Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Lit combiné enfant 90×200 cm PARISOT ZOLA
159.99 €
Voir le deal

Le grand décalage entre l’enseignement de l’Eglise et les convictions des catholiques français

2 participants

Aller en bas

Le grand décalage entre l’enseignement de l’Eglise et les convictions des catholiques français Empty Le grand décalage entre l’enseignement de l’Eglise et les convictions des catholiques français

Message par MichelT Mar 25 Fév 2014 - 15:21

Le grand décalage entre l’enseignement de l’Eglise et les convictions des catholiques français


24 février 2014

Un sondage publié hier montrerait que les catholiques français sont très éloignés des convictions qu’ils devraient avoir :
◾90% des catholiques favorables au droit à l’avortement. Chiffre étonnant quand on sait que 75% des Français y sont favorables. En fait, seulement 63% des catholiques pratiquants y seraient favorables. Mais ce même sondage estime à 8% des Français le nombre de catholiques pratiquants, ce qui me semble bien élevé.
◾37% des catholiques pratiquants seraient aussi favorables à la loi Taubira.
◾21 % seraient favorables à l’adoption par deux personnes de même sexe. des catholiques Français approuvent ce droit, et ce taux chute à 21% auprès des pratiquants réguliers.
◾58% seraient aussi favorables à la PMA pour les couples et 11% favorables pour les personnes de même sexe.
◾92% des catholiques déclarent qu’ils souhaiteraient que l’Eglise prenne position pour l’utilisation des méthodes artificielles de contraception (ce qui a été fait en… 1968)
◾92% des catholiques manifestent leur volonté de voir l’Eglise se positionner en faveur de l’usage du préservatif
◾84% des catholiques souhaitent que l’Eglise donne la possibilité aux femmes de devenir prêtre.

Bref, un sondage à prendre avec des pincettes mais qui montre qu’il y a de toute façon des catholiques pratiquants qui ne comprennent plus rien à la doctrine de l’Eglise sur la famille.

Le conseil permanent de la CEF a décidé, après discussion, de ne pas rendre publique la synthèse envoyée à Rome des 2000 pages envoyées par les 83 diocèses, groupes et mouvements, concernant la consultation effectuée en vue du synode sur la famille. Mais Mgr Jean-Luc Brunin, évêque du Havre et président du conseil Famille et société, soulignant que les attentes exprimées sur l’accueil des personnes homosexuelles, des divorcés remariés, sur la contraception ou encore la cohabitation avant mariage « n’ont de toute façon rien d’un scoop ». Le site Internet de la CEF a toutefois mis en ligne 4 pages de synthèse rédigées par son vice-président, Mgr Pierre-Marie Carré.  Ce dernier écrit notamment :

« Un grand nombre de réponses manifestent le décalage qui existe entre l’enseignement de l’Eglise et les choix des couples qui se reconnaissent catholiques. Un tel décalage apparaît tout particulièrement à propos de la contraception et des demandes que les divorcés-remariés adressent à l’Eglise à propos des sacrements de l’Eucharistie et de la réconciliation. [...] Une grande majorité de réponses soulignent que l’encyclique Humanae Vitae (1968) a entraîné chez beaucoup de couples une rupture avec l’enseignement de l’Eglise. L’insistance de l’Eglise sur ce point semble incompréhensible pour ces personnes. Une petite minorité convaincue met en œuvre cet enseignement en s’inspirant par exemple de la méthode Billings. D’une manière générale, on attend que l’Eglise donne aux couples chrétiens des critères de discernement qui leur servent de points de repère. Beaucoup croient que l’Eglise condamne la sexualité. Il paraît indispensable que des couples chrétiens témoignent que la relation sexuelle participe à la croissance de l’amour dans le couple. Il sera important de mettre l’accent sur la qualité relationnelle de l’amour qui unit les époux en faisant percevoir ce qu’ils sont appelés à vivre comme chasteté. »



10 comments

Jean-Pierre Delmau

24 février 2014 at 10 h 29 min  - Répondre


Chiffres assez étonnants en effet, bien que j’aie pu observer que, s’agissant de la loi Taubira, les 37% paraissent malheureusement vraisemblables.
Je ne suis pas sûr que le clergé ait été assez clair et ferme sur les problèmes « sociétaux » soulevés par le gouvernement depuis des années, et notamment depuis 18 mois. On prétend que les 2/3 du clergé vote à gauche : ces 2/3 auraient-ils de la difficulté à faire passer la doctrine de l’Eglise avant l’idéologie socialiste ?… on peut finir par se poser la question.
Pourtant le Pape François et ses deux prédécesseurs immédiats ont été plutôt clairs sur ces sujets. Les relais épiscopaux fonctionnent-ils correctement ?
 
ocheteau

24 février 2014 at 10 h 57 min  - Répondre


ça vous étonne ? depuis plus de 50 ans on n’enseigne plus dans nos églises ni dans nos écoles ni le dogme ni les sacrements… on a réduit la religion à un vague sentimentalisme moralisateur, où, par ailleurs, tout le monde il est beau il est gentil, où surtout il est de bon ton de se créer sa propre religion. ses propres valeurs, sa propre conception de la vérité. en 1968 il a été interdit d’interdire : cette règle est la seule qui tienne encore…
nos enfants sont totalement ignorants en matière religieuse
, et ce qu’on a tant bien que mal essayé d’inculquer a été tourné en dérision sous prétexte d’esprit du concile…
l’Eglise a bien fait un Catéchisme mais qui, parmi les prêtres ou les fidèles, s’y réfère ?
oui, on a conseillé de lire les Ecritures, mais en supprimant les références, surtout celles de la hiérarchie catholique ! vivent les protestants ! vive l’oecuménisme….
comment ne pourrions nous pas avoir une recrudescence des sectes ?
comment la société peut elle ne pas avoir tout oublié des règles qui ont favorisé sa progression vers la justice et la simple charité ?
on a créé un monde de loups où chacun ne vit que pour soi, sans Dieu ni Maître.

 


de la Croix Guy

24 février 2014 at 11 h 36 min  - Répondre


Il est grandement temps que les cathos français ou se disant encore cathos … prennent conscience qu’en chassant Hollande et sa clique à la solde des americano-judeo-maçons aucune autre alternative n’est possible à ce jour avant de RECONVERTIR les faux cathos y compris les prêtres et les évêques de France et autre part encore conquis par le MONDE … matérialiste édoniste et refusant de se mettre à genoux et de faire PENITENCE comme l’a demandé la Très Sainte Vierge Marie à Fatima… et à Garabandal spécialeùent pur les prêtres …
 

Elda

24 février 2014 at 11 h 49 min  - Répondre


Je suis ahurie de lire le résultat de ce sondage, c’est incompréhensible. Les opinions affichées vont à l’inverse de l’enseignement du Christ, ne collent pas non plus avec le « réveil » de millions de gens qui défendent les valeurs de l’Evangile et l’ont manifesté depuis 2 ans. Idem autour de moi. Alors ? Sondage bidon ? Falsifié par provocation ? J’incline à le croire…
 

Pellabeuf

24 février 2014 at 19 h 39 min  - Répondre


Quand j’étais jeune vicaire (il y a trente-cinq ans!), on m’a dit d’utiliser pour les enfants de sixième, qui devaient étudier le credo et les sacrements, un catéchisme approuvé par l’autorité diocésaine dans lequel il n’était question ni du mariage, ni de l’ordination. J’ai fait les corrections nécessaires, mais certaines lacunes d’aujourd’hui ont été provoquées volontairement.
Abbé Bernard Pellabeuf
 

Daniel

24 février 2014 at 20 h 13 min  - Répondre


Ce type de sondage n’a aucune importance : soit il tombe dans l’oreille d’un non catholique et il n’a pas d’effet moteur, soit il tombe dans l’oreille d’un catholique pratiquant (en moyenne 4,8% de la population) et il n’a pas d’effet car on voit trop bien que ces chiffres sont faux.

Par contre, une action de la CEF serait la bien venue pour demander officiellement d’aller voir les biais de ce sondage (mais les sondeur pourront bien entendu refuser, à leur risque et péril …) il doit bien y avoir quelques catholiques diplômés en techniques statistiques. Sa ferait le buzz sur internet !
 

LB

24 février 2014 at 20 h 32 min  - Répondre


Dans mon diocèse, le questionnaire a été remis aux forces vives du diocèse.
Etant donné que les forces vives sont avant tout considérées comme vives au regard de leur côté progressiste ou moribond, elles ne reflètent que peu le diocèse de Saint Denis de la Réunion.
Là où une partie non négligeable du clergé dirigeant est socialisante ou « maçonnisante », les méthodes de consultation sont les mêmes que celles de la république française aujourd’hui.
Mais le changement c’est maintenant. Dans l’Eglise aussi.

+ LB
 


24 février 2014 at 21 h 27 min  - Répondre


Je n’ai peut-être pas suivi mais qui a été sondé dans les diocèses français et selon quelles modalités?
 

Philomène

25 février 2014 at 5 h 35 min  - Répondre


D’après un sondage précédent, 47 % des catholiques auraient voté pour hollande en 2012, on connaissait pourtant son programme; il y a donc environ 47 % de  » progressistes » dont le courant Golias qui est très actif. Le clergé semble effectivement acquis à la gauche au nom de la défense des pauvres. Dans ma paroisse d’Evry, la plupart des bourgeoises du Rosaire sont pour le mariage gay et admettent l’avortement quand une femme estime avoir assez d’enfants ou qu’elle est jeune et non mariée. les idées politiques des catholiques, même pratiquants, rejoignent celles des autres Français, à quelques % près.
 

Bertrand thillaye

25 février 2014 at 7 h 51 min  - Répondre


Merci beaucoup de revoir cette brève en disant d’où vient ce sondage. Commandité par qui. Réalisé par qui. Publié par qui.

Revoir aussi les nombres ici publiés qui comportent peut être une erreur
On y parle de deux fois 21%

Merci
Haut les cœurs

fin



A méditer sur notre époque!

Église de Sardes - celle de notre époque - Holzhauser - Interprétation de l`Apocalypse - de l`An 1520 jusqu'à l`arrivée du Pontife saint et du Grand Monarque.

«Sois vigilant et maintien les restes qui allaient périr ( Apocalypse III,2)
C`est a notre époque que s`adresse cette admonestation « Maintien les restes»

«Je connais tes œuvres» tes œuvres mauvaises ne me sont pas cachées. Œuvres pleines d`imperfections qui ont le dehors de la piété et qui n`ont pas la vérité de la charité. Tes œuvres apparaissent bonnes extérieurement mais a l`intérieur elles sont mauvaises et donne la mort ( de l`âme)

« Tu as le nom de vivant mais tu es mort» Mort de l`âme - péchés mortels - Les hérétiques dans ce cinquième âge sont aussi nombreux que les sauterelles, sur la terre. Ils se glorifient du nom du Christ, disent être de vrais chrétiens et cependant tous sont morts et mourront éternellement si ils ne font pénitence.

Jésus-Christ reproche a ce cinquième âge le vice de s`attribuer faussement le nom de vivre en lui tandis que l`on vit tout autrement.

«Tu as le nom de vivant mais tu es mort» dans la fausse doctrine, dans l`athéisme et le pseudopoliticisme, mort dans l`hypocrisie et la justice simulée, mort dans tes péchés occultes, dans le secret de tes abominations, dans tes voluptés et tes délices, dans l`effronterie, la jalousie et l`orgueil, dans les péchés de la chair, dans l`ignorance des mystères et des choses nécessaires a ton salut, dans l`irréligion et le mépris de la parole de Dieu car toute charité, qui est la seule véritable vie en Jésus-Christ s`est refroidie en toi.

« Sois vigilant et confirme ceux qui sont près de mourir» Jésus-Christ exhorte par ses paroles les pontifes, prélats et docteurs a la vigilance qui doit être autant plus grande que les temps sont plus mauvais et plus difficiles. Beaucoup de loups sont parmi les brebis qui sont plus exposées a la corruption. Sois vigilant a prier pour ceux qui te sont confiés, soit vigilant sur ta personne afin que tes œuvres, tes paroles et tes pensées soient saintes. Soit vigilant sur ta maison et tes troupes afin que elle soit sainte et pure de toute fornication et scandales. Soit vigilant a conserver une doctrine sainte et orthodoxe pour la prêcher aux adultes et aux enfants. Soit vigilant a visiter ,corriger, protéger, consoler ceux qui sont sous ta juridiction. Sois vigilant a procurer a tous ceux qui sont dans la saine doctrine de bons évêques, prélats et curés. Soit vigilant devant la malice des hérétiques, les mauvais livres, contre les faux chrétiens, et confirme ce qui reste de catholique...qui en tombant peu a peu dans l`hérésie et l`athéisme meurent faute de vigilance pastorale. ( mort de l`âme)

L`hérésie reprend partout le dessus, ils sont triomphants, ses adeptes ont le pouvoir presque partout. Ils triomphe dans l`empire, les républiques, les royaumes. Voila pourquoi beaucoup de catholiques deviennent tièdes, que les tièdes font défection et que plusieurs conçoivent le scandale dans leur cœur. La corruption des mœurs va croissant.

«Sois vigilant car je ne trouve pas tes œuvres pleines devant mon Dieu.» C`est-a-dire tu n`accomplis pas tes devoirs comme tu le pourrais et comme tu devrais. Tu n`es pas assez vigilant! Pas assez de sollicitude pour les brebis qui te sont confiées, car tes œuvres ne sont pas pleines, pas parfaites en charité car tu a peu soin du salut des âmes. Tes œuvres ne sont pas pleine par rapport aux institutions, par rapport a la discipline, parce que tu ne marche pas comme j`en ai reçu le commandement de mon Père, et comme j`ai marché moi-même dans l`humilité, l`abnégation, la pauvreté.

« Souviens toi donc de ce que tu as reçu et de ce que tu as entendus, et garde le, et fais pénitence.» Souviens toi de tes devoirs pastoraux, des devoirs de ta charge et de leur gravité. Souviens toi que ta charge est sainte et reçus par le ministère des anges et que Dieu l`a confié aux hommes non pas pour un avantage terrestre mais pour le salut des âmes pour qui Moi, le Fils Éternel de Dieu, le Roi des rois, le Dominateur des dominateurs, je suis descendu des Cieux, je me suis fait homme, je suis né dans une étable, j`ai logé parmi les animaux, j`ai vécu dans la pauvreté et l`humilité, conversant avec les hommes sur la terre pendant 33 ans, enfin, je fus crucifié entre deux voleurs. Ton fardeau est lourd, plein de travaux, de sollicitudes et de dangers, il exige une exacte vigilance, la crainte de Dieu, une prière continuelle et une chaste sobriété.

Souviens toi donc de ce que tu as entendu de mon Évangile. Comment je me comportai parmi les hommes et comment j`ai donné ma vie pour mes brebis. Souviens toi des Actes et de la vie des mes Apôtres et quelle conduite ils ont tenus. De ce que tu as entendu des pères de l`Église, prélats et pontifes du passé. Ils furent pauvres, humbles, prudents, sobres, chastes, pleins de sollicitudes et de vertus. Souviens toi des Canons, des Conciles, des Pères de l`Église. Souviens toi de ce que tu as entendu et garde les, ces paroles a observer, car le vice de ce siècle est de ne rien observer de ces devoirs. Ce siècle est charnel et délicat, il se glorifie de ses sciences.

«Et fait pénitence» L`homme doit reconnaître et confesser ses fautes. Il doit en demander pardon a Dieu avec un cœur contrit et humilié. Il doit se corriger et réformer sa conduite. Hors la génération perverse du cinquième âge de l`Église ne fait rien de cela. Les hérétiques qui sont mort dans leurs erreurs méprisent la pénitence et se glorifient de leurs erreurs. Parmi les catholiques peu reconnaissent leurs défauts et leurs péchés. Tous les évêques et les prélats disent que ils font bien leur devoir. Tous les ordres sacrés disent être innocents. Les responsables politiques et juridiques se glorifient de bien agir. Le peuple lui-même dit : Quel mal fais-je? Tous s`excusent!

«Car si tu ne veilles, je viendrai a toi comme un voleur dans la nuit, et tu ne sauras a quelle heure je viendrai!» Après la prescription du remède suit une menace terrible contre l`Église de Dieu. Si tu ne sort du sommeil profond de tes voluptés, de ta paresse, de tes péchés dans lequel tu t`es endormis je viendrai a toi en te suscitant des malheurs. Tu ne pourras prévenir le mal ni te préparer pour te protéger de la colère divine.

«Tu as un petit nombre d`hommes a Sardes qui n`ont pas souillés leurs vêtements» même si l`Église est affligée et désolée et que le monde est méchant le Seigneur se réserve toujours des saints et des amis qui brilles pour empêcher la corruption du monde. Le monde souille par l`universalité des péchés graves et des iniquités dans lequel le monde presque en entier est plongé. En effet, cette génération est tout a fait pervertie, délicate, efféminée, molle, charnelle, avare et superbe. Elle est enfoncée dans les voluptés, les délices, l`hérésie, l`oubli de Dieu, Son Créateur.

Dans toute cette multitude, seul un petit nombre fait exception qui croient et servent le Seigneur leur Dieu.

« Ils marcheront avec moi vêtus de blanc parce que ils en sont dignes.» Ce petit nombre d`amis seront vêtus de blanc - pureté, humilité, patience, pauvreté et abandon vertus de Jésus-Christ représenté en blanc. Ils ont beaucoup a souffrir.

«Celui qui vaincra sera ainsi vêtu de blanc.» Promesse de récompense et consolation dans l`autre vie. Il exhorte ses troupes - celui qui vaincra le péché, les faussetés du monde, le démon, la chair, celui qui fera pénitence, qui pratiquera la charité envers Dieu et le prochain, celui qui persévère dans la foi catholique, celui qui persévère dans les tribulations, les persécutions, celui qui persévèrent devant les hérétiques et les mauvais chrétiens, celui qui persévère dans la saine doctrine, celui-là sera vêtu de blanc. «Son nom ne sera pas effacé du Livre de Vie et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges.»
.


MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le grand décalage entre l’enseignement de l’Eglise et les convictions des catholiques français Empty Re: Le grand décalage entre l’enseignement de l’Eglise et les convictions des catholiques français

Message par mick Lun 3 Mar 2014 - 1:06

je ne crois pas en ses chiffres,cela me parait enorme...

mick

Masculin Date d'inscription : 31/07/2009
Localisation : sud est

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum