Assurer son salut par la miséricorde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Assurer son salut par la miséricorde

Message par etienne lorant le Jeu 17 Nov 2016 - 16:17

Le jeudi de la 33e semaine du temps ordinaire

Livre de l'Apocalypse 5,1-10.
Quand l’Agneau eut pris le Livre, les quatre Vivants et les vingt-quatre Anciens se jetèrent à ses pieds. Ils tenaient chacun une cithare et des coupes d’or pleines de parfums qui sont les prières des saints. Ils chantaient ce cantique nouveau : « Tu es digne, de prendre le Livre et d’en ouvrir les sceaux, car tu fus immolé, rachetant pour Dieu, par ton sang, des gens de toute tribu, langue, peuple et nation. Pour notre Dieu, tu en as fait un royaume et des prêtres : ils régneront sur la terre. »

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 19,41-44.
En ce temps-là, lorsque Jésus fut près de Jérusalem, voyant la ville, il pleura sur elle, en disant : « Ah ! si toi aussi, tu avais reconnu en ce jour ce qui donne la paix ! Mais maintenant cela est resté caché à tes yeux. Oui, viendront pour toi des jours où tes ennemis construiront des ouvrages de siège contre toi, t’encercleront et te presseront de tous côtés; ils t’anéantiront, toi et tes enfants qui sont chez toi, et ils ne laisseront pas chez toi pierre sur pierre, parce que tu n’as pas reconnu le moment où Dieu te visitait. »

Cy Aelf, Paris

C'est bien le Christ qui a permis la réconciliation de l'homme avec Dieu. Mais c'est par le don total de lui-même, par son immolation sur la croix, que Jésus a vaincu le monde et rétabli le lien à Dieu que nous appelons religion. Mais le temple de Jérusalem a été abandonné et détruit. Car désormais, avec le don de l'Esprit Saint, le Seigneur peut être, partout et en tout temps, être servi et adoré.

Cependant, Satan, l'Adversaire, continue de leurrer les hommes, que ce soit en les couvrant d'or, d'argent et de possessions, mais aussi en instaurant de nouvelles formes de plaisirs et de distractions, lesquels constituent de graves offenses envers Dieu.

Ecartons-nous vivement de tout cela ! "Mais persévérons, nous a dit le prêtre, dans la foi et l'espérance et surtout dans la charité, laquelle consiste à reconnaître Jésus caché dans le pauvre."

C'est un discours qu'il est toujours difficile d'entendre, mais le témoignage chrétien ne saurait subsister sans les signes qui l'accompagnent et ce sont des manifestations de miséricorde envers autrui. En effet : "Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde"...

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum