Deux démarches pour trouver la vérité.

Aller en bas

Deux démarches pour trouver la vérité. Empty Deux démarches pour trouver la vérité.

Message par etienne lorant le Mer 16 Mar 2011 - 10:48

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 11,29-32.

Comme la foule s'amassait, Jésus se mit à dire : « Cette génération est une génération mauvaise : elle demande un signe, mais en fait de signe, il ne lui sera donné que celui de Jonas.
Car Jonas a été un signe pour les habitants de Ninive ; il en sera de même avec le Fils de l'homme pour cette génération.

Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que les hommes de cette génération, et elle les condamnera. En effet, elle est venue de l'extrémité du monde pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici bien plus que Salomon.
Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront en même temps que cette génération, et ils la condamneront ; en effet, ils se sont convertis en réponse à la proclamation faite par Jonas, et il y a ici bien plus que Jonas.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Jonas était un tout petit prophète, mais à la fin, après avoir été recraché par la baleine, il se rend à Ninive et à peine avait-il commencé de traverser la ville durant une seule journée, que ses habitants ont cru en son annonce. La reine de Saba, par contre, a quitté son royaume depuis "l'extrémité du monde" afin d'écouter la sagesse de Salomon.

Jésus lie les deux personnages et j'en tire la leçon que Dieu emploie deux modes d'approche envers les pécheurs: d'une part, il permet les malheurs - qui sont salutaires pour les uns, puisqu'ils se convertissent; et d'autre part, il envoie son Esprit sur ses créatures.

La Parole atteint donc tous les hommes - y compris ceux qui ne sont pas de culture chrétienne. J'ai pour exemples modernes Simone Weil, André Frossard, Jacques et Raïssa Maritain. Il suffit de chercher sincèrement la vérité. C'est Jésus qui le dit lui-même : "Quiconque cherche la vérité entend ma voix".

Mais ce qui m'émerveille dans ce passage d'Évangile, c'est la démarche des deux personnages de Jonas et de la reine de Saba. Jonas connaissait Dieu (si vous lisez le livre de Jonas, vous verrez qu'ils sont comme des familiers) mais il a voulu fuir "au bout du monde" plutôt que d'obéir - mais son séjour dans le grand poisson a abouti à sa propre conversion. La reine de Saba, quant à elle, a abandonné son royaume qui était "à l'extrémité du monde" afin d'écouter la sagesse qui habitait Salomon. Chacun d'entre eux ont fait un long voyage: ce que je traduis sur le plan spirituel par une démarche typique d'un carême. Nous sommes bien invités à rentrer en nous-mêmes (tel Jonas dans le ventre du poisson) en laissant de côté tout ce qui nous préoccupe habituellement (le travail, les vacances, les soucis comme les plaisirs - comme le fit la reine de Saba en quittant son royaume - afin de revenir à l'essentiel.

Les chrétiens d'aujourd'hui doivent donc, eux aussi, par leur carême, devenir pour cette génération, des signes de conversion.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum