Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy Buds2 (Via ODR ...
599 €
Voir le deal

Débat houleux sur la burqa

+6
Philippe-Antoine
Catherine
Elqana
edelweiss
Francesco
Léon14
10 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Débat houleux sur la burqa - Page 2 Empty Re: Débat houleux sur la burqa

Message par Léon14 Lun 11 Jan 2010 - 22:19

Rappel du premier message :

Abel a écrit:Ecoutez bien à partir de 8 min 40.


Je préfère à partir de 10 min 40
Léon14
Léon14

Masculin Date d'inscription : 14/07/2008
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas


Débat houleux sur la burqa - Page 2 Empty Re: Débat houleux sur la burqa

Message par Philippe-Antoine Sam 30 Jan 2010 - 11:49

Bonjour "Léon 14",

Encore une fois, vous semblez confondre laïcité et laïcisme.
Une saine laïcité est tout-à-fait possible et souhaitable comme l'enseigne l'Eglise par la voix de son magistère.

Le mieux est de lui donner la parole :

L’enseignement des papes sur la laïcité

Extrait du Permanences n°411.
La seule voie de salut : la royauté de notre seigneur

"La royauté de notre Rédempteur embrasse tous les hommes... En toute vérité 1’universalité du genre humain est soumise à la puissance de Jésus-Christ... En cette matière, il ne faut pas distinguer entre les individus et les sociétés domestiques et civiles, puisque les hommes réunis en société ne sont pas moins sous la puissance du Christ que les particuliers. Il n y a de salut en aucun autre, et il n’y a pas sous le ciel un autre nom qui ait été donné aux hommes, par lequel nous devions être sauvés... Que les chefs des nations ne refusent donc pas de rendre par eux-mêmes et par le peuple à la puissance du Christ leurs hommages publics de respect et d’obéissance, s’ils veulent, en sauvegardant leur autorité, promouvoir et accroître la prospérité de la patrie".

Pie XI, Quas primas, 11 décembre 1925.

"Le devoir de rendre un culte authentique concerne l’homme individuellement et socialement. C’est là la doctrine catholique traditionnelle sur le devoir moral des hommes et des sociétés à l’égard de la vraie religion et de l’unique Eglise du Christ... Les chrétiens sont appelés à être la lumière du monde. L’Eglise manifeste ainsi la royauté du Christ sur toute la Création et en particulier sur les sociétés humaines".

Catéchisme de l’Eglise catholique, n°2105

Légitime et saine laïcité de l’Etat
"Il y en a qui s’agitent parce qu’ils craignent que le christianisme prenne à César ce qui est à César. Comme si donner à César ce qui lui appartient n’était pas un commandement de Jésus ; comme si la légitime et saine laïcité de l’Etat n’était pas un des principes de la doctrine catholique ; comme si ce n’était pas la tradition de l’Église de faire un effort continuel pour maintenir les deux pouvoirs distincts et toutefois unis, selon les vrais principes ; comme si, par contre, le mélange du sacré et du profane ne s’était pas le plus fortement vérifié dans l’histoire, quand une partie des fidèles s’est détachée de l’Église".

Pie XII, 23 mars 1958, Allocution à la colonie des Marches.

La laïcité n’est pas le laïcisme

"On invoque souvent le principe de la laïcité, en soi légitime, s’il est compris comme la distinction entre la communauté politique et les religions (cf. Gaudium et spes, n. 76). Mais distinction ne veut pas dire ignorance ! La laïcité n’est pas le laïcisme ! Elle n’est autre que le respect de toutes les croyances de la part de l’État, qui assure le libre exercice des activités cultuelles, spirituelles, culturelles et caritatives des communautés de croyants. Dans une société pluraliste, la laïcité est un lieu de communication entre les diverses traditions spirituelles et la nation".

Jean Paul II, vœux au Corps Diplomatique,12 janvier 2004.

La loi naturelle, fondement de la laïcité
"Le fait que certaines de ces vérités (vérités morales sur la vie sociale) soient aussi enseignées par l’Église ne réduit en rien la légitimité civile et la laïcité de l’engagement de ceux qui se reconnaissent en elles... La laïcité, en effet, désigne en premier lieu l’attitude de celui qui respecte les vérités qui procèdent de la connaissance naturelle sur l’homme vivant en société. Peu importe que ces vérités soient enseignées aussi par telle ou telle religion particulière puisque la vérité est une".

Note doctrinale de la Congrégation pour la doctrine de la foi à propos de questions sur l’engagement et le comportement des catholiques dans la vie politique 24 novembre 2002.

Distinguer temporel et spirituel...
"Dieu a divisé les gouvernements du genre humain entre deux puissances, le pouvoir ecclésiastique et le pouvoir civil ; le premier préposé aux choses divines, l’autre aux choses humaines. Tous les deux ont la suprématie chacun dans leur ordre ; ils ont l’un et l’autre des limites déterminées qui les contiennent, limites tracées par la nature propre et la fin prochaine de chacun.

Toutefois leur autorité s’exerçant sur les mêmes personnes, il peut arriver qu’une même chose, quoique à des points de vue différents, ressortisse au tribunal et au jugement des deux pouvoirs... Il est donc nécessaire qu’il y ait, entre les deux, un système bien ordonné de relations, non sans analogie avec celui qui, dans l’homme, constitue l’union de l’âme et du corps".

Léon XIII, Immortale Dei, 1885.

"L’Eglise porte un jugement moral, en matière économique et sociale, quand les droits fondamentaux de la personne ou le salut des âmes l’exigent. Dans l’ordre de la moralité elle relève d’une mission distincte de celle des autorités politiques : l’Eglise se soucie des aspects temporels du bien commun en raison de leur ordination au souverain Bien, notre fin ultime".

Catéchisme de l’Eglise Catholique. n°2420.

... sans jamais les séparer

"Qu’il faille séparer l’Etat et l’Eglise, c’est une thèse absolument fausse, une très pernicieuse erreur....Cette thèse est la négation très claire de l’ordre surnaturel. Elle limite en effet l’action de l’Etat à la seule poursuite de la prospérité publique durant cette vie, qui n’est que la raison prochaine des sociétés politiques ; et elle ne s’occupe en aucune façon, comme lui étant étrangère, de leur raison dernière, qui est la béatitude éternelle proposée à l’homme quand cette vie si courte aura pris fin. Et pourtant l’ordre présent des choses, qui se déroule dans le temps, se trouvant subordonné à la conquête de ce bien suprême et absolu, non seulement le pouvoir civil ne doit pas faire obstacle à cette conquête, mais il doit encore nous y aider".

Saint Pie X, Vehementer Nos, 1906.

"L’absolue séparation de l’Eglise et de l’Etat, si contraire à la doctrine traditionnelle, est elle-même un leurre. C’est comme si deux juridictions prétendaient s’ignorer l’une l’autre, tout en ayant entre elles de multiples points de friction.... L’Eglise et l’Etat ne peuvent s’ignorer sans se nuire telle est la raison foncière qui a toujours fait repousser par les Papes le principe de leur séparation".

Léon XIII, Immortale Dei, 1885.

Inanité de la loi de 1905

"Pouvons-Nous ne pas réprouver cette loi (de séparation) lorsque son titre même montre sa malice et la condamne ? Il s’agit, Vénérables Frères, de séparer violemment l’Etat de l’Eglise....

En vertu de la suprême autorité dont Nous jouissons comme tenant la place du Christ sur terre, Nous la condamnons et réprouvons comme injurieuse au Dieu très bon et très grand, contraire à la divine constitution de l’Eglise, favorisant le schisme, hostile à Notre autorité et à celle des pasteurs légitimes, spoliatrice des biens de l’Eglise, opposée au droit des gens, ennemie du Siège apostolique et de Nous-mêmes, très funeste aux évêques, au clergé et aux catholiques de France ; Nous prononçons et déclarons que cette loi n’aura jamais et en aucun cas une valeur contre les droits perpétuels de l’Eglise".

Saint Pie X, allocution consistoriale, 21 février 1906.

Le laïcisme, peste de notre temps
"Toutes les fois que par ‘laïcité’ on entend un sentiment ou une intention contraire ou étranger à Dieu et à la religion, Nous réprouvons entièrement cette ‘laïcité’ et nous déclarons qu’elle doit être réprouvée".

Pie XI, Maximam gravissimamque, 1924.

"La peste de notre époque, c’est le laïcisme, ainsi qu’on l’appelle, avec ses erreurs et ses entreprises criminelles".

Pie XI, Quas primas, 1925.
"Dans le monde présent domine largement le ‘laïcisme’ qui représente l’effort de l’homme pour se passer de Dieu ; tendance vaine et entreprise impie qui revêt selon les temps et les pays, divers aspects et divers noms : indifférence, négligence, mépris, révolte ou haine... En se croyant, pour avoir conquis de plus grands biens ici-bas, moins dans la dépendance immédiate du Créateur et du Souverain Maître, les hommes ingrats oublient que tout est un don de Dieu, même les forces de la nature qu’ils subjuguent, ainsi que les facultés intellectuelles et leurs bras qui sont les armes de leurs succès et de leurs victoires.

Pie XII, Allocution à un groupe de jeunes filles de l’Action Catholique italienne, 6 octobre 1940.

Laïcisme = anarchie sociale

"Dès que l’Etat refuse de donner à Dieu ce qui est à Dieu, il refuse, par une conséquence nécessaire, de donner aux citoyens ce à quoi ils ont droit comme hommes ; car, qu’on le veuille ou non, les vrais droits de l’homme naissent précisément de ses devoirs envers Dieu".

Léon XIII, Au milieu des sollicitudes, 1892.

"Dieu et Jésus-Christ ayant été exclus de la législation et des affaires publiques, et l’autorité ne tirant plus son origine de Dieu, mais des hommes, les lois ont perdu la garantie de sanctions réelles et efficaces ainsi que des principes souverains du droit, qui, aux yeux mêmes de philosophes païens comme Cicéron, ne peuvent dériver que de la loi éternelle de Dieu ; bien plus, les bases mêmes de l’autorité ont été renversées dès là qu’on supprimait la raison fondamentale du droit de commander pour les uns, du devoir d’obéir pour les autres. Inéluctablement, il s’en est suivi un ébranlement de la société tout entière, désormais privée de soutien et d’appuis solides, livrée en proie aux factions qui briguaient le pouvoir pour assurer leurs propres intérêts et non ceux de la patrie".

Pie XI, Ubi arcano Dei, 1922.

"Aucune forme d’Etat ne saurait se dispenser d’avoir égard à cette intime et indissoluble connexion ; moins que toute autre la démocratie. Par conséquent, si celui qui détient le pouvoir public ne la voit pas, ou s’il la néglige plus ou moins, il ébranle dans ses bases sa propre autorité. De même, le danger surgira que l’égoïsme du pouvoir ou des intérêts l’emporte sur les exigences essentielles de la morale politique et sociale, que les vaines apparences d’une démocratie de pure forme ne servent souvent comme de masque à tout ce qu’il y a en réalité de moins démocratique".

Pie XII, radio message du 24 décembre 1944.

"Toute institution s’inspire, même implicitement, d’une vision de l’homme et de sa destinée, d’où elle tire ses références de jugement, sa hiérarchie des valeurs, sa ligne de conduite (...) Seule la Religion divinement révélée a clairement reconnu en Dieu, Créateur et Rédempteur, l’origine et la destinée de l’homme. Les sociétés qui ignorent cette inspiration, ou la refusent au nom de leur indépendance par rapport à Dieu, sont amenées à chercher en elles-mêmes ou à emprunter à une idéologie leurs références et leur fin, et, n’admettant pas que l’on défende un critère objectif du bien et du mal, se donnent sur l’homme et sur sa destinée un pouvoir totalitaire, déclaré ou sournois, comme le montre l’histoire".

Catéchisme de l’Eglise Catholique, n°2244.


L’Europe est chrétienne ou ne sera pas

"Le christianisme a vocation de profession publique et de présence active dans tous les domaines de la vie... Si le substrat religieux et chrétien de ce continent devait en venir à être marginalisé dans son rôle d’inspirateur de l’éthique et dans son efficacité sociale, c’est non seulement tout l’héritage du passé européen qui serait nié, mais encore un avenir digne de l’homme européen (je dis de tout l’homme européen, croyant ou incroyant) qui serait compromis".

Jean Paul II, discours au Parlement européen, 11 octobre 1988

"La difficulté à accepter le fait religieux dans l’espace public s’est vérifiée de manière emblématique à l’occasion du récent débat sur les racines chrétiennes de l’Europe. Certains ont relu l’histoire à travers le prisme d’idéologies réductrices, oubliant ce que le christianisme a apporté à la culture et aux institutions du continent : la dignité de la personne humaine, la liberté, le sens de l’universel, l’école et l’Université, les œuvres de solidarité. Sans sous-estimer les autres traditions religieuses, il reste que l’Europe s’est affirmée en même temps qu’elle était évangélisée".

Jean Paul II, vœux au corps diplomatique, 12 janvier 2004.


Les laïcs doivent prendre leurs responsabilités

"Le propre de la vocation des laïcs est, d’une manière particulière, de chercher le Règne de Dieu précisément à travers la gérance des choses temporelles qu’ils ordonnent selon Dieu".

Lumen Gentium, 31.

"Ce qui est inacceptable, parce que contraire à l’Evangile, c’est la prétention de réduire la religion au domaine strictement privé, en oubliant paradoxalement la dimension essentiellement publique et sociale de la personne humaine. Descendez donc dans les rues, vivez votre foi avec allégresse, portez aux hommes le salut du Christ qui doit pénétrer dans la famille, à l’école, dans la culture et dans la vie politique !".

Jean Paul II, à Madrid, 15 juin 1993.

"Dans la culture démocratique de notre temps, l’opinion s’est largement répandue que l’ordre juridique d’une société devrait se limiter à enregistrer et à recevoir les convictions de la majorité....De ce fait, tout homme politique devrait séparer nettement dans son action le domaine de la conscience privée de celui de l’action politique... La racine commune de toutes ces tendances est le relativisme éthique qui caractérise une grande part de la culture contemporaine. [...] La démocratie ne peut être élevée au rang du mythe, au point de devenir un substitut de la moralité ou d’être la panacée de l’immoralité. Fondamentalement, elle est un "système" et, comme tel, un instrument et non pas une fin".

Jean Paul II, Evangelium vitae, 1995.

Etre chrétien le dimanche ne suffit pas

"L’enseignement social de l’Église n’est pas une ingérence dans le gouvernement des différents pays. Il propose certainement un devoir moral de cohérence pour les fidèles laïcs, à l’intérieur de leur conscience, une et unique. "Dans leur existence, il ne peut y avoir deux vies parallèles, d’un côté la vie qu’on nomme spirituelle, avec ses valeurs et ses exigences ; et de l’autre, la vie dite ‘séculière’, c’est-à-dire la vie de famille, de travail, de rapports sociaux, d’engagement politique, d’activités culturelles. Le sarment greffé sur la vigne qui est le Christ, donne ses fruits en tout secteur de l’activité et de l’existence."

(Jean Paul II, Christifideles laïci)....

Ils entérineraient une forme de laïcisme intolérant, ceux qui, au nom de la conscience individuelle, voudraient voir dans le devoir moral qu’ont les chrétiens d’être cohérents avec leur conscience, un signal pour les disqualifier politiquement et leur refuser le droit d’agir en politique conformément à leurs convictions sur le bien commun. Dans cette perspective, on nierait non seulement toute importance politique et culturelle à la foi chrétienne, mais aussi la possibilité même d’une éthique naturelle. S’il en était ainsi, la voie serait ouverte à une anarchie morale qui ne pourrait jamais être identifiée avec aucune forme de pluralisme légitime. La domination du plus fort sur le faible serait la conséquence évidente d’un tel choix de société".

Note doctrinale de la Congrégation pour la Foi, 24 novembre 2002.
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 69
Localisation : Région Grenobloise (France)

Revenir en haut Aller en bas

Débat houleux sur la burqa - Page 2 Empty Re: Débat houleux sur la burqa

Message par essenien Sam 30 Jan 2010 - 22:03

La burqa pose aussi Quelques problèmes : problème de l'intégrité physique de la femme et de sa liberté de s'habiller.
De plus, sur le plan de la sécurité, n'importe quel terroriste peut se cacher sous une burqa.
On a aussi vu en France, des immigrés vouloir profiter des avantages sociaux et des prestations de soins d'un parent proche ou éloigné, en se cachant sous ce vêtement.
essenien
essenien

Masculin Date d'inscription : 17/05/2008
Age : 67
Localisation : PACA

Revenir en haut Aller en bas

Débat houleux sur la burqa - Page 2 Empty Re: Débat houleux sur la burqa

Message par Francesco Dim 31 Jan 2010 - 2:23

Justement, la laïcité n'appartient pas à Dieu, mais à Satan où plus particulièrement à la Franc-maçonnerie, alors redonne à César ce qui appartient à César.

De la saine laïcité cela n'existe pas, la laïcité c'est fondé sur un rejet du catholicisme dans l'espace publique.

C'est totalement excessif.Philippe a bien répondu....


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

https://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Débat houleux sur la burqa - Page 2 Empty Re: Débat houleux sur la burqa

Message par Philippe-Antoine Ven 5 Fév 2010 - 21:31



Le Président du Conseil pour les relations interreligieuses de la Conférence des évêques de France s'exprime, suite aux propositions de la Mission parlementaire sur le « voile intégral ».




Débat houleux sur la burqa - Page 2 Santier-michel-crteil

Comme Président du Conseil pour les relations interreligieuses de la Conférence des évêques de France, je n'ai pas voulu prendre la parole avant que la Mission parlementaire chargée de faire des propositions à propos du « voile intégral » n'ait donné ses conclusions.

Je regrette que la Mission n'ait pas cru bon entendre l'avis des responsables religieux chrétiens et juifs, alors qu'elle a reçu d'autres courants de pensée. La lettre que j'ai écrite au Président de la Mission aurait, au moins, mérité une réponse.

Le Conseil National du Culte Musulman, par son Président, Monsieur Moussaoui, a clairement déclaré que le « voile intégral » n'est pas un signe religieux et que le Coran ne demande pas qu'il soit porté par les femmes.

Il faut raison garder. Le nombre de femmes portant le voile intégral étant très limité, les décisions prises ne doivent pas conduire à stigmatiser les croyants musulmans.

La proposition d'une résolution qui a l'accord des responsables du culte musulman et, semble-t-il, des différents partis politiques peut être un acte important. Mais je suis très réservé sur l'opportunité d'une loi qui ne résoudra pas la question.

Si un texte de loi était adopté, le risque pour les femmes musulmanes portant ce voile intégral est qu'elles ne sortent plus de chez elles et soient encore plus marginalisées. Ainsi le résultat pourrait être contraire à l'effet recherché et conduire, par réaction, à une augmentation du nombre de femmes portant cet habit.

Les citoyens français, et parmi eux les catholiques, ne doivent pas se laisser envahir par la peur et la théorie du choc des civilisations. Il est essentiel de distinguer la majorité de nos concitoyens musulmans qui demandent à pouvoir pratiquer librement leur culte et une minorité qui, tout en se réclamant de l'islam, cherche à déstabiliser les démocraties.

Si nous voulons que les chrétiens en situation de minorité dans les pays à majorité musulmane disposent de tous leurs droits, nous devons dans notre pays respecter les droits de tous les croyants à l'exercice de leur culte. Le dialogue en vérité entre croyants permet de dépasser les méfiances réciproques. Le chemin sera long et exigeant. La voie du respect mutuel permettra d'améliorer le vivre ensemble dans notre pays.

Ensemble des évêques de France.


Mgr Michel Santier
Evêque de Créteil
Président du Conseil pour les relations interreligieuses
et les nouveaux courants religieux
SOURCE DE L'ARTICLE : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 69
Localisation : Région Grenobloise (France)

Revenir en haut Aller en bas

Débat houleux sur la burqa - Page 2 Empty Re: Débat houleux sur la burqa

Message par essenien Sam 6 Fév 2010 - 19:58

De plus, sur le plan de la sécurité, n'importe quel terroriste peut se cacher sous une burqa. Surprised

J'en parlais il n'y a pas si longtemps....

Je ne suis pas un "prophète", loin s'en faut. Je vous laisse le soin de prendre connaissance du post suivant : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Rolling Eyes
essenien
essenien

Masculin Date d'inscription : 17/05/2008
Age : 67
Localisation : PACA

Revenir en haut Aller en bas

Débat houleux sur la burqa - Page 2 Empty Re: Débat houleux sur la burqa

Message par Francesco Sam 6 Fév 2010 - 23:49

De plus, sur le plan de la sécurité, n'importe quel terroriste peut se cacher sous une burqa.

Et,c'est tres pratique pour cacher des bombes humaines....


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

https://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Débat houleux sur la burqa - Page 2 Empty Re: Débat houleux sur la burqa

Message par Philippe-Antoine Mar 9 Fév 2010 - 21:47

... ou bien encore pour se protéger contre le virus de la grippe A! Débat houleux sur la burqa - Page 2 Icon_razz

Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 69
Localisation : Région Grenobloise (France)

Revenir en haut Aller en bas

Débat houleux sur la burqa - Page 2 Empty Re: Débat houleux sur la burqa

Message par Léon14 Mar 16 Fév 2010 - 2:09

Philippe-Antoine a écrit:Bonjour "Léon 14",

Encore une fois, vous semblez confondre laïcité et laïcisme.
Une saine laïcité est tout-à-fait possible et souhaitable comme l'enseigne l'Eglise par la voix de son magistère.

Je suis désolé pour vous, mais la plupart de vos citations du magistère ne concerne en rien la laïcité, ensuite vos citations qui approuve la laïcité proviennent du faux magistère de Rome depuis Pie XII.

C'est Pie XII qui a commencé à réhabiliter la laïcité de l'État après sa destitution par Dieu. Ensuite, Rome c'est mis à distinguer laïcité et laïcisme afin de paraître aux yeux du monde comme étant conforme à la tradition, alors que les deux termes ont la même signification.

L'interprétation des pères de l'Église de la parole de Jésus qui nous demande de rendre à césar ce qui est à César était que César représentait l'autorité de Satan sur terre. Donc pour eux le message de Jésus, nous demandait tout simplement de nous détourner de ce qui n'appartient pas à Dieu en redonnant à César ce qui est César, donc à Satan.

La république n'appartient pas à Dieu mais à César, alors si vous croyez en Dieu, détournez-vous de ce qui n'appartient pas à Dieu mais à César. Contrairement à la république, la monarchie française appartenait à l'Église donc à Dieu. Le sacre du Roi était le sacre d'un évêque, c'est pour cette raison qu'il devait être catholique ou sinon ce sacrement de l'Église qu'était le sacre du Roi devenait invalide. Ensuite, la consécration des pays et de leur gouvernement au Sacré-Coeur qui a été demandé par Dieu était justement une manière d'unir à Dieu et à son Église, les gouvernements.

Rome est en parfaite contradiction avec la dévotion du sacré coeur sur sa position favorable à la laïcité de l'État.
Léon14
Léon14

Masculin Date d'inscription : 14/07/2008
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Débat houleux sur la burqa - Page 2 Empty Re: Débat houleux sur la burqa

Message par edelweiss Mar 23 Fév 2010 - 9:09

Je suis d'accord avec Monseigneur Sentier mais une burca ne correspond pas à une église en pays musulman

Une mosquée construite en Europe devrait correspondre avec le droit de construire une église dans un pays musulman

Voilà l'équité !
edelweiss
edelweiss

Date d'inscription : 17/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat houleux sur la burqa - Page 2 Empty La burqua n`est que la point de l`iceberg

Message par MichelT Mer 31 Mar 2010 - 17:48

Il y a beaucoup de prophéties diverses qui quand ont en fait la lectures deviennent tres confuses.

On ne sait pas trop quoi en penser tellement il y en a. Par contre je note plusieurs faits concrets.

La foi chrétienne est faible en Europe et en Amérique du Nord et l`Église catholique mal en point. Il y a énormément de dérives a droite et a gauche du chemin droit. Beaucoup d`athéisme, d`orgueil scientifique, médiatique, artistique, ect.

L`islam s`avance en Europe et en Amérique a cause de la faible foi des politiciens occidentaux, de l`Église et des activistes relativistes.

L`islam sera peut-etre le moyen par lequel Dieu punira l`Occident et son Église.

Je ne peut pas voir en quoi l`Islam est religion divine - Cette secte violente n`en est pas a ces premieres tentatives de destruction de la chrétienté.

Dans le Coran il y a des instructions précises sur le traitement des juifs et des chrétiens.

L`Islam affirme que Dieu est un et refuse la trinité. L`islam dit que le christ est un simple prophete annoncant Mahomet. L`islam dit que la Bible est falsifiée et que seul le Coran est vrai.

L`incompatibilité entre islam et christianisme est total par la doctrine.

L`islam est un foi simple et brutale qui ne s`excuse pour ses crimes. Si il n`y a pas éveil je pense que l`Église souffrira énormément lorsque l`islam montrera sont vrai visage. Il commence déja a le faire pour ceux qui suivent cela de pres.

Le probleme fondamental n`est pas le voile ou la burqua mais la doctrine classique de l`islam et le Coran. Une mosquée est un endroit ou cette doctrine est enseignée et elle est ensuite appliquée dans les rues.

Je pense que l`Europe s`est créé elle-meme ses problemes par son manque de foi!

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Débat houleux sur la burqa - Page 2 Empty Re: Débat houleux sur la burqa

Message par MichelT Mer 31 Mar 2010 - 17:53

La laicité n`arretera pas l`avance islamique en Europe. Elle ne fera que déplacer le probleme ailleurs dans les quartiers.

Les pays suivant sont en mauvaise posture: Grande-Bretagne, France, Hollande, Belgique, Danemark, Italie, Espagne, Suede. Tous ont le meme probleme a des niveaux différents mais ont tous des systemes politiques différents - laiques, multiculturels ou autre mais cela n`arrete pas la progression de l`islam.

Un pays ne peut pas etre chrétien et musulman - Il est l`un ou l`autre ou ne fonctionne plus.

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Débat houleux sur la burqa - Page 2 Empty Re: Débat houleux sur la burqa

Message par edelweiss Mer 31 Mar 2010 - 18:01

u


Dernière édition par edelweiss le Jeu 29 Avr 2010 - 11:50, édité 1 fois
edelweiss
edelweiss

Date d'inscription : 17/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat houleux sur la burqa - Page 2 Empty Re: Débat houleux sur la burqa

Message par MichelT Mer 31 Mar 2010 - 21:04

Non je ne pense pas parceque il y aura guerre civile bien avant cela.

Par contre cela prouve a quel point le fait de ne pas avoir une assise religieuse solide au niveau de l`État et de ne pas enseigner sérieusement l`Histoire a l`école peut etre dommageable pour un pays. Je suis la pierre d`Angle a dit le Christ mais les élites 68 ont enlevé la pierre et les murs commencent a fissurer.

Toute les lecons de l`Histoire ont été bafouées et le fait de ne pas avoir une autorité religieuse catholique capable d`avoir un pouvoir politique sur les gouvernements pour garder un contole spirituel sur le pays est désastreux a la longue. Quand une secte ou une fausse doctrine commence a causer probleme il faut intervenir avant que tout ne bascule. Le Christ disait qu`il amenait l`épée et la division dans les familles mais l`islam fait la meme choses dans les familles mais pour un incroyable retour en arriere vers Babylone.

Croyez-vous que la situation actuelle aurait été possible sous Louis 13 ou Louis 14.....alors que le clergé veillait avec le roi....

Votre pays commence a ressembler a la France sous Louis 13 et Richelieu mais avec des musulmans au lieu de protestants. Des enclaves a la loyauté douteuse a l`autorité de l`État avec des intentions hostiles et liées de pres a des puissances étrangeres musulmanes.

Nos pays sont sur la meme voie.

1. D`abord nos pays doivent redevenir chrétiens au niveau étatique et le proclamer ouvertement. Le gouvernement national et la Constitutions doivent le proclamer et cela sera suivie de l`adoptions de lois nationales a cet effet. La foi chrétienne est prioritaire et tout autre culte peut-etre interdit ou restreint. L`Évangélisation des immigrants devient prioritaire et l`immigration choisi les Chrétiens en premier.

2. L`enseignement de la religion doit retourner dans les écoles et etre obligatoire pour les chrétiens (catholiques et protestants). Pour les autres un enseignement moral a base chrétienne et citoyenne doit etre obligatoire. Ceux qui refusent ou échoue le cours citoyens a base chrétienne devrait faire face a la déportation du territoire nationale et déchéance de citoyenneté.

3. Il ne peut pas y avoir deux vérités. La religion juive et la religion chrétienne sont vérités parceque la Tanak et la Bible sont la voie et la vérité. La déchristianisation douce par les athées crypto-marxistes des années 60 a eu des effets terribles et dangereux a long terme pour la stabilité de l`Europe.

4. Les chrétiens doivent s`organiser socialement et politiquement pour brasser sérieusement la cage - faire campagne pour informer sur la situation actuelle et sur le futur vers lequel ces élites aveugles et athées qui n`ont plus la grace divine mene les peuples. Des aveugles guidant des aveugles vers le précipice. Les athées qui sont tres nombreux et victimes des décisions scolaires des années 60 devront s`ouvrir les yeux et choisir leur camps. La situation se ressemble un peu partout en Europe et meme en Amérique donc il y aura du soutien de partout.

5. Si cela ne se fait pas d`une facon ou d`une autre il arrivera un moment ou les tensions internes a l`intérieur de l`État a cause de la présence de systemes incompatible - Islam -Christianisme - nous verrons la meme chose que en Espagne au Moyen-Age . Cela va dégénérer en violence politico-religieuse grave.

Le seul espoir sera une réforme de l`islam a laquelle je ne crois pas ou l`évangélisation des masses musulmanes pour permettre la compatibilité des moeurs.

Nous arrivons a une Intersection de l`Histoire. Dieu va mettre l`Occident a l`épreuve de sa foi pour la faire reverdir ou elle sera chatiée par une foi belliqueuse qui est sans pitié pour le chrétien et le juif.

En 1960 les élites anti-cléricales et athées ont frappés l`église durement prenant partout la place de l`église dans les Universités, les Hopitaux, les écoles et ils ne sont pas genés pour écrasé l`église fondatrice de toutes ces institutions. 50 ans plus tards ces élites athées atteignent leur limites et plonge nos pays dans de graves problemes internes - Interdiction de notre religion - chasse aux crucifix mais accomodements pour tout autres cultes mais les plus anti-chrétiens . L`église ne doit pas se gener pour intervenir et reprendre ses droits légitimes.

Tout cela ne peut se faire sans graves tensions internes mais il sera temps de tenir ferme devant la révolte des athées et gauchistes et devant le lobby islamistes. Il sera temps de faire le ménage des institutions universitaires et merdiatiques qui déforment la réalité par idéologie. Quand une génération aura été formée a l`école et sera chrétienne par enseignement ces gens a 20 ans entreront dans les institutions et en emploi et changeront les mentalités.

L`alternative a cela. Ne rien faire et attendre que a force de frustrations la montée de l`islam ne mene a la formations de milices citoyennes comme cela commence a se faire en Italie. Le retour au Christianisme se fera par une solide volonté gouvernementale ou par la guerre civile et la radicalisation de ceux qui en aurons assez.

L`Église doit etre ferme et mettre l`État en garde contre la doctrine islamique.

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Débat houleux sur la burqa - Page 2 Empty Re: Débat houleux sur la burqa

Message par Toto le héros Jeu 1 Avr 2010 - 0:02

MichelT a écrit:Non je ne pense pas parceque il y aura guerre civile bien avant cela.
Votre pays commence a ressembler a la France sous Louis 13 et Richelieu mais avec des musulmans au lieu de protestants. Des enclaves a la loyauté douteuse a l`autorité de l`État avec des intentions hostiles et liées de pres a des puissances étrangeres musulmanes.

Enlève ton masque Eric Z. nous t'avons reconnu.

Blague à part, le problème et c'est pour cela qu'on ne parvient pas à le résoudre, à mon sens, c'est que l'on rapporte tout aux religions et aux races. Ce qui fait que du coup on perd de vue, les actions. Ainsi, par exemple, quelqu'un qui porterait la Burqua par conviction (raison) n'est pas un problème, et doit pouvoir être libre de le faire. En revanche, la porter par signe de provocation, de dissimulation, etc. c'est un problème. Malheureusement on ne peut y faire face parce que l'on se sert de la religion, la race comme d'une excuse. Ce qui est encore plus condamnable.
Ainsi, sur la laïcité on se trompe. Ce sont nos institutions et nos lois qui sont laïques, non ceux qui les fonts ou les subissent.
Je m'explique : à l'école le maître ne doit pas porter la Burqua mais rien n'interdit l'élève de le faire (si c'est dans les vraies raisons évoquées ci-dessus). De même, la loi contre les meurtres, attentats, nuisances diverses... doivent s'appliquer à tous de la même manière. Ainsi, si je me dis musulmanne et que je porte la burqua, je devrais volontier me soumettre à un contrôle d'identité en dévoilant ma face. Dieu, quelque soit la religion n'est forcément pas opposé au "bien".

En rapprochant les deux on comprend que les "méchants" comme les "gentils" agitent ces spectres (races, religions...) qui empêchent de voire la vérité. Il faudrait séparer les problèmes pour les traiter avec justice en les déconnectant de ces contextes brandits abusivement.

Pour le Coran, et je parle du livre, il ne faut peut-être pas le juger trop vite. Il faut le lire, dans la "meilleure" traduction possible. A priori il existe aussi une corruption du livre, et les "versets sataniques" ne sont pas "dénoncés" seulement par Rushdi. Dans (un) l'enseignement islamique, il est évoqué le fait qu'il existe des versets qui ont été modifiés, falsifiés, mais on ne sait lesquels. Je ne sais plus si l'on en connaît le nombre. Mais, le Coran s'appuyant sur une tradition judéo-chrétienne, il y a des choses qui correspondent, voir les confirment, les expliquent. En tant que chrétien, lorsque je lis un passage laissant entendre que Jésus n'est qu'un prophète, j'ai tendance à essayer de le comprendre autrement. Lorsque ça le dit "texto" j'ai des doutes sur le Coran, et les terroristes qui se cachent derrière ne m'encourragent pas à persévérer. Mais c'est pareil pour la Torah et la Bible.

Finalement, j'ajouterai même que le problème ce sont toutes ces tentatives de conversion (à la race, à la religion, etc.) et il faut y être attentif. Dieu n'est-il pas capables de s'occuper de tous ? A t'il besoin de l'un pour convertir l'autre. Si oui, alors il enverra l'autre voir l'un pour qu'il lui enseigne, non ?

Toto le héros

Date d'inscription : 28/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Débat houleux sur la burqa - Page 2 Empty Re: Débat houleux sur la burqa

Message par MichelT Jeu 1 Avr 2010 - 3:26

Oui mais que se passera t`il quand le prof sera sans voile et 26 eleves sur 30 seront voilés. Plus il y en aura et plus la loi du nombre fera augmenter la pression de la charia sur la société.

Malheureusement ce type de société est incompatible avec nos moeurs, valeurs et notre religion.

Il faut comprendre que l`islam amene la ségrégation sociale. D`abord la femme musulmane ne doit pas marier un non-musulman ce qui déja créé un apartheid religieux. Voila pourquoi les mariages sont arrangés et souvent avec un cousin du pays. Pour s`assurer que la femme ne mariera pas un kaffir.

Vous direz les juifs font pareil mais il sont tres peu nombreux et pas prosélytes.

L`islam s`est construit contre le Christianisme et contre le Judaisme et considere ces religions comme inférieures. Cela cause encore probleme. La violence n`est pas illicite comme dans le christianisme et le Jihad est partie intégrale du Coran.

Il n`y a pas de pays dans le monde ou l`islam cohabite pacifiquement avec les autres religions a part cas exceptionnel. Liban, Bosnie, Chypre, Pakistan, Inde, Caucase, Russie, Philippines.

Évidemment je souhaite me tromper et j`espere que l`islam changera mais je pense que si ces changements ne sont font pas cela va mal finir.

Ce n`est pas sune question de dire tout les musulmans sont méchants cela n`est pas vrai - beaucoup sont bons malgré la doctrine - mais cette doctrine tant que elle ne changera pas restera toujours une menace pour les non-musulmans.

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Débat houleux sur la burqa - Page 2 Empty Re: Débat houleux sur la burqa

Message par Toto le héros Jeu 1 Avr 2010 - 14:49

MichelT a écrit:Oui mais que se passera t`il quand le prof sera sans voile et 26 eleves sur 30 seront voilés.

Déjà et c'est là où il faut être vigileant sur ces 26 élèves qui portent le voile, il y en à 25 qui le porte pour les mauvaises raisons. En France ils/elles se battent pour porter le voile mais ils sont musulmans comme moi je suis bouddhiste.
Ensuite, si tu as laisser entrer 26 "vrais" musulmans dans le pays et qu'ils représentent donc 87% de la population, c'est qu'on est maintenant 415 millions en France. Il me semble qu'il y a alors problème de capacité d'accueil : il faut y être vigileant ! Donc lorsque l'on ferme les frontières pour des problèmes de capacités d'accueil, il ne faut pas se laisser embarquer dans le faux débat de racisme.
Enfin, tu me diras mais ils sont issus des gens déjà présents parce qu'ils se reproduisent plus. Cela s'appelle de la colonisation "passive". Mais cette colonisation passive est fomentée. Les musulmans ne sont pas plus prolifiques que les autres. C'est donc des gens qui font partie du premier groupe. Les autres ils ont 2 ou 3 gosses comme tout le monde. Mais tu m'objecteras, ils sont polygammes. Non, la loi française interdit la polygammie. Donc, le musulman qui veut être polygamme en France est hors la loi. La loi étant laïc elle DOIT se foutre de connaître la religion du gars et lui interdire la polygammie et donc appliquer les peines adéquates. Si il veut pratiquer la polygammie, il va dans un pays qui lui autorise, ou ne vient pas dans un pays qui ne le pratique pas. Mais tu vas me dire, ils veulent faire changer les lois pour autoriser cela. Oui parce que c'est fomenter, et ils font parties du premier groupe. Et il faut y être vigileant ! Car si nous ne sommes pas polygammes, c'est très certainement aussi pour une question de limitation de la population et des naissances (même si on avance des arguments religieux).

Evidemment, les "bien-pensant" et les salauds, les premiers servant les seconds volontairement ou involontairement, agitent le spectre de la religion et laissent faire, voir encourragent ces procédés. Il faut donc, être vigileant la dessus, il faut désamorcer la bombe. La désamorcer c'est reporter le débat sur le vrai problème.

Exemple : en admettant que la laïcité interdise le voile pour les élèves car signe ostentatoir. Pourquoi créer une loi et débattre sur le port de la Burqua ? La France est un pays laïc et il n'est pas question que cela change. Je dirais même que le cas de la nana qui s'était fait embaucher dans l'administration et que dès le lendemain à mis le voile. Il n'y a pa de débat à avoir : administration laïque => pas de voile, pas de signe quelconque, neutralité. C'est dans la loi et le règlement. => ça n'empêche pas de pratiquer sa religion mais pas à cet endroit. => pas de débat, avertissement, si persiste => licenciement ! Mais cela a été repris avec le spectre de la liberté de la religion ! Fait on se genre de débat pour un ouvrier qui choisi de se faire employer dans une entreprise où on embauche à 6h00 du matin, et que le gars se pointe à son poste systématiquement à 08H00 ? Non, on le vire. Il connaît les conditions de départ et doit les respecter !
Autre exemple pas sur les races ni la religion. Pourquoi avoir créé les droits de la femme et de l'enfant ? Les droits de l'Homme, base de la constitution française, ne leur sont pas applicables ? Tu vois la supercherie ? On crée des lois qui pourront être détournées ou discutées tout cela parce que on a pas appliqué la loi aux salauds qui fout(ai)ent des peingnées à leur femme et à leurs gosses. Coups et blessures devraient s'appliquer à tous ! Tu suis ma pensée ? C'est effectivement à cela qu'il faut être vigileant.

Toto le héros

Date d'inscription : 28/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Débat houleux sur la burqa - Page 2 Empty Re: Débat houleux sur la burqa

Message par MichelT Jeu 1 Avr 2010 - 15:52

Ce qu`il faut comprendre c`est que la loi islamique suit le Coran et les imams et les mosquées comme l`ombre s`attache a une personne.

Cette loi islamique a pour eux préséance sur les loi inférieures des chrétiens. La polygamie est interdite en France mais pas par l`Islam et l`islam domine donc la polygamie sera pratiquée de facon couverte en attendant d`etre assez fort pour l`imposer par la loi.

Les droits de l`homme sont des droits venant du Christianisme donc qui contredisent la loi islamique et le Coran. Ils ne seront pas respecté et aussitot en position de force remplacé par les droits de l`homme islamique de la Déclaration du Caire de 1990. Une fourberie qui n`est que la charia déguisée en déclaration faussement humaniste.

Légiférer dans le vide ne sert a rien. Des lois non appliquées ne font que montrer la faiblesse de l`État. C`est pour cela que je dis que l`État doit s`affirmer comme état chrétien ce fut d`ailleurs l`erreur fondamentale.

Je suis la pierre d`Angle a dit le Christ. La Go-gauche Mai 68 a enlevé la pierre et le pays commence a se fissurer. Remettre la pierre en place et retourner chez eux ceux qui n`auraient jamais du etre admis si le travail n`avait pas été baclé.

Si je prends 100 personnes ignorantes de leur foi et encore plus ignorantes de la foi islamique - 2 a 3 personnes informées diront que l`Islam est une foi fondamentalement anti-chrétienne et anti-juive. Une fausse doctrine. Les 98 autres diront ce qu`ils entendent a la télé - la petite sauce relativiste - l`islam est une religion comme les autres - ils ont des droits - Ne sommes nous pas racistes - C`est une religion de paix, ect, ect -

L`Islam s`est batie en victime contre le christianisme et contre la religion juive. Parceque ils ont refusé le message de Mahomet il a utilisé la violence pour l`imposer.

Sourate CXII

Dis: Allah est Un
C`est le dieu éternel
Il n`a point enfanté, et n`a point été enfanté
Il n`a point d`égal

Qui donc est visée par cette Sourate d`apres vous....

Pour justifier sa nature conquérante l`islam doit se présenter comme victime. Pour les musulmans Ismael est la victime par excellence. Dans l`Histoire d`Abraham, Ismael est le mal aimé, l`enfant rejeté victime de la jalousie de Sarah et du rejet d`Abraham.

Ainsi par analogie les musulmans voient leur religion comme victime - Mahomet tout comme Ismael a été victime de rejet par les juifs et les chrétiens comme Ismael par la jalousie de ses freres. Cet aspect victimaire vous le noterez dans l`attitude musulmane a toujours se dire victime de quelques complots et cette aspect victimaire est le moteur de leur unité en toute action violente.


D`ailleurs la doctrine islamique est la meme actuellement que celle des conquérant musulman qui ont envahi l`Espagne en 800 ou les Balkans en 1300.

Pas un virgule n`a changée dans la doctrine, meme charia, meme Coran, meme attitude. L`Iran est une société islamique chiite et ont voie de quoi cela a l`air.

J`aimerais dire autrement mais cela regarde plutot mal....

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Débat houleux sur la burqa - Page 2 Empty Re: Débat houleux sur la burqa

Message par Toto le héros Sam 3 Avr 2010 - 21:19

MichelT a écrit:...donc la polygamie sera pratiquée de facon couverte en attendant d`etre assez fort pour l`imposer par la loi...

Elle l'est déjà : une femme officielle en France les autres au pays ou "présentées" comme amies*.

MichelT a écrit:Légiférer dans le vide ne sert a rien. Des lois non appliquées ne font que montrer la faiblesse de l`État. C`est pour cela que je dis que l`État doit s`affirmer comme état chrétien ce fut d`ailleurs l`erreur fondamentale.

S'affirmer comme Etat chrétien n'empêche pas de légiférer dans le vide, ni de ne pas appliquer les lois.

Je m'appuierai sur une phrase de Jésus : "rend à César ce qui appartient à César et à Dieu ce qui appartient à Dieu"
Dieu n'est pas là pour cautionner les lois des hommes. Les lois des hommes sont aussi les "fausses" lois imposées par les chefs religieux pour maintenir le joug sur les peuples. Et c'est aussi valable pour les pseudos lois chrétiennes qui n'ont pas lieu d'exister puisque Jésus n'a jamais proposé de système juridique ou économique...

De plus, s'affirmer comme Etat chrétien plutôt que d'appliquer un système de loi d'hommes qui serait fait selon le droit et la justice et/ou la volonté d'un peuple de vivre selon ses propres règles, transfert le problème en guerre de religion. De ce fait, il y aura toujours des opposants même de l'intérieur. D'autant si on apparaît comme oppresseur, ce qui par définition est incompatible avec la pensée chrétienne.

En revanche, si le peuple qui a défini ses règles de vie, quelqu'en soit la source, est averti des conséquences des modifications des lois ou de leur non-application parce que ses invités (voulus ou non d'ailleurs) veulent faire la loi chez lui, cela aurait certainement plus d'efficacité et une chance de préserver le peuple en question. Surtout, si l'on sait démontrer que ces hôtes n'ont qu'une volonté : prendre la pocession de la maison qui les a accueillie, qui plus ai en utilisant des arguments religieux.

La solution, s'il y en a, paraît plus passée dans la dénonciation de l'utilisation du nom de Dieu pour des fins de conquêtes et autres malversation : identification de la population de type 1 dans mon précédent message !

* : par les "faux" musulmans, c'est à dire ceux qui se servent de leur religion comme prétexte et donc se servent du nom de Dieu pour fomenter leurs coups bas.

Toto le héros

Date d'inscription : 28/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Débat houleux sur la burqa - Page 2 Empty Re: Débat houleux sur la burqa

Message par Toto le héros Sam 3 Avr 2010 - 21:27

L'exemple de la vidéo est édifiant. En effet, cette femme soit-disant musulmanne et portant la burqua selon sa religion ne respecte pas sa religion en vérité ! C'est cela qu'il faut démontrer.
En effet, partons du postulat que le Coran est juste et qu'il faut l'appliquer, pour les musulmans. Partons du postulat que le Coran dit qu'il faille porter effectivement la burqua. Demandons lui simplement en ce cas pourquoi elle n'applique pas le passage du Coran dans lequel il est dit qu'un musulman ne doit pas vivre dans un pays non-musulman.
Laissons-la appliquer sa religion et repartir dans un pays musulman !

Le problème c'est qu'on se laisse embarquer sur leur terrain glissant !

Autre contradiction de cette pseudo musulmanne : elle est étudiante en droit ! Or puisqu'elle est musulmanne et que le Coran incorpore, comme la Torah un système de loi, que fait-elle à étudier le droit non-issu du Coran ? Elle perd son temps et va à l'encontre du Coran qu'elle brandit !

Et on pourrait en trouver tant d'autres des exemples comme cela. En revanche, et c'est là où il faut être vigileant, un pays, une région, deviennent musulmans à partir du moment où les minarets y sont dressés !

Toto le héros

Date d'inscription : 28/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Débat houleux sur la burqa - Page 2 Empty Re: Débat houleux sur la burqa

Message par MichelT Dim 4 Avr 2010 - 1:20

`` En revanche, et c'est là où il faut être vigileant, un pays, une région, deviennent musulmans à partir du moment où les minarets y sont dressés !```

Je suis d`accord avec cette citation - et je vous dis - 600 ans apres leur départs forcés d`Andalousie ils prétendent encore que l`Espagne est terre d`Islam. Dans 600 ans ils diront encore que la France, la Grande-Bretagne- la Hollande - la Belgique - l`Italie sont terres d`islam.

Quand je dis que il faut s`affirmer État chrétien s`est pour permettre le filtrage a l`immigration et au besoin de passer de lois pour protéger le pays.

Meme si cette religion ne m`intéresse pas en rien elle devient quand meme un probleme pour tous parceque elle s`impose de milles facon dans la vie publique qu`elle vient compliquer et implique tout le monde. Meme si nous ne voulons nous embarquer nous sommes forcer de l`etre ou de céder encore du terrain.

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Débat houleux sur la burqa - Page 2 Empty Re: Débat houleux sur la burqa

Message par MichelT Dim 4 Avr 2010 - 2:04

: "rend à César ce qui appartient à César et à Dieu ce qui appartient à Dieu"
Dieu n'est pas là pour cautionner les lois des hommes. Les lois des hommes sont aussi les "fausses" lois imposées par les chefs religieux pour maintenir le joug sur les peuples``

Je ne suis pas d`accord - D`abord Dieu a donné des lois aux Hébreux - lois morales mais aussi structure et organisation. Certains des rois hébreux ont été désigné et choisi par Dieu, David par exemple. Le soutien de Dieu au roi allait avec ceux qui suivait ses lois. Donc Dieu et État ont du rapport dans le sens ou l`État soutien et favorise la connaissance des Évangiles et que l`État favorise des lois qui vont dans le sens des Évangiles et du plan de Dieu.

Constantin a été favorisé par Dieu. Les rois chrétiens aussi.

Le Christ a dit que celui qui n`est pas avec lui est contre lui et que celui qui n`amasse pas avec lui dissipe. Donc la plupart des gouvernements en Occident depuis les années 60 dissipent. Ils ont dissocié le soutien divin de leur oeuvre et ont cessé de promouvoir l`oeuvre divine. Une cassure unique depuis Constantin!

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Débat houleux sur la burqa - Page 2 Empty Re: Débat houleux sur la burqa

Message par Elqana Mer 7 Avr 2010 - 18:58

Toto le héros a écrit:Demandons lui simplement en ce cas pourquoi elle n'applique pas le passage du Coran dans lequel il est dit qu'un musulman ne doit pas vivre dans un pays non-musulman.
C’est vrai sauf dans le cas où ils sont en « mission », afin d’islamiser le pays en question lorsqu’ils ne peuvent pas le faire par voie de conquête militaire. Et par ailleurs, de nombreux musulmans considèrent désormais l’Europe comme terre musulmane, puisque nombreux sont ceux désormais qui s’y font enterrer (il y a encore quelques années, la plupart faisaient rapatrier leur dépouille mortelle) : ce signe là ne trompe pas. Même si les sempiternels idiots utiles s’émerveillent de ce « sentiment d’intégration qui s’exprime enfin chez les migrants. »

Toto le héros a écrit:Autre contradiction de cette pseudo musulmanne : elle est étudiante en droit ! Or puisqu'elle est musulmanne et que le Coran incorpore, comme la Torah un système de loi, que fait-elle à étudier le droit non-issu du Coran ? Elle perd son temps et va à l'encontre du Coran qu'elle brandit !
Les musulmans ont dans leur règle le « devoir de dissimulation » (j’ai oublié le nom en arabe) qui les autorise à bien des compromissions si l’objectif est l’islamisation du pays. « Baise la main que tu ne peux pas couper », dit un de leurs proverbes. Tout un programme !
Elqana
Elqana

Masculin Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 54
Localisation : Picardie

Revenir en haut Aller en bas

Débat houleux sur la burqa - Page 2 Empty Re: Débat houleux sur la burqa

Message par Toto le héros Mer 7 Avr 2010 - 20:40

Oui, c'est donc bien ce que je disais, elle fait partie de la première catégorie de population qui est au service d'une quelconque "infiltration" !

Toto le héros

Date d'inscription : 28/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Débat houleux sur la burqa - Page 2 Empty Re: Débat houleux sur la burqa

Message par mick Lun 26 Avr 2010 - 1:11

moi j ai honte de mon pays!!!

mick

Masculin Date d'inscription : 31/07/2009
Localisation : sud est

Revenir en haut Aller en bas

Débat houleux sur la burqa - Page 2 Empty Re: Débat houleux sur la burqa

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum