que cet homme de perdition est celui-là seul en qui il faut croire, et qu'il faut l'adorer.


Ce qui me fait bien de la peine, c'est que je vois en Dieu que cette maudite loi contiendra bien des blasphèmes et imprécations contre notre adorable Sauveur. Si je ne craignais pas d'offenser Dieu qui m'ordonne de faire écrire tout cela, je ne penserais jamais à dicter de telles abominations. Voici ce qu'ils diront par rapport au Verbe incarné. Ils prétendront que c'est un faux Messie, et un enchanteur qui a été possédé du démon; que c'est un assassin qu'on a condamné à mort à cause de ses forfaits et de sa fausse loi; que plusieurs n'ont pas voulu le reconnaître pour le Messie; que c'est pour cela qu'ils l'ont jugé, condamné à mort et fait mourir entre eux brigands, par la main des bourreaux; que c'est ce criminel-là qu'on a eu l'audace d'appeler le Messie attendu; que de là, plusieurs, sous le titre de chrétiens, ont fait profession d'observer cette dure loi, qui semble établie pour détruire l'homme plutôt que de le faire vivre; qu'un nombre considérable de ces chrétiens ont été assez aveugles et insensés pour croire au crucifié et à tout ce qu'il a prescrit dans sa mauvaise loi; que de générations en générations ils se sont soutenus dans cette vaine et fausse croyance, et qu'il s'en est trouvé de si obstinés dans leur opinion qu'ils ont consenti à souffrir la mort pour la défense de leur fausse croyance et de leur faux Messie.
_______________________________________________________________________________

C’est exactement la culture d’aujourd’hui et la conviction des hommes politiques. Quand on voit tous les spectacles blasphématoires financés avec l’argent de l’Etat, on comprend que nous en sommes arrivés à la fin de cette deuxième phase ! Dans Golgotha Picnic, Jésus est appelé "hijo de puta"...

Parfois même, les évêques apportent leur appui à ces manifestations « culturelles », comme à Bordeaux avec l’exposition « Et pour vous, qui suis-je » à la cathédrale…

Comment ne pas remarquer que cette vision du Christianisme commence à être enseignée à l'école? En classe de sixième, il y a une leçon intitulée "Jésus" en Histoire... On nie évidemment la divinité du Christ. On en fait, au mieux, un grand personnage historique, mais on souligne la violence du Christianisme, en présentant les Croisades comme des massacres organisés, qui justifient pleinement que les Chrétiens soient maintenant persécutés dans les pays musulmans...

Quant à l'attente de l'Antéchrist, le New Age nous annonce une ère de paix, un âge d'or qui doit arriver bientôt...

Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Annie le Sam 16 Juin 2012 - 10:41

Troisième phase : le démon se substitue à Dieu. Prodiges démoniaques, religion satanique .


Pour mieux contrefaire les saintes institutions de l'Eglise, ces impies établiront de prétendues religieuses, qui se voueront de paroles à la continence, et se nommeront par excellence les Epouses des cantiques, ou les Epouses du Saint Esprit. Elles seront d'un grand secours pour l'oeuvre du démon. Il les rendra d'une beauté ravissante, et exercera par elles des prestiges qui fascineront tous les yeux, et feront regarder ces vestales comme des divinités. Les révélations, les prédictions de l'avenir, les extases, les ravissements en corps et en âme leur arriveront fréquemment et sous les yeux de tous. On n'entendra parler que de leurs prodiges et des miracles des ministres de l'erreur; car de leur côté ils ne feront pas moins d'efforts pour faire illusion au peuple par des choses surprenantes où le démon entrera pour beaucoup, jusque-là qu'après leur mort il enlèvera en l'air quelques-uns de ses suppôts dans des globes de feu, afin de les faire adorer comme des dieux immortels. Aussi l'on perdra leurs images dans les temples, et l'on dira hautement qu'une Eglise qui produit de pareils miracles est plus sainte que l'Eglise catholique.


Mais, qu'on ne s'y trompe pas, ce sont des miracles comme ceux de Simon-le-Magicien, des magiciens d'Egypte et autres imposteurs dont le démon s'est servi plus d'une fois pour combattre la vraie religion. Incapables de subir aucune épreuve, ces oeuvres de Satan ne passeront qu'à la faveur du sortilège et des enchantements de ce père du mensonge. Qu'on en juge, du reste, par la conduite secrète de ces faiseurs et faiseuses de miracles, et qu'on apprécie le fruit par l'arbre, et l'arbre par le fruit. Ces prétendus saints illuminés et ravis en Dieu, ces thaumaturges si révérés pour leurs prodiges, s'assembleront de nuit avec les prétendues épouses des cantiques et de l'Esprit-Saint, ces vierges vénérables et saintes, vouées à la continence et à la chasteté; ils s'assembleront de nuit et dans des lieux secrets et favorables à leurs desseins pervers.... que d'horreurs j'aperçois !

C'est là qu'ils s'occuperont ensemble à inventer tous les moyens possibles de tromper par le secours de la magie et de l'invocation des démons. C'est là encore qu'abusant indignement des saintes Ecritures, et donnant surtout un sens grossier et tout charnel au Cantique des Cantiques, ils s'abandonneront, sous prétexte de s'y conformer, à tout le mal imaginable, et commettront d'abominables impuretés. C'est ainsi qu'ils seront fidèles à leur vœu de continence et de mortification!

Cependant l'infamie de leur conduite sera longtemps cachée aux yeux du public, et l'obligation de satisfaire les plaisirs des sens, qui fera comme le premier précepte de leurs symbole, et sera si bien couverte du voile du mystère et de l'hypocrisie, qu'il n'empêchera pas leur orgueil et leur aveuglement d'ambitionner les premières places du ciel, en se préférant à ceux qui les occupent et tout en méritant les premières places de l'enfer."
___________________________________________________________________________________


Les chefs s’étant donnés à Satan, la société secrète déjà bien organisée devient plus puissante. Elle s’invite dans l’Eglise par le moyen de certaines communautés religieuses.


Cette fausse austérité, ainsi que ces faux miracles, font évidemment penser aux fausses apparitions et aux faux prophètes des années 80. Les « voyants » des « Apparitions » en Europe de l’Est crient haut et fort qu’ils jeûnent au pain et à l’eau deux fois par semaine… Mais ils sont riches comme Crésus grâce aux pèlerinages qu’ils organisent et aux hôtels dont ils sont propriétaires.


Le Renouveau Charismatique : nous en avons déjà parlé sur ce forum. On y pense évidemment quand on lit le terme « épouses du Saint-Esprit » !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Quand on gratte un peu, on découvre des choses étranges… Par exemple, le père Tardif avait prévu que la Vierge apparaîtrait de nouveau et qu’elle confirmerait que le Renouveau Charismatique vient de Dieu… Et paf, la Gospa apparaît à Medj, elle confirme la chose, et on fait là-bas des grand-messes charismatiques, avec guérisons, silhouettes floues planant au-dessus de l’assemblée et « phénomènes solaires »…

Les débuts du Renouveau Charismatique (Protestant) laissent rêveur… Il s’agit en fait d’une expérience de spiritisme, basée sur le postulat suivant : l’Esprit ne souffle plus sur l’Eglise depuis les temps apostoliques puisqu’il n’y a plus de prodiges visibles, et c’est forcément parce qu’on ne sait plus imposer les mains… Une petite séance d’imposition des mains, une petite prière à l’Esprit, et hop, le mouvement est lancé.

Mais comment les catholiques ont-ils pu se laisser prendre à cette arnaque, alors que l’Esprit a toujours habité l’Eglise catholique et que de nombreux miracles surviennent dans les sanctuaires dédiés à la Vierge, la seule épouse véritable du Saint-Esprit ?

Extrait du livre « Avertissements de l’au-delà à l’Eglise contemporaine, aveux de l’enfer, 1978, association « Tout Restaurer dans le Christ :
Les démons sont obligés, par la Vierge, de faire des révélations au cours d’exorcisme.

31 octobre 1975
Judas Iscariote : On en arrive à un tel point, ou plutôt on en est arrivé à un tel point, que certains prêtres – ils se disent encore catholiques, mais il y a longtemps qu’ils ne le sont plus – font venir dans leurs églises des gens de certaines sectes, disons, de la mission pentecôtiste, etc… pour qu’ils y disent leurs boniments.

Si ce n’est pas le Saint-Esprit qui règne, c’est nous qui régnons ; dans une certaine mesure, c’est alors la magie noire qui règne. Et les gens sont aveuglés à tel point qu’ils ne savent plus où sont l’est et l’ouest. Naturellement, c’est pour nous un « pré fauché ». Voilà les prêtres que nous avons aujourd’hui. Même la consécration sera bientôt supprimée, l’essentiel de la messe… l’essentiel, vous m’entendez ?
[…]


30 mars 1976 :
Béelzéboul : Il n’y a encore jamais eu autant de fausses âmes privilégiées qu’à présent. C’est pourquoi beaucoup de fidèles, même de fidèles pieux, sont fourvoyés dans l’erreur, surtout des gens qui ne sont pas très intelligents. Nous avons un grand pouvoir, et nous l’utilisons avant tout pour tenter les bons. Nous sommes maintenant terriblement à l’œuvre.
Beaucoup de « miracles » qui se produisent dans certaines sectes et chez les fausses âmes privilégiées viennent d’en bas (il montre vers le bas). On prétend qu’ils sont opérés au nom du Saint-Esprit, ils sont opérés en notre nom (il montre de nouveau vers le bas), au nom de l’enfer. Nous pouvons nous transformer en « anges de lumière ».

Il est possible de guérir des malades en notre nom, quand cela tourne à notre avantage. Il est plus facile à des gens pervers d’opérer par l’enfer et en son nom, des choses extraordinaires, qu’aux âmes privilégiées authentiques d’obtenir du Ciel des choses extraordinaires et de vrais miracles. Chez ces dernières, il faut beaucoup de prière et de vertu ; c’est pourquoi chez les âmes privilégiées authentiques, il y a souvent beaucoup moins de miracles visibles.



Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Annie le Sam 16 Juin 2012 - 11:45

Pour les fausses religieuses que le démon rend ravissantes, je ne sais pas trop. Mais on sait qu'il y a des problèmes avec les communautés charismatiques qui regroupent hommes et femmes, consacrés ou mariés...

Nous avons côtoyé une communauté charismatique catholique, et il y avait des choses assez gênantes, même si l'ambiance générale était plutôt "traditionnelle":

- les sacrements: nous avons vu plusieurs fois des prêtres manger 10 minutes avant de célébrer la messe. Ou ne pas respecter le secret de confession. Ou bien ne pas donner d'absolution sans le préciser (dire la formule en remplaçant "je vous pardonne" par "je vous bénis").

- la gnose: un prêtre, pendant son sermon, a dit un dimanche: "au Ciel, nous verrons Dieu d'égal à égal". ça aurait pu être une erreur involontaire, mais le chant de commnunion contenait des paroles fausses: "tu t'es fait homme pour que nous devenions des dieux". A la limite, il y aurai "comme", ça passerait, mais là...

- les méthoses de contrôle des naissances: il y avait dans cette communauté une grande insistance sur les méthodes "naturelles" de contrôle de la fertilité. On nous présentait l'encyclique Humanae Vitae du pape Paul VI comme une révolution sexuelle dans l'Eglise.

On incitait fortement les couples mariés à s'inscrire auprès d'équipe spécialisées dans ces méthodes, pour qu'un coach vienne à domicile faire un audit des cycles menstruels de Madame et expliquer à Monsieur comment s'impliquer dans sa surveillance. Et les personnes qui en faisaient partie parlaient très librement de leur expérience... Quelle horreur! Des conversations que je n'ai même pas avec mes soeurs, et là on en parlait entre deux messes, et même à la fin de la messe dans les annonces. Et pendant les retraites spirituelles "de couple".

Et au confessionnal, on se faisait gronder si on délaissait ces méthodes. Bref, une véritable obsession: "comment contourner la nature pour dissocier sexualité et procréation". Et on nous disait que l'Eglise nous demandait d'utiliser ces méthodes...

Ayant lu Humanae Vitae, j'ai un jour dit à un des prêtres que ces méthodes devaient être réservées aux cas graves, et que les couples qui, pour une raison ou une autre, voulaient éviter de nouvelles naissances (âge, nombreux enfants) ne devaient recourir qu'à la chasteté. Que n'avais-je pas dit! Sans avoir lu le texte, il me soutenait que c'était la pilule qui était réservée aux cas graves, et que les méthodes naturelles étaient encouragées parce que les rapports sont nécessaires à l'harmonie des couples!!! Mais enfin, tout le monde sait que la pilule contraceptive est interdite par l'Eglise, non? Et que l'esprit de Humanae Vitae, c'est justement qu'il faut être ouvert à l'accueil de la vie dans les relations de couple... Donc, essayer de gruger la nature pour pouvoir profiter de ces rapports, c'est malsain.

Mais il n'y a pas que dans cette communauté. J'ai un jour déclenché la colère d'un prêtre avec ces histoires, et il a essayé de me forcer à admettre que la chasteté apportait forcément de la frustration et que c'était un blasphème contre l'Amour de Dieu...

Désolée de parler de ces sujets, mais c'est pour dire que l'impureté est encouragée dans certaines communautés.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mais l'Eglise, rappelant les hommes à l'observation de la loi naturelle, interprétée par sa constante doctrine, enseigne que tout acte matrimonial doit rester ouvert à la transmission de la vie.

Moyens illicites de régulation des naissances

14. En conformité avec ces points fondamentaux de la conception humaine et chrétienne du mariage, nous devons encore une fois déclarer qu'est absolument à exclure, comme moyen licite de régulation des naissances, l'interruption directe du processus de génération déjà engagé, et surtout l'avortement directement voulu et procuré, même pour des raisons thérapeutiques (14).

Avortement, pilule abortive (pilule du lendemain).

Est pareillement à exclure, comme le Magistère de l'Eglise l'a plusieurs fois déclaré, la stérilisation directe, qu'elle soit perpétuelle ou temporaire, tant chez l'homme que chez la femme (15).

Pilule contraceptive, interdite dans tous les cas.

Est exclue également toute action qui, soit en prévision de l'acte conjugal, soit dans son déroulement, soit dans le développement de ses conséquences naturelles, se proposerait comme but ou comme moyen de rendre impossible la procréation (16).

Méthodes naturelles = étude du cycle menstruel, moyen de rendre impossible la procréation.

Et on ne peut invoquer comme raisons valables, pour justifier des actes conjugaux rendus intentionnellement inféconds, le moindre mal ou le fait que ces actes constitueraient un tout avec les actes féconds qui ont précédé ou qui suivront, et dont ils partageraient l'unique et identique bonté morale. En vérité, s'il est parfois licite de tolérer un moindre mal moral afin d'éviter un mal plus grand ou de promouvoir un bien plus grand (17) il n'est pas permis, même pour de très graves raisons, de faire le mal afin qu'il en résulte un bien (18), c'est-à-dire de prendre comme objet d'un acte positif de volonté ce qui est intrinsèquement un désordre et, par conséquent, une chose indigne de la personne humaine, même avec l'intention de sauvegarder ou de promouvoir des biens individuels, familiaux ou sociaux. C'est donc une erreur de penser qu'un acte conjugal rendu volontairement infécond et, par conséquent, intrinsèquement déshonnête, puisse être rendu honnête par l'ensemble d'une vie conjugale féconde.

C'est assez clair, non?

Licéité du recours aux périodes infécondes

16. A cet enseignement de l'Eglise sur la morale conjugale, on objecte aujourd'hui, comme Nous l'observions plus haut (n. 3), que c'est la prérogative de l'intelligence humaine de maîtriser les énergies offertes par la nature irrationnelle et de les orienter vers un but conforme au bien de l'homme. Or, certains se demandent: dans le cas présent, n'est-il pas raisonnable, en bien des circonstances, de recourir au contrôle artificiel des naissances, si on obtient par là l'harmonie et la tranquillité du foyer et de meilleures conditions pour l'éducation des enfants déjà nés ?

A cette question, il faut répondre avec clarté l'Eglise est la première à louer et à recommander l'intervention de l'intelligence dans une œuvre qui associe de si près la créature raisonnable à son Créateur, mais elle affirme que cela doit se faire dans le respect de l'ordre établi par Dieu.

Si donc il existe, pour espacer les naissances, de sérieux motifs dus, soit aux conditions physiques ou psychologiques des conjoints, soit à des circonstances extérieures, l'Eglise enseigne qu'il est alors permis de tenir compte des rythmes naturels, inhérents aux fonctions de la génération, pour user du mariage dans les seules périodes infécondes et régler ainsi la natalité sans porter atteinte aux principes moraux que Nous venons de rappeler (20).

"De sérieux motifs", tout en reconnaissant d'abord ce qui a été écrit avant sur l'interdiction de rendre volontairement stériles les rapports entre époux. Et si les Papes ont donné comme exemple aux fidèles des couples chastes, c'est bien pour rappeler l'importance de la pureté, même dans le mariage.

Mais notre société a inventé toute une série de "droits" qui font oublier les vertus fondamentales de pureté ou de modération. Et, de fil et aiguille, on en arrive à revendiquer le droit à l'impureté pour les prêtres et les religieuses. Je ne ferai pas un discours sur Soeur Emmanuelle ou l'Abbé Pierre au sujet de l'impureté revendiquée, mais je noterai simplement qu'ils sont proposés comme modèles à la jeunesse et que leurs photos sont dans les livres de catéchisme, alors qu'on ne raconte plus les vies de Saints aux jeunes...

Fin du chapitre sur l'impureté.



Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Annie le Sam 16 Juin 2012 - 22:23

Un rapport à lire sur le sujet (mais ça fait très peur):

L'initiation luciférienne et certaines de ses filiales: les charismatiques, Medjugorje, Vassula, de Phazaël, tiré à part du bulletin Sous la Bannière,
disponible ici:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je mettrai un résumé dans la section "livres" mais voici déjà quelques extraits...

Jérôme Foulon souligne la nécessité de l'initiation à propos du Nouvel Age: "... selon D. Spangler..., ainsi que selon d'autres dirigeants du mouvement New Age, la séparation entre l'Eglise et l'état cessera lors de l'entrée dans le Nouvel Age et tous devront se faire initier. Quant à ceux qui s'y refuseront, ils appartiennent à la race inférieure dont il faudra "purifier" la terre avec "compassion": "Ce qui est en train d'apparaître de nos jours... n'est pas un problème de générations ou un problème de communication... c'est un problème d'espèces. Une nouvelle espèce est en train d'apparaître sur la planète et revendique son droit à l'existence. L'espèce dominante est une espèce mourante... Ces évènements et l'intérêt grandissant pour les psychotechnologies, les disciplines spirituelles et les traditions sacrées sont les manifestations d'une nouvelle espèce, plus intelligente, qui voit le jour malgré la résistance de l'espèce dominante, et qui développe une culture planétaire unifiée"."

L'auteur distingue deux types d'initiations luciférienne: l'initiation maçonnique, longue, effectuée par stades successifs, et l'initiation des sectes illuministes, qui nécessite seulement l'imposition des mains par un maître à un nouvel initié, avec certaines invocations. Cette dernière est celle du Renouveau Charismatique.
Sous l'influence de la "grâce diabolique" transmise par le rite, le profane reçoit d'un seul coup l'"illumination", laquelle est accompagnée de pouvoirs véritablement magiques, qui révèlent l'efficacité du "sacrement".

Ce qui explique bien des choses, c'est que l'Abbé Laurentin, alors spécialiste reconnu des apparitions mariales, a été initié au charismatisme en 1980:

Après s'être fait imposer les mains par le berger charismatique, Father Thomas, et par la bergère, Sister Virginia, l'abbé Laurentin est rentré en France littéralement grisé, enivré par son expérience américaine.

Le rapport montre clairement que l'imposition des mains est un rite d'initiation luciférienne. Il est intéressant de voir que beaucoup de caractéristiques du "renouveau charismatique" correspondent bien avec les visions de la soeur de la Nativité.

Pour des personnes non averties, les fruits du renouveau leur semblent bons. Elles s'enthousiasment pour un mouvement qui engendrent un amour et une fidélité plus grandes vis-à-vis de l'Eglise, qui donne un tel goût de la prière que des heures entières d'oraison s'ensuivent. [...] Pour ces personnes, Satan est du côté de ceux qui s'opposent au renouveau charismatique
.

Que conclure, sinon qu'une initiation diabolique faite sans qu'on s'en aperçoive, sans qu'on le veuille, est le grand secret des puissances occultes: de fait l'initiation à l'insu des initiables est le secret des secrets de Satan.

C'est un prêtre responsable en Allemagne du renouveau charismatique, et donc un "initié" sous emprise démoniaque, qui a prophétisé les appartitions de Medjugorje. Il s'agit du docteur Heribert Mühlen, professeur de dogmatique à la faculté de théologie de Paderborn. Au cours d'une conférence donnée en ex-Yougoslavie à Zagreb, ledit prêtre annonce à ses auditeurs, dont des prêtres: "Dieu prépare dans votre pays de grandes choses qui auront une profonde influence sur la destinée de l'Europe entière!"

Et voici que le père Tardif sous l'effet de l'emprise provoquée par l'initiation [...], profère la prophétie devenue célèbre. S'adressant au prêtre franciscain qui a joué un rôle exceptionnel à Medjugorje, le Père Tomislav Vlasic, alors qu'il suivait à Rome une session de leaders du Renouveau Charismatique, il lui dit: "Ne crains pas, je vous envoie ma Mère". Le "je" est assez surprenant, qui laisse supposer une spéciale intervention. Mais en milieu charismatique il faut oublier de se laisser surprendre!

La voyante Vicka n'hésite pas à répondre à la question à elle posée: "Comment vous est venue l'idée d'imposer les mains aux malades?": "Cela fait partie du message de la Gospa, elle nous en a souvent parlé"...

L'abbé Laurentin a reçu le prix "Sapienza" pour son ouvrage sur Medjugorje. Il s'en vante comme d'une garantie officielle de sérieux de son travail. On y regarde de plus près et l'on découvre que le prix en question est distribué par ... "L'agence de diffusion du Renouveau Charismatique".

De fausses apparitions mariales sont liées au phénomène charismatique, et là il y a un très grand danger:

Utilisant la terminologie chrétienne, la doctrine des chers à Satan enseigne donc que le principe féminin dans la trinité gnostique, c'est le Saint-Esprit: il est la Femme divine, l'Eternel Féminin, la Sagesse, la Sainte-Esprit, la Sophia.

Le disciple de Lucifer, l'ex-chanoine Roca, s'exprimait ainsi: "Marie est la manifestation vivante du Principe Féminin lui-même, la Sagesse (Sophia) immaculée en personne incarnée tout exprès pour s'unir... à son céleste époux, le principe masculin, l'Esprit divin, et pour que de ce royal hymen sortit toute nouvelle une race vraiment divine". ["Glorieux centenaire"]

Cette race toute nouvelle, cette race vraiment divine, autrement dit: sous emprise diabolique, c'est la race de ceux qui se laissent prendre aux mirages des fausses apparitions et révélations mariales alliées au Renouveau charismatique. On comprend pourquoi tant de fausses apparitions mariales encombrent notre Ciel en ce temps de Pentecôte luciférienne.

Le rapport traite ensuite le cas de Vassula Ryden, qui fait partie des mediums du New Age.

Il y a vraiment de quoi se méfier de toutes les apparitions et révélations faites après les années 70.
__________________________________________________

Je finis par un avertissement donné avant cette période:

Dans ces lieux, beaucoup de familles auront, avant bien longtemps, cette terrible faiblesse qui ne leur sera jamais pardonnée, à moins d'une pénitence publique ou de très grandes pénitences... Pendant l'empire triomphant du mal, il y aura, mes enfants, beaucoup de baptêmes, pour un nombre infini d'enfants, grands ou petits, jeunes ou plus âgés, je veux dire pour tous ceux qui voudront y consentir. Ce baptême effroyable sera fait par beaucoup de ces impies profanateurs qui se revêtiront d'habits spéciaux.

Mes enfants, c'est en beaucoup de maisons d'éducation, d'où les bonnes âmes auront été renvoyées et remplacées par des coeurs corrompus, hideux et déjà destinés à l'enfer, c'est là, dans ces maisons d'éducation, que se feront ces baptêmes, avec des insultes incroyables et des dérisions impossibles.

Marie-Julie Jahenny, extase du 11 janvier 1881.

On y croit ou pas. Mais il faut peut-être se méfier: et si l'initiation luciférienne était imposée aux enfants à l'école???














Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La grande hérésie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum