San Damiano:DANGER

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty San Damiano:DANGER

Message par Francesco le Ven 6 Fév 2009 - 1:03

SAN DAMIANO......Qu'en est-il ?


2 février 1968 :


Monseigneur MALCHIODI, évêque de PACENZA :
Citation:

dénués de fondement surnaturel


1970 :

Monseigneur Enrico MANFREDINI, évêque de PACENZA :


Citation:
"En raison des devoirs de ma charge pastorale, en communion avec le Siège apostolique, en considération également de ma responsabilité collégiale à l'égard de mes frères évêques dans les diocèses desquels sont propagés les faits de San Damiano - ce qui cause des maux graves et désoriente leurs fidèles, - je déclare et prescris ce qui suit :

1. Ce qu'on appelle "les faits de San Damiano", c'est-à-dire les prétendus messages, les soi-disant visions et les présumés prodiges, n'ont rien de surnaturel ; les preuves alléguées n'ont aucune valeur probante ; il existe, par contre, beaucoup de preuves indubitablement contraires.

2. Rosa Bozzini in Quattrini, qui est au centre de cette affaire, fait certes preuve d'une prudence toujours plus grande dans ses expressions. Mais, en substance, elle a continuellement désobéi publiquement à son évêque en continuant à se considérer comme une "voyante" et comme "l'instrument de la Sainte Vierge". Nous l'avertissons formellement que si elle persiste dans cette attitude, nous nous verrons dans l'obligation de lui refuser les sacrements et même l'accès à l'église. Celui, en effet, qui rompt l'unité par la désobéissance et la rébellion, ne peut être admis à l'eucharistie qui est centre et source de charité unifiante.

3. Dans le décret de révocation - décret confirmé par le Saint-Siège, - le prêtre Edgardo Pellacani, ancien curé de San Damiano, a reçu l'ordre formel de ne plus s'occuper des faits en question. Nous réitérons publiquement cet ordre, en y ajoutant la menace de suspense a divinis au cas où il y contreviendrait à l'avenir.

4. Nous avertissons les autres personnes, prêtres et laïcs, qui sont responsables de ce phénomène et le soutiennent - et qui, malgré l'interdiction portée par l'évêque du lieu, ont continué à promouvoir les faits de San Damiano, à se faire les propagandistes des prétendues apparitions et des soi-disant messages, à organiser des voyages, - que s'ils persistent dans cette attitude, nous nous verrons dans l'obligation de leur interdire nominativement dans ce diocèse l'accès à l'église et aux sacrements, et de les frapper de suspense a divinis s'ils sont prêtres. Pour tous, nous nous réservons d'en informer leurs Ordinaires.

5. LES PELERINAGES COLLECTIFS ET INDIVIDUELS QUI SE RENDENT A SAN DAMIANO DANS LES BUT DE DEVOTION SONT INVITES A S'ABSTENIR D'Y VENIR. Nous les avertissons aussi que, s'ils persistent dans leur désobéissance, nous nous verrons dans l'obligation de leur interdire l'accès à l'église paroissiale de San Damiano et aux églises du diocèse."


1971 :

Monseigneur Enrico MANFREDINI, évêque de PACENZA (nouvelle notification)


Citation:
"Les fauteurs de manifestations et la personne qui en est au centre n'ont pas obéi à l'évêque, et les faits ont continué. La vaste propagande qui a conduit à San Damiano de nombreuses personnes provenant en partie de diocèses d'Italie, mais en majeure partie de l'étranger, s'est poursuivie. Il est pénible que l'on prétende honorer la Sainte Vierge par une attitude de sournoise désobéissance à l'autorité de l'Église. Tout cela me peine aussi parce que de nombreuses personnes de bonne foi qui viennent là pour honorer la Sainte Vierge sont induites en des erreurs mettant en danger la foi et la vraie piété chrétienne."



Citation:
Dans le cas de San Damiano, l'évêque du diocèse de Plaisance dont dépend San Damiano, a demandé après enquête, la fermeture de ce lieu. Ce n'est pas une réserve mais une interdiction. Comme l'écrivait Mgr Coffy en demandant aux catholiques du diocèse d'Albi de s'abstenir d'aller en pèlerinage à San Damiano : "Peut-on se dire fidèle à l'Église et ne pas tenir compte de cette interdiction ?" (Documentation catholique du 4 mars 1984, p. 271).

2005 :

Dernière intervention officielle diocèse de Piacenza, qui est une Notification de l’Eveque Manfredini datée du 1er mai 1980 :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Traduction :


Citation:
- L’eveque confirme le jugement négatif de son prédécesseur (les faits n’ont aucun fondement surnaturel)

- Aucun culte à la Bienheureuse Vierge Marie, qui soit lié à ces présumées apparitions et messages, ne peut être pratiqué ou encouragé.

- Ceux qui diffusent des publications de propagande, organisent des pélèrinages et fréquentent San Damiano pour des motifs de dévotion, désobéissent ouvertement à l’Eglise.

- Les pretres qui n’appartiennent pas au diocèse de Piacenza n’ont pas d’autorisation pour célébrer la Messe à San Damiano. S’ils désobéissent à cette disposition, ils seront suspendus a divinis. La communion eucharistique devrait etre refusée à ceux qui se rendent à San Damiano pour des questions de dévotion à ses présumées apparitions.

- Les curés des paroisses et ordres religieux qui reçoivent des pèlerins qui se rendent à San Damiano, sont priés de leur donner une correcte catéchèse sur l’authentique dévotion mariale et sur le devoir d’obéissance à la légitime autorité de l’Eglise.

Comme vous voyez, c’est un document très sévère qui est toujours en vigueur. Dans sa rèponse à mon mari, le secrétaire de l’eveque précise que Mgr Monari, eveque de Piacenza à cette date, a confirmé la validité de ce document de son prédécesseur. Si quelqu’un a encore des doutes, je l’encourage vivement à prendre contact avec le diocèse de Piacenza




Citation:

Marthe Robin était fréquemment consultée sur San Damiano.
Elle avait coutume de répondre : "Vous ne trouvez pas qu'elle devient bien bavarde, la Maman ? "


Citation:
ERREUR THEOLOGIQUE relevée par Mgr Charrière, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg, dans son bulletin diocésain (19 février 1970). :
"Un nouveau témoignage nous a été donné par les amis de San Damiano eux-mêmes dans la publication du message qu'ils affirment avoir recueilli le dimanche 9 novembre 1969 et selon lequel la communion dans la main serait un sacrilège. Nous avons dit nous-même assez clairement que personne n'est obligé de recevoir la communion dans la main, mais nous avons dit aussi que le Souverain Pontife a autorisé cette manière de communier. Le Vicaire du Christ ne saurait autoriser un acte sacrilège: il n'est pas possible que la Sainte Vierge ait inspiré les paroles prononcées par Dame Rosa ce 9 novembre. Nous déclarons donc une nouvelle fois que notre devoir est d'obéir à l'autorité ecclésiastique qui nous demande de ne pas accorder foi à des faits «qui ne méritent pas confiance»."


Citation:
Mgr ETCHEGARAY écrit dans le bulletin de son diocèse (l'Église aujourd'hui à Marseille, 23 mai 1976) :

Il ne se passe pas de semaine que ne tombent sur mon bureau ces nouveaux aérolithes que sont des opuscules étalant avec complaisance d'interminables confidences de la Vierge ou du Christ lui-même, des récits de visions apocalyptiques. Certains ne savent plus où donner de la tête : les voilà qui courent partout où est annoncée une apparition d'autant plus recherchée que l'Église après examen en a récusé le bien-fondé. A San Damiano, le 25 mars dernier, on a compté plus de 400 cars..., dont plusieurs immatriculés 13. Ce matin, je reçois un tract faisant campagne pour forcer le Pape à révéler "le troisième secret de Fatima", qui "contient la solution de tous les problèmes".

Trop de gens se laissent "ballotter, mener à la dérive, à tous vents de doctrine" (Ep 4, 14). Le phénomène est bien connu, il obéit au double besoin de sécurité personnelle et de dénonciation de ceux que l'on considère comme des fauteurs de trouble. Le climat d'angoisse dans lequel nous vivons engendre toutes les crédulités possibles. On se délecte à lire des messages célestes relatant les châtiments des mauvais pasteurs, y compris évêques et pape.

Toutes ces pseudo-révélations développent une eschatologie tragique, lient l'obtention du salut à des dévotions facultatives, voire suspectes, prônent une spiritualité qui détourne d'une foi en prise avec la vie, aussi bien dans l'Église que dans le monde. Nul non plus n'est à l'abri de fraudes : un récent livre montre que sainte Thérèse de Lisieux, comme beaucoup de ses contemporains, a été victime de ce virtuose de la mystification religieuse qu'était le Marseillais "Léo Taxil" ; quand ce dernier passa aux aveux, ce fut pour l'humble carmélite l'enfoncement poignant dans la nuit de la foi.

Nous connaissons la prudence de l'Église face aux révélations privées, sa rigueur et sa lenteur dans la reconnaissance de certaines d'entre elles, sa mesure pour en marquer le caractère relatif par rapport à la Révélation, à la Parole de Dieu vécue et célébrée en Église. Ce ne sont ni le nombre ni la ferveur des personnes adhérant à des révélations qui en font les critères de vérité, mais le seul jugement du pape et des évêques. Bien plus, il faut savoir que jamais l'Église n'impose une apparition comme article de foi ; elle se contente de se prononcer sur le contenu du message.

Dans quelques jours, 1.500 pèlerins du diocèse se rendront à Lourdes. Ce haut lieu a été reconnu par l'Église comme une terre d'Évangile. Nous le devons à sainte Bernadette, dont la vie silencieuse a témoigné de la vérité du message de Notre-Dame. Nous le devons aux générations de pèlerins qui n'ont jamais cherché à juger les autres, mais simplement à apporter plus de foi et de charité dans leur propre existence.

Courir après les révélations, écrit saint Jean de la Croix, serait non seulement une sottise, mais faire injure à Dieu qui a déjà tout dit en Jésus-Christ (cf. la Montée du Carmel, I, II, chap. 22). Relisons aussi saint Jean l'Évangéliste qui, déjà au temps apostolique, a dû faire appel au discernement des esprits : "Mes bien-aimés, ne vous fiez pas à tout esprit..., car un esprit qui divise Jésus n'est pas de Dieu." (1 Jn 4, 1-6).

Le 23 mai 1976. + Roger ETCHEGARAY.


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par Invité le Lun 2 Nov 2009 - 9:32

Que penser alors des guérisons, miracles, conversions qui y ont eu lieu ?
Rien que la conversion du chanteur SAL SOLO qui est passé d'un extrême à l'autre, du "hard" à la douceur, m'interpelle.
Quand je m'y suis rendue en début d'année, je n'y ai trouvé que Paix et recueillement.
Aussi je ne dirais pas DANGER ! car les personnes que j'ai vu revenir de ce lieu n'ont plus jamais été les mêmes. Leur foi était fortifiée.
L'Eglise met quelquefois très longtemps avant de reconnaître des apparitions. Pour ne citer que LOURDES. Souvenons-nous des souffrances endurées par Bernadette de la part de l'Eglise et de tout son entourage.
Et pourtant.......

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par Philippe-Antoine le Lun 2 Nov 2009 - 13:40

Bonjour Claire et bienvenue sur ce forum!

Je connais personnellement assez bien San Damiano pour m'y être rendu au moins une bonne douzaine de fois depuis 1978 et je peux témoigner que lorsqu'on se rend là-bas, on y rencontre une certaine religiosité (ce que personne ne conteste, et en premier l'évêque du lieu) mais ce n'est pas pour autant que les apparitions sont authentiques!
J'y ai cru personnellement, et de bonne foi! jusqu'au jour où j'ai appris que ces apparitions n'avaient pas du tout reçu l'agrément de l'Eglise.
A partir de là, j'ai commencé à m'interroger et je me suis rendu compte que porter crédit tout à ce qui n'est pas reconnu par le magistère finit toujours par nous conduire insidieusement à la désobéissance, voire même à la révolte ouverte contre les représentants de l'Eglise du Christ (c'est-à-dire, à la perte de la Foi puisque les évêques en sont les seuls garants).
Et ceci, j'ai pu le constater d'abord sur moi-même, et chez la plupart des gens qui "courrent" après les apparitions.
J'ai finalement pris conscience que la vraie Foi n'est pas une question de miracles, de merveilleux ou de sensibilité, voire même dans certains cas, de bigoterie! mais avant tout d'obéissance et d'humilité!
Voilà pourquoi, je considère maintenant l'"apparitionnite" comme un piège extrêment dangereux et pervers parce que si dans premier temps nous avons l'impression d'être attirés vers Dieu, c'est pour mieux en être séparés par la suite.

Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 66
Localisation : Région Grenobloise (France)

Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par Invité le Lun 2 Nov 2009 - 14:21

Merci beaucoup pour m'avoir donné votre point de vue personnel.
Mais le fait de me rendre sur ces lieux d'apparitions non reconnus par l'Eglise ne me sépare pas du tout d'Elle, d'ailleurs je n'y vais pas en pélerinage mais en voyage privé.
Dieu me laisse libre d'aller là où je trouve sa Paix et si en plus le paysage est beau, cela ne gâche rien.
Mais cela est sûr, je n'irai jamais affirmer à quiconque que les apparitions de San Damiano ont été réelles. Je respecte cependant l'hôtelier qui m'a logé et qui était ami de Mamma Rosa, quand il me dit que tout est vrai.
Il m'a par contre conseillé de ne jamais demander de signe : on croit ou on ne croit pas ! m'a t-il dit. Lui m'a certifié n'avoir jamais rien demandé et pourtant il a pris une photo lors d'une apparition à côté d'elle et sur cette photo apparaissait une pluie de roses qu'il n'avait pas vue de ses propres yeux à ce moment là.
On dit qu'on reconnaît l'arbre à ses fruits et j'ai trouvé cet homme très pieux, humble, simple, serviable et accueillant.
Il ne m'a parlé des évènements uniquement parce que je lui ai posé la question, autrement il ne dit rien et vit sa foi tout simplement.

Au plaisir d'échanger à nouveau.
Bien fraternellement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par Francesco le Lun 2 Nov 2009 - 20:58

Que penser alors des guérisons, miracles, conversions qui y ont eu lieu ?
Il faudrait que ces miracles soient reconnus par la médecine car bcp parlent de miracles ds ses lieux de soi disantes apparitions mais ou sont les preuves que ce sont de vrais miracles....et puis,qu'il y aie des conversions ne prouvent pas que ce soit de vraies apparitions.

Le padre Pio a dit a Joachim Boufllet(et a d'autres) que San Damiano était diabolique......ie l'oeuvre du diable...


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par Invité le Mar 3 Nov 2009 - 14:39

Pourtant de nombreux témoins ont assisté aux rencontres entre le padre Pio et mamma Rosa. Celle-ci a toujours reçu son absolution.
Se serait-il rétracté par la suite ?

Et que dire du poirier qui a fleuri ? c'était une illusion visuelle de la foule ?

Tout ça est troublant !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par Joseph le Mar 3 Nov 2009 - 14:49

Saint Pio, dis que c'est une oeuvre diabolique et bizarrement on le voit avec mama rosa, qui dis que c'est bien lui qui parlait avec elle, le diable est le maitre de l'illusion, il peut faire croire a des miracles lui aussi avec la permission de Dieu.
l'obeissance est la seule voie pour ne pas sombrer dans l'erreur.
notre orgueil et notre manque de confiance nous pousse a désobeir, il faut prier l'Esprit Saint pour etre conseiller et pour discerner en communion avec l'Eglise.
Joseph
Joseph

Date d'inscription : 18/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par Elqana le Mar 3 Nov 2009 - 15:09

Claire a écrit:Mais cela est sûr, je n'irai jamais affirmer à quiconque que les apparitions de San Damiano ont été réelles. Je respecte cependant l'hôtelier qui m'a logé et qui était ami de Mamma Rosa, quand il me dit que tout est vrai.
Cet hôtelier est certainement très respectable, mais il ne lui appartient pas de décider à la place de l’Eglise.

Claire a écrit:Il m'a par contre conseillé de ne jamais demander de signe : on croit ou on ne croit pas ! m'a t-il dit.
Demander des signes est tout à fait licite, presque tous les prophètes de l’AT l’ont fait. Mais quand on les reçoit, il reste encore à discerner au sujet de leur véracité.

Claire a écrit:On dit qu'on reconnaît l'arbre à ses fruits et j'ai trouvé cet homme très pieux, humble, simple, serviable et accueillant.
D’un mal peut venir le bien si Dieu le veut. Cet homme a visiblement reçu la grâce mais cela n'authentifie pas les apparitions pour autant.
Elqana
Elqana

Masculin Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 51
Localisation : Picardie

Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par Elqana le Mar 3 Nov 2009 - 15:14

Claire a écrit:Pourtant de nombreux témoins ont assisté aux rencontres entre le padre Pio et mamma Rosa. Celle-ci a toujours reçu son absolution
Se serait-il rétracté par la suite ? .
On ne rétracte pas une absolution, parce que ce n’est pas le prêtre qui la donne mais Jésus travers lui.
Quant au fait de la donner à la voyante, rien de choquant : le fait que l’apparition vienne du diable ne signifie pas que la voyante lui appartient, elle peut parfaitement avoir été abusée de bonne foi et il ne faut pas oublier que si Dieu hait le péché, il aime le pécheur !
Elqana
Elqana

Masculin Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 51
Localisation : Picardie

Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par Invité le Mar 3 Nov 2009 - 16:13

Non je ne voulais pas dire se rétracter par rapport à l'absolution. Mais comme il a rencontré Mamma Rosa sans désapprouver ce qu'elle faisait, peut être se serait-il rétracté par la suite ! Avec l'évolution des évènements par exemple.
Il aurait pu se tromper mais ça j'en doute, vu ses dons, bien que le curé d'Ars avait dans un premier temps rejeté les apparitions de La Salette puis s'était rétracté !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par Rémi le Mar 3 Nov 2009 - 16:30

bien que le curé d'Ars avait dans un premier temps rejeté les apparitions de La Salette puis s'était rétracté !

Voila un bon exemple parlant pour nous, il est vrai que le saint curé d'Ars ne croyait pas a la Salette mais s'est rétracté par la suite non qu'il ait été convaincu mais simplement par obéïssance à l'Église.

Un tel saint c'est trompé sur la Salette alors imaginer pour nous si nous osons nous passer du jugement de l'Église en ce domaine du discernement des apparitions.
Rémi
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par Philippe-Antoine le Mar 3 Nov 2009 - 21:52

Claire a écrit:Merci beaucoup pour m'avoir donné votre point de vue personnel.
Mais le fait de me rendre sur ces lieux d'apparitions non reconnus par l'Eglise ne me sépare pas du tout d'Elle, d'ailleurs je n'y vais pas en pélerinage mais en voyage privé.
Dieu me laisse libre d'aller là où je trouve sa Paix et si en plus le paysage est beau, cela ne gâche rien.
Mais cela est sûr, je n'irai jamais affirmer à quiconque que les apparitions de San Damiano ont été réelles. Je respecte cependant l'hôtelier qui m'a logé et qui était ami de Mamma Rosa, quand il me dit que tout est vrai.
Il m'a par contre conseillé de ne jamais demander de signe : on croit ou on ne croit pas ! m'a t-il dit. Lui m'a certifié n'avoir jamais rien demandé et pourtant il a pris une photo lors d'une apparition à côté d'elle et sur cette photo apparaissait une pluie de roses qu'il n'avait pas vue de ses propres yeux à ce moment là.
On dit qu'on reconnaît l'arbre à ses fruits et j'ai trouvé cet homme très pieux, humble, simple, serviable et accueillant.
Il ne m'a parlé des évènements uniquement parce que je lui ai posé la question, autrement il ne dit rien et vit sa foi tout simplement.

Au plaisir d'échanger à nouveau.
Bien fraternellement.

Bien que maintenant je ne crois plus du tout en San Damiano, je trouve votre attitude tout-à-fait respectable.

Cordialement

Philippe-Antoine


Dernière édition par Philippe-Antoine le Mer 4 Nov 2009 - 9:14, édité 1 fois
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 66
Localisation : Région Grenobloise (France)

Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par Francesco le Mar 3 Nov 2009 - 23:19

Pourtant de nombreux témoins ont assisté aux rencontres entre le padre Pio et mamma Rosa. Celle-ci a toujours reçu son absolution.
Se serait-il rétracté par la suite ?

Padre Pio savait que Mama Rosa soulignait quelle avait un bon lien avec le stigmatisé.Mais Padre Pio,lorsqu'interview par Joachim Boufflet a bien précisé:Je n'ai rien a voir avec elle(voir ds le début du livre Les Faussaires de Dieu)....Il ne l'a jamais rencontré.Une fois,elle s'est présentée au monastere de Padre Pio.Il a refusé de la voir......

Donc,ce sont des mensonges comme ceux qui disent que JPII voulait aller a Medjugorje.......Certains apparitionnistes sont pres a tout pour crédibiliser leurs apparitions;meme mentir...


Dernière édition par Francesco le Mar 3 Nov 2009 - 23:24, édité 1 fois


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par Francesco le Mar 3 Nov 2009 - 23:21

bien que le curé d'Ars avait dans un premier temps rejeté les apparitions de La Salette puis s'était rétracté !
Pour ca,il s'agit d'une erreur de communication entre le st curé d'Ars et le voyant de La Salette.Reliser les passages conscernés et vous verrez.


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par Francesco le Mar 3 Nov 2009 - 23:23

Voila un bon exemple parlant pour nous, il est vrai que le saint curé d'Ars ne croyait pas a la Salette mais s'est rétracté par la suite non qu'il ait été convaincu mais simplement par obéïssance à l'Église.

Un tel saint c'est trompé sur la Salette alors imaginer pour nous si nous osons nous passer du jugement de l'Église en ce domaine du discernement des apparitions.
Non Rémi,toute cette histoire n'est qu'une erreur de communication entre le voyant et le curé d'Ars.Relisez l'histoire sur ce passage et vous verrez.


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par mick le Dim 22 Nov 2009 - 0:03

je suis de retour...mickael est de retour...ca va je plaisante...j ai discute il n y a pas longtemps avec le pere d un collegue decede en moto,et il m a explique que sa mere se rendait a san damiano,et avait vu une vierge enfin que tout le monde avait vu une vierge mais que chaque personne l a voyait differente...je suis autant d accords avec philipe antoine et je suis aussi d accords avec claire car l eglise met du temps a reconnaitre ses choses vrai ou faux je n ai pas assez de maturite pour le dire...

mick

Masculin Date d'inscription : 31/07/2009
Localisation : sud est

Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par Francesco le Dim 29 Nov 2009 - 18:18

De toute facon,les dites apparitions a San Damiano sont clairement condamnées par l'église....


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par mick le Lun 30 Nov 2009 - 0:20

a bon je ne savais pas qu elle etait condamnee!!!

mick

Masculin Date d'inscription : 31/07/2009
Localisation : sud est

Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par Francesco le Lun 30 Nov 2009 - 0:47

Oui Mick,c'est une des apparitions les plus clairement condamnées par l'église.Aucun doute a ce sujet....


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par mick le Lun 30 Nov 2009 - 1:13

ok merci francesco Very Happy que jesus christ te protege et te guide!!!

mick

Masculin Date d'inscription : 31/07/2009
Localisation : sud est

Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par G.e.r.y le Ven 14 Mai 2010 - 11:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Que penser alors des guérisons, miracles, conversions qui y ont eu lieu ?
Il faudrait que ces miracles soient reconnus par la médecine car bcp parlent de miracles ds ses lieux de soi disantes apparitions mais ou sont les preuves que ce sont de vrais miracles....et puis,qu'il y aie des conversions ne prouvent pas que ce soit de vraies apparitions.

Le padre Pio a dit a Joachim Boufllet(et a d'autres) que San Damiano était diabolique......ie l'oeuvre du diable...

Bonjour Francesco. Dans le cadre de mes recherches personnelles sur San Damiano - où j'ai effectué plusieurs pèlerinages entre 1990 et 1997 - j'aurais aimé prendre connaissance de vos sources notamment sur cette parole du Padre Pio, et toute autre information que vous posséderiez, c'est très important pour moi et vous en suis d'avance reconnaissant.
G.e.r.y
G.e.r.y

Date d'inscription : 28/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par Francesco le Lun 17 Mai 2010 - 0:01

Bonjour Gery,je vous suggere de lire :Les faussaires de Dieu de Joachim Bouflet.Cet historien catholique et membre de l'ordre du carmel a fait une recherche importante sur San Damiano.Il a intérogé le Padre Pio a l'époque et ce dernier lui a précisé que ces apparitions étaient fausses et d'origine diabolique....Vous trouverez cet interview ds ce livre....

Le reste des infos est facile a trouver sur notre forum mais aussi ds les ouvrages sur les apparitions de la Vierge Marie....


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par G.e.r.y le Lun 17 Mai 2010 - 11:13

Merci Francesco!
G.e.r.y
G.e.r.y

Date d'inscription : 28/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par Invité le Lun 17 Mai 2010 - 14:03

A part Joachim Boufflet, j'aimerais savoir qui a entendu cette fameuse phrase.
Car je n'en ai jamais entendu parler ailleurs.
Parle-t-il suffisamment bien l'Italien pour savoir à quoi Padre Pio a rattaché ces fameux mots "opera diabolica" ?
Non pas que je mette sa parole en doute mais je suis devenue comme vous pointilleuse depuis que je suis sur ce forum !
Merci
Cordialement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par G.e.r.y le Mar 18 Mai 2010 - 12:47

Effectivement, l'intérêt réside désormais sur la crédibilité à accorder aux dires de ce Joachim Boufflet.
G.e.r.y
G.e.r.y

Date d'inscription : 28/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par edelweiss le Mar 18 Mai 2010 - 15:57

Je suis un peu surprise de savoir que padre Pio était contre San Damiano
A une époque bien des pèlerinages se rendaient en même temps à San Damiano et chez le padre pio.
C'était les mêmes personnes qui fréquentaient les mêmes lieux. Une statue du Padre Pio si mes souvenirs sont bons était même installée à San Damiano dans un coin du jardin.

Il est normal aussi que l'église catholique avant de reconnaitre une apparition soit très méfiante et refuse dans un premier temps de la reconnaitre.

Avez-vous d'autres sources que ce livre ?
edelweiss
edelweiss

Date d'inscription : 17/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par Francesco le Mer 19 Mai 2010 - 0:15

Oui,il me semble que Joachim Bouflet parle l'italien.

Pour répondre a Edelweiss,il faut différencier les organismes qui font des pélerinages et l'église....Les centres qui organisent des pélerinages n'ont rien a voir avec la question du discernement.

Et,je ne connais pas d'autre source que Joachim Bouflet au sujet des paroles de Padre Pio......mais,probablement que les capucins a San Giovanni Rontondo sont au courant....mais,pour moi,Joachim Bouflet est crédible...D'ailleurs,il était pro San Damiano avant cette enquete (il y a de ca longtemps)et son pélerinage l'a conduit chez Padre Pio avant d'aller chez Mama Rosa...Et c'est la qu'il a simplement posé la question au saint pretre...Ca lui a ouvert les yeux.

N'en demeure pas moins que ces supposées apparitions sont condamnées par l'église.


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par flo mary le Jeu 17 Juil 2014 - 14:03

Bonjour,

j'ai lu des livres sur San Damiano et Saint Pio de Pietrelcina.  Marie  Vatican 

[Publicité d'un lieu condamné, interdite sur le forum]

Par conséquent, restons dans l'obéissance aux saints Évangiles (Matthieu 7-15 à 17) :

Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons? Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits.…


 ..  
[La publicité d'un lieu condamné est interdite sur le forum]  

Le Christ Lui-Même, qui nous a confié à Sa Mère sur la Croix alors qu'Il allait rendre l'âme, n'a t-Il pas déclaré aussi au sujet des exorcistes non apôtres de Sa divine personne :

(Matthieu 12.30) Qui n’est pas avec moi est contre moi, et qui ne rassemble pas avec moi disperse.

Il ne faut pas oublier que la Saint-Eglise Catholique a longtemps persisté dans des phases de doute.

La sainteté de l'Eglise catholique n'existe que par la volonté de Dieu car elle est humaine !

N'oublions pas que durant des siècles l'Eglise catholique a prétendu que la femme était inférieure à l'homme, que la Terre était plate, ou encore que les Noirs pouvait servir d'esclave... Bien entendu, toutes ces abominations ont été petit à petit éradiquées de l'Eglise Catholique qui, au risque de me répéter, n'est Sainte que par la volonté de Dieu.

Par conséquent, prions pour que l'Esprit Saint achève toute sanctification du monde que Dieu a tant aimé qu'Il lui a donné son Fils Unique !

[La publicité d'un lieu condamné est interdite sur le forum]

A méditer dans la méditation du rosaire !

Bonne méditation du rosaire !  Sacré Coeur 

FLO

 AngeTrompette AngeTrompette adoration Ste Marie AngeTrompette AngeTrompette
flo mary
flo mary

Date d'inscription : 17/07/2014
Localisation : paris 7

Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par Titi le Jeu 17 Juil 2014 - 14:54

oui Flo mary, j'ai une amie qui s'est convertie aussi à San Damiano et c'est une bonne chose... mais l'obéissance à l'Eglise est primordiale pour vivre pleinement la foi catholique.
Titi
Titi

Date d'inscription : 28/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par Rémi le Jeu 17 Juil 2014 - 21:34

Voici la position officielle de l'Église catholique, c'est assez clair, il n'y a pas à la mettre en doute, si Dieu veut que cette apparition soit reconnue un jour Il s'organisera pour qu'elle le soit mais aujourd'hui nous devons obéissance à la décision de l'Église sous peine de graves sanctions, suspension du droit de pratique des prêtres et péché mortel pour les fidèles.

SAN DAMIANO......Qu'en est-il ?


2 février 1968 :

Monseigneur MALCHIODI, évêque de PACENZA :

dénués de fondement surnaturel


1970 :

Monseigneur Enrico MANFREDINI, évêque de PACENZA :

"En raison des devoirs de ma charge pastorale, en communion avec le Siège apostolique, en considération également de ma responsabilité collégiale à l'égard de mes frères évêques dans les diocèses desquels sont propagés les faits de San Damiano - ce qui cause des maux graves et désoriente leurs fidèles, - je déclare et prescris ce qui suit :

1. Ce qu'on appelle "les faits de San Damiano", c'est-à-dire les prétendus messages, les soi-disant visions et les présumés prodiges, n'ont rien de surnaturel ; les preuves alléguées n'ont aucune valeur probante ; il existe, par contre, beaucoup de preuves indubitablement contraires.

2. Rosa Bozzini in Quattrini, qui est au centre de cette affaire, fait certes preuve d'une prudence toujours plus grande dans ses expressions. Mais, en substance, elle a continuellement désobéi publiquement à son évêque en continuant à se considérer comme une "voyante" et comme "l'instrument de la Sainte Vierge". Nous l'avertissons formellement que si elle persiste dans cette attitude, nous nous verrons dans l'obligation de lui refuser les sacrements et même l'accès à l'église. Celui, en effet, qui rompt l'unité par la désobéissance et la rébellion, ne peut être admis à l'eucharistie qui est centre et source de charité unifiante.

3. Dans le décret de révocation - décret confirmé par le Saint-Siège, - le prêtre Edgardo Pellacani, ancien curé de San Damiano, a reçu l'ordre formel de ne plus s'occuper des faits en question. Nous réitérons publiquement cet ordre, en y ajoutant la menace de suspense a divinis au cas où il y contreviendrait à l'avenir.

4. Nous avertissons les autres personnes, prêtres et laïcs, qui sont responsables de ce phénomène et le soutiennent - et qui, malgré l'interdiction portée par l'évêque du lieu, ont continué à promouvoir les faits de San Damiano, à se faire les propagandistes des prétendues apparitions et des soi-disant messages, à organiser des voyages, - que s'ils persistent dans cette attitude, nous nous verrons dans l'obligation de leur interdire nominativement dans ce diocèse l'accès à l'église et aux sacrements, et de les frapper de suspense a divinis s'ils sont prêtres. Pour tous, nous nous réservons d'en informer leurs Ordinaires.

5. LES PELERINAGES COLLECTIFS ET INDIVIDUELS QUI SE RENDENT A SAN DAMIANO DANS LES BUT DE DEVOTION SONT INVITES A S'ABSTENIR D'Y VENIR. Nous les avertissons aussi que, s'ils persistent dans leur désobéissance, nous nous verrons dans l'obligation de leur interdire l'accès à l'église paroissiale de San Damiano et aux églises du diocèse."


1971 :

Monseigneur Enrico MANFREDINI, évêque de PACENZA (nouvelle notification)

"Les fauteurs de manifestations et la personne qui en est au centre n'ont pas obéi à l'évêque, et les faits ont continué. La vaste propagande qui a conduit à San Damiano de nombreuses personnes provenant en partie de diocèses d'Italie, mais en majeure partie de l'étranger, s'est poursuivie. Il est pénible que l'on prétende honorer la Sainte Vierge par une attitude de sournoise désobéissance à l'autorité de l'Église. Tout cela me peine aussi parce que de nombreuses personnes de bonne foi qui viennent là pour honorer la Sainte Vierge sont induites en des erreurs mettant en danger la foi et la vraie piété chrétienne."


Dans le cas de San Damiano, l'évêque du diocèse de Plaisance dont dépend San Damiano, a demandé après enquête, la fermeture de ce lieu. Ce n'est pas une réserve mais une interdiction. Comme l'écrivait Mgr Coffy en demandant aux catholiques du diocèse d'Albi de s'abstenir d'aller en pèlerinage à San Damiano : "Peut-on se dire fidèle à l'Église et ne pas tenir compte de cette interdiction ?" (Documentation catholique du 4 mars 1984, p. 271).

2005 :

Dernière intervention officielle diocèse de Piacenza, qui est une Notification de l’Eveque Manfredini datée du 1er mai 1980 :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Traduction :

- L’eveque confirme le jugement négatif de son prédécesseur (les faits n’ont aucun fondement surnaturel)

- Aucun culte à la Bienheureuse Vierge Marie, qui soit lié à ces présumées apparitions et messages, ne peut être pratiqué ou encouragé.

- Ceux qui diffusent des publications de propagande, organisent des pélèrinages et fréquentent San Damiano pour des motifs de dévotion, désobéissent ouvertement à l’Eglise.

- Les pretres qui n’appartiennent pas au diocèse de Piacenza n’ont pas d’autorisation pour célébrer la Messe à San Damiano. S’ils désobéissent à cette disposition, ils seront suspendus a divinis. La communion eucharistique devrait etre refusée à ceux qui se rendent à San Damiano pour des questions de dévotion à ses présumées apparitions.

- Les curés des paroisses et ordres religieux qui reçoivent des pèlerins qui se rendent à San Damiano, sont priés de leur donner une correcte catéchèse sur l’authentique dévotion mariale et sur le devoir d’obéissance à la légitime autorité de l’Eglise.

Comme vous voyez, c’est un document très sévère qui est toujours en vigueur. Dans sa rèponse à mon mari, le secrétaire de l’eveque précise que Mgr Monari, eveque de Piacenza à cette date, a confirmé la validité de ce document de son prédécesseur. Si quelqu’un a encore des doutes, je l’encourage vivement à prendre contact avec le diocèse de Piacenza




Marthe Robin était fréquemment consultée sur San Damiano.
Elle avait coutume de répondre : "Vous ne trouvez pas qu'elle devient bien bavarde, la Maman ? "

ERREUR THEOLOGIQUE relevée par Mgr Charrière, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg, dans son bulletin diocésain (19 février 1970). :
"Un nouveau témoignage nous a été donné par les amis de San Damiano eux-mêmes dans la publication du message qu'ils affirment avoir recueilli le dimanche 9 novembre 1969 et selon lequel la communion dans la main serait un sacrilège. Nous avons dit nous-même assez clairement que personne n'est obligé de recevoir la communion dans la main, mais nous avons dit aussi que le Souverain Pontife a autorisé cette manière de communier. Le Vicaire du Christ ne saurait autoriser un acte sacrilège: il n'est pas possible que la Sainte Vierge ait inspiré les paroles prononcées par Dame Rosa ce 9 novembre. Nous déclarons donc une nouvelle fois que notre devoir est d'obéir à l'autorité ecclésiastique qui nous demande de ne pas accorder foi à des faits «qui ne méritent pas confiance»."

Mgr ETCHEGARAY écrit dans le bulletin de son diocèse (l'Église aujourd'hui à Marseille, 23 mai 1976) :

Il ne se passe pas de semaine que ne tombent sur mon bureau ces nouveaux aérolithes que sont des opuscules étalant avec complaisance d'interminables confidences de la Vierge ou du Christ lui-même, des récits de visions apocalyptiques. Certains ne savent plus où donner de la tête : les voilà qui courent partout où est annoncée une apparition d'autant plus recherchée que l'Église après examen en a récusé le bien-fondé. A San Damiano, le 25 mars dernier, on a compté plus de 400 cars..., dont plusieurs immatriculés 13. Ce matin, je reçois un tract faisant campagne pour forcer le Pape à révéler "le troisième secret de Fatima", qui "contient la solution de tous les problèmes".

Trop de gens se laissent "ballotter, mener à la dérive, à tous vents de doctrine" (Ep 4, 14). Le phénomène est bien connu, il obéit au double besoin de sécurité personnelle et de dénonciation de ceux que l'on considère comme des fauteurs de trouble. Le climat d'angoisse dans lequel nous vivons engendre toutes les crédulités possibles. On se délecte à lire des messages célestes relatant les châtiments des mauvais pasteurs, y compris évêques et pape.

Toutes ces pseudo-révélations développent une eschatologie tragique, lient l'obtention du salut à des dévotions facultatives, voire suspectes, prônent une spiritualité qui détourne d'une foi en prise avec la vie, aussi bien dans l'Église que dans le monde. Nul non plus n'est à l'abri de fraudes : un récent livre montre que sainte Thérèse de Lisieux, comme beaucoup de ses contemporains, a été victime de ce virtuose de la mystification religieuse qu'était le Marseillais "Léo Taxil" ; quand ce dernier passa aux aveux, ce fut pour l'humble carmélite l'enfoncement poignant dans la nuit de la foi.

Nous connaissons la prudence de l'Église face aux révélations privées, sa rigueur et sa lenteur dans la reconnaissance de certaines d'entre elles, sa mesure pour en marquer le caractère relatif par rapport à la Révélation, à la Parole de Dieu vécue et célébrée en Église. Ce ne sont ni le nombre ni la ferveur des personnes adhérant à des révélations qui en font les critères de vérité, mais le seul jugement du pape et des évêques. Bien plus, il faut savoir que jamais l'Église n'impose une apparition comme article de foi ; elle se contente de se prononcer sur le contenu du message.

Dans quelques jours, 1.500 pèlerins du diocèse se rendront à Lourdes. Ce haut lieu a été reconnu par l'Église comme une terre d'Évangile. Nous le devons à sainte Bernadette, dont la vie silencieuse a témoigné de la vérité du message de Notre-Dame. Nous le devons aux générations de pèlerins qui n'ont jamais cherché à juger les autres, mais simplement à apporter plus de foi et de charité dans leur propre existence.

Courir après les révélations, écrit saint Jean de la Croix, serait non seulement une sottise, mais faire injure à Dieu qui a déjà tout dit en Jésus-Christ (cf. la Montée du Carmel, I, II, chap. 22). Relisons aussi saint Jean l'Évangéliste qui, déjà au temps apostolique, a dû faire appel au discernement des esprits : "Mes bien-aimés, ne vous fiez pas à tout esprit..., car un esprit qui divise Jésus n'est pas de Dieu." (1 Jn 4, 1-6).

Le 23 mai 1976. + Roger ETCHEGARAY.


Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
Rémi
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

San Damiano:DANGER Empty Re: San Damiano:DANGER

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum