L'amour de Dieu a toujours l'initiative

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'amour de Dieu a toujours l'initiative

Message par etienne lorant le Ven 3 Jan 2014 - 9:54

Férie du temps de Noël (3 janv.)

Première lettre de saint Jean 2,29.3,1-6.

Mes bien-aimés, puisque vous savez que Dieu est juste, reconnaissez aussi que tout homme qui vit selon la justice de Dieu est vraiment né de lui.
Voyez comme il est grand, l'amour dont le Père nous a comblés : il a voulu que nous soyons appelés enfants de Dieu - et nous le sommes. Voilà pourquoi le monde ne peut pas nous connaître : puisqu'il n'a pas découvert Dieu.
Bien-aimés, dès maintenant, nous sommes enfants de Dieu, mais ce que nous serons ne paraît pas encore clairement. Nous le savons : lorsque le Fils de Dieu paraîtra, nous serons semblables à lui parce que nous le verrons tel qu'il est.
Et tout homme qui fonde sur lui une telle espérance se rend pur comme lui-même est pur.
Tout homme qui commet le péché lutte contre Dieu ; car le péché, c'est la lutte contre Dieu.
Or, vous savez que lui, Jésus, est apparu pour enlever les péchés, et qu'il n'y a pas de péché en lui.
Quand un homme demeure en lui, il ne pèche pas ; quand il pèche, c'est qu'il ne l'a pas vu et ne le connaît pas.


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 1,29-34.
Comme Jean Baptiste voyait Jésus venir vers lui, il dit : « Voici l'Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde ; c'est de lui que j'ai dit : Derrière moi vient un homme qui a sa place devant moi, car avant moi il était.
Je ne le connaissais pas ; mais, si je suis venu baptiser dans l'eau, c'est pour qu'il soit manifesté au peuple d'Israël. »
Alors Jean rendit ce témoignage : « J'ai vu l'Esprit descendre du ciel comme une colombe et demeurer sur lui.
Je ne le connaissais pas, mais celui qui m'a envoyé baptiser dans l'eau m'a dit : 'L'homme sur qui tu verras l'Esprit descendre et demeurer, c'est celui-là qui baptise dans l'Esprit Saint. '
Oui, j'ai vu, et je rends ce témoignage : c'est lui le Fils de Dieu. »


Cy Aelf, Paris

Dans son épître, Jean reprend la qualité qui, au yeux des juifs, caractérise le mieux l'essence de Dieu : Dieu est justice. Et c'est donc en pratiquant lui-même la justice, selon la loi donnée par Moïse, que l'homme peut lui-même devenir juste à l'image de Dieu. Cependant, dès la ligne qui suit, Jean déclare que l'amour de Dieu est tel qu'il fait de nous ses enfants. Dès lors, pour connaître Dieu, c'est l'amour qui entre en jeu. La connaissance de Dieu n'est plus fondée sur le respect de la loi, mais elle est fondée plus profondément encore sur l'amour.  La différence peut paraître subtile, mais en réalité, l'amour va toujours plus loin que le seul respect des lois - la gratuité du don de soi, la loi ne l'a pas prévue.

Et c'est ainsi, tout naturellement, qu'au baptême de Jésus dans le Jourdain, l'Esprit Saint se manifeste et vient reposer sur celui qui n'est autre que le Fils de Dieu.  Il faut, pour bien se rendre compte de l'importance de l'événement, souligner que Jésus vient au baptême de Jean par "l'autre bout".  L’Évangile selon saint Luc (3:21) le rapporte: "Comme tout le peuple se faisait baptiser et que Jésus priait, après avoir été baptisé lui aussi, alors le ciel s'ouvrit." Autrement dit, d'une manière symbolique du moins, en se faisant baptiser dans le Jourdain, Jésus a pris sur lui les péchés que les autres juifs étaient venus abandonner dans ses eaux tumultueuses.

Et l'on voit encore que, dans l'amour, c'est toujours Dieu qui a l'initiative: l'homme ne peut que recevoir et suivre.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum